Minuit

LES 12 COUPS DE MINUIT sonne. A 00.01 je me redresse dans mon lit comme un clown qui sort de sa boite. Il fait noir. Je ne respire plus. J'ai les yeux écarquillés et la bouche grand ouvert. Au secours ! Je vais mourir ... EXTRAIT D'UN TEMOIGNAGE D'EMI
 
AccueilPortailPublicationsMembresS'enregistrerConnexion

Toutes les semaines de nouveaux articles à lire...



RECHERCHONS TÉMOIGNAGES
SUR VOS VIES ANTÉRIEURES

pour partager et échanger :
http://minuit.forum-actif.net/f35-temoignages-sur-les-vies-anterieures

Le Forum de Minuit sur



Pour rejoindre des salons de discussions sur pc ou sur iphone.
Forum de Minuit
sur DiscordApp



https://discord.gg/f3hwHAu




notre chaine youtube pour rester
connectés en images. Abonnez vous !






La pratique de la MAGIE est DANGEREUSE.
LES RITUELS ET INVOCATIONS peuvent etre
lourds de conséquences. ATTENTION !
Notre forum est encyclopédique et n'est pas
expérimenté pour apporter une aide appropriée.


Sur Minuit, le Forum ABRACADABRA
n'aborde la MAGIE dans sa forme THEORIQUE.
-Les articles sont écrits et postés par des passionnés,
c'est à dire : Vous et moi.




Partagez | 
 

 Les Univers Parallèles

Aller en bas 
AuteurMessage
Triskel
Retraité
Retraité
avatar

Messages : 9217
Date d'inscription : 23/02/2012
Localisation : Avalon

MessageSujet: Les Univers Parallèles   Dim 1 Avr 2012 - 17:45

L’hypothèse des univers parallèles gagne du terrain chez les scientifiques

La théorie des univers multiples fut introduite par le physicien américain Hugh Everett en 1957.
Aujourd'hui , des astrophysiciens reconnus - parmi lesquels Trinh Xuan Thuan -pense que notre univers, qui comporte aujourd'hui des dizaines de milliards de galaxies, n'aurait été à l’origine qu'une minuscule bulle perdue dans un méta univers, lui-même perdu dans des milliards de métas univers créés quelques secondes après le Big Bang et ayant donné naissance simultanément à d’innombrables mondes, mais qui nous sont inconnus ( et sans doute inconnaissables avec les méthodes de la science actuelle).

Les trous noirs mèneraient vers de nouveaux univers
En outre, il existe dans l'Univers des zones où l'espace-temps n'est plus mesurable par notre physique : les TROUS NOIRS; des régions qui déforment l'espace-temps et attirent irrésistiblement tout ce qui passe dans leur voisinage. Mieux : l'espace-temps est le jouet des trous noirs !
D’après l’éminent physicien britannique Stephen Hawking, de nombreux trous noirs sont apparus lors de la formation de l'Univers. Hawking suppose (comme Einstein avant lui) que les trous noirs forment des «couloirs d'échappement» vers d'autres univers distincts du nôtre. Ces passages sont appelés « trous de ver » (wormhole an anglais) et déboucheraient en un point de l'espace et du temps complètement différent du point d'entrée dans le trou noir
.
Pour le moment, le déplacement physique ne peut nous mener vers un autre univers.
Le problème est que si nous essayons de le faire en utilisant des moyens physiques, nous sommes confrontés à une situation impossible à réaliser. Seule l’accélération à travers un trou noir où l’application de l’énergie noire est concevable et peut théoriquement nous mener dans un univers parallèle. Ce que les scientifiques ne peuvent pas mettre en œuvre actuellement.
Mais notre esprit aurait le pouvoir de se déplacer dans ces univers parallèles. Les personnes qui ont connu une expérience de mort imminente auraient ainsi fait un court voyage dans ces univers parallèles via un tunnel noir au bout duquel une lumière éblouissante attire l’esprit. Ces descriptions ressemblent étrangement aux descriptions que font les physiciens de ce que nous pourrions expérimenter s’ils nous étaient possibles de passer au travers des trous noirs !

Comment expliquer ce phénomène par la physique ?
Notre esprit (ou âme ) est une source d’énergie électromagnétique qui peut s’amplifier infiniment. La satisfaction intérieure et l’élévation d’une âme seraient ainsi sources d’énergie. Ainsi, plus nous nous élevons spirituellement ,plus nous nous rapprochons de la complétude et de la tranquillité absolues ,plus nous avançons dans ces univers parallèles grâce à un flux électromagnétique intense.
Lorsque notre esprit est totalement libre (mort physique ou méditation transcendantale, par exemple), les flux électromagnétiques seraient donc assez puissants à ce stade pour que l’esprit voyage vers d’autres univers !

En 1956, à l’âge de quinze ans, Kurt Kawohl, fondateur du transcendantalisme, a vécu une expérience de mort imminente : il affirme que son âme s’est rendue dans un univers parallèle de niveau supérieur. Kawohl a répété cette expérience à 2 reprises, en 2001, quand il a utilisé son pouvoir psychique et la méditation transcendantale pour accéder un état extatique qui lui aurait permis d’ accéder à un univers parallèle où la vie spirituelle se serait plus développée que dans notre univers.
Loin d'infirmer les récits de science-fiction, il semble que les découvertes scientifiques récentes confirment d'une manière vertigineuse l’existence d’univers parallèles accessibles par l’esprit.
D’ailleurs , l’expérience commune ne nous montre-t-elle pas que l’Homme peut franchir par son imagination ,son intuition, ses capacités de formalisation et ses pensées, l'infini de l'espace et du temps ?


Revenir en haut Aller en bas
http://triskele.eklablog.com/accueil-c23918892
chantara
Founder & Team Manager
Founder & Team Manager
avatar

Nom : Agent Dana Scully
Messages : 17342
Date d'inscription : 09/05/2009
Age : 56
Localisation : entre ciel et terre

MessageSujet: Re: Les Univers Parallèles   Dim 1 Avr 2012 - 22:06

Explication vulgarisée

Dans la trilogie À la croisée des mondes, les univers parallèles au sens d'Everett jouent un rôle majeur. Un des personnages explique donc comment se produit la séparation entre les univers:

« Car ce monde, comme tous les autres univers, est né du résultat des probabilités. Prenons l'exemple du jeu de pile ou face : la pièce que tu lances peut retomber sur pile ou sur face, mais on ne sait pas à l'avance de quel côté elle va tomber. Si c'est sur face, ça veut dire que la possibilité qu'elle tombe sur pile a échoué. Mais juste avant qu'on la lance, les deux probabilités ont la même chance.

Si, dans un autre monde, la pièce tombe sur pile à ce moment-là, les deux mondes se séparent. J'utilise l'exemple de pile ou face pour que ce soit plus clair. En réalité, ces échecs de probabilités se produisent au niveau des particules élémentaires.
»




je ne suis pas sure que ce soit plus clair comme ca ..... 361122

_________________




CoCo Chantara étoilefdg


Envie de voir les liens et les images ? INSCRIVEZ-VOUS !!!
(Ultra-rapide : Juste le PSEUDO, l'E-MAIL (pas de confirmation)
et le MOT DE PASSE sont nécessaires.


"Entre ce que je pense, ce que je veux dire, ce que je crois dire, ce que je dis, ce que vous voulez entendre, ce que vous entendez, ce que vous croyez en comprendre, ce que vous voulez comprendre, et ce que vous comprenez, il y a au moins neuf possibilités de ne pas se comprendre entre humain. Alors avec les Extra-terrestres ! Mais moi, j'ai envie d'essayer....  Rolling Eyes
"Si nous étions seuls dans l'univers, il y aurait vraiment un beau gachis d'espace...."
Revenir en haut Aller en bas
http://geneaucorinne.com
Triskel
Retraité
Retraité
avatar

Messages : 9217
Date d'inscription : 23/02/2012
Localisation : Avalon

MessageSujet: Re: Les Univers Parallèles   Lun 2 Avr 2012 - 8:36




C'est quand même difficile à appréhender.
Revenir en haut Aller en bas
http://triskele.eklablog.com/accueil-c23918892
chantara
Founder & Team Manager
Founder & Team Manager
avatar

Nom : Agent Dana Scully
Messages : 17342
Date d'inscription : 09/05/2009
Age : 56
Localisation : entre ciel et terre

MessageSujet: Re: Les Univers Parallèles   Lun 2 Avr 2012 - 10:18

Absolument. il n'est pas facile de vulgariser certains themes scientifique ou physiques.

_________________




CoCo Chantara étoilefdg


Envie de voir les liens et les images ? INSCRIVEZ-VOUS !!!
(Ultra-rapide : Juste le PSEUDO, l'E-MAIL (pas de confirmation)
et le MOT DE PASSE sont nécessaires.


"Entre ce que je pense, ce que je veux dire, ce que je crois dire, ce que je dis, ce que vous voulez entendre, ce que vous entendez, ce que vous croyez en comprendre, ce que vous voulez comprendre, et ce que vous comprenez, il y a au moins neuf possibilités de ne pas se comprendre entre humain. Alors avec les Extra-terrestres ! Mais moi, j'ai envie d'essayer....  Rolling Eyes
"Si nous étions seuls dans l'univers, il y aurait vraiment un beau gachis d'espace...."
Revenir en haut Aller en bas
http://geneaucorinne.com
Souléou
Honorable Membre
Honorable Membre
avatar

Messages : 2266
Date d'inscription : 23/02/2012
Age : 84
Localisation : Au soleil

MessageSujet: Re: Les Univers Parallèles   Mar 29 Mai 2012 - 18:54

Le point de vue de l’observation courante :

Le moyen le plus simple de poser le problème de l'existence éventuelle d'univers parallèles au nôtre serait de se demander : y a-t-il des choses qui nous viendraient ‘d'ailleurs’ (mais d'un ‘ailleurs’ qui ne serait ni l'espace interstellaire ni l'au-delà des théologies)? Inversement, des choses de notre univers s'en iraient-elles vers cet ‘ailleurs’?

Il existe bien des témoignages (Charles Fort, dans son ‘Livres des Damnés’ qu'ont réédité les Éditions Planète, et d'autres auteurs se sont astreints à les recenser) qui relatent l'apparition soudaine d'objets, voire d'êtres qui se ‘matérialiseraient’ brusquement dans notre univers sensible. Les spirites désignent ces phénomènes sous le nom d'apports; mais, si des ‘séances’ médiumniques ont été marquées de tels prodiges (apparition soudaine de fleurs ou de pièces de monnaie, matérialisation temporaire d'un être venu ‘d'ailleurs’, des faits analogues ont été rapportés, qui se seraient passés en plein jour et au vu de nombreuses personnes.

On comprend le scepticisme qui s'empare tout de suite d'un esprit rationaliste au récit de tels prodiges ; bien des cas se révèlent aisément explicables par des illusions, voire par de franches hallucinations. En voici un fort bel exemple que nous rapporte le célèbre écrivain Walter Scott, dans La ‘Démonologie’ ou ‘Histoire des démons et des sorciers’, traduction française d'Albert Montémont (Paris, Menard, 1838) p. 19-20, d'après le témoignage du chroniqueur écossais Patrick Walker : « En l'année 1686, aux mois de juin et de juillet, plusieurs personnages encore vivants peuvent attester que, près le bas de Crosford, deux milles au-dessous de Lanark et particulièrement aux Mains, sur la rivière de la Clyde, une grande foule se rassembla plusieurs fois après-midi. Il y avait là une pluie de bonnets, de drapeaux, de fusils et d'épées ; les arbres et le terrain en étaient couverts : des compagnies d'hommes armés marchaient en ordre le long de la rivière; des compagnies rencontrant des compagnies se ruaient les unes sur les autres, et, tombant à terre, disparaissaient ; d'autres reparaissaient immédiatement et marchaient dans la même direction. Je suis allé là trois fois consécutivement dans l'après-midi, et j'ai observé qu'il y avait les deux tiers des personnes qui avaient vu, et un tiers qui n'avait rien vu, et, quoique je n'eusse rien vu, ceux qui voyaient avaient une telle frayeur et un tel tremblement, que ceux qui ne voyaient rien s'en apercevaient bien (...). Ceux qui voyaient ces choses-là pouvaient décrire les espèces de batteries de fusils, leur longueur et largeur, et la poignée des épées, si elles étaient petites ou triangulaires, ou selon la mode des montagnards ; les ganses de bonnets noirs ou bleus ; et ceux qui virent ces objets, en sortant de chez eux, aperçurent un bonnet et une épée qui tombèrent sur le chemin ».

Mais il ne suffit évidemment pas d'une préparation impressionnante de faits aisément réductibles à des illusions ou à des hallucinations pour entraîner la fausseté ipso facto de tous les témoignages invoqués.
On connaît l'explication scientifique des mirages vus dans le désert par les voyageurs ; il ne s'agit pas d'hallucinations, mais du reflet d'un lieu réel (ville, lac, etc.) situé à une très grande distance, et dont l'image se trouve projetée en un point déterminé. Or, il existe dans le désert américain de l'Arizona un mirage, toujours le même et se manifestant au même endroit, qui représente une ville « ne ressemblant à aucune cité terrestre connue ». Faudrait-il supposer que, dans ce lieu, s'opère la projection d'une ville qui existe dans un univers ‘parallèle’ au nôtre? Ce serait pourtant la seule explication concevable.

Naturellement, les auteurs fantastiques et de science-fiction ont volontiers traité le thème, si fascinant, du contact soudain entre notre univers perceptif et d'autres régions, existant ‘ailleurs’, mais dans un ‘ailleurs’ se situant dans le même plan, au même niveau d'existence que le nôtre. L'un des plus beaux exemples est la longue nouvelle de l'auteur belge Thomas Owen : « Etranger à Tabiano », publiée dans le recueil « Cérémonial nocturne: Contes insolites » (Collection Marabout, 1965). Le héros du récit se trouve dans sa barque, perdu en un épais brouillard. Quand il en émergera, il se trouvera avoir abordé en un pays inconnu situé dans un univers autre que le nôtre. Il ne s'agit pas d'une région différente, d'un autre plan d'existence: les lieux, les hommes sont tout aussi réels, tangibles, palpables que dans notre monde. Tabiano se trouve clos sur lui-même d'une part par la mer sans limites, de l'autre par une région montagneuse et désertique. « A l'horizon, des montagnes blanches dont on eut dit les flancs couverts de miroirs, brasillaient au soleil. Lorsque le jour baissait, d'extraordinaires jeux de lumière métamorphosaient cette cordillère rocheuse, dont on devinait mieux dans une douceur accrue, plus supportable à l'œil, qu'elle était faite d'une pierre où le mica affleurait de toutes parts ».

En certaines circonstances, il se produit un épais brouillard, au cours duquel se réalise le contact entre cet univers et un autre : « Nous cheminions dans une sorte de brouillard dense, étonnamment agréable au toucher, neutre, sans odeur. Je m 'y sentais plus léger que dans l'air (...). On dit (...) qu'à la faveur, ou la défaveur, de ce phénomène relativement rare, il arrive que certains disparaissent, ayant franchi la limite du lieu et du moment, désormais perdus pour les leurs. (Mais, sans doute en un autre monde qui les a absorbés, recommencent-ils une vie nouvelle.)
C'est le temps de la compénétration. Celui où deux mondes, momentanément jouxtés, ou mieux, se chevauchant, mêlent quelques heures leur orbe comme deux cercles qui se coupent.
Le double segment ainsi formé, appartenant ensemble à chacun d'eux, se trouve être la zone de brouillard. Par bonheur, nous ne passâmes point de l'autre côté».
Revenir en haut Aller en bas
Triskel
Retraité
Retraité
avatar

Messages : 9217
Date d'inscription : 23/02/2012
Localisation : Avalon

MessageSujet: Re: Les Univers Parallèles   Mar 29 Mai 2012 - 19:27

Ca me fait penser soit au brouillard de l'expérience PHILADELPHIA, soit aux brumes d'AVALON!

Dans le premier cas ce serait un voyage dans le temps, dans le second un autre monde invisible à nos yeux, mais sur notre terre.
Revenir en haut Aller en bas
http://triskele.eklablog.com/accueil-c23918892
lune
Honorable Membre
Honorable Membre
avatar

Messages : 1918
Date d'inscription : 21/05/2012
Localisation : sur la Lune !

MessageSujet: Re: Les Univers Parallèles   Mer 30 Mai 2012 - 17:41

Je crois en effet qu'il y a les deux aspects:
D'une part une scène qui s'est jouée il y a longtemps en un lieu donné de cette Terre et qui continue de se jouer éternellement par des âmes qui sont restées coincées entre deux mondes,
et d'autre part des interconnections entre plusieurs univers parallèles, qui fait que des objets ou des êtres deviennent visibles momentanément dans notre monde.
Ce dernier phénomène va prendre de l'ampleur tandis que nous changeons de dimension.
D'ailleurs, est-ce que ce sont les objets ou les êtres qui apparaissent ou disparaissent, ou bien notre vision qui s'affine avec la disparition des voiles qui obstruaient notre vue pour nous éviter... d'aller voir ailleurs ?
Nos mondes se rapprochent maintenant, non pas géographiquement mais parce que notre Terre n'est plus en quarantaine.
Revenir en haut Aller en bas
Triskel
Retraité
Retraité
avatar

Messages : 9217
Date d'inscription : 23/02/2012
Localisation : Avalon

MessageSujet: Re: Les Univers Parallèles   Mer 30 Mai 2012 - 17:53

En effet Lune, notre visions qui s'affine avec la disparition des voiles, je pense que c'est quelque chose comme ça.

J'ai lu il y a longtemps un livre de science fiction qui parlait de ce genre de situation, comme si la terre était un oignon, avec des pelures superposées entre lesquelles on peut se glisser pour parvenir dans d'autres réalités, donc les autres mondes seraient tous sur notre planète.

Il suffit de trouver le bord de la pelure!
Revenir en haut Aller en bas
http://triskele.eklablog.com/accueil-c23918892
Souléou
Honorable Membre
Honorable Membre
avatar

Messages : 2266
Date d'inscription : 23/02/2012
Age : 84
Localisation : Au soleil

MessageSujet: Re: Les Univers Parallèles   Mer 30 Mai 2012 - 17:54

suite :

"Le héros, et la jeune femme qu'il a sauvée, chercheront en vain à franchir l'inexorable limite que forment les interminables montagnes désertiques : Un paysage, jamais vu, s'étendait devant nous. Il semblait que nous fussions arrivés à la barrière du monde. Un chaos terrifiant bouleversait la terre jusqu'aux plus lointains horizons. Finalement d'ailleurs, ce sera l'impitoyable barrière de flammes : Déjà, à plusieurs reprises, parmi les multiples mirages de ce désert sans limites, nous avions vu, à intervalles réguliers, monter dans le ciel de brusques lueurs. La nuit s'illuminait ainsi en bouffées inexplicables. Durant le jour, l'atmosphère même paraissait basculer sous des poussées incandescentes qui nous remplissaient d'inquiétude et d'effroi.
Enfin, après mille crêtes franchies, du haut d'un plateau peuplé de pitons gréseux auxquels l'érosion avait donné l'aspect de tours en ruines, nous pûmes découvrir la nature et l'ampleur terrible du phénomène.
Au pied même d'une muraille de pierre, que sans doute nous ne pourrions jamais franchir, couraient des flammes presque blanches, énormes, monstrueuses, qui explosaient brusquement en bouquets d'étincelles.
Une clarté aveuglante annonçait quelque mystérieux et imminent point de fusion. Le feu rongeait le roc, en faisait les couches horizontales se disjoindre, se distendre, se tordre, éclater enfin en fragments dont les flancs, mis à jour après avoir été des siècles enfouis, possédaient une couleur inconnue d'une pureté extraordinaire. La pierre se désagrégeait de seconde en seconde. Des lézardes couraient au loin le long des moyes, soulignées d'un sifflement terrible de poussière et de vapeur.
Bientôt rongée, mangée par les flammes d'une incroyable vigueur, la paroi de roche parut s'amincir, se tendre sous une poussée intérieure, se bomber ainsi qu'une cloison trop faible prête à se rompre.
Et voilà qu'elle se délitait, s'ouvrait de partout, s'éventrait, s'abandonnait, libérant un flot monstrueux d'eau noire. Enfin elle s'écroulait dans un chaos primaire de blocs de boue, de pans de montagnes entiers qui s'écrasaient en déroute sur l'énorme brasier dans un fracas indicible de volcan qu 'on eut voulu éteindre ».

On pourrait songer à un autre sens possible susceptible d'être donné à ce passage : dans les traditions de haute magie, il est fait allusion à la terrible muraille de flammes que le téméraire doit franchir, s'il veut dépasser les apparences sensibles nous atteindre les plans supérieurs à la vie terrestre particularisée.

Dans de nombreux récits de science-fiction, on trouve le thème complémentaire de celui des ‘apports’ (pour reprendre le terme spirite : les choses ou êtres d'un autre monde qui se manifestent tout d'un coup dans notre univers à nous) : celui de la disparition soudaine d'objets ou de personnes, qui passent de notre monde à un ‘univers parallèle’. Mais la question se posera : oui ou non, de telles disparitions -passages ‘ailleurs’ plutôt- se produisent-elles dans la réalité? En éliminant les récits mythiques et aussi l'interprétation fabuleuse de faits normalement explicables, il reste quand même un noyau troublant de cas de ce genre.
L'une des plus célèbres de ces disparitions mystérieuses fut, au début du XIXe siècle, celle d'un diplomate britannique. Nous en donnerons le récit d'après l'étude signée Jérôme Cardan, dans le numéro 28 (1966) de la revue Planète, p.44 : « Un jour d'été 1809, Benjamin Bathurst, ambassadeur de l'Angleterre auprès de la cour d'Autriche, se trouvait dans une petite ville allemande. Son carrosse s'arrêta devant une auberge. Il en descendit, en fit le tour. Les chevaux le masquèrent un instant à la vue de l'aubergiste, de ses domestiques et de quelques voyageurs qui se trouvaient là. Il ne reparut jamais (...). Les passions politiques s'enflammèrent, puis se calmèrent. Mais on ne retrouva jamais Benjamin Bathurst ».

Lors d'un voyage en Cornouailles britanniques (octobre 1961), nous apprîmes nous-mêmes un fait de ce genre, qui avait défrayé la chronique locale : la disparition soudaine d'une dame et de son chien, sur un petit chemin au bord de la mer, devant des témoins situés à distance suffisamment courte pour avoir été capables de voir toute agression soudaine, ou une chute éventuelle dans un trou ignoré. On ne revit jamais cette pauvre femme, mais le cadavre de son chien -ramené par les vagues- fut retrouvé quelques jours après dans les rochers... Dans le folklore de divers pays, et dans les Iles Britanniques notamment, il nous est volontiers parlé de personnes enlevées par le mystérieux ‘petit peuple’ réfugié dans des cavités souterraines. Thème magique traditionnel, repris par de grands auteurs fantastiques comme Arthur Machen ou H.P. Lovecraft.

Vers 1930, le Cyclops, un torpilleur de la marine américaine, disparut par temps calme sans que les spécialistes puissent donner la moindre explication. A supposer que des espions aient pu placer une bombe à retardement, il serait forcément remonté de nombreux débris à la surface, comme c'est toujours le cas lors d'une explosion.

Il arrive que des avions disparaissent tout d'un coup, sans S.O.S. préalable, sans débris retrouvés au sol, et sans qu'il s'agisse de l'océan, d'une région montagneuse ou désertique, où ceux-ci risqueraient donc de passer inaperçus pendant de nombreuses années. Malgré les consignes de silence adoptées par les états-majors, on a souligné divers cas d'avions militaires brusquement disparus au moment où ils allaient entrer en contact avec un ‘objet volant non identifié’. A propos de ces fameuses ‘soucoupes volantes’, on est (semble-t-il) obligé de penser à l'hypothèse des univers parallèles : ces engins, en effet, jouissent de l'extraordinaire possibilité d'apparaître et de disparaître soudainement, comme s'ils surgissaient d'un autre monde et y rentraient tout d'un coup.

Mais, chacun de nous n'a-t-il pas, chaque fois qu'il dort, la possibilité d'entrer en contact avec un autre mode d'existence? Lorsque nous rêvons, et alors que notre corps repose sur un lit, nous avons conscience de vivre toutes sortes d'expériences, d'aventures qui se déroulent en des lieux variés. Et il faudrait également parler de ces visions éprouvées à l'état de veille, et dont certaines sembleraient presque revêtir l'allure de ‘matérialisations’ brusquement surgies d'ailleurs.

Sur les rêves et visions, la bibliographie est particulièrement abondante. Nous nous contenterons de citer l'un des ouvrages les plus récents et complets, celui de Raymond de Becker : ‘Les machinations de la nuit’ (Éditions Planète, 1965).
On connaît la place jouée par les expériences oniriques dans le romantisme, le symbolisme, le surréalisme. Citons un passage célèbre de Gérard de Nerval (Aurélie, 1re Partie, I) : « Le rêve est une seconde vie. Je n'ai pas pu percer sans frémir ces portes d'ivoire ou de corne qui nous séparent du monde invisible. Les premiers instants du sommeil sont l'image de la mort ; un engourdissement nébuleux saisit notre pensée et nous ne pouvons déterminer l'instant précis où le moi, sous une autre forme, continue l'œuvre de l'existence ».

Donnons aussi un texte, bien moins connu, où Nerval nous raconte l'un de ses rêves d'angoisse. Il est extrait du recueil : ‘Les nuits d'Octobre’ (XVII Capharnaüm) : « Des corridors, des corridors sans fin. Des escaliers, - des escaliers où l'on monte, où l'on descend, où l'on remonte, et dont le bas trempe toujours dans une eau noire agitée par des roues, sous d'immenses arches de pont... à travers des charpentes inextricables? - Monter, descendre, ou parcourir les corridors, - et cela pendant plusieurs éternités... Serait-ce la peine à laquelle je serais condamné pour mes fautes ? ».

Toujours cette ambivalence du rêve, générateur d'angoisses comme d'émerveillements.

Mais il n'y a pas que les rêves proprement dits qui réalisent le soudain contact d'un ‘ailleurs’ avec notre univers perceptif habituel : il existe des expériences au cours desquelles, à l'occasion de certains états de conscience, l'être humain peut atteindre à l'illumination, à une sorte de véritable conscience cosmique (pour parler comme certains mystiques modernes) en partant du plan sensible lui-même. On retrouverait ici les ‘Rêveries d'un promeneur solitaire’ de Jean-Jacques Rousseau, ou encore, dans une perspective de recherche toute différente, la manière dont un Marcel Proust retrouvait le temps perdu, ou encore celle dont un André Hardellet (2) peut retrouver les expériences où la conscience passe de l'autre côté des choses, redécouvre la perception vraie et totale en brisant enfin la muraille (si ténue mais tellement dure à franchir) des apparences illusoires.

Le temps peut se prêter à notre perception libérée; le déroulement linéaire de la série temporelle (passé - présent - avenir) ne serait-il pas une illusion? Pour en revenir à Gérard de Nerval, une bonne étude de Georges Poulet (publiée dans les Cahiers du Sud en 1938) a montré combien, dans ce récit, le temps n'est plus du tout le même que le cadre rigide auquel nous accoutument nos expériences quotidiennes.

L'homme n'oublie-t-il pas de remarquer combien il vit dans ‘l’extraordinaire’, à y bien réfléchir? Prenons une expérience apparemment si banale : la mémoire. Grâce à cette faculté, ne pouvons-nous pas revivre à volonté, avec toutes leurs nuances, tous leurs détails, les événements passés? Le monde des images mentales ne vieillit pas... Des expériences exceptionnelles (vision panoramique de tous les faits vécus durant la vie terrestre) - celle des noyés ou perdus sauvés in extremis, comme des faits d'une observation facile (la manière dont, brusquement, un petit fait que nous croyions oublié depuis des années, nous saute aux yeux) attesteraient le caractère total de la mémoire."
Revenir en haut Aller en bas
chantara
Founder & Team Manager
Founder & Team Manager
avatar

Nom : Agent Dana Scully
Messages : 17342
Date d'inscription : 09/05/2009
Age : 56
Localisation : entre ciel et terre

MessageSujet: Re: Les Univers Parallèles   Dim 9 Déc 2012 - 11:37

LES UNIVERS PARALLELES PEUVENT-ILS EXISTER ?



Contrairement à ce que l'on pourrait croire, le serie "Sliders" http://minuit.forum-actif.net/t432-serie-tv-les-sliders#1638 comporte des bases scientifiques très sérieuses. En effet, l'idée de mondes parallèles peut sembler fantaisiste aux premiers abords, mais pour de nombreux scientifiques, il s'agit bien plus que d'une simple invention de science-fiction.

La relativité d'Einstein avait prévu l'existence des Trous Noirs, hypothèse qui a pu être vérifiée. Ces objets cosmiques apparaissent lors de la mort d'une étoile, lorsqu'elle s'effondre sur elle-même sous l'action de la gravité. A l'intérieur d'un trou noir, la gravité est si intense que même la lumière n'arrive pas à échapper au champ d'action du trou noir. (d'où le nom Trou noir)

Albert Einstein et un autre physicien nommé Nathan Rosen imaginèrent que chaque trou noir débouchait symétriquement sur un autre puit gravitationnel appelé trou blanc ou fontaine blanche. L'ensemble trou noir-trou blanc formerait un trou de ver ou vortex (passage interdimensionnel utilisé par les Sliders, nommé Pont Einstein-Rosen).
Ainsi, la matière capturée par le trou noir serait aussitôt recrachée par le trou blanc, dans un lieu inconnu... Il s'agirait soit d'un point éloigné de l'univers, dans ce cas le trou de ver agirait comme un raccourci de l'espace-temps, soit d'un univers parallèle, dans ce cas il agirait comme un point de connexion entre les différentes dimensions.


Cette dernière hypothèse pourrait expliquer l'absence totale d'antimatière dans l'univers que nous connaissons. Selon le principe de symétrie qui gouverne l'Univers, il devrait exister autant de matière que d'antimatière. Hélas, nous n'arrivons pas à déceler la moindre trace de cette dernière, bien que nous ayons réussi à en fabriquer artificiellement. (au CERN de Genève en Suisse en 1995, et dans d'autres accélérateurs de particules.) L'existence d'univers parallèles pourrait expliquer cette absence d'antimatière dans notre monde. Il pourrait donc exister des structures d'antimatière, comme les planètes et les étoiles que nous connaissons dans des dimensions parallèles. (Une des dernières théories en date, après le principe de dissymétrie, et de frontière d'annihilation.)


58 % des physiciens pensent qu'il existe des univers multiples (dont Stephen Hawking)
18 % n'acceptent pas cette théorie (dont Roger Penrose)
13 % admettent la possibilité, mais n'en sont pas convaincus
et 11 % sont sans opinion.

Hélas, nous ne sommes pas encore capables de franchir ces ponts, s'ils existent. En effet, il faudrait fournir une énergie considérable pour ouvrir un trou de ver artificiellement, et la force de gravité qui règnerait à l'intérieur serait si grande que nous serions complètement écrasés.

Ainsi, Quinn a bien mérité son surnom de "Petit Génie" ! Car pour ouvrir un passage interdimensionnel aussi facilement, rapidement, et sans subir aucun dommage, il faut vraiment être fort !



Les adeptes du voyage dans le temps se sont également penchés sur le problème des univers parallèles, qui permettraient de résoudre le "paradoxe du grand-père" :

Un petit-fils qui aurait envie de tuer son grand-père étant jeune devrait être logiquement incapable de naître, à cause de la mort de son aïeul. Mais s'il ne naît pas, il ne peut pas tuer son grand-père, donc son grand-père naît, et le petit-fils naît à son tour, donc il peut tuer son grand-père, etc...

Si l'on considère que les trous de ver sont des raccourcis spatio-temporels, le Petit-Fils pourrait en emprunter un pour aller assassiner son grand-père. Mais il arriverait non pas dans le passé de son univers d'origine, mais dans un univers parallèle dans lequel sa naissance ne dépenderait pas de l'existence du grand-père. En tuant celui-ci, il empêcherait simplement son double de naître dans l'univers parallèle...

_________________




CoCo Chantara étoilefdg


Envie de voir les liens et les images ? INSCRIVEZ-VOUS !!!
(Ultra-rapide : Juste le PSEUDO, l'E-MAIL (pas de confirmation)
et le MOT DE PASSE sont nécessaires.


"Entre ce que je pense, ce que je veux dire, ce que je crois dire, ce que je dis, ce que vous voulez entendre, ce que vous entendez, ce que vous croyez en comprendre, ce que vous voulez comprendre, et ce que vous comprenez, il y a au moins neuf possibilités de ne pas se comprendre entre humain. Alors avec les Extra-terrestres ! Mais moi, j'ai envie d'essayer....  Rolling Eyes
"Si nous étions seuls dans l'univers, il y aurait vraiment un beau gachis d'espace...."
Revenir en haut Aller en bas
http://geneaucorinne.com
chantara
Founder & Team Manager
Founder & Team Manager
avatar

Nom : Agent Dana Scully
Messages : 17342
Date d'inscription : 09/05/2009
Age : 56
Localisation : entre ciel et terre

MessageSujet: Re: Les Univers Parallèles   Dim 9 Déc 2012 - 11:46

Combien de dimensions parallèles existe-t-il ?

On peut se demander pourquoi les Sliders arrivent souvent dans un monde similaire au leur. En effet, si on considère qu'il existe une infinité de dimensions parallèles, il existe alors une infinté de mondes radicalement différents du leur et une infinité de mondes virtuellement identiques ! Evidemment, la série semble jouer sur cette dernière "portion infinie" de mondes, car il ne serait pas intéressant de faire atterrir nos glisseurs dans un monde où la Terre n'a pas été créée, c'est-à-dire dans l'espace !

Une question vient alors à l'esprit : si les mondes connaissent des chemins d'évolution différents, à quel moment prennent-ils leur tournure spécifique ? Juste après le Big-Bang ? Après la création de la Terre ? A partir du XXème siècle ? Les Sliders arrivent dans des mondes qui ont vraisemblablement évolué spécifiquement à partir d'un moment donné du XXème siècle (sauf dans le monde des Kromaggs par exemple....)

_________________




CoCo Chantara étoilefdg


Envie de voir les liens et les images ? INSCRIVEZ-VOUS !!!
(Ultra-rapide : Juste le PSEUDO, l'E-MAIL (pas de confirmation)
et le MOT DE PASSE sont nécessaires.


"Entre ce que je pense, ce que je veux dire, ce que je crois dire, ce que je dis, ce que vous voulez entendre, ce que vous entendez, ce que vous croyez en comprendre, ce que vous voulez comprendre, et ce que vous comprenez, il y a au moins neuf possibilités de ne pas se comprendre entre humain. Alors avec les Extra-terrestres ! Mais moi, j'ai envie d'essayer....  Rolling Eyes
"Si nous étions seuls dans l'univers, il y aurait vraiment un beau gachis d'espace...."
Revenir en haut Aller en bas
http://geneaucorinne.com
Triskel
Retraité
Retraité
avatar

Messages : 9217
Date d'inscription : 23/02/2012
Localisation : Avalon

MessageSujet: Re: Les Univers Parallèles   Dim 9 Déc 2012 - 11:59

C'est très complexe tout ça pour nos petits cerveaux!

Je crois que les vortex, trous noir, trous de ver peuvent être des passages vers d'autres univers, d'autres mondes,
mais en ce qui concerne les apparitions ou disparitions subites sur notre terre, ce pourrait être dû à une modification de la fréquence de vibration d'un corps humain qui, en s'élevant, devient invisible à nos yeux ou en s'abaissant devient au contraire visible; ce serait un passage derrière le voile entre deux mondes de vibrations différentes, et comme dit Lune plus haut, nos vibrations actuelles s'élevant nous passerons bientôt derrière le voile de plus en plus facilement, nous verrons ce que nous sommes pas encore capables de voir, sinon épisodiquement.
Derrière notre monde matériel visible il y a tout un monde de vibrations plus élevées invisible pour l'instant.
Revenir en haut Aller en bas
http://triskele.eklablog.com/accueil-c23918892
Detecteur
¤ Membres ¤
¤  Membres  ¤
avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 08/12/2012
Age : 21
Localisation : Bellevue

MessageSujet: Re: Les Univers Parallèles   Dim 9 Déc 2012 - 12:46

Perso j'suis dans les 58% j'y crois, pour moi c'est possible, en plus j'ai vu une vidéo sur youtube qui parlait des trous de ver pour voyager dans le temps ils en ont trouvé un je crois si j'me rappelle bien.
Revenir en haut Aller en bas
chantara
Founder & Team Manager
Founder & Team Manager
avatar

Nom : Agent Dana Scully
Messages : 17342
Date d'inscription : 09/05/2009
Age : 56
Localisation : entre ciel et terre

MessageSujet: Re: Les Univers Parallèles   Dim 9 Déc 2012 - 13:01

d'ou ton explication sur les télosiens dans le Mont Shasta qui viveraient sous terre et évolueraient dans une 5 Dimension !
http://minuit.forum-actif.net/t3264-le-mont-shasta

tu remarqueras que lorsque l'on cherche un peu (beaucoup) comme nous le faisons , le fait d'aborder tous les sujets sur minuit, on en arrive a ce que tout se croise ?
cela ne cesse de m'etonner , mais aussi de me ravir Very Happy

_________________




CoCo Chantara étoilefdg


Envie de voir les liens et les images ? INSCRIVEZ-VOUS !!!
(Ultra-rapide : Juste le PSEUDO, l'E-MAIL (pas de confirmation)
et le MOT DE PASSE sont nécessaires.


"Entre ce que je pense, ce que je veux dire, ce que je crois dire, ce que je dis, ce que vous voulez entendre, ce que vous entendez, ce que vous croyez en comprendre, ce que vous voulez comprendre, et ce que vous comprenez, il y a au moins neuf possibilités de ne pas se comprendre entre humain. Alors avec les Extra-terrestres ! Mais moi, j'ai envie d'essayer....  Rolling Eyes
"Si nous étions seuls dans l'univers, il y aurait vraiment un beau gachis d'espace...."
Revenir en haut Aller en bas
http://geneaucorinne.com
Triskel
Retraité
Retraité
avatar

Messages : 9217
Date d'inscription : 23/02/2012
Localisation : Avalon

MessageSujet: Re: Les Univers Parallèles   Dim 9 Déc 2012 - 13:15

Absolument Chantara, on finit toujours par se dire: tiens j'ai vu ça là, et ça là et on fait un noeud avec tout ça lol!

Comme quoi il n'y a pas de hasard, tous les chemins mènent à "Rome"!
Revenir en haut Aller en bas
http://triskele.eklablog.com/accueil-c23918892
chantara
Founder & Team Manager
Founder & Team Manager
avatar

Nom : Agent Dana Scully
Messages : 17342
Date d'inscription : 09/05/2009
Age : 56
Localisation : entre ciel et terre

MessageSujet: Re: Les Univers Parallèles   Dim 9 Déc 2012 - 13:33

oui et le jour ou quelqu'un se décidera à nous dire la vérité, tout deviendra claire comme de l'eau de roche.... il n'y aura plus de mystère et on pourra fermer Minuit Suspect

_________________




CoCo Chantara étoilefdg


Envie de voir les liens et les images ? INSCRIVEZ-VOUS !!!
(Ultra-rapide : Juste le PSEUDO, l'E-MAIL (pas de confirmation)
et le MOT DE PASSE sont nécessaires.


"Entre ce que je pense, ce que je veux dire, ce que je crois dire, ce que je dis, ce que vous voulez entendre, ce que vous entendez, ce que vous croyez en comprendre, ce que vous voulez comprendre, et ce que vous comprenez, il y a au moins neuf possibilités de ne pas se comprendre entre humain. Alors avec les Extra-terrestres ! Mais moi, j'ai envie d'essayer....  Rolling Eyes
"Si nous étions seuls dans l'univers, il y aurait vraiment un beau gachis d'espace...."
Revenir en haut Aller en bas
http://geneaucorinne.com
Triskel
Retraité
Retraité
avatar

Messages : 9217
Date d'inscription : 23/02/2012
Localisation : Avalon

MessageSujet: Re: Les Univers Parallèles   Dim 9 Déc 2012 - 13:39

Hi Hi, ben oui, peut-être bien le 22 décembre? Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://triskele.eklablog.com/accueil-c23918892
gemaf
Honorable Membre
Honorable Membre
avatar

Messages : 5495
Date d'inscription : 04/12/2012
Age : 66
Localisation : normandie

MessageSujet: Re: Les Univers Parallèles   Mar 18 Déc 2012 - 21:11

chantara a écrit:
oui et le jour ou quelqu'un se décidera à nous dire la vérité, tout deviendra claire comme de l'eau de roche.... il n'y aura plus de mystère et on pourra fermer Minuit Suspect
personellement ,j'éspére non,je vient juste d'arriver,et,ce forum me plait bien cheers
Revenir en haut Aller en bas
chantara
Founder & Team Manager
Founder & Team Manager
avatar

Nom : Agent Dana Scully
Messages : 17342
Date d'inscription : 09/05/2009
Age : 56
Localisation : entre ciel et terre

MessageSujet: Re: Les Univers Parallèles   Mar 18 Déc 2012 - 21:31

mdr3 c'etait une image, car il y aura toujours du mystère quelques part et de l'inexpliqué.
Il y aura toujours quelque chose a découvrir et à partager.
Minuit a encore de beaux jours devant lui , rassure toi gemaf tro bien dit

_________________




CoCo Chantara étoilefdg


Envie de voir les liens et les images ? INSCRIVEZ-VOUS !!!
(Ultra-rapide : Juste le PSEUDO, l'E-MAIL (pas de confirmation)
et le MOT DE PASSE sont nécessaires.


"Entre ce que je pense, ce que je veux dire, ce que je crois dire, ce que je dis, ce que vous voulez entendre, ce que vous entendez, ce que vous croyez en comprendre, ce que vous voulez comprendre, et ce que vous comprenez, il y a au moins neuf possibilités de ne pas se comprendre entre humain. Alors avec les Extra-terrestres ! Mais moi, j'ai envie d'essayer....  Rolling Eyes
"Si nous étions seuls dans l'univers, il y aurait vraiment un beau gachis d'espace...."
Revenir en haut Aller en bas
http://geneaucorinne.com
Quinqua
Retraité
Retraité
avatar

Messages : 5540
Date d'inscription : 23/03/2013
Age : 56
Localisation : Sud-est

MessageSujet: Re: Les Univers Parallèles   Mar 4 Mar 2014 - 6:55

Ça me fascine toujours autant ces histoires de mondes parallèles même si, comme le dit Triskel, c'est vraiment très dur à appréhender. Limite flippant !
En même temps, je suis une peureuse mais je ne crois pas être la seule dans ce cas...
Revenir en haut Aller en bas
http://lavieencatimini.wifeo.com/
gemaf
Honorable Membre
Honorable Membre
avatar

Messages : 5495
Date d'inscription : 04/12/2012
Age : 66
Localisation : normandie

MessageSujet: Re: Les Univers Parallèles   Mar 4 Mar 2014 - 17:24

il y a peut étre des civilisations qui ont trouvé ce moyen de voyager
mais,pour nous,ce n'est pas prés d'arriver,car,je pense trop de choses a apréhender  Wink 
Revenir en haut Aller en bas
chantara
Founder & Team Manager
Founder & Team Manager
avatar

Nom : Agent Dana Scully
Messages : 17342
Date d'inscription : 09/05/2009
Age : 56
Localisation : entre ciel et terre

MessageSujet: Re: Les Univers Parallèles   Dim 6 Mai 2018 - 9:34

COMPLEMENT D'ENQUETE

WIKIPEDIA
Un univers parallèle, ou monde parallèle, est un univers possédant ses propres dimensions d'espace et de temps.

Il peut s'agir d'un univers engendré par des phénomènes physiques hypothétiques, ou dans les œuvres de fiction par une modification arbitraire d'un événement. Selon les œuvres de fiction, ces univers sont décrits pour eux-mêmes ou en les faisant interagir avec notre univers, le principal pour nous.

En physique
Les réalités d'Everett


Hugh Everett a proposé une interprétation de la fonction d'onde en mécanique quantique : pour lui, cette fonction décrit la réalité, et toute la réalité. Cette approche permet de décrire séparément les deux états simultanés et leur donne une double réalité qui semblait avoir disparu, dissoute dans le paradoxe (plus exactement « plusieurs "réalités" dans autant d'univers distincts » — et ne pouvant guère qu'interférer légèrement une fois séparés). Il convient de noter que cette interprétation ne se prononce pas sur la question de savoir s'il y a duplication de la réalité (many-worlds) ou duplication au contraire des observateurs de cette même réalité (many-minds), puisqu'elles ne présentent pas de différence fonctionnelle.

Malgré sa complexité et les doutes sur sa réfutabilité, cette interprétation est utilisée en physique au même titre que celle de la décohérence et celle de Copenhague, et présente ainsi les lois quantiques comme exactes et complètes, plutôt que simplement statistiques.

L'utilisation de l'adjectif parallèle est ici légèrement impropre, puisque de tels univers ont justement au moins un point commun dans leur passé. Il serait plus correct de parler d'univers divergents.
Explication vulgarisée

Dans la trilogie À la croisée des mondes, les univers parallèles au sens d'Everett jouent un rôle majeur. Un des personnages explique donc comment se produit la séparation entre les univers :

« Car ce monde, comme tous les autres univers, est né du résultat des probabilités. Prenons l'exemple du jeu de pile ou face : la pièce que tu lances peut retomber sur pile ou sur face, mais on ne sait pas à l'avance de quel côté elle va tomber. Si c'est sur face, ça veut dire que la possibilité qu'elle tombe sur pile a échoué. Mais juste avant qu'on la lance, les deux probabilités ont la même chance.
Si, dans un autre monde, la pièce tombe sur pile à ce moment-là, les deux mondes se séparent. J'utilise l'exemple de pile ou face pour que ce soit plus clair. En réalité, ces échecs de probabilités se produisent au niveau des particules élémentaires. »

Univers « miroir »



L'énigme de l'antimatière (« pourquoi n'y a-t-il que peu d'antimatière dans l'univers ? », ou en d'autres termes « pourquoi est-ce la matière qui l'a emporté sur l'antimatière ? ») a également débouché pour quelques-uns sur l'hypothèse d'un univers parallèle. La physique avance la raison de la violation de la symétrie CP, tandis que la métaphysique invoque le principe anthropique, mais aucune n'explique de cause fondamentale de cette asymétrie entre matière et antimatière, puisque si la matière et l'antimatière sont nées de la même énergie mère, on les imaginerait au contraire créées en proportions égales, l'univers n'ayant pas de préférence.

Le physicien soviétique Andrei Sakharov émit alors en 1967 l'hypothèse de l'existence d'un univers parallèle, où de manière symétrique l'antimatière prédominerait sur la matière. La partition de l'univers fondamental en deux univers parallèles dans lesquels prédominerait la matière pour l'un et l'antimatière pour l'autre pourrait ainsi réconcilier logique et expérience. Cet univers jumeau serait CPT-symétrique par rapport au nôtre, c'est-à-dire que non seulement la matière y serait remplacée par l'antimatière (symétrie C), mais également la flèche du temps y serait renversée (symétrie T) et serait géométriquement inversée par rapport au nôtre (symétrie P). Cette hypothèse a débouché sur quelques travaux scientifiques (Jean-Pierre Petit et Gabriel Chardin l'ont explorée).

Recherche

En 2016, l'Institut Laue-Langevin de Grenoble a été le lieu d'une expérience visant à vérifier si des neutrons pouvaient passer de notre univers vers un univers parallèle, mais l'expérience n'a pas été concluante. Les résultats obtenus sont cependant archivés sur le site d'arXiv1. D'autres expériences similaires pourraient se renouveler dans l'avenir sur le site2.

En 2018, un article de Stephan Hawkins et Thomas Hertog encore à paraître veut « transformer l’idée d’un Multivers en un cadre scientifique qu’il est possible de tester »3.Selon plusieurs chercheurs, un tel article pourrait déboucher sur un prix Nobel. A condition d'autoriser l'attribution d'un Nobel post mortem, Stephan Hawkins étant décédé le 14 mars 2018.

En 'pataphysique

Les univers parallèles de la 'Pataphysique ne sont pas des univers différents, mais des approches différentes de notre univers. Par définition, la pataphysique tend à expliquer « l'univers supplémentaire à celui-ci ; ou moins ambitieusement décrire un univers que l'on peut voir et que peut-être l'on doit voir à la place du traditionnel ». Alfred Jarry, inventeur du terme même de ’pataphysique, en donne un exemple, dans la bouche du Docteur Faustroll : « La science actuelle se fonde sur le principe de l'induction : la plupart des hommes ont vu le plus souvent tel phénomène précéder ou suivre tel autre, et en concluent qu'il en sera toujours ainsi. […] Au lieu d'énoncer la loi de la chute des corps vers un centre, que ne préfère-t-on celle de l'ascension du vide vers une périphérie, le vide étant pris pour unité de non-densité, hypothèse beaucoup moins arbitraire que le choix de l'unité concrète de densité positive eau ? »

Dans la fiction

Les auteurs ont exploité les différents types d'univers parallèles dans leurs scénarios :
Dimensions supplémentaires

Est parfois appelé « autre dimension » un univers qui existe en même temps que l'univers connu, sans aucun lien entre les événements entre les deux univers. L'idée est d'introduire une coordonnée, et donc une dimension d'espace supplémentaire. En se déplaçant suivant cette quatrième dimension, on accède à un univers différent. D'où l'abus de langage consistant à appeler cet univers une autre dimension.
Univers parallèles au sens d'Everett

Dans sa trilogie À la croisée des mondes, Philip Pullman précise explicitement que les différents univers résultent des processus quantiques. C'est également le cas dans Le Guide du voyageur galactique, quoique l'auteur tourne en dérision l'idée d'expliquer comment une interaction d'un neutrino a pu changer le destin d'un univers (l'auteur précise que le neutrino est bien la cause, mais que les historiens préfèrent flemmarder que d'expliquer pourquoi).

Dans son Cycle des Princes d'Ambre, une saga d'heroic fantasy, l'écrivain Roger Zelazny exploite l’hypothèse d'existence d'univers multiples (aussi désignés par le vocable multivers) exprimée par le physicien Hugh Everett.

Frederik Pohl développe également les univers multiples issus de la physique quantique dans « l'avènement des chats quantiques ».

Généralement, la construction d'un univers parallèle par l'auteur est l'occasion de mettre les univers en rapport, par exemple en faisant voyager un personnage d'un univers à l'autre.

Certains « univers parallèles » apparaissant dans les œuvres de fiction sont assez difficiles à classer comme des univers parallèles au sens d'Everett. Par exemple, dans les Marvel Comics, on aurait du mal à expliquer avec un événement à l'échelle quantique la divergence entre la réalité du Mutant X et l'univers d'origine d'Havok, qui se trouve piégé dans cette réalité.

Univers miroir

Reprise de la théorie de Sakharov, l'idée d'un univers miroir fait d'antimatière a inspiré certains auteurs de science-fiction. Mais l'inversion ne s'arrête pas là, car dans l'univers DC Comics, l'inversion des charges de la matière conduit aussi à celle des rôles des personnages, fictifs comme réels : dans l'univers d'antimatière, Lex Luthor défend le monde contre des criminels comme Ultraman, l'équivalent de Superman, et Christophe Colomb est un Américain qui a découvert l'Europe.

Le nom d'univers « miroir » pourrait aussi être utilisé pour désigner l'univers que parcourt Alice dans De l'autre côté du miroir. Cet univers est inversé d'une manière absurde (il faut courir pour rester au même endroit, ne pas bouger pour se déplacer). Le roman de Lewis Caroll étant antérieur à la découverte de l'antimatière, certains physiciens ont justement employé Alice comme métaphore pour décrire l'univers d'antimatière4.

Le « Mirror univers (en) » de Star Trek qui, bien que présentant une situation diamétralement opposée lors de ces premières apparitions à l'écran, a la possibilité d'évoluer indépendamment de l'univers « nominal », sans influence de celui-ci et donc sans rester réellement un « univers inversé ». Celui-ci n’est d’ailleurs, dès le début, pas une « inversion totale » contrairement à celui de DC Comics.

Le concept d'univers miroir est également le fil conducteur de la série Fringe, encore qu'il se conjugue avec l'uchronie, l'un des personnages ayant modifié le continuum de l'autre univers en allant y chercher le double de son fils disparu.
Univers divergents par changement du passé

Dans les œuvres de fiction autorisant le voyage dans le temps, un des modes de résolution des paradoxes temporels est de décider que le voyageur temporel se retrouve après son voyage dans un univers parallèle. Comme dans Les Vaisseaux du temps de Stephen Baxter.

Certains vulgarisateurs scientifiques évoquent ce type d'univers quand ils évoquent la possibilité du voyage dans le temps. Généralement, l'univers est identique à l'univers d'origine du voyageur, jusqu'au point d'intervention du voyageur.

Par exemple le jeu vidéo Freedom Fighter nous montre une déformation temporelle qui crée une nouvelle réalité, ici ce ne sont plus les Américains qui ont gagné la guerre froide mais les Russes. Le jeu montre l'invasion des États-Unis par les Russes en l'an 2003. Ce genre de déformation temporelle s'appelle une uchronie.

Ce type d'univers parallèles est abordé dans des films tels que Retour vers le futur 2, Le Sortilège de Cendrillon, Shrek 4, Watchmen, Terminator Genisys ou encore Star Trek (film de 2009). Il est aussi utilisé dans le visual novel Steins;Gate.
Combinaison des deux possibilités précédentes

Certains auteurs choisissent d'envoyer les voyageurs temporels dans des univers parallèles ayant divergé avant même l'arrivée du voyageur. C'est par exemple le sort de Rachel Summers, qui voyageant dans le passé pour tenter d'empêcher la mise en place de la dictature des sentinelles, arriva dans un univers parallèle où ses parents n'ont jamais eu d'enfant ensemble, et cela était provoqué par des événements antérieurs à son intervention.

Hyperespace



On appelle hyperespace un espace dont le nombre de dimensions est supérieur à trois et dans lequel serait plongé l'espace tel qu'on le connaît. En science-fiction, il est majoritairement utilisé pour voyager très rapidement entre les planètes. Certaines technologies comme l'hyper-propulsion permettent aux vaisseaux de passer de l'espace normal à l'hyperespace pour aller d'un point à un autre de l'espace réel en parcourant une distance plus courte. Ce procédé est vaguement inspiré de la relativité générale.

Les What if…? de Marvel et autres expériences de pensée

Marvel Comics a popularisé le genre des histoires alternatives, divergeant de l'histoire principale par un événement ou un choix fait par un personnage. Il est difficile d'affirmer s'il s'agit d'univers parallèles au sens d'Everett, mais d'un point de vue interne pour les personnages, ces univers ne sont pas de simples expériences de pensée, puisque le Gardien, un des êtres transcendants du multivers, indique qu'il contemple une autre réalité à l'introduction de chaque What if…?.

Certains auteurs choisissent de décrire un univers en modifiant un fait historique majeur, sans que cet univers soit issu d'une modification de notre univers. Les événements divergents ne sont pas expliqués par une modification à partir de notre univers (comme si le destin de l'univers fictif était un résultat des événements précédents tout aussi possible que ce qui s'est réalisé). Par exemple le roman Les Oranges de Yalta décrit un monde dans lequel le Japon aurait attaqué l'URSS en 1941 au lieu des États-Unis (Pearl Harbor). Fatherland se passe dans un monde où le Troisième Reich nazi, vainqueur de la Seconde Guerre mondiale en Europe, cohabite avec les États-Unis dans une Guerre froide. On utilise aussi le terme uchronie pour désigner ce genre de roman, habituellement rattaché à la science-fiction.

Régulations

Dans certains univers de fiction, il existe des régulations des réalités parallèles, des êtres transcendant les réalités multiples. Ainsi dans l'univers DC Comics, Monitor et Anti-Monitor ont provoqué la fusion de tous les univers dans Crisis on Infinite Earths. Dans le multivers Marvel, quel que soit le nombre d'univers parallèles, il n'existe qu'un seul Galactus qui possède le pouvoir de protéger l'univers contre la menace du démon Abraxas, les Galactus des autres univers étant facilement détruits par le démon. Le Gardien peut quant à lui contempler toutes les réalités parallèles, à condition toutefois de ne pas y intervenir.

Manipulations de la réalité

Certains personnages parmi les plus puissants des univers imaginaires peuvent remodeler la réalité au point de créer des réalités parallèles. C'est le cas de la Sorcière Rouge qui crée la réalité de House of M dans laquelle tous les individus ont le souvenir de vies différentes de celles qu'ils avaient vécues dans la réalité où ils sont nés. De plus, de nombreux personnages morts dans la réalité originale, comme Gwen Stacy, étaient vivants dans la réalité de House of M.

Franklin Richards a quant à lui combiné son pouvoir de modification de la réalité avec la puissance d'Onslaught pour créer une terre parallèle. Tous les habitants de cet univers parallèle sont des images créées en même temps que cette terre, sauf les héros qui se sont sacrifiés pour détruire Onslaught : ceux-là ont en fait été transportés sur la terre parallèle, même s'ils se souviennent y être nés. Finalement ils parviennent à fabriquer un vaisseau qui les ramène dans leur monde d'origine.

Univers de poche

« Univers de poche » et « dimension de poche » sont des termes pour désigner un univers qui n'existe pas indépendamment, mais est uniquement un espace créé depuis l'univers principal, et obéissant à ses propres lois.

Par exemple les tentes dans Harry Potter sont des univers de poche, car l'espace auquel on accède quand on y entre ne fait pas réellement partie de l'univers d'origine. En effet, l'espace à l'intérieur de la tente est beaucoup plus vaste que l'espace occupé par la tente vue de l'extérieur.

Un autre exemple célèbre outre-manche est le TARDIS, apparaissant dans la série de science-fiction Doctor Who. De l'extérieur, le TARDIS a l'apparence et la taille d'une cabine téléphonique mais à l'intérieur c'est un immense labyrinthe contenant des dizaines de pièces et soumis à son propre sens de gravité. Le Docteur explique que cela est possible par « compression des dimensions ».

Dans Diablo, le sorcier Horazon a construit un espace baptisé « Sanctuaire des arcanes » ou « de l'Arcane » (selon les traductions) constituant un univers de poche, accessible seulement via des téléporteurs, et où les lois de la géométrie sont différentes de celles du monde réel. Le jeu vidéo montre cette violation de la géométrie en représentant le niveau par des constructions constituant des objets impossibles5. Dans le roman La loi du sang, une invitée dans le sanctuaire constate qu'en prenant un escalier, puis un autre dont la trajectoire est telle qu'il fait apparemment revenir au même point (géométriquement : les deux déplacements successifs additionnés donnent un vecteur nul), elle revient devant la même porte, mais la porte donne accès à une autre salle. Demandant à son guide comment cela est possible, celui-ci répond simplement qu'un escalier utile doit mener là où on veut aller.

Univers virtuel

Un univers virtuel est une version améliorée d'un monde virtuel de jeu vidéo. Les êtres vivants peuvent y être transportés par l'esprit (Matrix) et parfois également le corps (Tron). Ils ressentent physiquement ce qu'ils vivent dans l'univers virtuel. La mort virtuelle, selon les œuvres, tue dans le monde réel (Sword Art Online) ou bannit simplement du monde virtuel (Code Lyoko). Comme les univers de poche, les univers virtuels ne sont pas des univers parallèles à part entière parce qu'ils sont rattachés à un univers réel.

Plan astral

Le plan astral est un univers dans lequel tout peut être modifié suivant la volonté de ceux qui s'y trouvent. Il n'est accessible qu'aux magiciens ou télépathes, en tout cas à ceux qui peuvent projeter leur esprit hors de leur corps. Même si d'une certaine façon ce qui se déroule sur le plan astral n'est qu'une illusion que les télépathes se projettent mutuellement, les conséquences sont bien réelles : dans l'univers Marvel, il est possible de tuer quelqu'un réellement par un combat sur le plan astral. Dans Phænomen d'Erik L'Homme, une des héroïnes peut voir les doubles astraux des autres, et si son double astral (un chevalier) apprivoise le double astral d'une autre personne (un dragon) cette personne est temporairement guidée par un besoin instinctif de venir en aide à l'héroïne.

Le plan astral et le voyage astral sont également étudiés en parapsychologie.
Articles détaillés : Voyage astral et Plan astral.

Univers des morts

Les mondes n'existant en même temps que le nôtre que du point de vue de la magie sont accessibles dans certaines œuvres de fiction. Le monde où vont les morts l'est donc tout autant. Ainsi dans À la croisée des mondes, le monde des morts est un monde tout aussi accessible que les autres mondes parallèles (dont l'auteur précise pourtant que ce sont des univers au sens d'Everett).

L'aspect choquant de cette manière de considérer les univers sacrés a été souligné par la Femme Invisible des Quatre Fantastiques. Elle-même a du mal à croire son mari quand il affirme aller dans l'au-delà chercher leur ami Ben aussi facilement qu'ils voyagent dans les univers parallèles.

Hammerspace
Le Hammerspace(« espace marteau ») est une parodie des concepts d'univers parallèles. Dans de nombreux cartoons et animes comme Nicky Larson, certains personnages ont spontanément un marteau dans les mains quand le besoin s'en fait sentir (et peuvent manipuler un marteau bien trop grand pour eux). On a donc imaginé un « espace marteau », univers parallèle rempli de marteaux et depuis lequel un personnage peut téléporter un marteau à volonté directement dans ses mains, puis le réexpédier après usage.

_________________




CoCo Chantara étoilefdg


Envie de voir les liens et les images ? INSCRIVEZ-VOUS !!!
(Ultra-rapide : Juste le PSEUDO, l'E-MAIL (pas de confirmation)
et le MOT DE PASSE sont nécessaires.


"Entre ce que je pense, ce que je veux dire, ce que je crois dire, ce que je dis, ce que vous voulez entendre, ce que vous entendez, ce que vous croyez en comprendre, ce que vous voulez comprendre, et ce que vous comprenez, il y a au moins neuf possibilités de ne pas se comprendre entre humain. Alors avec les Extra-terrestres ! Mais moi, j'ai envie d'essayer....  Rolling Eyes
"Si nous étions seuls dans l'univers, il y aurait vraiment un beau gachis d'espace...."
Revenir en haut Aller en bas
http://geneaucorinne.com
chantara
Founder & Team Manager
Founder & Team Manager
avatar

Nom : Agent Dana Scully
Messages : 17342
Date d'inscription : 09/05/2009
Age : 56
Localisation : entre ciel et terre

MessageSujet: Re: Les Univers Parallèles   Dim 6 Mai 2018 - 15:40


que pensez vous de cette hypothèse ?

_________________




CoCo Chantara étoilefdg


Envie de voir les liens et les images ? INSCRIVEZ-VOUS !!!
(Ultra-rapide : Juste le PSEUDO, l'E-MAIL (pas de confirmation)
et le MOT DE PASSE sont nécessaires.


"Entre ce que je pense, ce que je veux dire, ce que je crois dire, ce que je dis, ce que vous voulez entendre, ce que vous entendez, ce que vous croyez en comprendre, ce que vous voulez comprendre, et ce que vous comprenez, il y a au moins neuf possibilités de ne pas se comprendre entre humain. Alors avec les Extra-terrestres ! Mais moi, j'ai envie d'essayer....  Rolling Eyes
"Si nous étions seuls dans l'univers, il y aurait vraiment un beau gachis d'espace...."
Revenir en haut Aller en bas
http://geneaucorinne.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Univers Parallèles   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Univers Parallèles
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Univers parallèles / émission de radio
» Les Univers Parallèles
» Réalité simulée - L'argument de la simulation
» Revue Aliens
» Ovnis, enlèvements extraterrestres et univers parallèles: entretien avec l’ufologue Jean Casault

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Minuit :: ICI LA TERRE ! - Les Sciences :: FUTUROLOGIE : S. F. d'aujourd'hui, Réalités de Demain.... :: MONDES PARALLELES/VOYAGES DANS LE TEMPS-
Sauter vers: