Minuit

LES 12 COUPS DE MINUIT sonne. A 00.01 je me redresse dans mon lit comme un clown qui sort de sa boite. Il fait noir. Je ne respire plus. J'ai les yeux écarquillés et la bouche grand ouvert. Au secours ! Je vais mourir ... EXTRAIT D'UN TEMOIGNAGE D'EMI
 
AccueilPortailPublicationsMembresS'enregistrerConnexion

Toutes les semaines de nouveaux articles à lire...



RECHERCHONS TÉMOIGNAGES
SUR VOS VIES ANTÉRIEURES

pour alimenter le forum :
http://minuit.forum-actif.net/f35-temoignages-sur-les-vies-anterieures

Le Forum de Minuit sur



Pour rejoindre des salons de discussions sur pc ou sur iphone.
Forum de Minuit
sur DiscordApp



https://discord.gg/f3hwHAu




notre chaine youtube pour rester
connectés en images. Abonnez vous !






La pratique de la MAGIE est DANGEREUSE.
LES RITUELS ET INVOCATIONS peuvent etre
lourds de conséquences. ATTENTION !
Notre forum est encyclopédique et n'est pas
expérimenté pour apporter une aide appropriée.


Sur Minuit, le Forum ABRACADABRA
n'aborde la MAGIE dans sa forme THEORIQUE.
-Les articles sont écrits et postés par des passionnés,
c'est à dire : Vous et moi.




Partagez | 
 

 Le Royaume du prêtre Jean

Aller en bas 
AuteurMessage
Triskel
Retraité
Retraité
avatar

Messages : 9217
Date d'inscription : 23/02/2012
Localisation : Avalon

MessageSujet: Le Royaume du prêtre Jean   Dim 15 Juil - 13:30

Le Royaume du prêtre Jean

Au Moyen Âge, des rumeurs venues d'Arménie et de Venise faisaient état d'un mystérieux royaume chrétien, celui du Prêtre Jean, que l'on ne savait situer, en Afrique ou en Inde, tant les données géopolitiques étaient confuses. Dans une lettre, le Prêtre Jean disait régner sur l'ancienne Babylone ainsi que sur une des trois Indes. On pensait à l'époque que les trois Indes correspondaient plus ou moins à la Chine, à l'Inde actuelle ainsi qu'à l'Éthiopie.

La naissance de la rumeur
La première mention du Prêtre Jean apparaît au milieu du XIIe siècle dans la Chronique de l'évêque allemand Otton de Freising : Il y est fait mention d'un évêque syrien nommé Hugues de Gabala, arrivé en Occident pour y annoncer la chute de la ville d'Édesse, tombée aux mains des musulmans, le premier revers sérieux des Croisés en Terre Sainte. Hugues raconte également que :
« ... un certain Prêtre Jean habitant en Extrême-Orient, au-delà de la Perse et de l'Arménie, roi et prêtre, chrétien mais nestorien, aurait fait la guerre aux rois perses et mèdes appelés Sarmiades et les aurait chassés de leur capitale, Ecbatane. »

Vers 1160, une lettre du "roi des trois indes et de toutes contrées depuis la tour de Babel jusqu’au lieu de sépulture de l’apôtre Thomas", est adressées à l'empereur de Byzance Manuel I Comnène qui la transmet à l’empereur allemand Frédéric Barberousse et au pape Alexandre III. Elle est citée en 1165 par le bénédictin Albéric. Elle décrit l'existence d'un royaume chrétien tout à l'est :

« Moi, Prêtre Jean, par vertu et pouvoir de Dieu et de Notre Seigneur Jésus-Christ, seigneur des seigneurs, à Manuel, gouverneur des Roméens... Je suis le souverain des souverains et je dépasse les rois de la terre entière par les richesses, la vertu et la puissance. 72 rois sont mes tributaires. Je suis dévot chrétien et partout nous défendons et secourons de nos aumônes les chrétiens pauvres placés sous le pouvoir de notre clémence... Notre magnificence domine sur les trois Indes et notre territoire s'étend de l'Inde ultérieure, où repose le corps de saint Thomas, jusqu'au désert de Babylone, proche de la tour de Babel (…) Sur cette terre, coulent le lait et le miel. Elle est traversée par un fleuve venant du paradis terrestre, qui roule dans son lit émeraudes, saphirs, topazes, béryls, améthystes et autres pierres précieuses. Une forêt qui produit le poivre en abondance s'étend au pied de l'Olympe, proche du paradis terrestre, d'où coule une source dont l'eau est parfumée de mille épices (…) Une des merveilles de notre terre est la mer aréneuse. Le sable, en effet, y est en mouvement et se gonfle en vagues, comme la mer (…) Il n'y a pas de pauvres parmi nous. Nous ne connaissons ni vol, ni adulation, ni cupidité, ni divisions. Le mensonge y est inconnu. Aucun vice ne règne chez nous (…) À la guerre, les troupes sont précédées de 13 grandes croix d'or et pierres précieuses. Chacune est suivie de 10 000 soldats et 100 000 hommes de pied. Le palais du Prêtre a des plafonds en bois imputrescible. Son toit a l'apparence du ciel, car il est semé de saphirs et de topazes très lumineuses ressemblant à des étoiles. Sur ce toit, 2 pommes d'or, surmontées chacune d'un cristal, de façon que resplendissent l'or durant le jour et les cristaux la nuit. Le pavement du palais est en cristal et aux murs intérieurs, sont accolées 50 colonnes soutenant chacune une escarboucle grande comme une amphore. Aussi, le palais n'a-t-il pas de fenêtres car il est éclairé par ces pierres précieuses autant qu'il pourrait l'être par le soleil. Les tables de la cour sont, les unes en or, les autres en améthyste ; les colonnes soutenant les tables, en ivoire. 30 000 hommes, dont 7 rois, 62 ducs, 365 comtes, 12 archevêques, 20 évêques, plus le patriarche de saint Thomas, déjeunent chaque jour au palais, où la chambre royale est ornée d'or et de pierres précieuses. Le lit est en saphir, pierre propice à la chasteté. Nous avons de très belles femmes. Mais elles ne nous rejoignent que 4 fois l'an, et seulement pour la procréation d'enfants. Puis, une fois sanctifiée par nous, comme Bethsabée par David, chacune retourne à son appartement. Devant le bâtiment royal, un miroir magique, situé à une grande hauteur, permet de voir tout ce qui se passe, pour et contre nous, dans le royaume et provinces voisins (…) Notre terre s'étend d'un côté jusqu'à presque 4 mois de marche et, de l'autre, jusqu'à une distance que personne ne peut connaître. Si tu peux dénombrer les étoiles du ciel et le sable de la mer, tu pourras aussi mesurer notre empire et notre puissance. »
Jean précise qu'en ce royaume trouvent accueillies les dix tribus perdues d'Israël.

À l'époque des croisades, le mythe du prêtre Jean prend de l'ampleur. Le prêtre Jean pourrait devenir un soutien potentiel de l'Europe contre les musulmans. Au cours des dernières croisades, certains écrivains considèrent son existence comme certaine. Marco Polo (dans ses souvenirs dictés entre 1296 et 1299 à un certain Rusta de Pise alors qu'il était incarcéré à Gênes) mentionne l'existence de communautés nestoriennes en de multiples régions de Chine, situe sa capitale (sans doute suite à une confusion linguistique le conduisant à assimiler la légende à un potentat local) en une ville qu'il appelle Ciorcia (qui serait en chinois Iou-Tchi, Mongolie extérieure) et le précise comme soumis en tant que vassal par Genghis Khan; Jean de Joinville est convaincu que le royaume du prêtre Jean a existé, mais qu'il a été vaincu récemment par les peuples tartares (mongols) environnants.

Par la suite, les conquêtes ottomanes en Europe, notamment la chute de Constantinople en 1453, donnèrent aux Européens l'impression d'être assiégés. La perspective d'une terre chrétienne au-delà des terres musulmanes permettait d'envisager de prendre les infidèles en tenaille. La recherche de ce royaume poussera les Européens à s'avancer vers la destination mystérieuse que sont les Indes, persuadés d'y trouver un soutien chrétien. Les Portugais, en particulier, n'auront de cesse de le chercher, et leurs missions atteindront finalement l'Ethiopie chrétienne du Négus.

L’Éthiopie chrétienne du Négus
En 1323, dans ses Mirabilia, Jourdain de Séverac, identifie le Prêtre Jean au Négus, empereur de la lointaine Éthiopie et souverain des monophysites. Vers la fin du XVe, des missions portugaises atteignent l'Éthiopie. Aiguillonnés par la vieille croyance en l'existence d'un royaume chrétien en Extrême-Orient, diverses expéditions européennes sont parties à la recherche du royaume du prêtre Jean. Parmi les membres de l'expédition se trouve notamment Pêro da Covilhã, qui arrive en Éthiopie en 1490, et, ayant enfin atteint le célèbre royaume, présente au Négus Negest (effectivement chrétien), une lettre du roi du Portugal, adressée au prêtre Jean.
Auparavant, les Européens avaient également cru reconnaître le mythique royaume du Prêtre Jean dans l'empire mongol dirigé par un petit-fils de Gengis Khan dont l'épouse, Börte, était une fervente chrétienne qui se rendait à la messe tous les jours.
En fait, il existait alors bien d'autres communautés chrétiennes coupées de l’Occident par la force des choses, on peut citer entre autres :
les communautés du sud de l’Égypte, dont les dernières sont exterminées par les musulmans en 1492 ;
celles du sud de l’Inde, les chrétiens de saint Thomas, dans l’actuel Kerala ;
en Chine, où en 1307, le pape Clément V avait créé un archevêché à Beijing (Pékin) à la tête duquel il installa le franciscain Jean de Montecorvino (Jean Corvin) ;
des communautés nestoriennes en Perse et en Chine.

Références culturelles
Plus récemment, la recherche du royaume de prêtre Jean est la base de l'intrigue du roman Baudolino, d'Umberto Eco. Il a aussi inspiré une série de livres-jeux jamais terminée publiée par Hachette, la Saga du prêtre Jean.



Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Revenir en haut Aller en bas
http://triskele.eklablog.com/accueil-c23918892
Souléou
Honorable Membre
Honorable Membre
avatar

Messages : 2266
Date d'inscription : 23/02/2012
Age : 84
Localisation : Au soleil

MessageSujet: Re: Le Royaume du prêtre Jean   Dim 15 Juil - 15:51

Des papes, des souverains: saint Louis, Henri IV d'Angleterre, Alphonse V d’Aragon, jean II de Portugal, d'autres encore essayèrent d'entrer en relations avec le Prêtre jean et lui envoyèrent des messagers.
En 1414 le concile de Constance attendit ses ambassadeurs. Des prêtres, des diplomates, des explorateurs comme Marco Polo, Bartolomeu Dias on Pedro de Covilham parcoururent terres et mers à la recherche de l'introuvable Majesté. Au début du XVI° siècle, Alfonso d'Albuquerque, vice-roi des Indes pour le compte du roi de Portugal, se déclara assuré de l'alliance du Prêtre jean pour une croisade organisée par le cardinal Cisneros, archevêque de Tolède.

Quel degré d'authenticité peut-on accorder à la lettre du Prêtre jean ? Serait-elle une fiction destinée à extérioriser, à l'usage des souverains de cette époque, un idéal politique et social que quantité de gens portaient en eux, mais à la réalisation duquel personne ne pouvait croire ?

La légende du Prêtre jean rassemble, croyons nous, les éléments de diverses légendes qui ne sont elles mêmes que des faits historiques déformés par la tradition orale populaire. L'existence du paradis terrestre localisé dans une région située entre l'Indus et le Gange et sur l'emplacement de laquelle des précisions peuvent être déduites de données astronomiques contenues dans le Ramayana et le Mahabharata, ce Paradis n'étant autre chose qu'un état social organisé sur la loi organique de la Trinité, dont F.-Ch. Barlet a donné l'exposé le plus clair dans sa Sociologie synthétique; l'existence de Ram le grand théocrate préhistorique ; l'existence de centres de sagesse ésotérique situés les uns dans le Tibet, les autres vers le Nil supérieur, centres que le manque d'informations a fait considérer au moyen âge comme chrétiens; l'existence d'animaux extraordinaires, dont quelques races ont vécu physiquement sous d'autres années platoniques, et quelques autres n'ont encore existé que dans l'invisible; le souvenir légendaire d'une Atlantide; l'idée d'un empire universel, que les Rose-Croix du XVII°siècle devaient reprendre, et que nous voyons resurgir aujourd'hui du fond de l'Asie vers la malheureuse race slave; tous ces souvenirs mêlés aux aspirations immémoriales des foules, entretenus par la soif inextinguible du merveilleux, revivifiés par les intuitions obscures de l'avenir de l'humanité: voilà les éléments de la légende du Prêtre jean.
Revenir en haut Aller en bas
Arwen
Community Manager
Community Manager
avatar

Messages : 5373
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 1265
Localisation : Dans une chaumière au fond des bois, près d'un ruisseau ...

MessageSujet: Re: Le Royaume du prêtre Jean   Dim 15 Juil - 18:51

Voilà, tu l'as mentionné Souléou. J'ai connu la saga du Prêtre Jean grâce à une série de livres-jeux, jamais terminée, malheureusement. Quel manque de respect pour les fans!
Nous partions à la recherche de Shamballa. Un de mes frères et moi avons passé des moments fabuleux avec ces livres.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://histoiressansfin.forumzen.com/portal.htm
orion
Agent du FBI
Agent du FBI
avatar

Messages : 315
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 45
Localisation : Et bien... Orion

MessageSujet: Re: Le Royaume du prêtre Jean   Lun 16 Juil - 16:04

Je ne connaissais pas. Merci pour les nouvelles connaissances que ton sujet m’a apporté.
Revenir en haut Aller en bas
lune
Honorable Membre
Honorable Membre
avatar

Messages : 1918
Date d'inscription : 21/05/2012
Localisation : sur la Lune !

MessageSujet: Re: Le Royaume du prêtre Jean   Mar 17 Juil - 16:13

Cette lettre est pleine de symboles et les chiffres eux aussi ne sont pas là par hasard. Elle demanderait une étude approfondie.
Je pense qu'il s'agit d'un mythe, très beau et certainement très enrichissant.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Royaume du prêtre Jean   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Royaume du prêtre Jean
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Royaume du prêtre Jean
» Royaume du prêtre Jean.
» Si quelqu’un ne naît d’eau et d’esprit, il ne peut entrer dans le royaume de Dieu. — Jean 3:5.
» SAINT JEAN BAPTISTE
» le plus petit dans le Royaume des cieux est plus grand que l

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Minuit :: TOP SECRET - Les Hommes :: ENIGMES DE L'HISTOIRE/GRANDS EVENEMENTS et TRESORS DISPARUS-
Sauter vers: