Minuit

LES 12 COUPS DE MINUIT. La brume stagne sur le cimetière sur une tombe est assis un chat noir.... IL Y A QUELQUE CHOSE DE PAS NORMAL! Ici on débat, parle, argumente sur tous les thèmes. Bizarre ! vous avez dit : Bizarre, comme c'est Bizarre.
 
AccueilPortailGaleriePublicationsMembresS'enregistrerConnexion

MINUIT RECHERCHE DES TEMOIGNAGES ETRANGES

OU INEXPLIQUES SUR DES EXPERIENCES PARANORMALES

QUI VOUS SERAIENT ARRIVEES....

contactez le support et inscrivez vous

pour avoir acces au forum.

Forum des Expériences vécues/Témoignages

GRACE A L'ANONYMAT D'INTERNET RACONTEZ NOUS VOTRE HISTOIRE....



FORUM ENCYCLOPEDIQUE OUVERT






Pour rejoindre des salons de discussions sur pc ou sur iphone.
Forum de Minuit
sur DiscordApp



https://discord.gg/f3hwHAu

La pratique de la MAGIE est DANGEREUSE.
LES RITUELS ET INVOCATIONS peuvent etre
lourds de conséquences. ATTENTION !
Notre forum est encyclopédique et n'est pas
expérimenté pour apporter une aide appropriée.


Sur Minuit, le Forum ABRACADABRA
n'aborde la MAGIE dans sa forme THEORIQUE.
-Les articles sont écrits et postés par des passionnés,
c'est à dire : Vous et moi.







notre chaine youtube pour rester
connectés en images. Abonnez vous !






Toutes les semaines de nouveaux articles à lire...




Partagez | 
 

 LES INCAS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Triskel
Retraité
Retraité
avatar

Messages : 9217
Date d'inscription : 23/02/2012
Localisation : Avalon

MessageSujet: LES INCAS   Jeu 26 Juil 2012 - 9:34

La Civilisation Inca

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

L’empire inca (Tahuantinsuyu ou Tahuantinsuyo en quechua) fut, du XVe au XVIe siècle, le plus vaste empire de l'Amérique précolombienne. Son territoire s'est en effet étendu, à son extension maximale, sur près de 4 000 km de long, depuis l'actuelle Colombie, au nord, jusqu'à l'actuel Chili, au sud.
C'est dans cet empire, dirigé par un Inca principal (Sapa Inca) issu de la caste des Incas, que la civilisation inca s'est développée jusqu'à l'arrivée des conquistadors espagnols menés par Francisco Pizarro en 1532.

Une origine légendaire
Transmises oralement au fil des siècles à travers des récits légendaires, Il est difficile aujourd'hui de connaître avec exactitude les origines de cette civilisation. Les mythes racontent comment Inti, le dieu Soleil envoie sur terre Manco Capac et son épouse Mama Occlo.
Emergeant du lac Titicaca, ils se mettent en quête d'une terre fertile. Lorsqu'ils atteignent la vallée de Cuzco, au Pérou actuel, ils parviennent à enfoncer leur baguette en or si profondément qu'ils arrêtent leur quête et fondent un village qui deviendra la capitale de l'empire.
Manco Cappac est selon la légende considérée comme le premier Inca, un mot qui désigne à la fois un roi et son peuple. Personnage divin, fils du soleil, Manco Cappac porte avec lui les lumières de la civilisation et apprend aux hommes l'agriculture et les techniques de construction. Mama Occlo apprend aux femmes l'art du tissage.
La légende affirme que le créateur Viracocha accorda à Manco Capac une coiffe et une hache d'armes en pierre, puis prédit que les Incas deviendraient de grands seigneurs et soumettraient de nombreuses autres nations. Ces deux revendications offrent le grand avantage de lier Manco Capac et l'Etat inca au lac Titicaca et à Tiahuanaco, endroit que les Incas savaient être vénérés dans toutes les Andes comme le lieu où commença le monde.
C'est ainsi que Ayar Manco, devenu Manco Capac, en compagnie de sa soeur Mama Ocllo, s'assit sur le trône du nouvel Empire du Soleil. A partir de ce jour, tous les empereurs Incas, descendants de Manco Capac, gouvernent leur empire avec leur soeur devenue épouse (tout comme les pharaons!)

A la suite de Manco Cappac, sept Incas plus ou moins légendaires vont lui succéder. Mais leur existence n'a jamais pu être attestée. L'histoire connue débute avec l'Inca Pachacuti (1438-1471) considéré aujourd'hui comme le fondateur de l'empire.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

L'Inca : un roi Dieu
" Dans ce royaume, aucun oiseau ne vole, aucune feuille ne bouge, si telle n'est pas ma volonté ", cette phrase célèbre de Atahualpa, le treizième Inca résume l'immense pouvoir de l'empereur.
L'Inca est un souverain de droit divin au sommet de l'Etat. Il est considéré comme le descendant direct d'Inti, le dieu soleil. Il joue le rôle de médiateur suprême entre le monde des dieux et celui les hommes. Il cumule des fonctions religieuses et assume tous les pouvoirs politiques et Economiques.

L'empire des Incas était divisé en quatre régions:
Chinchaysuyo: région des chinchas, territoire du nord.
Antisuyo: région de l'est ou orient.
Collasuyo: province des Collas, territoire placé au sud.
Contisuyo: région d'occident.

L'empereur est conseillé par quatre apu, représentant les quatre régions de l'empire. Au-dessous des apu se trouvent les gouverneurs de province, les tukriquq, représentant l'empereur localement. Ils sont entourés de kipukamayoq qui procèdent au recensement de la population à l'aide des kipus. Le recensement revêt en effet un rôle particulièrement important dans un état où les seuls tributs versés le sont sous forme de corvées.

POPULATION:
La population est estimée entre 10 et 12 millions d'habitants qui vivaient dans de bonnes conditions de travail par une répartition équitable de la terre et un gouvernement efficace.
Sa capitale est Cuzco, grande ville magnifique (Cosqo désigne le centre de l'univers) où règnent les Incas, sur les rives de la Huatanay et du Tulumayo; cette ville a été ornée de beaux temples, de palais, de forteresses. Sa population a été calculée à 50000 habitants.

Le Chemin de l'Inca
Le Qhapac Nan, le chemin du chef en quechua désigne un réseau routier de 5000 kilomètres de routes principales et plusieurs dizaines de milliers de kilomètres de chemins secondaires. Bientôt inscrit au patrimoine de l'humanité, le chemin de l'Inca témoigne de siècles d'échanges entre Pacifique et Amazonie à travers les Andes, avec pour centre Cuzco, capitale de l'Empire. Ce réseau routier a permis l'unification et le développement de cet immense territoire.

SCIENCES
les Incas ont beaucoup développé leurs connaissances en astronomie, leur religion étant fondée sur l’adoration du soleil et les astres étant considérés comme autant de dieux. L’étendue de leur savoir est toutefois difficile à évaluer avec exactitude car ne maîtrisant pas les techniques de l’écriture, les Incas n’ont pu transmettre un corpus complet de leurs acquis. Par enquêtes et recoupements, les historiens ont établi que l’empire inca a créé un calendrier fondé à la fois sur les mouvements du soleil et sur ceux de la lune, avec douze mois lunaires. Le calendrier officiel de la capitale, Cuzco, compte 328 nuits pour une année.
Les connaissances scientifiques des Incas leur permettent d’établir les solstices d’hiver (21 décembre) et d’été (21 juin), ce qui, en plus des considérations religieuses, leur font gérer au mieux les périodes d’ensemencement et de récolte.
La médecine inca est très avancée grâce à la maîtrise des plantes médicinales. Ils connaissent la quinine qui permet de combattre le paludisme et de soulager différentes douleurs; la feuille de coca, utilisée dans toute l’Amérique du Sud, facilite la respiration en altitude et pallie la faim ou la soif. Elle sert aussi d’anesthésiant.

Écriture et littérature/légendes
Les Incas n’ont pas d’écriture. L’Empire inca a su compenser cette absence grâce à un système ingénieux, les quipus. C’est un système de messages codés extrêmement complexe formé de nœuds de différentes sortes et utilisant des fils de couleurs et de textures différentes (laine, coton, etc). Seuls les Quipucamayocs, administrateurs dépendant étroitement de l’empereur inca, maîtrisent la technique et la clé des codes. Ils s’en servent pour établir les statistiques de l’État inca : recensements réalisés avec une grande précision (lieu d’habitation, sexe, origine), impôts payés et dus par les différentes tribus, état des stocks impériaux, entrées et sorties des marchandises des entrepôts impériaux...
Des archéologues travaillent toujours sur les quipus. Ils pensent que ceux-ci ont pu être utilisés pour raconter des légendes ou mythes religieux, même s’il est établi que la transmission est d’abord orale, s’effectuant par l’intermédiaire des amawtas, dépositaires et transmetteurs des contes et récits cimentant l’Empire.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

LA RELIGION:
Pour la population andine l'espace et le temps étaient sacrés, par conséquent, ils avaient une explication mythique et une représentation rituelle.
Les trois plans étaient:
Hanan Pachá, le monde d'en haut,
Kay Pachá, le monde d'ici,
Urin Pachá, le monde d'en bas,

Les cultes/les dieux/les adorations
La religion inca est fondée sur le culte du soleil. Appelé Inti, cet astre apparaît comme la divinité tutélaire. Il est représenté par le punchao, une statue de forme humaine surmontée d’un disque le tout en or. Cette statue est conservée dans le Coricancha, le célèbre temple du soleil de Cuzco, la capitale inca.
La plus importante fête du calendrier inca, l’Inti Raymi, qui a lieu au solstice de juin, est dédiée au dieu-soleil Inti. Pour autant, ce n’est pas dieu unique : Inti est entouré d’un panthéon d’autant plus complexe que les dieux des tribus soumises aux Incas y sont agrégés.
La cosmogonie occupe une place de choix : la déesse lune, Killa, est la sœur-épouse du soleil, les constellations sont autant de divinités. Les phénomènes naturels, comme la foudre, l’éclair ou le tonnerre sont honorés comme des dieux ; la terre nourricière, Pacha Mama, est adorée avec des libations et des offrandes. Des rochers ou des grottes, désignés sous le terme de huacas, ou certaines montagnes appelées apus, font aussi l’objet d’un culte religieux.
Progressivement, notamment sous l’impulsion de l’Empereur inca Pachacutec, le dieu créateur, Viracocha, prend la place du dieu-soleil comme être suprême. Les origines de ce dieu se confondent avec nombre de mythes amérindiens d’un dieu organisateur de la première civilisation. Viracocha se manifesta une première fois en créant le ciel et une terre plongée dans l’obscurité, dont les hommes furent changés en statues de pierre. Dans une seconde manifestation, Viracocha, sorti du lac Titicaca, inventa le soleil, la lumière, la lune et les étoiles puis s’éloigna en direction du soleil couchant. Le mal est incarné par son fils Taguacipa, dieu négatif qui détériore ce que son père Viracocha a créé.

Offrandes et sacrifices
La vie du peuple est rythmée par les cérémonies religieuses : les sacrifices et les offrandes sont quotidiens, prenant le plus souvent la forme de maïs ou de feuilles de coca offerts au soleil ou à la terre-mère (Pachamama).
Lors d’occasions importantes, des animaux, comme les lamas, sont sacrifiés. A des périodes tragiques – mort de l’Empereur inca, grands troubles –des humains sont offerts aux dieux pour les apaiser. Ainsi, le jour-même de la mort de l’empereur, deux de ses femmes sont sacrifiées pour l’accompagner dans l’autre monde.
Les victimes sacrificielles sont des enfants en bas âge ou des jeunes filles vierges, choisies parmi les aclla-cuna, les « femmes choisies ». Les victimes des sacrifices sont le plus souvent droguées afin de ne pas souffrir pendant leur mise à mort. Etre victime d’un sacrifice est un honneur, réservé à des êtres purs et en bonne condition physique, d’où le choix d’enfants ou de jeunes filles.

Momies et Culte des morts
Les Incas croient que la force vitale des hommes ne disparaît pas après la mort. Les souverains et les hauts dignitaires avaient le privilège de l'embaumement leur assurant vie éternelle après leur mort.

La langue officielle est le Runa Simi ou Quechua, il y avait aussi d'autres dialectes comme le mochica, el aymara et le Puquina.




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par Triskel le Dim 4 Sep 2016 - 13:59, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://triskele.eklablog.com/accueil-c23918892
Triskel
Retraité
Retraité
avatar

Messages : 9217
Date d'inscription : 23/02/2012
Localisation : Avalon

MessageSujet: Re: LES INCAS   Jeu 26 Juil 2012 - 13:59

Effondrement des 3 empires
En 1527, le conquistador Francisco Pizzaro découvre l’empire des Incas. L’empereur Huayna Capac meurt sans successeur, sans doute des suites d’une des maladies apportées par les Européens. Ses deux fils, Huascar et Atahualpa, se disputent la succession ce qui engendre une guerre civile. C’est Atahualpa qui l’emporte et devient empereur. Mais l’État sort affaibli du conflit.
A son deuxième voyage en 1532, Pizzarro, qui ressemble au mythe du dieu Viracocha, n’inquiète pas les Incas. Les Espagnols tendent un piège au sapa Atahualpa, l’emprisonnent et laissent sur le terrain de bataille plus de vingt mille morts. En parallèle, ils encouragent les peuples dominés à se soulever, afin de morceler l’empire. Les Incas poursuivent toutefois les négociations et parviennent à un accord avec les Espagnols : la libération de l’empereur contre le versement d’une énorme quantité d’or et d’argent. Les Incas versent la rançon mais Pizarro ne tient pas ses engagements et met à mort Atahualpa le 29 août 1533. Les conquistadores se lancent alors à la conquête de tout le territoire. Une fois la capitale, Cuzco, envahie, ils établissent sur le trône impérial Manco Inca, un membre de la famille impériale totalement sous leur contrôle.
Il faut 15 ans aux Espagnols pour assurer le contrôle du territoire, en 1548, même si la résistance inca continue durant plusieurs décennies. Le fils du dernier empereur inca, Tupac Amaru, est exécuté en 1572.


Conséquences humaines sociales de la conquête
La conquête espagnole s'accompagne de pillages, d'apport de maladies qui déciment les populations, de la famine (ce que les Incas, un peuple prospère, n'avaient jamais connu du fait de l'utilisation de silos pour faire face aux mauvaises années), de l'asservissement des indiens et de l'évangélisation de la population. Celle-ci va se faire essentiellement en langue quechua (prononcer quetchua) et des peuples jusqu'alors insoumis aux Incas devront eux aussi apprendre cette langue qui est aujourd'hui encore parlée par sept millions de personnes en Amérique du Sud.

La démographie indigène durant la colonisation est la suivante :
1525 : 12 000 000 habitants à 20 000 000 habitants
1553 (après la première phase de la conquête) : 8 200 000 habitants
1575 (gouvernement du vice-roi Francisco de Toledo) : 8 000 000 habitants
1586 : 1 800 000 habitants
1754 : 615 000 habitants
La terrible chute de population, enregistrée à partir de 1575, correspond à la « pacification » définitive du Pérou et à la généralisation du travail forcé dans les encomiendas et les mines, où près de cinq millions d'indiens furent engloutis en moins d'un quart de siècle.

Récit d'une découverte
Au début du XXe siècle, de nombreux explorateurs rêvent de retrouver Vilcabamba, une cité perdue, refuge des derniers résistants Incas. Parmi eux se trouve Hiram Bingham, un historien passionné des Andes. Guidé par quelques minces renseignements, il franchit les cols, traverse les vallées. Il débouche finalement sur une crête rocheuse couverte de ruine Incas. Cet été 1911, Machu Picchu est réapparue aux yeux du monde.

Machu Picchu, situé dans la vallée péruvienne de l’Urubamba, forme le témoignage le plus complet de l’empire inca.. Le lieu, à la fois forteresse et palais secondaire de l’empereur, est divisé en trois secteurs : le quartier sacré consacré au dieu-soleil, où se trouve l’horloge solaire et le temple du soleil, le quartier des prêtres et le quartier des nobles, formant la cour de l’empereur.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Dinosoria.com - Wikipédia


Dernière édition par Triskel le Dim 4 Sep 2016 - 13:49, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://triskele.eklablog.com/accueil-c23918892
chantara
Founder & Team Manager
Founder & Team Manager
avatar

Nom : Agent Dana Scully
Messages : 16165
Date d'inscription : 09/05/2009
Age : 56
Localisation : entre ciel et terre

MessageSujet: Re: LES INCAS   Jeu 26 Juil 2012 - 15:57

A RETENIR
l'empire incas est le plus grand que l'amérique est connu. leur territoire s'etend sur plus de 4 000 kilomètres de l'équateur au chili le long de la chaine des andes.

ingnorant l'écriture les incas utilisait un ingenieux systeme de cordes nouées les "quipus". pour leur comptabilité et de tenir un inventaire de leur ressource qu'il redistribuait au population les moins riche !!

dans la civilisation incas, l'or n'a pas de valeur marchande, c'est la sueur d' Inti le dieu soleil...

_________________



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
CoCo Chantara [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Envie de voir les liens et les images ? INSCRIVEZ-VOUS !!!
(Ultra-rapide : Juste le PSEUDO, l'E-MAIL (pas de confirmation)
et le MOT DE PASSE sont nécessaires.


"Entre ce que je pense, ce que je veux dire, ce que je crois dire, ce que je dis, ce que vous voulez entendre, ce que vous entendez, ce que vous croyez en comprendre, ce que vous voulez comprendre, et ce que vous comprenez, il y a au moins neuf possibilités de ne pas se comprendre entre humain. Alors avec les Extra-terrestres ! Mais moi, j'ai envie d'essayer....  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]"Si nous étions seuls dans l'univers, il y aurait vraiment un beau gachis d'espace...."
Revenir en haut Aller en bas
http://geneaucorinne.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LES INCAS   

Revenir en haut Aller en bas
 
LES INCAS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Minuit :: X FILES - Dossiers Non Classés :: ARCHEOLOGIE/CIVILISATIONS ANCIENNES/OOPARTS-
Sauter vers: