Minuit sonne !


 
AccueilPortailPublicationsMembresS'enregistrerConnexion

Le Forum de Minuit sur



Pour rejoindre des salons de discussions sur pc ou sur iphone.
Forum de Minuit
sur DiscordApp



https://discord.gg/f3hwHAu

La pratique de la MAGIE est DANGEREUSE.
LES RITUELS ET INVOCATIONS peuvent etre
lourds de conséquences. ATTENTION !
Notre forum est encyclopédique et n'est pas
expérimenté pour apporter une aide appropriée.


Sur Minuit, le Forum ABRACADABRA
n'aborde la MAGIE dans sa forme THEORIQUE.
-Les articles sont écrits et postés par des passionnés,
c'est à dire : Vous et moi.




Partagez | 
 

 Comment les Vikings s’orientaient en mer

Aller en bas 
AuteurMessage
Triskel
Retraité
Retraité
avatar

Messages : 9217
Date d'inscription : 23/02/2012
Localisation : Avalon

MessageSujet: Comment les Vikings s’orientaient en mer    Mar 14 Aoû 2012 - 13:40

Comment les Vikings s’orientaient en mer grâce à des pierres de soleil

[center][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Les Vikings et les « pierres de soleil* »
Les Vikings naviguaient sur les mers, au moyen de cristaux qu’ils appelaient «pierre de soleil" lors des journées nuageuses.

Ils étaient craint comme étant les marins les plus grands, les plus courageux de leur époque Maintenant, le mystère sur la façon dont les guerriers vikings et les commerçants trouvaient leur chemin en haute mer des siècles avant que les premiers compas aient atteint l'Europe a pu être résolu.

La fabuleuse « pierre de soleil* » , qui aurait permis, selon les sagas scandinaves, aux navigateurs vikings de s'orienter en mer même par temps couvert, n'est pas une simple légende, assurent des chercheurs qui démontrent son efficacité dans une étude publiée récemment.
On sait que les Vikings ont parcouru des milliers de kilomètres en direction de l'Islande et du Groenland, découvrant sans doute l'Amérique du Nord vers l'an 1000, bien avant Christophe Colomb. Mais leur capacité à naviguer sans boussole sur d'aussi longues distances et dans des conditions très défavorables (nuit polaire, neige, etc.) reste encore un mystère.
Outre leurs excellentes connaissances astronomiques et maritimes, ils auraient utilisé des  « pierres de soleil* », regardant à travers pour détecter la position exacte de l'astre, même invisible à l'œil nu, et ainsi en déduire le cap de leur navire.
Les légendes qui les mentionnent ne donnent toutefois aucune indication quant à la nature de ces pierres fabuleuses, dont aucune n'a jamais été formellement identifiée dans les vestiges archéologiques.
Il y a des références aux « pierres de soleil » dans une saga viking connue sous le nom de la légende de Sigurd.
Elle raconte la chose suivante: «Le temps était très nuageux, il neigeait. Saint-Olaf, le roi envoya quelqu'un pour regarder autour, mais il n'y avait pas de point précis dans le ciel. Puis il demanda à Sigurd, de lui dire, où le soleil était.
Sigurd saisit une « pierre de soleil », regarda le ciel et vit d'où venait la lumière, à partir de laquelle il devina la position du soleil invisible. Il s'est avéré que Sigurd avait raison"

Comment fonctionne la « pierre de soleil* »
Les « pierres solaires » détectent la «polarisation» de la lumière du soleil - la manière dont les rayons de lumière sont ainsi dispersés dans des plans différents quand ils atteignent l'atmosphère.
Les pierres agissent comme des filtres, similaires aux filtres utilisés dans les lunettes de soleil polarisées.
La lumière ne peut briller à travers le cristal que si elle est polarisée dans une direction particulière. Tous les autres types de lumière sont bloqués.
La quantité de lumière polarisée dans une direction particulière dépend de la position du soleil dans le ciel à ce moment-là. Les navigateurs expérimentés étaient rapidement en mesure de calculer l'emplacement du soleil en faisant pivoter la pierre

Un cristal aux vertus particulières?
Selon Guy Ropars, chercheur au laboratoire de physique des lasers de l'université de Rennes-I, cette pierre de soleil ne serait autre qu'un spath d'Islande, un cristal de calcite transparent relativement courant en Scandinavie et qui est actuellement encore utilisé dans certains instruments optiques.
Ce cristal a, en effet, la propriété de "dépolariser" la lumière du soleil, c'est-à-dire de la filtrer différemment selon la façon dont on oriente la pierre.
Concrètement, si l'on regarde la lumière à travers le cristal, il produit deux "faisceaux" différents, l'un "ordinaire" et l'autre "dépolarisé". "Lorsque l'on tourne le cristal sur lui-même pour obtenir une position, si les intensités des deux images sont strictement égales, alors le cristal donne directement la direction du soleil", assurent Guy Ropars et son collègue Albert Le Floch.
"Lorsqu'on regarde le ciel au zénith, la lumière du soleil, qui au départ est non polarisée, tombe sur les molécules de l'atmosphère. Ces molécules se comportent comme de petits réémetteurs qui ne ramènent dans notre œil que la vibration horizontale, perpendiculaire à la direction du soleil", expliquent les physiciens bretons.
A l'aide de calculs théoriques très poussés confortés par une longue batterie de tests effectués avec leurs collègues canadiens et américains, ils en concluent que "la direction du soleil peut être facilement déterminée grâce à une simple observation fondée sur la différenciation entre les deux images" produites par le spath d'Islande.
"Une précision de quelques degrés peut être atteinte, même dans des conditions de luminosité crépusculaires", souligne l'étude, publiée dans la revue scientifique britannique Proceedings of the Royal Society A.
Même sans avoir aucune connaissance scientifique sur la polarisation, les Vikings ont donc facilement pu observer les propriétés de ce cristal et s'en servir pour trouver le Soleil à coup sûr.

Un cristal de calcite a récemment été trouvé à bord d'une épave britannique du XVIe siècle découverte au large de l'île anglo-normande d'Aurigny (Alderney, en anglais). Une bizarrerie qui semble inutile étant donné que la boussole était connue des navigateurs européens depuis le XIIIe siècle.
"Nous avons vérifié à Aurigny qu'un seul des canons remontés de l'épave peut, à cause de sa masse métallique, perturber l'orientation du compas magnétique de 90°. Ainsi, pour éviter toute erreur de navigation lorsque le soleil est caché, le recours à un compas optique pouvait être crucial même à cette époque", relève l'étude.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


(*cette pierre n’est pas une pierre de soleil mais un Spath d’Islande, ou calcite optique, qui a la propriété de réfracter doublement la lumière).


Source: AFP
Image : Wikimedia Commons


Dernière édition par Triskel le Ven 9 Sep 2016 - 16:08, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://triskele.eklablog.com/accueil-c23918892
chantara
Founder & Team Manager
Founder & Team Manager
avatar

Nom : Agent Dana Scully
Messages : 18216
Date d'inscription : 09/05/2009
Age : 57
Localisation : entre ciel et terre

MessageSujet: Re: Comment les Vikings s’orientaient en mer    Mar 14 Aoû 2012 - 22:26

magnifique explication, je ne connaissais pas du tout OOOOK

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://geneaucorinne.wixsite.com/monsite
Triskel
Retraité
Retraité
avatar

Messages : 9217
Date d'inscription : 23/02/2012
Localisation : Avalon

MessageSujet: Re: Comment les Vikings s’orientaient en mer    Ven 17 Aoû 2012 - 13:47

Les Vikings atteignirent-ils la côte du Pacifique ?

Au milieu du regain d'intérêt, ces dernières années, au sujet des voyages des Vikings jusqu'à la côte atlantique de l'Amérique du Nord — intérêt qui a été suscité par la trouvaille par l'Université de Yale de la carte du Vinland et la découverte de restes authentiques d'établissements des Normands à Terre-Neuve et au nord du Labrador — il est assez curieux que peu d'attention sinon aucune n'ait été attirée par les témoignages suggérant qu'au moins une expédition des Vikings — et peut-être plusieurs — aurait contourné tout le nord du continent américain et franchi le détroit de Béring jusqu'à la côte du Pacifique.

En fait, si l'on considère qu'à l'époque d'Eric le Rouge et de Leif Ericson — aux Xe et XIe siècles - l'hémisphère Nord jouissait de sa période la plus chaude, sauf une, depuis la dernière glaciation, et que la glace polaire arctique avait tellement diminué que les navires à voile n'auraient probablement pas eu de difficulté à se frayer un chemin à travers le labyrinthe d'îles et de bras de mer qui forment le passage du Nord-Ouest au Nord du Canada, il n'y a rien de très surprenant à l'idée que les Vikings aient cherché à découvrir ce qui était au-delà de ces passages. Cependant, du fait que les vents dominants à ces latitudes élevées sont de l'est, il leur aurait été beaucoup plus difficile de faire le voyage de retour ; et tout semble indiquer qu'aucun de ceux qui s'embarquèrent dans cette aventure, ne soit jamais revenu.

Le premier témoignage d'un voyage des Vikings jusqu'au Pacifique vient de traditions tribales des Indiens Séri sur l'île de Tiburon dans le golfe de Californie. Maintenant réduits à quelque deux cents âmes, les Séris étaient autrefois une tribu beaucoup plus nombreuse qui dominait tous les autres Indiens de la côte orientale (mexicaine) du golfe. Ils content encore l'histoire des « Hommes-venus-de-loin » qui « il y a très longtemps alors que Dieu était un petit garçon » débarquèrent sur Tiburon « d'un long bateau avec une tête ressemblant à celle d'un serpent ».
Ces étrangers, déclarent les légendes Séri, avaient la barbe et les cheveux blancs, et leurs femmes, les cheveux rouges. Ils chassèrent les baleines qui abondaient dans le golfe (il fut un terrain de chasse favori des baleiniers yankees au XIXe siècle), découpèrent leurs énormes carcasses et en mirent la viande — qu'ils firent cuire sur le rivage — en conserve, dans des paniers qu'ils tressaient avec les roseaux qui poussaient sur Tiburon.
Puis s'étant ainsi approvisionnés, les étrangers firent voile en suivant la côte vers le sud, mais ils n'étaient encore qu'à une petite distance lorsque leur bateau s'échoua et fut détruit par les brisants.
Les survivants du naufrage rejoignirent la côte à la nage et furent bien accueillis par la tribu Mayo avec laquelle ils s'allièrent par des mariages. Encore de nos jours, les Mayos donnent naissance, à chaque génération, à quelques individus avec les cheveux blonds, ou les yeux bleus, ou parfois avec les deux à la fois, ce qu'ils disent avoir été caractéristique des « Hommes-venus-de-loin », et, jusqu'en 1920, ils bannissaient de la tribu tous ceux qui se mariaient en dehors d'elle, afin de préserver cet héritage.

A la Conférence météorologique de Toronto, qui eut lieu du 9 au 15 septembre 1953, Ronald L. Ives, du laboratoire aéronautique Cornell, de Buffalo, Etat de New York, prononça un discours sur « les Etudes climatologiques de l'Amérique du Nord-Ouest » dans lequel il cita ces légendes, qui sont également citées plus en détail dans l'ouvrage de D. et M.R. Coolidge, Les Derniers des Séris (E.P. Dutton, éd. New York 1939), à titre de témoignage à l'appui du « second maximum thermique », ainsi que l'on désigne techniquement la brève période chaude au temps des Vikings. Cependant, les archéologues n'ont prêté aucune attention à ce rapport et il est resté inconnu du grand public jusqu'à la récente publication par la World Publishing Co. de Cleveland, Etat de l'Ohio, de L'Ouest mystérieux par Brad Williams et Choral Pepper.
Dans cet ouvrage, les auteurs n'invoquent pas seulement les légendes Séri, mais fournissent des témoignages supplémentaires au sujet de bateaux vikings qui auraient atteint la région du golfe de Californie. La veuve encore vivante d'un coureur de brousse de Basse-Californie, Santiago Socio, assure que son mari lui a dit avoir trouvé la coque d'un bateau ancien, avec des boucliers ronds accrochés au bordage, au fond d'un canyon à une quarantaine de kilomètres au nord-est de Tecate, sur la frontière des Etats-Unis et du Mexique, à l'est de Tijuana. Et en mars 1933, Louis et Myrtle Botts, de Julian, Etat de Californie, bien connus comme chercheurs qualifiés d'antiquités, découvrirent la proue en tête de dragon d'un bateau ressemblant à un drakkar, qui sortait de la paroi d'un canyon près d'Agua-Caliente Springs, sur le côté américain de la frontière. Le fort tremblement de terre de Long Beach, le même mois, déclencha un glissement de rochers qui ferma le canyon avant qu'ils puissent pousser plus loin leurs recherches.
Un troisième témoignage est invoqué, celui d'un colon nommé Nils Jacobsen qui trouva les restes d'un bateau en bois, dans le désert, près d'Impérial City en Californie, en 1907 et qui les utilisa pour construire un enclos à cochons. Il est possible que cela ait pu être l'un des bateaux de Juan de Iturbe qui, en 1615, vit sa flottille bloquée dans une baie maintenant disparue au fond du golfe de Californie, où il dut l'abandonner et rejoindre à pied le Mexique. Il donna comme explication que le niveau de la mer avait soudainement baissé dans le chenal qui menait hors de la baie, ce qui empêcha ses bateaux d'en repartir.

Le récit d'Iturbe a toujours été considéré avec scepticisme, la plupart des autorités croyant qu'il laissa ses bateaux aux mains des pirates et fabriqua cette histoire afin d'échapper à des poursuites judiciaires pour ne pas avoir résisté résolument aux boucaniers. Il se peut cependant qu'il ait dit la vérité, et que les modifications soudaines du niveau de la mer auxquelles le fond du golfe de Californie semble, en fait, être sujet, à la fois à cause de l'activité sismique et des débordements périodiques du fleuve Colorado, comme celui qui créa la mer de Salton dans le désert voici une soixantaine d'années, puissent également avoir piégé les bateaux vikings qui pénétrèrent autrefois par d'étroits petits bras de mer dans ce qui n'est plus maintenant que des canyons arides. Il semblerait certainement qu'une exploration approfondie de la région soit indiquée, afin de déterminer si des objets vikings peuvent encore être retrouvés, ce qui obligerait à reconsidérer entièrement nos idées sur le rayon d'action de ces intrépides écumeurs des mers.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://triskele.eklablog.com/accueil-c23918892
chantara
Founder & Team Manager
Founder & Team Manager
avatar

Nom : Agent Dana Scully
Messages : 18216
Date d'inscription : 09/05/2009
Age : 57
Localisation : entre ciel et terre

MessageSujet: Re: Comment les Vikings s’orientaient en mer    Ven 17 Aoû 2012 - 20:56

les vikings étaient de fameux naviguateurs et d'exceptionnels constructeurs de bateau.
Il est certain qu'ils ont exploré toutes les mers et les fleuves européens et meme audela.
d'ailleurs, i connaissait la forme de notre globe avant meme que l'église n'impose sa vision biblique d'une terre plate.
On prétendrait meme qu'ils ont découvert l'amérique les premiers !
vrai ou faux ?
je ne sais pas...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://geneaucorinne.wixsite.com/monsite
Arwen
Community Manager
Community Manager
avatar

Nom : Agent Monica Reyes
Messages : 5381
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 1265
Localisation : Dans une chaumière au fond des bois, près d'un ruisseau ...

MessageSujet: Re: Comment les Vikings s’orientaient en mer    Ven 17 Aoû 2012 - 21:33

Le terme "découvrir l'Amérique" (ou un autre endroit) me fait toujours tiquer! L'endroit qu'on "découvre" est déjà "habité" par d'autres! Ces conquérants, ces "découvreurs" sont des envahisseurs!

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://histoiressansfin.forumzen.com/portal.htm
Triskel
Retraité
Retraité
avatar

Messages : 9217
Date d'inscription : 23/02/2012
Localisation : Avalon

MessageSujet: Re: Comment les Vikings s’orientaient en mer    Sam 18 Aoû 2012 - 8:31

Tu as absolument raison Arwen, mais il est certain que les Vikings ont mis les pieds les premiers sur la terre américaine, bien avant Christophe Colomb.
Revenir en haut Aller en bas
http://triskele.eklablog.com/accueil-c23918892
Arwen
Community Manager
Community Manager
avatar

Nom : Agent Monica Reyes
Messages : 5381
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 1265
Localisation : Dans une chaumière au fond des bois, près d'un ruisseau ...

MessageSujet: Re: Comment les Vikings s’orientaient en mer    Sam 18 Aoû 2012 - 10:10

Et après les Asiatiques vu que les continents étaient rattachés bien avant Wink

Tu as raison, ma belle, enfin, je veux bien le croire.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://histoiressansfin.forumzen.com/portal.htm
chantara
Founder & Team Manager
Founder & Team Manager
avatar

Nom : Agent Dana Scully
Messages : 18216
Date d'inscription : 09/05/2009
Age : 57
Localisation : entre ciel et terre

MessageSujet: Re: Comment les Vikings s’orientaient en mer    Sam 18 Aoû 2012 - 13:18

oui tu as raison arwen
découvrir par rapport a qui et par rapport a quoi ou a quand !

l'amérique appartiennait aux amérindiens

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://geneaucorinne.wixsite.com/monsite
orion
Agent du FBI
Agent du FBI
avatar

Messages : 315
Date d'inscription : 14/06/2011
Age : 45
Localisation : Et bien... Orion

MessageSujet: Re: Comment les Vikings s’orientaient en mer    Sam 18 Aoû 2012 - 19:56

Une petite info sur le mot "viking". C'est un mot qui fut inventé au 20èmes siècle. Ce n'était nullement l'appellation que l'on donné aux hommes du nord.

Merci pour ce sujet Triskel, je ne connaissais pas ces pierres.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Comment les Vikings s’orientaient en mer    

Revenir en haut Aller en bas
 
Comment les Vikings s’orientaient en mer
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» comment cuisiner du tofu?
» comment en cas de crise se décontracter?
» Comment se regonfler le moral à bloc en 4 minutes chrono!
» Comment réagir face à une enfant émétophobe ?
» Paroles de chien: comment t'as pu?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Minuit sonne ! :: TOP SECRET - Les Hommes :: ENIGMES DE L'HISTOIRE/GRANDS EVENEMENTS et TRESORS DISPARUS-
Sauter vers: