Minuit

LES 12 COUPS DE MINUIT. La brume stagne sur le cimetière silencieux simplement éclairé par la lune. Sur une tombe est assis un chat noir.... IL Y A QUELQUE CHOSE DE PAS NORMAL! Ici on débat, parle, expose des idées et des points de vue sur l'Etrange.
 
AccueilPortailGalerieMembresS'enregistrerConnexion

MINUIT RECHERCHE DES TEMOIGNAGES ETRANGES

OU INEXPLIQUES SUR DES EXPERIENCES PARANORMALES

QUI VOUS SERAIENT ARRIVEES....

contactez le support et inscrivez vous

pour avoir acces au forum.

Forum des Expériences vécues/Témoignages

GRACE A L'ANONYMAT D'INTERNET RACONTEZ NOUS VOTRE HISTOIRE....



La pratique de la MAGIE est DANGEREUSE.
LES RITUELS ET INVOCATIONS peuvent etre
lourds de conséquences. ATTENTION !
Notre forum est encyclopédique et n'est pas
expérimenté pour apporter une aide appropriée.


Sur Minuit, le Forum ABRACADABRA
n'aborde la MAGIE dans sa forme THEORIQUE.
-Les articles sont écrits et postés par des passionnés,
c'est à dire : Vous et moi.




Partagez | 
 

 La Disparition des Dinosaures

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
chantara
Founder & Team Manager
Founder & Team Manager


Nom : Agent Dana Scully
Messages : 15342
Date d'inscription : 09/05/2009
Age : 55
Localisation : entre ciel et terre

MessageSujet: La Disparition des Dinosaures   Jeu 14 Oct 2010 - 18:05


Disparition des dinosaures




Les dinosaures sont issus des archosaures. Ils sont nés et disparus à la suite d'extinctions massives. Un astéroïde en serait l'élément déclencheur. La disparition des dinosaures a toujours fasciné par son côté mystérieux. Elle est en passe d'être résolue, des preuves ayant été découvertes.

Il y a 65 millions d'années, un astéroïde de 10 km à 20 km de diamètre (nettement plus grand que l'Everest), percuta la Terre dans la presqu'île du Yucatan, à Chicxulub au Mexique. La vitesse de percussion fut estimée à 25 km/s (90 000 km/h), dégageant instantanément une énergie de 1024 joules, soit l'équivalent de 5 milliards de bombes d'Hiroshima. En moins d'un millième de seconde, il a traversé l'atmosphère en la volatilisant sur des centaines de km. Le cratère d'impact fut retrouvé et il mesure 200 km de diamètre et a dû atteindre 30 km de profondeur, l'érosion l'ayant comblé avec une couche de sédiments atteignant 900 m d'épaisseur. Il s'ensuivit un jaillissement de matière jusqu'à 60 ou 70 km de hauteur. La température de l'atmosphère fut portée à 400°C sur l'ensemble de la Terre. Le méthane, issu de la décomposition des plantes et enfoui dans les couches internes, fut éjecté dans l'atmosphère en s'enflammant. Des incendies gigantesques embrasèrent la planète. Du fait que cela se passa à l'équateur, le nuage de poussières se repartit sur les 2 hémisphères, accélérant le processus de recouvrement planétaire.

2.

Conséquences

L'obscurcissement du ciel fit tomber la température moyenne de 4 à 10°C, ce qui est considérable. La température moyenne actuelle est de 12,5°C. L'hiver nucléaire dura une dizaine d'années (- 10°C à - 20°C) et fut suivi par un effet de serre qui dura 10 000 ans. Les océans mirent entre 200 000 à 500 000 ans pour s'en remettre.

Il y eut disparition des 2/3 des espèces vivantes. En haut de la pyramide alimentaire se trouvaient les dinosaures. Tout le monde est d'accord pour dire que les dinosaures ont disparu à la suite d'un phénomène climatique brutal. Des modifications climatiques ont eu lieu entre 220 et 65 millions d'années, mais aucune n'a provoqué de telles destructions. Aujourd'hui les scientifiques savent que ce bouleversement est la conséquence de cet impact. Une expédition internationale, conduite par une équipe allemande, est en cours, pour forer ce cratère, afin de confirmer une fois pour toute, cet événement.
début du dernier forage le 3 décembre 2001

Des preuves furent retrouvées sur toute la planète. Partout la même anomalie apparaît entre les couches géologiques du crétacé et du tertiaire, la limite KT. Il existe une fine couche de suie (1 à 2 cm) avec des proportions importantes de métaux lourds, très rares sur la Terre : iridium, platine et or. Dans le Système solaire la constitution isotopique de l'iridium est identique à ce qui fut trouvé et dans les mêmes proportions: 37,3% d'iridium 191 et 62,7% d'iridium 193.

L'iridium est un élément rare sur Terre, mais très commun dans les météorites ( rapport de 0,01 ng/g contre 500 ng/g). La couche d'argile concernée, 1 cm, renferme 30 fois plus d'iridium que les couches immédiatement inférieures et supérieures. Toute la Terre est imbibée de cet élément à cet endroit. Le grand avantage de l'iridium est qu'il est mesurable à de très petites quantités, à partir de 10-15 g, permettant entre autres l'analyse de grains individuels de très petites tailles (jusqu'à 50 µm). D'autres marqueurs sont utilisés, tels que 53Mn, 26Al et 10Be formés dans l'espace. La présence de ces isotopes confirme l'origine extra-terrestre mais ils demandent des quantités beaucoup trop importantes pour être mesurables, par rapport à l'iridium. Seules les particules de 400 µm peuvent être analysées individuellement.

Cette couche s'appelle KT (crétacé - tertiaire). La suie, qui est un résidu de carbone, serait une conséquence des incendies qui suivirent l'impact. Six minutes plus tard, une pluie de matière incandescente s' abattait partout. A cause de la suie, la végétation fut détruite. La nuit dura 6 mois avec baisse de température et la destruction du plancton fut l'une des conséquences. On estime à 5 000 milliards de tonnes, le volume de roches qui se transforma en anhydride sulfureux. L'impact oblique fit que toute l'énergie se transféra dans l'atmosphère. Il faut bien voir que le caillou faisait plusieurs fois l'épaisseur de la couche d' air.

Autre fait intéressant, des fragments de sol mexicain, datant de cette époque, furent retrouvés en France. Par contre rien ne peut être retrouvé dans les glaces des pôles, car elles furent formées nettement après cet événement, il y a 35 millions d'années.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Donc, l'énorme quantité d'énergie produite par cet impact, équivalente à 10 000 fois l'arsenal nucléaire du monde, a éjecté dans l'atmosphère d'énormes quantités de particules, de gaz et de poussières. L'objet a provoqué un cratère qu'environ 200 à 300 kilomètres de diamètre, éjectant jusqu'à des dizaines de km de hauteur (50 à 80 km), sur une période courte de quelques minutes, plusieurs centaines de milliard de tonnes de vapeur d'eau, de gaz carbonique, d'acide sulfurique, de méthane dans l'atmosphère terrestre. Certains scientifiques estiment à 200 000 km3, le volume de matière éjectée à plus de 50 km d'altitude et qui retomba sur toute la Terre. L'atmosphère portée à haute température enflamma les forêts de toute la planète. Une heure après, l'atmosphère de l'ensemble de la Terre était portée à 400°C. Ces incendies gigantesques accrurent les poussières dans l'atmosphère. Une perturbation brutale et globale a suivi: le climat est devenu instable, la fine poussière suspendue a provoqué la nuit pendant plusieurs mois, diminuant ou arrêtant même la photosynthèse. A la limite KT, la concentration de carbone est 10 000 fois supérieur à la normale. La moitié de la biomasse terrestre avait été brûlée. Puis survint la crise chimique: par exemple dioxyde d'azote + eau = acide nitrique. Les pluies acides tombèrent partout. Une brume d'aérosols sulfuriques plana pendant une décennie. La température globale a chuté et l'hiver nucléaire s'est installé pendant plusieurs années. Ensuite, un effet de serre de 10 000 ans s'installa, accroissant la température moyenne de 10°C. En quelques minutes, les animaux perdirent toute source d'approvisionnement et périrent de chaud, de froid et de faim. La chaîne alimentaire s'écroula. Cela explique pourquoi on retrouve beaucoup d'œufs de dinosaures, non éclos. Ce fut très bref. Les dinosaures, qui après avoir vécu pendant 200 millions d'années, avaient atteint le niveau de perfection, furent incapables de s'adapter au bouleversement aussi rapide. D'autre part, leur nombre relativement peu élevé, ne permit pas leur survie. Par contre, les souris, entre autres, en supériorité numérique par rapport aux dinosaures, purent survivre et s'adapter, car elles vivent dans le noir, enterrées et se nourrissent de charognes. Lorsqu'il disparaît 70% des espèces, celles qui restent, sont celles qui ont le plus d'individus. Tous les animaux de plus de 20 kg disparurent. Les omnivores et charognards furent les grands gagnants.

Les mammifères modernes (Marsupiaux et Placentaires) sont très peu diversifiés pendant la majeure partie du Mésozoïque. Ils ne sont identifiés qu’à la fin du Crétacé inférieur mais, dès le début de l’ère tertiaire, le phylum se diversifie, supplante celui des Reptiles et conquiert la totalité des terres émergées. C'est ainsi que les mammifères sortirent triomphant de cette catastrophe et 65 millions d'années plus tard, l'homme.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Envie de voir les liens et les images ? INSCRIVEZ-VOUS !!!
(Ultra-rapide : Juste le PSEUDO, l'E-MAIL (pas de confirmation)
et le MOT DE PASSE sont nécessaires.


"Entre ce que je pense, ce que je veux dire, ce que je crois dire, ce que je dis, ce que vous voulez entendre, ce que vous entendez, ce que vous croyez en comprendre, ce que vous voulez comprendre, et ce que vous comprenez, il y a au moins neuf possibilités de ne pas se comprendre entre humain. Alors avec les Extra-terrestres ! Mais moi, j'ai envie d'essayer....  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]"Si nous étions seuls dans l'univers, il y aurait vraiment un beau gachis d'espace...."
Revenir en haut Aller en bas
EVE
Accrédité PENTAGONE
Accrédité PENTAGONE


Messages : 521
Date d'inscription : 26/06/2009
Localisation : PARIS

MessageSujet: Re: La Disparition des Dinosaures   Sam 16 Oct 2010 - 11:29

superbe animation sur une tres jolie musique
c est effectivement un fait etablit aujourd hui un asteroide s est ecrase sur terre avec toutes les consequences que cela comporte

ca c est le hasard
par contre l arrivee de l homme sur terre est peut etre moins aleatoire
Revenir en haut Aller en bas
Quinqua
Retraité
Retraité


Messages : 5540
Date d'inscription : 23/03/2013
Age : 54
Localisation : Sud-est

MessageSujet: Re: La Disparition des Dinosaures   Mer 29 Jan 2014 - 7:36

Peut-être que ce "caillou" était notre berceau, si nous venons d'ailleurs évidemment...
Revenir en haut Aller en bas
http://lavieencatimini.wifeo.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Disparition des Dinosaures   Aujourd'hui à 3:23

Revenir en haut Aller en bas
 
La Disparition des Dinosaures
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Disparition des dinosaures, nouvelle théorie.
» La disparition des dinosaures liée au passage d'une météorite: thèse confirmée
» Disparition des dinosaures : le retour des éruptions du Deccan
» Une théorie étrange: Les dinosaures exterminés par des extraterrestres.
» Les abeilles en voie de disparition?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Minuit :: X FILES - Dossiers Non Classés :: COSMOLOGIE-
Sauter vers: