Minuit

LES 12 COUPS DE MINUIT. La brume stagne sur le cimetière sur une tombe est assis un chat noir.... IL Y A QUELQUE CHOSE DE PAS NORMAL! Ici on débat, parle, argumente sur tous les thèmes. Bizarre ! vous avez dit : Bizarre, comme c'est Bizarre.
 
AccueilPortailGaleriePublicationsMembresS'enregistrerConnexion

MINUIT RECHERCHE DES TEMOIGNAGES ETRANGES

OU INEXPLIQUES SUR DES EXPERIENCES PARANORMALES

QUI VOUS SERAIENT ARRIVEES....

contactez le support et inscrivez vous

pour avoir acces au forum.

Forum des Expériences vécues/Témoignages

GRACE A L'ANONYMAT D'INTERNET RACONTEZ NOUS VOTRE HISTOIRE....



POTCAST N°01
DE WEIRDRADIO - MINUIT HORIZON 2020



Restez à l'antenne !

https://youtu.be/GtCboFK5lb4

FORUM ENCYCLOPEDIQUE OUVERT






Pour rejoindre des salons de discussions sur pc ou sur iphone.
Forum de Minuit
sur DiscordApp



https://discord.gg/f3hwHAu

La pratique de la MAGIE est DANGEREUSE.
LES RITUELS ET INVOCATIONS peuvent etre
lourds de conséquences. ATTENTION !
Notre forum est encyclopédique et n'est pas
expérimenté pour apporter une aide appropriée.


Sur Minuit, le Forum ABRACADABRA
n'aborde la MAGIE dans sa forme THEORIQUE.
-Les articles sont écrits et postés par des passionnés,
c'est à dire : Vous et moi.







notre chaine youtube pour rester
connectés en images. Abonnez vous !






Toutes les semaines de nouveaux articles à lire...




Partagez | 
 

 Evolution ou adaptation, des poisssons ont modifié leur comportement en chassant des pigeons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Souléou
Honorable Membre
Honorable Membre
avatar

Messages : 2266
Date d'inscription : 23/02/2012
Age : 83
Localisation : Au soleil

MessageSujet: Evolution ou adaptation, des poisssons ont modifié leur comportement en chassant des pigeons    Lun 10 Déc 2012 - 10:15

Ils s'appellent martins-pêcheurs, cormorans, fous de Bassan, manchots, pélicans, macareux, etc. Tous ces oiseaux ont en commun de franchir l'interface air-eau pour attraper leurs proies, des poissons. Mais l'on n'a pas vraiment l'habitude de voir des poissons leur rendre la pareille, surtout en eau douce (en mer, certaines espèces de requins mettent des volatiles à leur menu). C'est pourtant ce qui se passe dans le Tarn – la rivière – depuis peu, où des poissons, des silures, se sont mis à chasser le pigeon, ainsi que le relate une étude française publiée ce mercredi 5 décembre par PLoS ONE. Comme me l'a expliqué un des auteurs de cet article, Frédéric Santoul, du Laboratoire Ecologie fonctionnelle et Développement, "des pêcheurs nous ont signalé ce comportement et nous avons voulu vérifier s'il était anecdotique ou pas". Précisons que ce chercheur travaille sur l'influence que peuvent avoir des espèces récemment introduites sur leur nouveau milieu et que le silure glane, dont il est question dans l'étude et qui est le plus gros poisson d'eau douce d'Europe, n'est arrivé dans le Tarn qu'en 1983.


Du juin à octobre 2011, l'équipe scientifique a dressé un poste de surveillance depuis un pont sur le Tarn, à Albi. Le site était intéressant car il surplombait une petite île caillouteuse au bord de laquelle les pigeons se regroupaient pour boire et faire un brin de toilette. Au cours des 24 séances d'observation de trois heures chacune, les chercheurs ont comptabilisé 54 attaques dont 15 ont été couronnées de succès. Curieusement, les silures ne s'en prenaient pas aux pigeons immobiles, sans doute parce qu'ils ne se servaient pas d'indices visuels pour les repérer mais plutôt des vibrations de l'eau que les oiseaux produisaient en y bougeant. Pour se saisir de leur proie, les poissons jaillissaient brièvement hors de l'eau dans des attaques-éclairs. Certains n'hésitaient pas à sortir plus de la moitié de leur corps de la rivière et à s'échouer sur les cailloux de la rive, imitant sans le savoir ces orques qui se jettent sur les plages pour attraper des phoques. Il leur fallait ensuite se tortiller pour retourner dans l'eau, avec ou sans prise. Vous pouvez voir, sur la vidéo ci-dessous, quelques-unes de ces attaques, réussies ou ratées.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

En prélevant des tissus sur les silures ainsi que sur leurs proies potentielles (autres poissons et pigeons) et en effectuant des analyses isotopiques, les chercheurs ont estimé que si certains silures s'abstenaient de manger de l'oiseau, d'autres s'étaient spécialisés dans ce nouveau type de chasse puisque, pour eux, le pigeon représentait près de 80 % de leur régime alimentaire ! Comme l'explique Frédéric Santoul, les chercheurs ont été doublement étonnés : d'une part, "ces silures ne s'intéressaient plus à leurs proies habituelles, chevesnes et barbeaux, qui pouvaient passer assez près d'eux sans que cela déclenche la moindre attaque", et, d'autre part, "ce comportement implique un bouleversement du rythme d'activité des silures, qui sont des animaux lucifuges". D'ordinaire, ces gros poissons passent plutôt la journée au calme, au fond de la rivière, et se mettent à chasser à la tombée du soleil. En choisissant le pigeon comme proie, ils ont dû calquer leur rythme de vie sur celui, diurne, de l'oiseau.

Pour le moment, les auteurs de l'étude ignorent la raison de ce nouveau comportement de prédation. Selon Frédéric Santoul, "on n'a pas constaté de tendance à la baisse de la communauté piscicole dans le secteur". L'étude suggère que les espèces récemment introduites sont davantage susceptibles d'adapter leur comportement à leur nouvel environnement, ce qui peut augmenter les chances d'une implantation réussie. Reste à savoir quelle sera la réponse des pigeons. Pour l'heure, explique Frédéric Santoul, "ils n'ont pas encore intégré que l'attaque pouvait venir de l'eau. Pour eux, la prédation tombe du ciel, notamment avec les faucons pèlerins. Sans doute, avec les reflets du soleil dans l'eau, les silures ne sont-ils pas faciles à voir mais, tout de même, il y a tellement peu de fond là où les pigeons se trouvent que, quand ces gros poissons approchent, leur dos finit par sortir de l'eau. Mais les pigeons ne réagissent pas. Peut-être faudra-t-il attendre plusieurs générations pour voir une adaptation de leur part à ces nouveaux prédateurs."

(source : Pierre Barthélémy (@PasseurSciences sur Twitter) )
Revenir en haut Aller en bas
Triskel
Retraité
Retraité
avatar

Messages : 9211
Date d'inscription : 23/02/2012
Localisation : Avalon

MessageSujet: Re: Evolution ou adaptation, des poisssons ont modifié leur comportement en chassant des pigeons    Lun 10 Déc 2012 - 10:44

Bizarre en effet, mais les silures sont, je crois, des poissons très agressifs, alors ils manquent peut-êre de nourriture dans l'eau?
Revenir en haut Aller en bas
http://triskele.eklablog.com/accueil-c23918892
Souléou
Honorable Membre
Honorable Membre
avatar

Messages : 2266
Date d'inscription : 23/02/2012
Age : 83
Localisation : Au soleil

MessageSujet: Re: Evolution ou adaptation, des poisssons ont modifié leur comportement en chassant des pigeons    Lun 10 Déc 2012 - 10:47

Ou changement de comportement ?
Revenir en haut Aller en bas
Schrödinger
Agent du FBI
Agent du FBI
avatar

Messages : 366
Date d'inscription : 09/01/2012
Age : 23
Localisation : Partout et nulle part.

MessageSujet: Re: Evolution ou adaptation, des poisssons ont modifié leur comportement en chassant des pigeons    Lun 24 Déc 2012 - 11:37

Impressionnant.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Evolution ou adaptation, des poisssons ont modifié leur comportement en chassant des pigeons    

Revenir en haut Aller en bas
 
Evolution ou adaptation, des poisssons ont modifié leur comportement en chassant des pigeons
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Organiser un jeu de rôle en vie de classe
» quand les élèves comprennent leur comportement
» evolution future des animaux
» GEIPAN: Evolution de la classification des cas
» La théorie gravitationnelle modifiée.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Minuit :: FAITS DIVERS - La Société :: POLITIQUE - ACTUALITES INCLASSABLES-
Sauter vers: