Minuit sonne !


 
AccueilPortailPublicationsMembresS'enregistrerConnexion

Toutes les semaines de nouveaux articles à lire...



RECHERCHONS TÉMOIGNAGES
SUR VOS VIES ANTÉRIEURES

pour partager et échanger :
http://minuit.forum-actif.net/f35-temoignages-sur-les-vies-anterieures

Le Forum de Minuit sur



Pour rejoindre des salons de discussions sur pc ou sur iphone.
Forum de Minuit
sur DiscordApp



https://discord.gg/f3hwHAu




notre chaine youtube pour rester
connectés en images. Abonnez vous !






La pratique de la MAGIE est DANGEREUSE.
LES RITUELS ET INVOCATIONS peuvent etre
lourds de conséquences. ATTENTION !
Notre forum est encyclopédique et n'est pas
expérimenté pour apporter une aide appropriée.


Sur Minuit, le Forum ABRACADABRA
n'aborde la MAGIE dans sa forme THEORIQUE.
-Les articles sont écrits et postés par des passionnés,
c'est à dire : Vous et moi.




Partagez | 
 

 L'hypothétique descendance de Jesus

Aller en bas 
AuteurMessage
chantara
Founder & Team Manager
Founder & Team Manager
avatar

Nom : Agent Dana Scully
Messages : 17550
Date d'inscription : 09/05/2009
Age : 56
Localisation : entre ciel et terre

MessageSujet: L'hypothétique descendance de Jesus    Lun 4 Fév 2013 - 19:37

complément de cette article : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Jésus le Nazaréen eut-il une descendance ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

On a écrit beaucoup sur Jésus le Nazaréen, nom que certains attribuent à la bourgade de Nazareth. En revanche, d’autres auteurs soutiennent que cela indiquait son appartenance à la secte juive des Nazarites ou Nazaréens qui, entre autres voeux, faisaient celui de ne se couper ni les cheveux ni la barbe. Toutefois, nous savons très peu de choses avec certitude sur sa vie.

Le Nouveau Testament collecte quelques moment fondamentaux de la vie de Jésus dans les quatre Evangiles canoniques. Mais ceux-ci font seulement référence à sa vie publique avec l’objectif de démonter qu’il était le Messie promis à Israël, et d’une manière détournée, à sa vie privée. Dans d’autres textes, connus comme apocryphes, nous pouvons obtenir une information complémentaire. Entre autres, se détachent les découvertes en 1945 à Nag Hammadi (Haute Egypte).

Dans les Evangiles apocryphes de caractère gnostique, on parle d’un Jésus intimement attaché à Marie-Madeleine, on affirme aussi que Pierre montrait une certaine méfiance et jalousie envers cette femme, se refusant à accepter qu’après sa mort, Christ ressuscité lui aurait confié ses enseignements secrets et la primauté de la communauté de ses successeurs.

voir article sur Marie de Magdala : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
et celui ci sur l'évangile de Marie-Madeleine : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Selon certains de ces textes, comme l’Evangile de Philippe, Madeleine était la compagne de Jésus et on mentionne mème l’existence d’une descendance des deux en termes clairs : « il existe le mystère du Fils de l’Homme et le mystère du fils du Fils de l’Homme ». D’autant plus que cet évangile développe cette affirmation, soutenant que Christ avait la capacité de créer et celle d’engendre, pour finir par suggérer que son union avec Madeleine fut un « mariage sacré », lequel se différencie du mot profane et le qualifie d’authentique mystère.

Il ne fait aucun doute que ces textes apocryphes poursuivis et détruits par l’Eglise depuis les années qui suivirent le Concile de Nicée au IVème siècle, laissèrent la place à une légende qui circula amplement durant le Moyen Age. Mais, jusqu’à quel point était-il possible de vérifier la persistance de cette tradition ?

Monastère de Sainte Marie de Oia Pontevedra


Je fis mes premières trouvailles dans « le chemin de Saint Jacques » celui de Prisciliano qu’il convient mieux d’appeler « l’Evèque hérétique » né en Galice fin 340. Prisciliano prèchait une doctrine gnostique, qui connut un grand succès dans le nord de l’Espagne et le sud de la Gaule. Presque tous les lieux en relation avec « le Chemin » étaient parsemés de références toponymiques d’Oc. Ce n’est pas par hasard qu’il y en ait une à Compostelle avec Marie de Magdala et le secret du Graal en Languedoc français, nous situant aux alentours de Rennes-le-Château, une des clés de l’énigme.

Ce fut au Monastère de Sainte Marie de Oia, dans son église monacale cistercienne du XIIième siècle, que je trouvai la première piste. Là se trouvait un retable qui décrivait la venue de l’Esprit Saint. D’un côté mon attention fut attirée par sa grande ressemblance avec le sceau des chevaliers Templiers de l’abbaye de Notre Dame du Mont Sion. De l’autre, le personnage central représentait Marie-Madeleine entourée des apôtres, tandis que le Saint Esprit, sous forme de colombe, descendait sur eux.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Observez la couleur rousse des cheveux

Comme je m’approchai et observai avec attention le retable, réalisé en bois polychrome et peint à l’huile, je découvris sept icônes ajoutées dans la partie inférieure et en l’observant avec attention, je vis qu’ils retraçaient différents passages bibliques concernant Jésus et Marie-Madeleine.
Bien que le personnage central du retable prétende être celui de Saint Jean l’Evangéliste, de nombreux détails le contredisent. Traditionnellement, on le représentait avec un aspect viril, à la barbe fournie et d’âge mûr presque toujours un livre à la main. Il suffit de se souvenir des toiles sur Saint Jean l’Evangéliste de peintres comme Le Gréco, Le Titien ou Vélasquez. Au contraire, le personnage central du retable est incontestablement féminin. Je l’identifiais à Marie-Madeleine par la crinière longue de couleur cuivre rousse, le type de vêtement et coloris les plus utilisés dans sa représentation, avec une dominante de rouge. Et aussi par le fait qu’elle tient dans la main gauche l’urne contenant les huiles avec lesquelles elle oint Jésus, renseignement sans équivoque, alors ainsi elle est comme on l’a représentée le plus souvent.

Comme nous l’avons mentionné, en dessous de l’image centrale, il y a sept iconographies, de moindre dimension, dans quatre d’entre elles, on peut reconnaître Marie-Madeleine et les trois centrales de plus grande dimension représentent des épisodes de la vie de Jésus : la naissance, la crucifixion et la descente de la croix.

Exposer et décrire en détail ce que représentent toutes les icônes serait impossible dans cet article à cause de la grande quantité de renseignements et photographies. Mais comme la principale évidence à laquelle nous avons fait référence se trouve précisément dans quelques unes de ces images, nous allons nous référer concrètement à ces derniers extraits.



Tout près d’où je vivais, je découvris un autre élément significatif. Il s’agissait du Monastère Royal de Sainte Croix appartenant à l’ordre cistercien, situé à Aiguamurcia, dans le Haut Camp, province de Tarragone. En plus de l’indubitable qualité artistique des différents styles représentés dans cette église monacale, mon attention fut attirée par l’une des deux chapelles situées sur les bas-côtés du Temple, à côté de la porte de l’entrée principale.
Cette chapelle consacrée à Saint Jean l’Evangéliste, allait me procurer de grandes et agréables surprises car sur l’image centrale du retable, apparaît le personnage de Saint Jean l’Evangéliste sous un aspect féminin très marqué : avec de longs cheveux roux et bouclés, des lèvres de couleur cramoisie charnues et sensuelles, portant une coupe ou Graal dans la main gauche à hauteur de la poitrine.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Sur l’image centrale, apparaît la scène de la crucifixion de Jésus, entre les deux larrons et au pied, nous trouvons la plus grande des surprises : Marie-Madeleine enceinte !

Je contemplais la scène de tous les angles possibles pour exclure la possibilité d’une illusion d’optique. Mais il ne s’agissait d’aucune erreur d’appréciation. La Magdaléenne représentée au pied de la croix de Jésus, complètement défaite, la chevelure rousse lâchée et un mouchoir, dans la main gauche, trempé de larmes, était représentée enceinte, les seins gonflés, les mamelons bien marqués et le ventre proéminant dans la position caractéristique de la grossesse. C’est un ventre très bas, sur le point d’accoucher, dans la position qu’adoptaient jadis les femmes d’orient pour donner le jour. A côté d’elle apparaît un crâne traditionnellement associé à Marie-Madeleine dans l’iconographie.
Pour ne laisser aucun doute concernant sa grossesse, l’auteur du tableau peignit une espèce de halo, comme se faisait alors - tel que mon ami Manuel de Perea, peintre, orfèvre et sculpteur eut à coeur de me l’attendre, très qualifié pour apporter de telles références – qui va de l’épaule à la ceinture, marquant clairement la poitrine gonflée de la Magdaléenne.


Marie-Madeleine enceinte au pied de la Croix

Sur le tableau apparaissent seulement les deux femmes qui sont traditionnellement identifiées comme la Vierge Marie (mère de Jésus) et Marie-Madeleine, ce qui clarifie quelque doute sur l’identité et l’état du personnage représenté. Le troisième personnage est l’apôtre Jean.

C’était la preuve ou évidence définitive que je cherchais. Serait-il possible que personne auparavant ne l’eut remarqué ? Pendant combien de temps était resté caché le message du retable ? Maintenant toutes les pièces du puzzle commençaient à se mettre en place. Il était nécessaire d’observer avec attention le reste du tableau, bravant le temps écoulé depuis son exécution jusqu’à ce moment triomphal. Un moment que jamais je n’aurais pu imaginer.

Dans la scène suivante, nous pouvons voir la descente de la croix de Jésus déjà mort, entouré de divers personnages. De gauche à droite, apparaissent Marie, épouse de Cléophas et cousine de la mère de Jésus ; Joseph d’Arimathie avec la barbe et le turban typique que portaient certains pharisiens ; Madeleine qui apparaît avec l’urne aux huiles dans les mains ; Lazare-Jean, soutenant par les bras la Vierge Marie ; Jeanne, soeur de la Vierge Marie et tante de Jésus, qui apparaît agenouillée, serrant les pieds du crucifié ; et enfin, grimpé sur l’échelle appuyée sur la croix, un personnage qui pourrait bien être Nicodème.

Tableau de la descente de la Croix

Dans l’iconographie de la descente de la Croix, l’auteur nous donne un détail de plus grande importance : tous les personnages qui apparaissent sur le tableau, doivent forcément être des parents de Jésus. Selon la loi de Moïse, il n’était pas permis de toucher les morts, à moins qu’ils ne fussent parents, comme nous pouvons le confirmer dans les Numéros 19-11 : « celui qui touche un mort, le cadavre d’un homme quelconque, sera impur pendant sept jours », l’interdit de toucher le cadavre est réitéré dans les Numéros 19:14-16, nous avons une plus grande précision. « Yahveh dit à Moïse : -Parle aux prêtres, fils d’Aaron, et dis-leur : personne ne sera souillé avec le cadavre d’un ses siens, sauf s’il c’est l’un de ses parents les plus proches : sa mère, son père, son fils, sa fille, son frère. Il pourra aussi devenir impur par le cadavre de sa soeur, toujours vierge, pour ne pas avoir appartenu à aucun homme, si elle était sa parente la plus proche ». un passage que corrobore Ezéchiel 44,25 : « ne vous approchez pas d’une personne morte pour ne pas être souillé, mais pour le père, la mère, le fils, la fille, le frère, la soeur qui n’a pas de marie, pourra vous souiller ». Comme nous le voyons, il était permis seulement de toucher les familiers morts les plus proches. Dans ce cas, l’auteur du tableau laissait apparaître une fois de plus la relation de parent proche qu’affiche Marie-Madeleine par rapport à Jésus.

Le reste de l’iconographie aussi fait référence à la relation entre celle-ci et Jésus. En fait, il insiste à nouveau sur la même idée, comme nous pouvons le voir dans une autre image où elle apparaît avec les signes sans équivoque de la grossesse.

Finalement, le possible descendance de Jésus et Marie-Madeleine est attesté par l’auteur du retable dans d’autres tableaux où nous pouvons observer Marie-Madeleine, accompagnée là de ses deux rejetons, dans ce cas, deux fillettes jumelles.


Iconographie correspondant à Marie-Madeleine avec les deux fillettes jumelles, emmenées par la main ou dans les bras. L’évidence de la descendance de Jésus et Marie-Madeleine ?

Ce retable laisse un justificatif, sous forme imagée, d’une tradition très ancienne qui, en dépit de l’hostilité de l’Eglise, se transmit tout au long du Moyen Age. En bref, je reçus le message suivant :

- Le statut social de Marie-Madeleine dans l’image de la princesse avec l’inscription IVUSTICIA.
- Epouse de Jésus, vêtue de deuil lors de la crucifixion avec la palme du martyr, également témoin du martyr auquel fut assujetti son souvenir à être présentée comme une prostituée quand, dans la Bible, il n’existe aucune base pour l’identifier avec le personnage de la pécheresse de l’Evangile. Cette identification arbitraire se consolida aux Vème et VIème siècle, projetant une représentation de discrétion qui voilà sa véritable valeur et sens historique.
- Graal vivant en qualité de porteuse du sang de Jésus à travers sa descendance (la toile qui la représente enceinte, appuyée à la croix, en augmente l’intérêt)
- Confirmation de la descendance (tableau avec les deux enfants jumeaux, dans les bras, montrant clairement sa parenté avec les ancêtres)




Source : Extrait du livre « El legado de María Magdalena - l’Héritage de Marie-Madeleine » de José Luis Giménez
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par chantara le Mer 28 Aoû 2013 - 11:46, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://geneaucorinne.wixsite.com/monsite
Triskel
Retraité
Retraité
avatar

Messages : 9217
Date d'inscription : 23/02/2012
Localisation : Avalon

MessageSujet: Re: L'hypothétique descendance de Jesus    Mar 5 Fév 2013 - 10:51

Aucun doute pour moi, j'ai déjà dit tout ce que j'en pensais ici:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Avec cette photo magnifique et parlante du vitrail:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

J'ajoute la photo des deux enfants de ton article Chantara, mais je ne jurerais pas que ce sont deux filles.

TOUT EST DIT.

Revenir en haut Aller en bas
http://triskele.eklablog.com/accueil-c23918892
ECNI
Honorable Membre
Honorable Membre
avatar

Messages : 3903
Date d'inscription : 25/02/2011
Age : 71
Localisation : AUDE je pointe du doigt et dit c'est l'AUDE là...

MessageSujet: Re: L'hypothétique descendance de Jesus    Mar 5 Fév 2013 - 15:09

Pour moi pareil que TRISQUEL .... (j'habite prés de NARBONNE citée des rois juif...)
Revenir en haut Aller en bas
Triskel
Retraité
Retraité
avatar

Messages : 9217
Date d'inscription : 23/02/2012
Localisation : Avalon

MessageSujet: Re: L'hypothétique descendance de Jesus    Mer 6 Fév 2013 - 16:15

Je reviens car j'ai un peu fouiné, et je n'avais pas vu que tu avais mis le lien du premier article tout en haut de la page Chantara, et on avait poursuivi ici:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

C'est donc un sujet qui nous déjà bien fait cogiter. lol!
Revenir en haut Aller en bas
http://triskele.eklablog.com/accueil-c23918892
chantara
Founder & Team Manager
Founder & Team Manager
avatar

Nom : Agent Dana Scully
Messages : 17550
Date d'inscription : 09/05/2009
Age : 56
Localisation : entre ciel et terre

MessageSujet: Re: L'hypothétique descendance de Jesus    Mer 6 Fév 2013 - 19:53

Very Happy oui, je trouve cela fascinant

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://geneaucorinne.wixsite.com/monsite
Triskel
Retraité
Retraité
avatar

Messages : 9217
Date d'inscription : 23/02/2012
Localisation : Avalon

MessageSujet: Re: L'hypothétique descendance de Jesus    Mar 9 Avr 2013 - 9:28

Le mariage de Jésus est relancé par un document où Jésus parle de "sa femme" !

Un morceau jusqu'ici inconnu d'un papyrus écrit en ancien copte pourrait relancer un vieux débat au sein de la chrétienté :

Jésus était-il marié ?

"Et Jésus leur a dit : 'Ma femme (...)'", dit la phrase découverte par Karen King, professeur à la Harvard Divinity School à Cambridge dans le Massachusetts, sur ce fragment d'évangile du IVe siècle de la taille d'une carte de crédit, rapporte le New York Times.

"La tradition chrétienne a longtemps considéré que Jésus n'était pas marié, même si aucun élément historique n'existe pour étayer ce fait, déclare la chercheuse dans un communiqué publié par Harvard. Ce nouvel évangile ne prouve pas que Jésus était marié, mais il nous dit que l'ensemble de la question était soulevée dans le cadre de débats enflammés sur sa sexualité et sur son mariage."

Le document demande encore à être authentifié. Le fragment appartient à un collectionneur privé qui a contacté King afin qu'elle l'aide à le traduire et l'analyser. Il aurait été découvert en Egypte ou peut-être en Syrie. Selon Karen King, c'est vers 200 après J.-C. que l'on a commencé à affirmer, via le théologien Clément d'Alexandrie, que Jésus n'était pas marié. "Ce fragment suggère que d'autres chrétiens de la période affirmaient qu'il était marié", a déclaré la chercheuse. L'analyse du document sera publiée dans la revue théologique d'Harvard en janvier 2013.

ACTIVER LES SOUS-TITRES




Source : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://triskele.eklablog.com/accueil-c23918892
chantara
Founder & Team Manager
Founder & Team Manager
avatar

Nom : Agent Dana Scully
Messages : 17550
Date d'inscription : 09/05/2009
Age : 56
Localisation : entre ciel et terre

MessageSujet: Re: L'hypothétique descendance de Jesus    Mar 9 Avr 2013 - 18:52

et oui, on y revient ...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://geneaucorinne.wixsite.com/monsite
ECNI
Honorable Membre
Honorable Membre
avatar

Messages : 3903
Date d'inscription : 25/02/2011
Age : 71
Localisation : AUDE je pointe du doigt et dit c'est l'AUDE là...

MessageSujet: Re: L'hypothétique descendance de Jesus    Mar 9 Avr 2013 - 23:56

Tout dépend de l'origine du texte ...

mais des JESUS il y en avait beaucoup à l'époque (mais ça n’enlève rien au fait qu'il était très très probablement marié ....
Revenir en haut Aller en bas
gemaf
Retraité
Retraité
avatar

Messages : 5495
Date d'inscription : 04/12/2012
Age : 66
Localisation : normandie

MessageSujet: Re: L'hypothétique descendance de Jesus    Mer 10 Avr 2013 - 20:22

ho,la la,le pape ne va pas aimer ca,mais,alors pas du tout Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Neina
¤ Membres ¤
¤  Membres  ¤
avatar

Messages : 42
Date d'inscription : 22/06/2012
Age : 21
Localisation : Hautes Pyrénées

MessageSujet: Re: L'hypothétique descendance de Jesus    Mer 10 Avr 2013 - 22:33

Encore faudrait-il qu'il soit au courant, parce que j'ai comme l'impression que le pape ne sait pas tout ce qu'il se passe au sein du Vatican...
Revenir en haut Aller en bas
ECNI
Honorable Membre
Honorable Membre
avatar

Messages : 3903
Date d'inscription : 25/02/2011
Age : 71
Localisation : AUDE je pointe du doigt et dit c'est l'AUDE là...

MessageSujet: Re: L'hypothétique descendance de Jesus    Jeu 11 Avr 2013 - 14:55

Le prénom JESUS n'était pas rare à l'époque du Christ !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Triskel
Retraité
Retraité
avatar

Messages : 9217
Date d'inscription : 23/02/2012
Localisation : Avalon

MessageSujet: Re: L'hypothétique descendance de Jesus    Jeu 11 Avr 2013 - 15:41

C'est vrai que pour l'instant on ne sait pas s'il s'agit du Jésus historique, mais les commentateurs dans la vidéo en on l'air certains.
Revenir en haut Aller en bas
http://triskele.eklablog.com/accueil-c23918892
gemaf
Retraité
Retraité
avatar

Messages : 5495
Date d'inscription : 04/12/2012
Age : 66
Localisation : normandie

MessageSujet: Re: L'hypothétique descendance de Jesus    Jeu 11 Avr 2013 - 18:21

je connais des jésus
mais,ce sont des saicissons secs(une spécialité) ange
Revenir en haut Aller en bas
Triskel
Retraité
Retraité
avatar

Messages : 9217
Date d'inscription : 23/02/2012
Localisation : Avalon

MessageSujet: Re: L'hypothétique descendance de Jesus    Jeu 11 Avr 2013 - 18:43

hehe hehe hehe ah! Gemaf!

Ne dis pas de mal des Jésus de Morteau, c'est mon pays lol!
Revenir en haut Aller en bas
http://triskele.eklablog.com/accueil-c23918892
ECNI
Honorable Membre
Honorable Membre
avatar

Messages : 3903
Date d'inscription : 25/02/2011
Age : 71
Localisation : AUDE je pointe du doigt et dit c'est l'AUDE là...

MessageSujet: Re: L'hypothétique descendance de Jesus    Jeu 11 Avr 2013 - 23:28

Doux JESUS !!! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'hypothétique descendance de Jesus    

Revenir en haut Aller en bas
 
L'hypothétique descendance de Jesus
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Signe de vie sur Titan : un scénario très hypothétique
» Exprimer l'hypothétique en français et en arabe / افتراضية بالفرنسي والعربية
» Du réel dans l'irréel: la formule hypothétique sans "si" et avec "et"
» hypothétique ou conditionnelle?
» L’hypothétique mutation à la source du succès évolutif des hominidés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Minuit sonne ! :: X FILES - Dossiers Non Classés :: SPIRITUALITE/MYSTERE DES RELIGIONS-
Sauter vers: