Minuit

LES 12 COUPS DE MINUIT. La brume stagne sur le cimetière sur une tombe est assis un chat noir.... IL Y A QUELQUE CHOSE DE PAS NORMAL! Ici on débat, parle, argumente sur tous les thèmes. Bizarre ! vous avez dit : Bizarre, comme c'est Bizarre.
 
AccueilPortailGaleriePublicationsMembresS'enregistrerConnexion

MINUIT RECHERCHE DES TEMOIGNAGES ETRANGES

OU INEXPLIQUES SUR DES EXPERIENCES PARANORMALES

QUI VOUS SERAIENT ARRIVEES....

contactez le support et inscrivez vous

pour avoir acces au forum.

Forum des Expériences vécues/Témoignages

GRACE A L'ANONYMAT D'INTERNET RACONTEZ NOUS VOTRE HISTOIRE....



POTCAST N°01
DE WEIRDRADIO - MINUIT HORIZON 2020



Restez à l'antenne !

https://youtu.be/GtCboFK5lb4

FORUM ENCYCLOPEDIQUE OUVERT






Pour rejoindre des salons de discussions sur pc ou sur iphone.
Forum de Minuit
sur DiscordApp



https://discord.gg/f3hwHAu

La pratique de la MAGIE est DANGEREUSE.
LES RITUELS ET INVOCATIONS peuvent etre
lourds de conséquences. ATTENTION !
Notre forum est encyclopédique et n'est pas
expérimenté pour apporter une aide appropriée.


Sur Minuit, le Forum ABRACADABRA
n'aborde la MAGIE dans sa forme THEORIQUE.
-Les articles sont écrits et postés par des passionnés,
c'est à dire : Vous et moi.







notre chaine youtube pour rester
connectés en images. Abonnez vous !






Toutes les semaines de nouveaux articles à lire...




Partagez | 
 

 1944, glenn miller - porté disparu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
chantara
Founder & Team Manager
Founder & Team Manager
avatar

Nom : Agent Dana Scully
Messages : 15936
Date d'inscription : 09/05/2009
Age : 55
Localisation : entre ciel et terre

MessageSujet: 1944, glenn miller - porté disparu   Mer 2 Avr 2014 - 19:48

source : wikipédia

Toute l’histoire débute avec l’arrivée en Angleterre du paquebot Queen Elisabeth, transformé en transport de troupes. A bord, le premier du hit-parade radio de cette année là, Glenn Miller, qui vient juste de recevoir le tout premier disque d’or de tous les temps, pour son célèbre Chatanoogha Choo Choo, désormais immortalisé dans un cadre contenant un disque doré comme le deviendra la tradition. Décerné au bon patriote Alton Glenn Miller, engagé volontaire à trente-huit ans, dès l’annonce de Pearl Harbor. Miller, complètement "miro" et trop vieux, n’a pas été retenu par l’armée comme soldat combattant, malgré son ardent souhait, mais a été quand même retenu par elle pour faire "l’entertainer" auprès de ses troupes.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Depuis "In The Mood", c’est un musicien devenu homme d’affaires très avisé qui a tout prévu : en trois mois à peine, à Londres, Miller a enregistré 88 titres pour la BBC... dont certains avec chanteurs ou chanteuses, des chansons faites... en allemand.Il s’essaiera même à la propagande dans la langue de Goethe. Le marché de l’Europe s’ouvre devant cet ambitieux musicien.... et Miller ne veut rien laisser au hasard. En commençant par Paris, libéré le 23 août 1944. En homme d’affaires organisé, Miller a dépêché dès le mois de septembre à Versailles, ou réside le haut commandement US, son homme de main, Ron Haynes, qui démarche depuis des concerts dans la capitale. Les GIs débarqués en France ont emmenés avec eux des 78 tours, les V-Disks, et les parisiens en sont déjà fous : à St-Germain des près, dans les caves, ça s’agîte déjà beaucoup. Le 12 décembre, le feu vert est donné par Haynes, qui a prévu de jouer pour Noël à Paris. Les membres de l’orchestre prennent soit l’avion, soit le bateau, car tout le monde doit se retrouver pour le 15 décembre à Paris même, dans un petit hôtel de Montmartre déniché par Haynes. Miller, toujours à la bourre, parti comme d’habitude en dernier, se dégote au dernier moment un petit avion, un C-64 Norseman de liaison, piloté par un...novice, John Morgan, car il y a pénurie de pilotes en Angleterre à ce moment là, ce qu’on comprend aisément. Le décollage est fixé au 14 au matin, puis reporté à 13H30 en raison d’un épais brouillard persistant sur le Channel. Le Norseman piloté par le dénommé Morgan, un très jeune pilote, décolle à 14 heures direction Villacoublay où il est attendu dans l’après midi. On ne le reverra jamais. Jusqu’à Noel 1944 on attendra qu’il resurgisse... mais en vain. Sa veuve sera avertie de sa disparition en janvier 1945 seulement par un télégramme de l’armée. A la BBC, un simple flash annonce sa disparition, 9 jours après seulement.

Et à partir de là, depuis plus de soixante ans, chaque fois qu’un chalutier nordiste rapporte dans ses filets un élément d’avion, ou qu’un plongeur entr’aperçoit au fond les vestiges d’un bloc moteur radial Pratt et Whitney Wasp on croit enfin avoir retrouvé l’épave de l’avion du chef d’orchestre au trombone mondialement connu, comme le dit le journaliste de Jazz-Hot. Et pourtant, des blocs moteurs on en a remonté des dizaines sinon des centaines depuis, certains exposés quelque temps sur les quais de Dunkerque ou de Calais. Des moteurs d’avions, on en trouve partout. Récemment, on a ainsi retrouvé au beau milieu des alpes au glacier des Bossons un des moteurs d’un autre avion mythique, un Super-Constellation nommé Malabar Princess, crashé le 3 novembre 1950. Au beau milieu du Lac Mead aux Etats-Unis repose un B-29 complet. En Angleterre, au musée de Shoreham, ce n’est pas ce qui manque. Un B-24 a été repéré depuis 2002 sur l’excellent site archélogique Splash. Dans l’île de Lundy, on trouve des morceaux de Heinkel 111 crashés . En Ecosse, on peut voir les restes d’un B-29 de reconnaissance crashé lui en 1948. Parfois, c’est au bord d’une plage que l’on retrouve un P-38 complet. Ou dans la glace, et là on peut le reconstruire et le faire revoler. Ça devient la très belle histoire de la restauration du Glacier Girl. En Ecosse toujours, un Spitfire réapparait subitement sur une plage à la suite de grandes marées, ou plutôt les vestiges de son moteur. Car c’est tout ce qu’on peut espérer retrouver de son avion : comme le Bellanca de Steve Fossett, dont il ne reste rien ou presque (la toile ayant de plus brûlé en ce qui le concerne !), le Norseman était en tubes recouvert de toile lui aussi. Comme chez Fossett, le seul élément conséquent de ferraille retrouvé a été... le bloc moteur (un quadricylindres à plat Lycoming 360 pour le Bellanca). L’engin avait été projeté à plusieurs dizaines de mètres du point d’impact lors du crash. Presque un avion de papier. Pour Glenn Miller, on mettra 43 ans pour trouver la solution. C’est un journaliste anglais talentueux, Roy Nesbit, qui va découvrir la clé de l’énigme... en Afrique du Sud ! Une thèse accréditée plus tard par d’autres témoins indirects. En 1985, un plongeur anglais, Clive Ward, prétendra bien avoir découvert les restes du Norseman en Manche, mais rien ne permet de le confirmer, car l’individu n’a jamais montré les pièces qu’il aurait découvertes.


Roy Nesbit, après avoir épluché les plans de vol de ce mois de décembre 1944 fatal a en effet eu une intuition géniale. Le jour de la disparition de Miller, une escouade de bombardiers quadrimoteurs Lancaster (un "Wing") a décollé de Methwold en Angleterre à 11H 30 du matin pour bombarder Siegen, en Westphalie... mais est tombée elle aussi sur un brouillard à couper au couteau. Le Lancaster NF973 n’a pas de radar à bord (et encore moins de GPS !), et très vite la mission est avortée. Tous les bombardiers sont équipées de bombes au phosphore de petite taille, des centaines, véritables fléchettes larguées à la volée sans trop de directivité. Ce jour-là on devait en balancer 100 000 sur l’Allemagne. Ces engins étant incendiaires, et un bombardier ne pouvant se poser à pleine charge (c’était interdit avec n’importe quel type de bombe), tout le Wing fait un large virage sur la droite et prend le chemin du retour, qui passe par le Sud de l’Angleterre, car dans la Manche on a cartographié trois grands cercles où les navires sont interdits de séjour, car ce sont les endroits destinés à recevoir les bombes non larguées sur l’Allemagne. C’est ainsi que le fond de la Manche est tapissé de bombes, et que certains endroits, même encore aujourd’hui sont à éviter pour les pêcheurs. On est alors aux environs de 14H30, et l’avion de Glenn Miller, piloté par un novice qui n’a même pas remis de plan de vol, est au ras des flots en train de viser sa route entre deux bancs de brouillard. Les Lancaster, au "top" du leader déversent leur chargement mortel avant de rentrer à la base. Au fond du fuselage d’un des Lancasters, enfermé dans son inconfortable tourelle de mitrailleuses arrière, un homme, Fred Shaw, a juste le temps de voir un petit avion de couleur métallique "partir à la baille", comme il le dit transpercé de toutes part par les bombes fléchettes. La scène ne dure que quelques secondes... mais marque à jamais notre mitrailleur .

Revenu à sa base, Shaw consigne sa découverte dans le livre de mission de son Wing. Le journaliste d’Aeroplane Monthly retrouvera bien ce livre dans les archives de la RAF, mais avec une annotation... effacée. Très certainement après coup par les autorités, quand elles se sont aperçues que les américains allaient certainement leur demander des comptes ou des explications sur ce que faisaient les anglais dans le secteur de la route suivie par l’avion de Miller. La mort de Glenn Miller provoquée par la RAF, vous n’y songez pas alors que la guerre n’est pas encore finie ! C’est l’incident diplomatique, là ! Et ce sera ainsi la chape de plomb pendant des décennies. A la fin de la guerre Fred Shaw partira s’établir en Afrique du Sud où notre journaliste le retrouvera pour confirmer ce qu’il a vu ce jour là. Sans lui, il n’y aurait jamais eu de théorie plausible de la disparition de Glenn Miller, dont on ne retrouvera plus jamais rien : la zone où les bombes ont été jetées est sillonnée tous les jours par les tankers ou les chalutiers, les fonds ont été sondés des dizaines de fois à la recherche des masses métalliques des moteurs. En 2000, l’histoire resurgît une nouvelle fois avec les mémoires de Derek Thurman, l’ingénieur de bord du Lancaster de Shaw, qui confirme la thèse : " Thurman had written that when the bombs were away, three crew members on board the plane had spotted a light aircraft below, which seemed to have been downed by the hail of explosives. The bomb aimer saw it first from the nose and commented on it, whereupon the navigator shot out of his seat to the side blister (window) to have a look. He saw the plane whip by. Seconds later, the rear gunner called in to say : ’It’s gone in, flipped over and gone in". L’explication se tient donc, mais elle n’a pas l’humour de celle du dessinateur de Jazz-hot, qui en avait fait une version disons toute personnelle, disons, jointe ici à ce dossier.

On ne retrouvera certainement jamais quoi que ce soit de Glenn Miller. Le bloc moteur de son avion a peut être été remonté il y a plusieurs années sans qu’on a su le relier à celui de son appareil, et quand à ce dernier il n’en reste plus rien, pour sûr, encore moins que les débris minuscules retrouvés sur le site du crash de Steve Fossett. Ce dernier, né l’année de la disparition de Glenn Miller, a lui aussi disparu dans un bête accident après avoir fait le casse-cou pendant des années à bord d’engins extraordinaires dessinés par un monsieur dont on vous reparlera un jour ici, promis. L’homme aux rouflaquettes qui aura osé défier la NASA (et Bush ?). Fossett laissera le souvenir non pas d’un milliardaire, mais bien d’un aventurier véritable : c’est le plus bel hommage qu’on puisse lui rendre, je pense, que de souligner cet aspect de sa personne, fort attachante au demeurant. L’homme était apprécié par sa méticulosité et son goût du risque calculé. Il avait failli mourir à plusieurs reprises lors de ses tentatives de tour du monde, il est mort stupidement dans un accident banal d’aviation légère. La revanche du sort sur un sacré bonhomme, qui avait tant défié cette mort qui l’attendait finalement à 64 ans en Californie.

_________________



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
CoCo Chantara [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Envie de voir les liens et les images ? INSCRIVEZ-VOUS !!!
(Ultra-rapide : Juste le PSEUDO, l'E-MAIL (pas de confirmation)
et le MOT DE PASSE sont nécessaires.


"Entre ce que je pense, ce que je veux dire, ce que je crois dire, ce que je dis, ce que vous voulez entendre, ce que vous entendez, ce que vous croyez en comprendre, ce que vous voulez comprendre, et ce que vous comprenez, il y a au moins neuf possibilités de ne pas se comprendre entre humain. Alors avec les Extra-terrestres ! Mais moi, j'ai envie d'essayer....  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]"Si nous étions seuls dans l'univers, il y aurait vraiment un beau gachis d'espace...."


Dernière édition par chantara le Lun 28 Avr 2014 - 13:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://geneaucorinne.com
chantara
Founder & Team Manager
Founder & Team Manager
avatar

Nom : Agent Dana Scully
Messages : 15936
Date d'inscription : 09/05/2009
Age : 55
Localisation : entre ciel et terre

MessageSujet: Re: 1944, glenn miller - porté disparu   Sam 26 Avr 2014 - 11:07

BRRRRR 

_________________



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
CoCo Chantara [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Envie de voir les liens et les images ? INSCRIVEZ-VOUS !!!
(Ultra-rapide : Juste le PSEUDO, l'E-MAIL (pas de confirmation)
et le MOT DE PASSE sont nécessaires.


"Entre ce que je pense, ce que je veux dire, ce que je crois dire, ce que je dis, ce que vous voulez entendre, ce que vous entendez, ce que vous croyez en comprendre, ce que vous voulez comprendre, et ce que vous comprenez, il y a au moins neuf possibilités de ne pas se comprendre entre humain. Alors avec les Extra-terrestres ! Mais moi, j'ai envie d'essayer....  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]"Si nous étions seuls dans l'univers, il y aurait vraiment un beau gachis d'espace...."
Revenir en haut Aller en bas
http://geneaucorinne.com
Triskel
Retraité
Retraité
avatar

Messages : 9211
Date d'inscription : 23/02/2012
Localisation : Avalon

MessageSujet: Re: 1944, glenn miller - porté disparu   Sam 26 Avr 2014 - 12:30

(tu devrais citer tes sources Chantara)

Tellement de personnes ont disparu sans laisser de traces, c'est tout de même incroyable.
Mais Glenn Miller est immortel.
Revenir en haut Aller en bas
http://triskele.eklablog.com/accueil-c23918892
Quinqua
Retraité
Retraité
avatar

Messages : 5540
Date d'inscription : 23/03/2013
Age : 55
Localisation : Sud-est

MessageSujet: Re: 1944, glenn miller - porté disparu   Sam 26 Avr 2014 - 14:38

Il y a déjà pas d'inconnus qui disparaissent tous les ans même en temps de paix, alors dans ces années-là !...

Ce qui me chagrine, comme toujours, c'est qu'on ne parle pas du pilote qui devait avoir une famille lui aussi et qui restera à jamais un inconnu disparu...
Revenir en haut Aller en bas
http://lavieencatimini.wifeo.com/
Triskel
Retraité
Retraité
avatar

Messages : 9211
Date d'inscription : 23/02/2012
Localisation : Avalon

MessageSujet: Re: 1944, glenn miller - porté disparu   Sam 26 Avr 2014 - 15:08

Tu as absolument raison!
Revenir en haut Aller en bas
http://triskele.eklablog.com/accueil-c23918892
Souléou
Honorable Membre
Honorable Membre
avatar

Messages : 2266
Date d'inscription : 23/02/2012
Age : 83
Localisation : Au soleil

MessageSujet: Re: 1944, glenn miller - porté disparu   Sam 26 Avr 2014 - 15:30

J'ai adoré sa musique, j'avais ses disques.
Revenir en haut Aller en bas
chantara
Founder & Team Manager
Founder & Team Manager
avatar

Nom : Agent Dana Scully
Messages : 15936
Date d'inscription : 09/05/2009
Age : 55
Localisation : entre ciel et terre

MessageSujet: Re: 1944, glenn miller - porté disparu   Lun 28 Avr 2014 - 13:27

oh oui merci triskel
c'est tres important et je crois que j'ai oublié de mettre les sites ou j'ai compilé cet article....
(j'édite immédiatement.)


_________________



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
CoCo Chantara [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Envie de voir les liens et les images ? INSCRIVEZ-VOUS !!!
(Ultra-rapide : Juste le PSEUDO, l'E-MAIL (pas de confirmation)
et le MOT DE PASSE sont nécessaires.


"Entre ce que je pense, ce que je veux dire, ce que je crois dire, ce que je dis, ce que vous voulez entendre, ce que vous entendez, ce que vous croyez en comprendre, ce que vous voulez comprendre, et ce que vous comprenez, il y a au moins neuf possibilités de ne pas se comprendre entre humain. Alors avec les Extra-terrestres ! Mais moi, j'ai envie d'essayer....  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]"Si nous étions seuls dans l'univers, il y aurait vraiment un beau gachis d'espace...."
Revenir en haut Aller en bas
http://geneaucorinne.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 1944, glenn miller - porté disparu   

Revenir en haut Aller en bas
 
1944, glenn miller - porté disparu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 1944, glenn miller - porté disparu
» Musique US
» Un avion avec onze passagers porté disparu au-dessus du Triangle des Bermudes
» porté disparu !!!!
» Un sous-marin nazi porté disparu depuis 60 ans

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Minuit :: FAITS DIVERS - La Société :: LE CIMETIERE DES iNNOCENTS-
Sauter vers: