Minuit sonne !


 
AccueilPortailPublicationsMembresS'enregistrerConnexion

Toutes les semaines de nouveaux articles à lire...



RECHERCHONS TÉMOIGNAGES
SUR VOS VIES ANTÉRIEURES

pour partager et échanger :
http://minuit.forum-actif.net/f35-temoignages-sur-les-vies-anterieures

Le Forum de Minuit sur



Pour rejoindre des salons de discussions sur pc ou sur iphone.
Forum de Minuit
sur DiscordApp



https://discord.gg/f3hwHAu




notre chaine youtube pour rester
connectés en images. Abonnez vous !






La pratique de la MAGIE est DANGEREUSE.
LES RITUELS ET INVOCATIONS peuvent etre
lourds de conséquences. ATTENTION !
Notre forum est encyclopédique et n'est pas
expérimenté pour apporter une aide appropriée.


Sur Minuit, le Forum ABRACADABRA
n'aborde la MAGIE dans sa forme THEORIQUE.
-Les articles sont écrits et postés par des passionnés,
c'est à dire : Vous et moi.




Partagez | 
 

 la tunique d'Argenteuil

Aller en bas 
AuteurMessage
chantara
Founder & Team Manager
Founder & Team Manager
avatar

Nom : Agent Dana Scully
Messages : 17788
Date d'inscription : 09/05/2009
Age : 56
Localisation : entre ciel et terre

MessageSujet: la tunique d'Argenteuil   Mar 12 Mai 2015 - 14:13

La tunique d’Argenteuil conservée à la basilique Saint-Denys d'Argenteuil est selon la tradition une relique de la Sainte Tunique du Christ. Cette tunique inconsutile (sans couture) en laine, de couleur brun pourpre, désormais abîmée et incomplète aurait été offerte par Charlemagne à l'abbaye d'Argenteuil. Relique insigne, elle a fait l'objet de nombreuses processions et pèlerinages.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Historique

Selon les Évangiles, les bourreaux, qui auraient été quatre, se sont attribué les vêtements du crucifié. Cette scène a été choisie dès la Renaissance comme thème pictural dans de nombreux tableaux représentant des Romains jouant aux dés cette tunique.

Selon la légende, la tunique aurait été retrouvée au IVe siècle par sainte Hélène, mère de l'empereur Constantin. Si Hélène évoque l’inventio de la croix et les clous de la passion, elle ne mentionne cependant jamais l'existence de la Tunique de Jésus. Frédégaire rapporte qu'en l'an 590, après avoir été longtemps cachée dans un coffret de marbre à Jaffa, elle est transférée dans la basilique des anges à Germia (en), près de Constantinople où elle est conservée jusqu'au VIIIe siècle.

En l'an 800, l'impératrice de Byzance, Irène, aurait ensuite offerte un coffret d'ivoire renfermant la relique comme cadeau diplomatique à Charlemagne lors de son sacre comme empereur d'Occident. Ce dernier l'aurait donnée en garde, lors d'une translation de relique probablement en 803, au monastère de l'Humilité-de-Notre-Dame d'Argenteuil, dont sa fille Théodrade était prieure mais une selon la tradition chrétienne relayée par le moine bénédictin Eudes de Deuil qui ne se base sur aucun document authentique, c'est le 12 août de l'an 800, à une heure de l'après-midi, que la Tunique serait arrivée en grande pompe à Argenteuil. En 850, les Normands pillent le hameau d'Argenteuil et la basilique Saint-Denys. Avant leur arrivée, la tunique aurait été cachée dans un mur du prieuré. En 1003, l'abbaye est reconstruite. D'après la légende, la relique et son coffret auraient été retrouvés, peut-être en 1152 ou 1154, par des moines bénédictins de Saint-Denis dans un mur de l'église abbatiale ou selon une autre version dans caves oubliées sous l'abbaye alors qu'ils entamaient des travaux dans l'église

La première mention authentifiée de la relique à Argenteuil par des traces écrites remonte à 1156, peu après sa redécouverte. 1156 est en effet la date de sa première ostension organisée par l'archevêque Hugues d'Amiens en présence du roi Louis VII. À cette occasion, la « charte de 1156 » (procès-verbal de l'ostension) est établie par Hugues d'Amiens. Cela traduit l'importance du propriétaire de cette relique, l'abbaye Notre-Dame d'Argenteuil, pôle économique influent sur la Seine qui devient à cette époque une dépendance de l'abbaye de Saint-Denis. Cette charte indiquait que Louis VII, roi de France, était présent à Argenteuil lors de l'annonce de cette 'redécouverte'. Mais tout comme pour la venue de Charlemagne à Argenteuil en 800-804 aucune relation d'historien n'en fait état. Cette charte fait également référence au Pape Adrien IV avec la mention felicis memoriae c'est-à- dire « défunt » : or en 1156 Adrien IV est encore vivant et ne décédera que 4 ans plus tard. Cette référence permet de douter sinon de l'authenticité du moins de l'historicité de la Charte de 1156, publiée notamment par Dom Gerberon prieur d’Argenteuil, d'autant que les documents anciens (dont la charte de 1156) ont disparu, la boîte métallique ayant été retrouvée vide dans les années 1990. Autre élément d'ambiguïté : à l'époque des incursions Vikings ou peu avant, Théodrade a quitté le couvent d'Argenteuil et s'est réfugiée au monastère de Schwarbach en Francie orientale où elle est décédée en 848 sans avoir révélé l'existence de la Sainte Tunique.

Cette « robe de Dieu » est l'objet de pèlerinages (notamment les rois de France François Ier, Henri III, Louis XIII, les reines Marie de Médicis et Anne d’Autriche ou le cardinal de Richelieu) et de grandes processions bien attestées documentairement à partir du XVe siècle, elle donne lieu aussi à de nombreux miracles. Lors des guerres de religion, en 1565 ou 1567, elle aurait brûlé partiellement ou aurait été cachée lors de la prise d'Argenteuil par les huguenots. Une association, la « confrérie de la Sainte robe » est créée afin d'organiser le culte de la relique et est approuvée par le pape Paul V le 13 janvier 1613.

La relique est à l'origine de nombreuses processions et pèlerinages qui sont une manne financière pour l'abbaye d'Argenteuil, ce qui suscite des convoitises. Conservée dans une piteuse châsse de bois, la duchesse de Guise offre à l'abbaye une luxueuse châsse de vermeil et reçoit en remerciement un fragment du tissu. C'est à cette occasion qu'un morceau de la tunique en lambeaux est dérobé en 1687 pour être déposé à Saint-Corneille de Compiègne.

Sous la Révolution, le prieuré bénédictin est supprimé, et la relique remise le 7 juin 1791 à l'église paroissiale qui date du XVe siècle. En 1793, face à la menace de la la confiscation des biens de l'Église, le curé d'Argenteuil Ozet la découpe en plusieurs morceaux et en confie certains à des paroissiens. Il enterre quatre morceaux dans son jardin avant d'être emprisonné durant deux ans. En 1795, il ressort la tunique et fait recoudre de son mieux vingt pièces différentes sur une étoffe de satin afin de reproduire approximativement la tunique. Quant aux morceaux confiés aux fidèles, ils se perdent dans la tourmente révolutionnaire et manquent toujours à l'appel aujourd'hui. Les pèlerinages et les ostensions solennelles reprennent au XIXe siècle, en principe tous les cinquante ans. C'est à cette époque que l'église paroissiale devenue trop petite et qui menace ruine est remplacée par l'église Saint-Denys construite par l'architecte Théodore Ballu de 1862 à 1865 dans le style néo-roman, afin de servir d'écrin à la tunique. C'est dans cette église qu'est placée la relique le 5 juin 1865 et qu'elle est conservée dans l'« autel reliquaire de la Sainte Tunique » dans une chapelle latérale à droite du chœur. L'église paroissiale d’Argenteuil est érigée par le pape Léon XIII en basilique mineure, officiellement en raison de l'antiquité de ses origines mais en réalité à cause des pèlerinages liés au culte de la Sainte Tunique. Remise en 1892 à deux chimistes pour analyse, elle est ensuite reconstituée à partir des morceaux qui ont pu être retrouvés. Ceux-ci sont fixés sur une étoffe solide mais sans aucune certitude quant à leur disposition exacte.

La relique d'Argenteuil est conservée pliée dans un petit reliquaire de style néo-roman conçu par la maison Poussielgue-Rusand à l'occasion de l'ostension de 1900. Ce reliquaire est enfermé dans un second reliquaire de style néo-gothique en bronze doré et réalisé en 1827 par l'orfèvre Léon Cahier. Cet ensemble est mis en valeur sous le ciborium de l’« autel de la Tunique » (autel en lave peinte par Louis-François-Prosper Roux et qui date de 1866) dans une chapelle latérale de la basilique. Pour l'ostension de 1894, le chanoine Tessier, curé-doyen, fait réaliser un reliquaire monumental destiné à présenter la Sainte Tunique au public en pied : de style néo-byzantin, il est inspiré par la façade de l'église Notre-Dame la Grande de Poitiers. À gauche de cette chapelle est présenté le cierge de cire enluminé et béni, offert par le pape Pie IX en échange d'un fragment de la tunique le 2 février 1857.

Le chanoine Breton organise la première ostension solennelle du XXe siècle qui se déroule du 30 mars au 21 mai 1934.

La relique est classée Monument historique le 23 mai 1979.

Le 12 décembre 1983, un séminariste voulant jouer de l'orgue dans la basilique Saint-Denys découvre le vol de la tunique et de son reliquaire. La DRPJ de Versailles est mobilisée, des anarchistes peu crédibles revendiquent le vol. Le 2 février 1984, le père Guyard reçoit un coup de téléphone d'un inconnu promettant de restituer le trésor à la condition de conserver le secret sur les noms des ravisseurs. Le soir même, la tunique retrouve son écrin, la basilique Saint-Denys. La plainte est retirée, le secret toujours gardé.

La dernière ostension solennelle de la tunique a eu lieu pendant les fêtes de Pâques 1984. En six jours, la tunique voit défiler 80 000 personnes.

En 1995 est créé un cercle d'études, le COSTA (Comité Œcuménique et Scientifique de la Sainte Tunique d’Argenteuil), pour promouvoir l'étude et la vénération.

Les pèlerinages publics à la Tunique d'Argenteuil ont recommencé depuis 2005, généralement le premier dimanche de la Passion, des pèlerinages préparatoires à la Semaine sainte étant également organisés par l'UNEC (Union des Nations de l'Europe Chrétienne). Le 22 mars 2014, un pèlerinage orthodoxe a est pour la première fois organisé.

La Confrérie de la Sainte Tunique, disparue pendant la Révolution, refondée en 1840, puis disparue à nouveau au milieu du XXe siècle, a elle-même été réveillée en novembre 2011.

De nombreux ex-voto décorent les parois de la « chapelle de la Tunique » et cinquante-sept plaques qui ornent la basilique rappellent les guérisons, grâces ou conversions à la religion chrétienne obtenues par l'intercession de la sainte tunique

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://geneaucorinne.wixsite.com/monsite
chantara
Founder & Team Manager
Founder & Team Manager
avatar

Nom : Agent Dana Scully
Messages : 17788
Date d'inscription : 09/05/2009
Age : 56
Localisation : entre ciel et terre

MessageSujet: Re: la tunique d'Argenteuil   Mer 13 Mai 2015 - 7:22

croix

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://geneaucorinne.wixsite.com/monsite
Zone-Nord
¤ Membres ¤
¤  Membres  ¤
avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 17/11/2012
Age : 47
Localisation : Corps mystique recréé

MessageSujet: Re: la tunique d'Argenteuil   Sam 9 Juil 2016 - 0:24

Pour l'ostension de 2016, la Tunique avait été restaurée. Les fragments de la Tunique qui ont survécu à la Révolution Française ont été soigneusement réappliqués sur un meilleur support (l'ancien de satin blanc se détériorait):
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
chantara
Founder & Team Manager
Founder & Team Manager
avatar

Nom : Agent Dana Scully
Messages : 17788
Date d'inscription : 09/05/2009
Age : 56
Localisation : entre ciel et terre

MessageSujet: Re: la tunique d'Argenteuil   Dim 10 Juil 2016 - 19:00

et maintenant on dirait un tee shirt DDD

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://geneaucorinne.wixsite.com/monsite
Souléou
Retraité
Retraité
avatar

Messages : 2266
Date d'inscription : 23/02/2012
Age : 84
Localisation : Au soleil

MessageSujet: Re: la tunique d'Argenteuil   Mar 9 Aoû 2016 - 15:19

Si j'en juge par le nombre de soi-disant "tuniques du Christ" à travers le monde, Il aurait eu une garde robe bien fournie ! Shocked Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
chantara
Founder & Team Manager
Founder & Team Manager
avatar

Nom : Agent Dana Scully
Messages : 17788
Date d'inscription : 09/05/2009
Age : 56
Localisation : entre ciel et terre

MessageSujet: Re: la tunique d'Argenteuil   Jeu 18 Aoû 2016 - 18:33

361122

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://geneaucorinne.wixsite.com/monsite
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: la tunique d'Argenteuil   

Revenir en haut Aller en bas
 
la tunique d'Argenteuil
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vidéo de La Sainte Tunique d'Argenteuil
» TUNIQUE D'ARGENTEUIL
» La Tunique d’Argenteuil dévoilée pour l’Année de la Miséricorde
» la tunique d'Argenteuil
» LE SUAIRE DU CHRIST

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Minuit sonne ! :: X FILES - Dossiers Non Classés :: SPIRITUALITE/MYSTERE DES RELIGIONS-
Sauter vers: