Minuit

LES 12 COUPS DE MINUIT sonne. A 00.01 je me redresse dans mon lit comme un clown qui sort de sa boite. Il fait noir. Je ne respire plus. J'ai les yeux écarquillés et la bouche grand ouvert. Au secours ! Je vais mourir ... EXTRAIT D'UN TEMOIGNAGE D'EMI
 
AccueilPortailPublicationsMembresS'enregistrerConnexion

FORUM ENCYCLOPEDIQUE OUVERT






Toutes les semaines de nouveaux articles à lire...






Pour rejoindre des salons de discussions sur pc ou sur iphone.
Forum de Minuit
sur DiscordApp



https://discord.gg/f3hwHAu




notre chaine youtube pour rester
connectés en images. Abonnez vous !






La pratique de la MAGIE est DANGEREUSE.
LES RITUELS ET INVOCATIONS peuvent etre
lourds de conséquences. ATTENTION !
Notre forum est encyclopédique et n'est pas
expérimenté pour apporter une aide appropriée.


Sur Minuit, le Forum ABRACADABRA
n'aborde la MAGIE dans sa forme THEORIQUE.
-Les articles sont écrits et postés par des passionnés,
c'est à dire : Vous et moi.




Partagez | 
 

 Comment sait on qu'on est médium ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean Luc
Enquêteur - X Files
Enquêteur - X Files
avatar

Nom : Le Face et Cieux
Messages : 200
Date d'inscription : 14/08/2016
Localisation : Seine et Marne

MessageSujet: Comment sait on qu'on est médium ?   Mar 16 Aoû 2016 - 17:41

Comment sait on qu'on est médium ?

Comment sait-on qu'on reçoit bien un message de l'Au-delà et que l'on n’affabule pas, qu'on ne devient pas fou, qu'on n'invente rien ?
Il y a ce qui semble être et ce qui est... car tout d’abord, on ne le sais pas !

Ceci n’est que mon expérience et je ne peux parler bien que de ce que je connais pour l’avoir moi-même vécu.

Lorsque c'est pour soi-même, il est bien rare qu'on ne se place pas dans le doute tant cela paraît invraisemblable. Puis, au fur et à mesure, on en prend tout doucement l'habitude.
Lorsqu'il s'agit d'une demande d'une autre personne qui nous est faite, et que nous obtenons un message, la personne ayant fait cette demande peut nous donner l'indication (à prendre avec précaution toutefois) que nous sommes bien connectés avec untel ou tel autre.

Tout au début, un amalgame émotionnel nous soulève, nous bouleverse, nous met la tête et le cœur à l’envers. Bien sûr, nous n’y comprenons rien de rien. Et d’autant moins rien que rien n’est gérable en aucune manière.
Cette émotion qui soulève, qui chavire, est là pour nous dire justement que nous sommes bien connectés.

Mes premières fois ?

Il n'était pas rare quand je me mettais à fondre en larmes ou à rire et souvent, les deux à la fois. C'était tellement magique. Ça n'a pas de mot en fait pour parvenir à décrire ce ressenti extrêmement puissant qui m'investissais (et le fait encore) tout en tendresse.
Plus ça devenait fort et plus malgré moi j'avais cette manie de me prendre la tête à deux mains et de me mettre à me masser le crâne, souvent sans m'en rendre compte, puis je me balançais sur mon siège d'avant en arrière. Ça n'était absolument pas maîtrisable.

Puis ces manies ont cessé pour faire place à plus de calme et prendre en la circonstance un vrai rôle de messager, non pas sans émotion, mais sans émotion extrême.
En fait, maintenant, les émotions me viennent lorsque je m'aperçois, dans le regard de l'autre, à quel point on m'a donné la grâce de pouvoir cibler et aider l'autre. Lorsque je vois une personne venir à moi et dans une totale détresse, m'expliquer sa vie, et que d'un coup je commence à recevoir des informations pour elle, puis que je la vois sourire, rire, pleurer, et repartir plus sereine, plus confiante, alors là, oui, les émotions me viennent.
De même, il peut m’arriver de ne rien avoir du tout en réponse à donner. Là, je me sens bien un peu triste car je sais toute l’importance que cette personne avait mis dans sa démarche de venir à moi.
Mais je n’ai rien et me refuse obstinément à mentir.

Ma première fois ?
J'étais assis à côté d'une médium, à peu près un an après le départ de notre cadette. Nous étions toute une équipe au restaurant avant les conférences et les médiumnités pour tout un week-end, dans une association à La Rochelle. Moi, je n'étais qu'un petit intervenant en numérologie et c'était ma première conférence, demandée par la présidente de cette association avec laquelle nous étions devenus amis. Merci à toi ma sœurette. Elle aussi a vu l'un de ses enfants s'envoler.
Par amitié, j'ai accepté de donner cette conférence, non sans appréhension. Je connaissais déjà très bien mon sujet et cette conférence était déjà prête depuis longtemps car un autre me l'avait demandée mais je n'ai jamais eu envie de la lui faire. Cependant, connaître bien son sujet est une chose, en parler devant plus de cent personnes en est une autre.
Bref, nous étions tous assis au restaurant et cette médium que je rencontrai pour la première fois était assise juste à ma droite.

Que s'est il passé ?
Je ne le saurai sans doute jamais mais toujours est il que je me sis mis à faire une médiumnité à la médium !
Un brutal besoin de parler, de parler, de parler, et de lui dire plein de choses.
Elle a tout confirmé.
Au fur et à mesure (ça a duré quand même un bon quart d'heure), je me suis aperçu que tout le monde autour de moi s'amusait beaucoup à me voir faire, car tous savaient que je n'étais pas médium. Je le leurs avais dit. Et tous avaient compris avant moi qu'en fait, je l'étais bien et que je ne me rendais compte de strictement rien. J’avoue que le spectacle que j’ai affiché ne devait pas donner envie de pleurer...
J'ai été le dernier à le comprendre. Ce qui a bien fait rire tout le monde !
Et je me suis un peu agacé en envoyant tout bouler et en disant à cette médium de reprendre sa médiumnité, que c'était son affaire et pas la mienne.

Oups ! Trop tard !

Par la suite, une autre présidente que j’aime beaucoup elle aussi, dans une autre association du côté de Limoges, m'a proposé un test, encore une fois au cours d’un repas. Merci à toi.
Il faut dire que le temps nous est très sévèrement compté lorsque nous partons faire ce genre d’interventions.
J'étais venu pour donner une conférence sur la numérologie, une autre.
Le test qu'elle m'a proposé était fort simple. Elle m'a tendu une photo d'une personne défunte et qui lui est chère, et m'a demandé de dire tout ce que je pouvais lui dire. Ce que j'ai fait, sûr que j'étais de ne pas être médium.

Et ?

Elle m'a répondu que j'étais prêt et m'a demandé mon autorisation pour me présenter en salle, devant toute cette assemblée, comme étant le médium, en plus du conférencier.
Son regard était si intense et elle semblait si sûr d'elle que je n'ai pas eu le courage de dire non.

Quelques heures plus tard, le fait était acquis. J'étais bien médium et je ne savais toujours pas ce que j'allais faire de tout cela. Mis à part le fait que je savais que la destination était d'apporter de l'aide.
Et de fil en aiguille d'autres personnes, d'autres dirigeants d'associations m'ont fait confiance. Ceci me surprenait toujours un peu, qu'on puisse me considérer comme une telle personne.

Au fur et à mesure j'ai rencontré un bon nombre de médiums et ai parfois travaillé avec eux, pour certains d'entre eux. Ceux là étaient, pour moi, des "Grands", mais pas moi qui me contentais très bien de ma petite place.
Ce sont ceux là qui m’ont amené à comprendre que je n'étais ni petit, ni grand. Merci à eux. Je faisais le même travail et aussi bien. Plus grand que moi, c’est le Sacré et l'Univers. Là, c'est moi le petit et j'en suis fier car je peux continuer d'apprendre.

La médiumnité est une affaire de cœur. Elle est aussi une affaire d'ouverture, non pas d'esprit, mais de cœur. Elle est l'affaire de tous ceux qui acceptent d'être ceux qu'ils sont sans se poser plus de questions, tout en faisant une confiance infinie dans le Sacré et l'Univers, en acceptant de devenir le point-milieu, le médium, et de faire le facteur. Même quand la peur est aussi là.

J’ai mémoire d’une célèbre fois pour moi où je me suis retrouvé sec, mais vraiment sec de chez sec ! Pas un message, rien, queue dalle, nada, peau de balle et balle de crin, silence radio ! Et toute cette assemblée devant moi qui était suspendue à mes lèvres qui ne s’ouvraient pas.

Cela faisant déjà un certain nombre de fois que j’affirmais que l’on pouvais compter sur moi pour ne jamais mentir. Alors je n’ai pas menti. En tremblant bien un petit peu, j’ai avoué avec beaucoup de tristesse en moi que je n’avais rien, que je sentais bien toutes les émotions des autres et avec précision mais que je n’avais strictement aucun message, et je m’apprêtais à ranger mes affaires et lever la séance.

Ce fut ceux pour qui j’étais triste qui m’ont fait un tonnerre d’applaudissements, en me remerciant de mon honnêteté.
Très étonné, je les ai remercié à mon tour et suis tout de suite sorti pour ne pas pleurer devant tout le monde. J’ai aussi ma fierté.

A cette époque, je fumais encore et une fois dehors, la cigarette au bec, je reçois un message d’une grande puissance qui m’ordonnait de retourner en salle et de prendre telle personne dans mes bras, parce que son être cher voulait se servir de moi pour la serrer dans ses bras.

J’ai obéi et en salle, j’ai demandé à la personne en question de bien vouloir se lever et venir à moi puis l’ai serrée dans mes bras. A ce moment, la personne s’est mise à pleurer à chaudes larmes et me disant “c’est comme ça qu’il me prenait dans ses bras !”

Tout le monde me regardait et tout le monde, sauf moi, avait compris ce qu’il venait de m’arriver.

C’est l’assemblée, devant moi, qui m’a dit “tu as promis de ne jamais mentir, ILS t’ont mis à l’épreuve. Tu as passé l’épreuve.

J’ai eu beaucoup de mal à comprendre qu’à un médium complètement sec, on puisse faire confiance à ce point. Merci à vous.

Une fois la personne serrée dans mes bras, toute une flopée de messages est arrivée pour beaucoup de personnes. J’avais un peu de mal à tout distribuer et là-haut, ils semblaient s’en amuser beaucoup.

Dans une autre petite association, en Sologne, je me suis retrouvé une autre fois dans une peur-panique. La conférence venait de se finir. Je n’étais pas le conférencier. La conférencière était cette grande Dame, Nicole Dron, à côté de laquelle j’étais assis.
J’avais bien noté quelques bricoles au fur et à mesure mais rien de bien concret pour des messages. En revanche, pour la première fois, il m’a été donné de pouvoir distinguer la couleur de l’aura de chaque personne en même temps que la couleur de l’aura du groupe. C’est assez phénoménale à voir mais je savais bien que je ne nourrirai personne à dire ceci.

Cette association était en train de débuter et n’avait certainement pas besoin d’un gars comme moi, totalement sec.
Pendant la pause, c’est ma Mamourette, Chantal, qui est venue vers moi, m’a posé sa main sur ma poitrine car elle s’était bien aperçue de l’état de panique dans lequel j’étais. Son aura pendant la conférence de Nicole était d’un beau bleu, ce beau bleu marial, celui de Marie-la-Mère. Au moment même où elle m’a posé sa main sur la poitrine, la peur a commencé à s’estomper.

La séance a commencé et, même si je n’ai pas eu beaucoup de message cette fois-ci, j’en ai tout de même eu quelques uns. Mais surtout, j’ai vu un bon nombre de personne être très intéressées et satisfaites de la description des auras que j’avais vus, au contraire de ce que je pensais.

Là, j’ai compris le message qui m’étais destiné. Le principal message était pour moi.
“Ne cherche pas à comprendre ce qu’on te présente. Fais ton travail et transmet”
ILS ont un humour illimité et le mieux est de ne pas être susceptibles... Je les aime beaucoup.

Dans la vie d’ici bas, il est important de comprendre que si l’on veut vivre bien, il est bon d’éviter au maximum de faire trop de suppositions.

Lorsque nous sommes médiums, il devient capital de ne plus en faire, sauf à avoir le sens du discernement qui s’acquiert au fur et à mesure et ne transmettre que les messages qui viennent d’en haut et de nulle part ailleurs.

Lorsqu’on est médium, on est aussi un (ou une) humain d’ici bas, en même temps qu’un humain à qui l’on a donné l’opportunité d’être aussi un facteur du Point-Milieu.

Il est aussi très important de ne jamais se fier aux apparences mais d’écouter son cœur, son for intérieur, ses intuitions premières avant toute autre chose.

Il n’est pas si rare qu’une beau message se trouve derrière ce qui fait peur et on a tout à fait le droit d’avoir peur, comme tout le monde.

ILS savent ce qu’ils font avec une très grande acuité. Nous leurs faisons confiance et acceptons qu’ils se servent de nous. Nous savons qu’ils ne le feront jamais à mauvais escient. C’est aussi l’une des raisons qui font que nous les aimons.

Merci à vous mes Guides, mes protecteurs. Merci à vous.
Je ne dois pas toujours vous rendre la tâche bien aisée, tête de bois aussi casse-cou que je suis.
Je suis fier et heureux de la grâce que vous me faites et de vous avoir comme “Potes-en-Ciel”.

_______________________________

Quel que soit ton rêve, commence-le. L'audace a du génie, du pouvoir et de la magie. Prends pour outils l'amour comme épée et l'humour en bouclier.
Si tu crois en toi, alors l'Univers tout entier se pliera à ton désir.

Jean Luc
Revenir en haut Aller en bas
http://www.association-liah.com/
chantara
Founder & Team Manager
Founder & Team Manager
avatar

Nom : Agent Dana Scully
Messages : 16502
Date d'inscription : 09/05/2009
Age : 56
Localisation : entre ciel et terre

MessageSujet: Re: Comment sait on qu'on est médium ?   Ven 26 Aoû 2016 - 11:12

Incroyable !
tu as de la chance. C''est un beau travail que celui d'intermédiaire.
Merci pour tous ces gens.

tu ne t étais rendu compte de rien avant que cela t’arrive ?
c'est étonnant.

_________________



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
CoCo Chantara [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Envie de voir les liens et les images ? INSCRIVEZ-VOUS !!!
(Ultra-rapide : Juste le PSEUDO, l'E-MAIL (pas de confirmation)
et le MOT DE PASSE sont nécessaires.


"Entre ce que je pense, ce que je veux dire, ce que je crois dire, ce que je dis, ce que vous voulez entendre, ce que vous entendez, ce que vous croyez en comprendre, ce que vous voulez comprendre, et ce que vous comprenez, il y a au moins neuf possibilités de ne pas se comprendre entre humain. Alors avec les Extra-terrestres ! Mais moi, j'ai envie d'essayer....  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]"Si nous étions seuls dans l'univers, il y aurait vraiment un beau gachis d'espace...."
Revenir en haut Aller en bas
http://geneaucorinne.com
Jean Luc
Enquêteur - X Files
Enquêteur - X Files
avatar

Nom : Le Face et Cieux
Messages : 200
Date d'inscription : 14/08/2016
Localisation : Seine et Marne

MessageSujet: Re: Comment sait on qu'on est médium ?   Ven 26 Aoû 2016 - 22:23

En fait ?
Non !
Cela m'est tombé dessus sans crier gare.
Je suis devenu médium, d'un coup et sans prévenir, un jour de juin 2008 alors que je suis numérologue depuis juillet 1987, et énergéticien depuis 1993...
La progression peut sembler logique pour beaucoup, mais pour moi, elle m'a laissé un peu sidéré.
Au départ, je n'ai jamais été fait pour être tout cela. Mon épouse l'était, elle. Elle l'est toujours mais depuis le départ de notre cadette, elle ne veut plus s'en approcher et, quant à moi, par amour pour mon épouse et mes filles, j'ai juré un jour, fait le serment suivant :
"je ne sais pas comment je vais m'y prendre mais je te promet que je vais trouver un moyen pour que nous puissions rester en contact. Elle se trouve d'un côté et nous de l'autre, mais je vais inventer le moyen".
Je ne l'ai pas inventé, certes. On me l'a apporté.

Si je résume...
Je jure que je ne l'ai ps fait exprès !
Tout comme je jure que j'accepte de Servir, parfois y compris avec ma maladresse.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.association-liah.com/
chantara
Founder & Team Manager
Founder & Team Manager
avatar

Nom : Agent Dana Scully
Messages : 16502
Date d'inscription : 09/05/2009
Age : 56
Localisation : entre ciel et terre

MessageSujet: Re: Comment sait on qu'on est médium ?   Lun 29 Aoû 2016 - 12:05

Alors rendons grâce a Dieu (ou a qui que soit d'autre) de cette grâce qui t'a été faite.
Pour toi, ton épouse et tes filles.

_________________



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
CoCo Chantara [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Envie de voir les liens et les images ? INSCRIVEZ-VOUS !!!
(Ultra-rapide : Juste le PSEUDO, l'E-MAIL (pas de confirmation)
et le MOT DE PASSE sont nécessaires.


"Entre ce que je pense, ce que je veux dire, ce que je crois dire, ce que je dis, ce que vous voulez entendre, ce que vous entendez, ce que vous croyez en comprendre, ce que vous voulez comprendre, et ce que vous comprenez, il y a au moins neuf possibilités de ne pas se comprendre entre humain. Alors avec les Extra-terrestres ! Mais moi, j'ai envie d'essayer....  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]"Si nous étions seuls dans l'univers, il y aurait vraiment un beau gachis d'espace...."
Revenir en haut Aller en bas
http://geneaucorinne.com
Jean Luc
Enquêteur - X Files
Enquêteur - X Files
avatar

Nom : Le Face et Cieux
Messages : 200
Date d'inscription : 14/08/2016
Localisation : Seine et Marne

MessageSujet: Re: Comment sait on qu'on est médium ?   Lun 29 Aoû 2016 - 12:50

Ô combien !

Oui, je suis dans la gratitude à chaque fois que je peux porter un message, soulager, aider.
Les gens semblent très étonnés et pour beaucoup d'entre eux, ne comprennent pas lorsque je leurs dis merci, après leur avoir porté un message, fait un soin, guidés, etc.
Ils ne peuvent pas s'imaginer à quel point je suis content qu'ils soient là, à me faire tellement confiance.
Si je leurs fait du bien, je ne le conteste pas, eux me font un bien immense aussi.

Non seulement je ne peux faire mon travail que grâce à eux, mais tout ce fait selon le principe même de l'énergie. Dès que j'en donne, j'en reçois en retour. L'énergie se doit d'être toujours en mouvement et ainsi, elle circule. De plus, plus on la met en mouvement pour nourrir l'autre et plus elle me revient pour me nourrir.
Et le nec plus ultra est qu'elle se nourrit aussi d'elle-même.
Plus l'on s'en sert et plus elle grandit.

Je l'avais appris autrefois par celle qui a été mon maître en shiatsu et avait commencé, avec elle, à le découvrir, mais j'avoue que depuis que je suis devenu médium, je peux en mesurer l'importance.

En fait, cela tient à très peu de chose.
Il s'agit là de donner à l'autre ce qu'il ne possède pas et qui est devenu vital pour lui.
L'autre n'a plus aucun espoir, plus d'envie de continuer sa vie, etc. Si cet autre est mis sur mon chemin, alors je lui donne bien volontiers ce dont il a besoin : l'espoir et l'envie de continuer.

Tu dis que j'ai de la chance d'être médium et tu as entièrement raison (cela dit, je ne suis pas le seul ici à en avoir la capacité).

Au départ, c'était ce que tout le monde et moi le premier nommait de la malchance car, ce qu'il venait de nous arriver, c'était tout ce qu'on veut mais surtout pas de la chance.
Ce n'est qu'avec le recul et dans la mesure où l'on accepte d'assumer la responsabilité de sa propre vie que l'on finit un jour par découvrir qu'en fait, ce n'est pas de la malchance mais de la chance.

Et j'en conviens, il y faut de la ténacité et une bonne dose d'humour, même grinçant, pour se relever chaque fois que l'on tombe bien bas. Jusqu'à présent, j'en ai. Je fais de mon mieux pour continuer.

La chance, le bonheur, l'amour...
Ça n'existe pas et n'existera jamais sans effort. En revanche, ça se provoque et ça se cultive. Mais ce n’est que mon point de vue et il n'engage que moi.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.association-liah.com/
chantara
Founder & Team Manager
Founder & Team Manager
avatar

Nom : Agent Dana Scully
Messages : 16502
Date d'inscription : 09/05/2009
Age : 56
Localisation : entre ciel et terre

MessageSujet: Re: Comment sait on qu'on est médium ?   Lun 29 Aoû 2016 - 13:15

Very Happy je le crois également , on a rien sans rien... Suspect

_________________



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
CoCo Chantara [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Envie de voir les liens et les images ? INSCRIVEZ-VOUS !!!
(Ultra-rapide : Juste le PSEUDO, l'E-MAIL (pas de confirmation)
et le MOT DE PASSE sont nécessaires.


"Entre ce que je pense, ce que je veux dire, ce que je crois dire, ce que je dis, ce que vous voulez entendre, ce que vous entendez, ce que vous croyez en comprendre, ce que vous voulez comprendre, et ce que vous comprenez, il y a au moins neuf possibilités de ne pas se comprendre entre humain. Alors avec les Extra-terrestres ! Mais moi, j'ai envie d'essayer....  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]"Si nous étions seuls dans l'univers, il y aurait vraiment un beau gachis d'espace...."
Revenir en haut Aller en bas
http://geneaucorinne.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Comment sait on qu'on est médium ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Comment sait on qu'on est médium ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Comment sait on qu'on est médium ?
» Comment sait-on le dégré de notre phobie???
» Comment sait-on qu'on a le Saint-Esprit?
» Comment sait-t-on qu'on possède le don de magnétisme ?
» [question] Comment sait-ont que l'on est ensorcelé?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Minuit :: QUARTIER GENERAL - F.B.I. - Agent spécial :: Témoignages/Expériences vécues-
Sauter vers: