Minuit

LES 12 COUPS DE MINUIT sonne. A 00.01 je me redresse dans mon lit comme un clown qui sort de sa boite. Il fait noir. Je ne respire plus. J'ai les yeux écarquillés et la bouche grand ouvert. Au secours ! Je vais mourir ...
 
AccueilPortailPublicationsMembresS'enregistrerConnexion

Toutes les semaines de nouveaux articles à lire...



MINUIT RECHERCHE DES TEMOIGNAGES ETRANGES

OU INEXPLIQUES SUR DES EXPERIENCES PARANORMALES

QUI VOUS SERAIENT ARRIVEES....

contactez le support et inscrivez vous

pour avoir acces au forum.

Forum des Expériences vécues/Témoignages

GRACE A L'ANONYMAT D'INTERNET RACONTEZ NOUS VOTRE HISTOIRE....




Venez nous parler de votre quete
de recherche sur vos VIES ANTERIEURES.
ICI

FORUM ENCYCLOPEDIQUE OUVERT






Pour rejoindre des salons de discussions sur pc ou sur iphone.
Forum de Minuit
sur DiscordApp



https://discord.gg/f3hwHAu

La pratique de la MAGIE est DANGEREUSE.
LES RITUELS ET INVOCATIONS peuvent etre
lourds de conséquences. ATTENTION !
Notre forum est encyclopédique et n'est pas
expérimenté pour apporter une aide appropriée.


Sur Minuit, le Forum ABRACADABRA
n'aborde la MAGIE dans sa forme THEORIQUE.
-Les articles sont écrits et postés par des passionnés,
c'est à dire : Vous et moi.







notre chaine youtube pour rester
connectés en images. Abonnez vous !






Partagez | 
 

 Un merci-Sourire, le réconfort en enseignant.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jean Luc
Enquêteur - X Files
Enquêteur - X Files
avatar

Nom : Le Face et Cieux
Messages : 200
Date d'inscription : 14/08/2016
Localisation : Seine et Marne

MessageSujet: Un merci-Sourire, le réconfort en enseignant.   Mar 16 Aoû 2016 - 17:50

Un merci-Sourire, le réconfort en enseignant.

Une personne passe. Je la vois triste, fermée, déçue, en colère, amère. Je la sens tellement amère que j’en ai de la peine. Mais c’est une grosse peine, comme une boule dans la gorge et qui menace de sortir violemment sous un flot de larmes.
Je n’ai pourtant pas trop de temps devant moi mais là, étonnement, le temps n’a plus prise.
Je me mets à accélérer le pas, la dépasse, en demandant au ciel qu’il se passe quelque chose, en lui disant que je suis sûr que je peux l’aider, mais rien ne se passe... C’est du moins ce que je crois.

Je suis dans l’allée d’un grand centre commercial où je devais aller y faire un petit achat. J’ai un creux à l’estomac et la tête me tourne légèrement. Je vais m’assoir sur un banc, ce que je fais rarement, et baisse le nez sur mon portable avec lequel je commence une nouvelle partie de scrabble, en attendant de récupérer un peu. La matinée a été particulièrement dense au bureau.

Absorbé par ma partie, je n’ai pas vu arriver la personne de tout à l’heure qui, en passant devant moi, échappe une anse de son sac qui se vide devant moi. Je me baisse et l’aide à ramasser ses affaires et m’excusant d’avoir à voir ses effets personnels. Et là, nos regards se croisent. Là, je commence à parler. Le flot de paroles dont je ne suis jamais maître se lâche.
Je lui parle d’elle, mais je lui parle de lui. Je lui parle des fins mais je lui parles des débuts. Un défunt vient me dire des choses que je lui transmets.

- Mais comment vous pouvez savoir ça, vous ?
- Moi, je ne le sais pas. C’est François qui est là pour vous et qui me demande de vous le dire. Vous savez bien ! C’est François ! Il a mis son beau pull bleu-ciel et il me montre son stylo-plume rouge.
- Ça fait deux ans qu’il est parti, presque trois. Je m’en sors plus. Il me manque tellement. Il savait toujours trouver des solutions à tout. Les enfants sont durs et je n’y arrive plus. Au travail, les gens sont gentils mais me regardent comme une bête et ne me parlent plus. Plus rien ne va. Tenez, l’autre jour, je venais de finir mon ménage et je sais que j’avais tout bien fait. Et ben dans ma chambre, enfin... notre chambre, il y avait trois petites plumes blanches sur le lit. J’ai appelé mon plus jeune car il va toujours jouer dans ma chambre et je ne supporte pas qu’on vienne dans ma chambre. Et je l’ai grondé. Il n’a pas à venir et moins encore à salir mon lit. Il s’est mis en colère et il a hurlé pendant deux heures. Je n’en pouvais plus. Vous voyez bien que je ne peux plus rien. D’ailleurs, je ne suis plus rien.

Et là, je me mets à rire, mais à rire ! Le Ciel m’avait entendu. Puis je lui demande :
- Et quel âge a votre plus jeune ?
- 5 ans.
- Alors vous devriez lui faire un énorme câlin à la place de la fâcher. Les plumes, ce n’est pas lui qui les a apporté mais François. Et votre plus jeune, dont on me dit qu’il s’appelle Charles, était en train de passer un moment avec son papa. Vous devriez aussi en parler à Étienne, votre plus grand, car Charles lui explique ce qu’il voit et entend. Et tant que vous y serez, appelez Blandine, votre fille, car vous avez trois enfants n’est-ce pas ? Et partagez ensemble tout ceci. Car elle a besoin de vous voir enfin vous lâcher. Elle a tellement besoin de vous consoler.
- Mais vous m’espionnez ? Comment vous faites ?
- Je ne le sais pas moi-même. Je suis comme ça. Le mot va peut-être vous faire peur. Je suis médium et accessoirement quelques petites autres choses. Et François et bien réellement là, avec nous.
- Mais oui, vous avez tout décrit.

Puis les larmes sortent enfin. Ses larmes sont carrément des fleuves et sa respiration est devenu une suite de hoquets. Je lui explique qui je suis vraiment, où on peut me trouver, comment on peut me joindre. Je lui explique l’association Liah. Je lui parle de la vie après la vie, que son François n’est pas mort, que la mort n’existe pas, que c’est une fable. François est toujours vivant et bien plus qu’avant, mais sous une autre forme, une autre apparence.
Deux autres personnes qui passaient lui tendent des mouchoirs. Et l’une d’elle me dit :
- Moi je connais la dame et je sais de quoi vous parlez. Je prends la dame en charge et je la raccompagne devant chez elle. Et je vous promets qu’ensemble nous viendrons vous voir.
- Mais alors, la télé qui s’allume la nuit... moi je croyais que les enfants jouaient... Les ampoules qui lâchent... et mes clefs que je ramasse toujours par-terre !
- Qu’est-ce que François vous disait toujours à propos de vos clefs ?
- Oh oui, c’est vrai ! Il passait toujours derrière moi parce que je ne les rangeais jamais et ça l’énervait. Ça aussi, c’est lui ?

Je ne lui ai fais qu’un grand sourire en guise de réponse et lui ai dit à bientôt, la sachant enfin sur une excellente piste.

Et j'en ai eu déjà un certain nombre, de ce genre de cadeaux.

Oui, avoir le plaisir de donner sans penser au retour et le retour arrive toujours, sous les aspects les plus inattendus.
Une parole gentille, un sourire, un petit coup d'humour alors qu'en face, ça ne va pas du tout.
Quelques points de shiatsu, au milieu de n'importe où, même là où il y a du monde. La personne se met à sourire de nouveau, avec un peu de gêne car d'autres la regarde. Puis le sourire est franc et, d'un coup, tous les curieux se mettent à sourire.

Car il vous faut le savoir, nous sommes sur une planète où tout est très communicatif.
Ce coup-là, j'ai eu droit à un gros bisou mais là ne s'arrêtait pas le merci. Je suis allé me prendre un sandwich et une boisson chaude un peu plus loin. C'est justement “le gros bisou” qui est venu me servir en me les offrant. C’est à cet endroit qu’elle travaillait, et travaille toujours.

Je n'oublie jamais de remercier ces personnes qui me remercient car, sans elles, c'est un travail que je ne peux pas faire. Et puis... de façon très curieuse mais amusante, beaucoup finissent par en venir aux questions sérieuses sur la réalité de la vie après la vie.

Messager du regard, messager de la bouche, messager des mains, qu'importe. Juste messager. Et pour porter le message, tous les moyens sont bons. Si par un malencontreux hasard vous n’avez pas les moyens de porter le message, n’oubliez jamais que si vous demandez au Ciel, Il ordonnera à ses armées de se mettre à votre service et tous les obstacles seront aplanis. Juste le temps du message, vous aurez l’Univers pour empire, puis vous redeviendrez celle ou celui que vous êtes.
Sauf que l’Univers, le Ciel et ses armées se souviendront de vous pour toujours, pour l’éternité.

Se sortir de sa dualité, accepter de ne plus être l’avant ni l’arrière, la gauche ni la droite, le haut ni le bas, le fort ni le faible, le chaud ni le froid, le masculin ni le féminin, le sombre ni la lumière, la peur ni l’espoir.
Se sortir de sa dualité c’est entrer dans le moment présent.

Le moment présent est une chose tellement merveilleuse. Le moment présent, à lui tout seul, est l’éternité. Ce moment est à la fois éternel et fugitif. Il ne faut pas chercher à le retenir. Il est là, il passe, profitons en. Nous savons que, si nous retenons notre dualité et la mettons de côté, le temps d’un instant, nous entrerons dans le moment présent. Nous créerons un espace-temps si majestueux que le passé, le présent et le futur n’existent pas, n’existent plus étant devenus tous les trois le UN. Ainsi, nous avons accès à toutes les informations qui sont propres à nous apporter de l’aide, à nous favoriser l’enseignement, nous guider vers le don de soi, et aussi en provoquer d’autres alentour.

Mon Dieu que la vie est si belle, même si parfois il est difficile de la voir belle.

(Histoire vraie, mais j’ai volontairement changé les prénoms et les lieux)

A toutes celles et tous ceux qui me lisent, acceptez vous de me permettre de vous faire un beau sourire-tendresse, juste pour vous remercier de me lire, juste parce que ça me fait plaisir et du bien ?
_______________________________

Quel que soit ton rêve, commence-le. L'audace a du génie, du pouvoir et de la magie. Prends pour outils l'amour comme épée et l'humour en bouclier.
Si tu crois en toi, alors l'Univers tout entier se pliera à ton désir.

Jean Luc


Dernière édition par Jean Luc le Ven 19 Aoû 2016 - 14:16, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.association-liah.com/
Triskel
Retraité
Retraité
avatar

Messages : 9217
Date d'inscription : 23/02/2012
Localisation : Avalon

MessageSujet: Re: Un merci-Sourire, le réconfort en enseignant.   Ven 19 Aoû 2016 - 8:15

Cette histoire est magnifique, mais avoir un tel pouvoir doit être souvent déstabilisant non? J'imagine ce que j'aurais ressenti à la place de la dame...
Revenir en haut Aller en bas
http://triskele.eklablog.com/accueil-c23918892
Jean Luc
Enquêteur - X Files
Enquêteur - X Files
avatar

Nom : Le Face et Cieux
Messages : 200
Date d'inscription : 14/08/2016
Localisation : Seine et Marne

MessageSujet: Re: Un merci-Sourire, le réconfort en enseignant.   Ven 19 Aoû 2016 - 14:32

Déstabilisant, non. Pas pour moi en tout cas.
Émouvant et hyper émouvant, oui, parfois les émotions sont difficiles à tenir en laisse.
Encore que... avec le temps et l'expérience, tout doucement, j'ai appris à ne pas me laisser submerger par elles tout en continuant de verser dans la générosité. Même là, ce n'est pas trop ma générosité en dehors du fait qu'il m'appartient d'accepter de donner de mon temps et de ma concentration que je porte dans cette forme d'altruisme. Lorsque je fais une médiumnité, une voyance, une guidance, un soin, à une personne, plus rien d'autre ne compte à mes yeux que la personne. Je peux même dire qu'il n'est pas rare que je sois, d'une certaine façon, amoureux. Et dès que ce que j'ai à faire, à dire, et terminé, je trouve mon aspect normal en me demandant pourquoi on est venu me consulter puisque tout est si simple à comprendre (pour moi, peut-être pas pour l'autre).
Lorsque ça me devient difficile, je lâche ma botte secrète : l'humour et parfois l'auto-dérision.

Quant au pouvoir... mais je n'en ai aucun. Je ne suis qu'un messager, un facteur de "l'indicible". On me remet un message, je distribue le message. Ne pas se poser de question et faire son travail avec cœur, rien d'autre.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.association-liah.com/
chantara
Founder & Team Manager
Founder & Team Manager
avatar

Nom : Agent Dana Scully
Messages : 16362
Date d'inscription : 09/05/2009
Age : 56
Localisation : entre ciel et terre

MessageSujet: Re: Un merci-Sourire, le réconfort en enseignant.   Ven 19 Aoû 2016 - 16:14

quelle responsabilité de transmettre des messages depuis l'autre coté.
Je ne sais pas si c'est de la chance, mais il me semble que tu en as.
j'aimerai en recevoir aussi , j'ai eu d'autres dons , mais pas celui la.
En tout cas tu apportes du réconfort aux malheureux.
C'est un don du ciel. J'ai envie de dire merci pour eux.
tu donnes c'est magnifique.

_________________



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
CoCo Chantara [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Envie de voir les liens et les images ? INSCRIVEZ-VOUS !!!
(Ultra-rapide : Juste le PSEUDO, l'E-MAIL (pas de confirmation)
et le MOT DE PASSE sont nécessaires.


"Entre ce que je pense, ce que je veux dire, ce que je crois dire, ce que je dis, ce que vous voulez entendre, ce que vous entendez, ce que vous croyez en comprendre, ce que vous voulez comprendre, et ce que vous comprenez, il y a au moins neuf possibilités de ne pas se comprendre entre humain. Alors avec les Extra-terrestres ! Mais moi, j'ai envie d'essayer....  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]"Si nous étions seuls dans l'univers, il y aurait vraiment un beau gachis d'espace...."
Revenir en haut Aller en bas
http://geneaucorinne.com
Jean Luc
Enquêteur - X Files
Enquêteur - X Files
avatar

Nom : Le Face et Cieux
Messages : 200
Date d'inscription : 14/08/2016
Localisation : Seine et Marne

MessageSujet: Re: Un merci-Sourire, le réconfort en enseignant.   Ven 19 Aoû 2016 - 16:45

Je ne sais pas trop en quoi mais à ce que je ressens, il semble que tu aies plus de dons que tu ne le penses Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://www.association-liah.com/
chantara
Founder & Team Manager
Founder & Team Manager
avatar

Nom : Agent Dana Scully
Messages : 16362
Date d'inscription : 09/05/2009
Age : 56
Localisation : entre ciel et terre

MessageSujet: Re: Un merci-Sourire, le réconfort en enseignant.   Ven 19 Aoû 2016 - 17:45

j'en ai que j'ai percu au fils du temps, certains que j'exploite d'autres pas....
mais j'ai mes préférés, comme la communication animale c'est un milieu que j'affectionne particulièrement car ils donnent sans rien attendre, l'Homme donne mais attend beaucoup et quelques fois n'attend pas qu'on lui offre, il "vole" l'énergie
Tu as lu : La préphétie des andes de james Redfield ?
interaction énergétique. et bien c'est cela que je veux dire....
Prendre garde à se ressource pour ne pas ce laisser "pomper"

des Flashs prémonitoires généralement en relations avec des faits divers d'actualités et souvent (90%) la mort ou disparition d'un enfant.

mais aussi l'empathie poussée a l'extreme (rentrer dans la tete d'une personne et ressentir ses émotions les plus intimes et profondes) j'essaie de controler mais c'est pas toujours possible, je le fais spontanément....

et bon et puis d'autres trucs, je ressens certaines entités (dite a tord "fantome") qui vivaient à mon ancien domicile et quelques fois dans des maisons dans lesquelles je pénétre.
avec un certain malaise parfois et d'autres fois avec bienveillance.


Mais j'ai perdu des etres chers et je n'ai recu qu'une fois ou deux un message et encore c'etait une présence , ils venaient me dire au revoir peu de temps après leur disparition.
Depuis Rien. Ca me peine. Mais je l'accepte, je ne veux pas trop y penser pour ne pas les "bloquer" ici sur cette dimension.

_________________



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
CoCo Chantara [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Envie de voir les liens et les images ? INSCRIVEZ-VOUS !!!
(Ultra-rapide : Juste le PSEUDO, l'E-MAIL (pas de confirmation)
et le MOT DE PASSE sont nécessaires.


"Entre ce que je pense, ce que je veux dire, ce que je crois dire, ce que je dis, ce que vous voulez entendre, ce que vous entendez, ce que vous croyez en comprendre, ce que vous voulez comprendre, et ce que vous comprenez, il y a au moins neuf possibilités de ne pas se comprendre entre humain. Alors avec les Extra-terrestres ! Mais moi, j'ai envie d'essayer....  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]"Si nous étions seuls dans l'univers, il y aurait vraiment un beau gachis d'espace...."
Revenir en haut Aller en bas
http://geneaucorinne.com
Jean Luc
Enquêteur - X Files
Enquêteur - X Files
avatar

Nom : Le Face et Cieux
Messages : 200
Date d'inscription : 14/08/2016
Localisation : Seine et Marne

MessageSujet: Re: Un merci-Sourire, le réconfort en enseignant.   Sam 20 Aoû 2016 - 0:01

On n'est pas très éloigné tous deux... à quelques différences près.

Demande des nouvelles de tes êtres chers. C'est en demandant que tu auras. Si tu ne demandes pas on ne te donneras pas.

Les animaux, oui, ça m'est arrivé, mais rarement, avec débarbouillage en règle de notre première chienne un jour où je nettoyais une pièce dans laquelle une personne âgée avait beaucoup souffert.

Les humains demandent beaucoup, lorsqu'ils connaissent nos facultés. Oui, c'est vrai aussi. Cependant, il t'appartient de ne donner que ce que tu dois donner.
C'est ainsi que je me fais payer, ce qui leurs donne la possibilité de réfléchir avant de demander.
Je ne fais jamais payer un parent qui a perdu un enfant. Je fais toujours attention de m'adapter aux possibilité de l'autre car, une personne dans la détresse ne doit surtout pas être assommée. Et il arrive qu'une personne ne puisse pas payer. Lorsque tel est le cas, il m'appartient de "jauger". Si elle est vraiment dans la détresse, que son besoin est vital pour avancer, faire un pas de plus, alors je fais mon travail et ne demande rien et parfois, pour embellir leur joie, je réclame un bisou.

Je n'ai pas de flash prémonitoire mais j'ai des compréhensions instantanées, sur tous les bobards qu'on nous raconte et les pourquoi, sur des domaines comme celui de la physique quantique et bien d'autres choses encore. On me pose une question sur un sujet que je ne connais pas et, aussi surprenant que cela puisse paraître, j'apporte une réponse qui tient bien la route et permet aux autres de comprendre. Au début, j'étais très étonné de pouvoir répondre et par la suite, j'en ai pris l'habitude, faisant attention à me faire confiance, et en remerciant ceux qui m'enseignent en direct live.

Oui, j'ai lu la prophétie des Andes il y a pas mal de temps et je recommande toujours ce livre pour amener les personnes dans une bonne direction.
Et j'ai pu expérimenter plusieurs de ces prophéties, mais pas toutes.

J'ai un tempérament assez fort, un caractère bien trempé (suite à tout ce que j'ai eu à vivre sans doute). Une personne qui cherche à me pomper mon énergie s'expose à des risques et j'annonce la couleur tout de suite. Parfois, je ne fais même pas de semonce. Certains en ont fait les frais...

L'empathie poussée, oui, il m'arrive de la vivre et ce n'est vraiment pas drôle, mais je l'accepte puisque cela fait partie du jeu.

Pénétrer la conscience de l'autre, cela m'est arrivé souvent au début où je faisais du massage énergétique et du shiatsu mais je sais (ou pense savoir) m'en préserver maintenant. Cela a été jusqu'à vivre dans mon corps les douleurs menstruelles, tant au niveau du bas-ventre que des seins. Pour un gars comme moi, ça a été impressionnant mais j'ai beaucoup appris.

Sentir des entités défuntes, oui, ça m'est arrivé et ça m'arrive encore. Peu après le départ de notre fille, comme j'écrivais déjà facilement et que j'avais déjà développé certaines facultés, il y avait des défunts qui venaient lire par-dessus mon épaule. Ils n'étaient pas montés dans la lumière et ne savaient même pas pour certains qu'ils pouvaient le faire. D'autres sont restés un peu avec moi car, me disaient ils, on apprend avec toi. J'ai découvert et compris que ce n'est pas parce qu'on est de l'autre côté que l'on en sait plus que du côté temporel.
D'un côté comme de l'autre, on apprend tous des uns des autres.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.association-liah.com/
Souléou
Honorable Membre
Honorable Membre
avatar

Messages : 2266
Date d'inscription : 23/02/2012
Age : 83
Localisation : Au soleil

MessageSujet: Re: Un merci-Sourire, le réconfort en enseignant.   Lun 22 Aoû 2016 - 21:40

Il m'est arrivé plusieurs fois dans ma vie de voir des scènes du passé, la première fois je devais avoir entre 6 et 8 ans. jamais je n'ai eu peur, au contraire, j'aimais infiniment. mais j'en ferai le récit une autre fois si j'y pense.

il y a quelques mois de cela, je visitais une maison - car je devais déménager - je ne m'y sentais pas à l'aise et pourtant elle était bien. C'est un monsieur d'un certain âge qui faisait visiter sa demeure. En arrivant dans une chambre, je me suis sentie repoussée, j'ai dit au monsieur " une personne âgée a vécu là non ? " - " c'est ma chambre et celle de ma femme mais elle est décédée, elle n'était pas âgée". or, en posant un doigt seulement sur le lit, qui était un peu surélevé, j'ai "vu" une personne "âgée" mais en fait accusant l'âge parce que très malade, cela a été très bref, mais j'ai immédiatement percuté : elle ne voulait personne dans "sa" maison. J'avais déjà eu ce bref sentiment dans la cuisine, pas dans le séjour ni dans le salon. j'ai dû faire ensuite plus de soixante kilomètres en rentrant chez moi, avant que cette sensation désagréable me laisse enfin tranquille, inutile de dire que je n'ai pas donné suite !

j'ai un contact immédiat avec la Nature et avec les animaux. Là encore une petite histoire.

Trois de mes chiens avaient disparu, leur mère en premier a été empoisonnée, elle a réussi à regagner la maison mais est décédée chez le vétérinaire qui nous avait reçu malgré l'heure plus que tardive et ses soins. L'année suivant, ses deux fils ont disparu, sans doute victimes de la même main criminelle. Nous les avons cherchés partout, il y a eu aussi une émission à leur sujet sur la TV Monte Carlo avec leurs photos, rien... c'était le drame à la maison !

Des années après, je me suis retrouvée seule dans un nouveau logis, malade, épuisée par le travail fourni pour construire cette maison, désespérée. Aussi quand je m'allongeais mes chiens venaient, comme de leur vivant, m'aider à passer ce cap, ils s'installaient comme dans le temps, j'étais couchée sur le côté, en chien de fusil, l'un contre mon corps devant, mon nez dans les poils de sa tête, je sentais son odeur, l'autre à mes pieds, et la mère sur la descente de lit. Grâce à leur "présences" je pouvais m'endormir calmement. Cela a duré des mois, jusqu'au jour où j'ai pu aller mieux et là, ils ne sont plus revenus.

Par la suite, quand pour une raison ou une autre, je n'étais pas bien dans ma peau ou que j'avais de la peine, c'est la rivière passant à une centaine de mètres de chez moi, qui m'aidait et me consolait. Physiquement je la sentais me laver.

Un jour, toujours au bord de cette même rivière, il y a environ deux ou trois ans, je testais les environs à la recherche de présence d'Ondines, de Gnomes etc... or, l'un d'eux s'est présenté, ma fille était avec moi, nous lui avons demandé de venir se placer entre nous, ce qu'il a fait et nous percevions très bien sa présence, même sans le voir, puis ma fille lui a demandé de s'asseoir sur sa tête, elle en a très bien senti le poids et moi j'ai pu le toucher comme lorsqu'il était entre nous, je lui ai demandé de faire de même avec moi... nous avons joué un bon moment tous les trois ensemble, c'était fabuleux, nous avons beaucoup ri.

je rencontre aussi souvent des émanants. Un jour alors que je pleurais parce que j'allais quitter mon coin et ma rivière, en ouvrant les yeux j'en ai vu un dans l'eau qui me souriait et là j'ai su que je ne m'en irais pas loin et que je n'avais pas à avoir de peine. C'est bien ce qu'il s'est passé quelques mois après.

Voilà, pêle-mêle quelques petites histoires qui n'ont aucun rapporte entre elles sinon que cela m'a fait plaisir de vous les conter.
Revenir en haut Aller en bas
chantara
Founder & Team Manager
Founder & Team Manager
avatar

Nom : Agent Dana Scully
Messages : 16362
Date d'inscription : 09/05/2009
Age : 56
Localisation : entre ciel et terre

MessageSujet: Re: Un merci-Sourire, le réconfort en enseignant.   Mar 23 Aoû 2016 - 9:07

Merci souléou. j'adore percevoir que les aures aussi ont des facultés. J'aime à ressentir que je ne suis pas seule, meme si maintenant à mon age, je n'angoisse plus de ma "marginalité".
tu ne nous les avait pas raconté celle ci . Merci du partage.

Jean Luc. Pour moi c'est difficile de ne pas me faire vampirisée par des énergivores. Mon empathie spontanée me met en attitude de prédisposition pour etre vidée bon grés, et mal gres car je sens qu'on prend sans mon autorisation et audela de ce que je peux donner. (comme dans le livre PA)
j'y travaille. Very Happy  pour ma sécurité

l'empathie... Naturelle et difficile souvent. Lorsuqe je vois des images fortes et dures, je ressens les douleurs infligées a la personne, au point de tomber dans les pommes parfois !
c'est fulgurant et bref, mais d'une intensité a couper le souffle que je ne peux controler. et puis ca disparait comme c'est venu et je redeviens spectatrice. Mais ! quel choc.

Bref, avec le temps on apprend a vivre avec tout cela.

Je n'ose pas demander de contact car j'ai peur en insistant de les retenir dans les sphères inférieures alors qu'ils sont peut etre pres a partir audela ?
Bref, a part les premieres fois [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
ou cela a été spontanée. j'aurai préféré que cela se poursuive ainsi.
Je n'ose pas vraiment leur parler, pourtant ils me manquent

les entités  fantom  http://minuit.forum-actif.net/t236-ma-maison-est-hantee
bref ma vie est mouvementée, riche et merveilleuse  mdr3
je n'en changerai pas pour rien au monde, meme si je n'aimerai pas revenir à mes 20 ans (trop de malheur sont passés et trop de souffrance) je suis bien contente que tout cela soit derière moi, et d'avoir mon expérience pour appréhender l'avenir avec serenité et sagesse
enfin j'espère  tro bien dit





les animaux  Very Happy j'aime leur contact :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

_________________



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
CoCo Chantara [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Envie de voir les liens et les images ? INSCRIVEZ-VOUS !!!
(Ultra-rapide : Juste le PSEUDO, l'E-MAIL (pas de confirmation)
et le MOT DE PASSE sont nécessaires.


"Entre ce que je pense, ce que je veux dire, ce que je crois dire, ce que je dis, ce que vous voulez entendre, ce que vous entendez, ce que vous croyez en comprendre, ce que vous voulez comprendre, et ce que vous comprenez, il y a au moins neuf possibilités de ne pas se comprendre entre humain. Alors avec les Extra-terrestres ! Mais moi, j'ai envie d'essayer....  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]"Si nous étions seuls dans l'univers, il y aurait vraiment un beau gachis d'espace...."
Revenir en haut Aller en bas
http://geneaucorinne.com
Souléou
Honorable Membre
Honorable Membre
avatar

Messages : 2266
Date d'inscription : 23/02/2012
Age : 83
Localisation : Au soleil

MessageSujet: Re: Un merci-Sourire, le réconfort en enseignant.   Mar 23 Aoû 2016 - 9:47

Chantara, je me suis toujours refusée à appeler les morts, car je pense qu'ils ont bien d'autres choses à faire et je ne veux pas, tout comme toi, les retenir à mon profit entre deux mondes. Ils doivent aller dans la Lumière et y rester tout le temps qui leur est imparti. Et puis je trouve très malsain de rechercher ce contact, même si certains d'entre eux me manquent terriblement.

Quant à l'empathie, je la ressens principalement pour les animaux ou la Nature, et fort rarement pour la race humaine trop cruelle à mon goût. D'autre part, je pense aussi que chaque être humain est venu accomplir un certain travail, même s'il s'agit d'un enfant, je sais qu'il est là pour quelque chose à apprendre, soit pour lui, soit pour son entourage, alors je préfère laisser aller les choses telles qu'elles doivent être même si cela semble horrible à première vue.
Bien entendu, si une cruauté était infligée à un enfant ou une personne fragile devant moi j'interviendrai instinctivement, mais je me demande quand même si ce serait bien et pour la victime et pour le bourreau, chacun ayant été l'un ou l'autre tour à tour dans d'autres vies...
Revenir en haut Aller en bas
chantara
Founder & Team Manager
Founder & Team Manager
avatar

Nom : Agent Dana Scully
Messages : 16362
Date d'inscription : 09/05/2009
Age : 56
Localisation : entre ciel et terre

MessageSujet: Re: Un merci-Sourire, le réconfort en enseignant.   Mar 23 Aoû 2016 - 22:57

oui je ne sais pas si je dois interroger ma maman ou ma grand mere ?
pour le moment je réfléchis.

_________________



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
CoCo Chantara [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Envie de voir les liens et les images ? INSCRIVEZ-VOUS !!!
(Ultra-rapide : Juste le PSEUDO, l'E-MAIL (pas de confirmation)
et le MOT DE PASSE sont nécessaires.


"Entre ce que je pense, ce que je veux dire, ce que je crois dire, ce que je dis, ce que vous voulez entendre, ce que vous entendez, ce que vous croyez en comprendre, ce que vous voulez comprendre, et ce que vous comprenez, il y a au moins neuf possibilités de ne pas se comprendre entre humain. Alors avec les Extra-terrestres ! Mais moi, j'ai envie d'essayer....  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]"Si nous étions seuls dans l'univers, il y aurait vraiment un beau gachis d'espace...."
Revenir en haut Aller en bas
http://geneaucorinne.com
Jean Luc
Enquêteur - X Files
Enquêteur - X Files
avatar

Nom : Le Face et Cieux
Messages : 200
Date d'inscription : 14/08/2016
Localisation : Seine et Marne

MessageSujet: Re: Un merci-Sourire, le réconfort en enseignant.   Jeu 25 Aoû 2016 - 8:49

Très agréable de vous lire.
Enfin des gens normaux !

Ce n'est pas simple de comprendre que nous ne dérangeons pas du tout les défunts.
On leurs donne un RDV prévu largement une semaine à l'avance, car ils ont souvent beaucoup de choses à faire et il faut absolument les respecter.
Le jour J arrive et nous nous mettons en contact avec le défunt, le saluons toujours dans la joie car il faut bien reconnaître que c'est une fête de pouvoir avoir un contact avec eux. Puis nous posons les questions que nous avons à lui poser afin de donner les réponses à son être cher et une fois que la personne consultante à obtenu ses réponses, ensemble nous remercions et je coupe le contact. Après ceci, je prends le temps de continuer de réconforter la personne consultante.
Nos défunts, souvent mais pas toujours sont bavards et adorent nous redonner de l'espoir, conscient qu'ils sont que pour nous, vivre sans nos êtres chers, c'est parfois très dur. Quelques uns sont très bavards, mais seulement parce qu'ils ont ce naturel. D'autres sont taciturnes et ne disent rien ou quasiment, mais c'est leur naturel aussi.
De l'autre côté, on conserve la même personnalité.

L'expérience de chien qui vient me faire la fête, oui, j'ai eu. C'est un véritable feu d'artifice.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.association-liah.com/
Triskel
Retraité
Retraité
avatar

Messages : 9217
Date d'inscription : 23/02/2012
Localisation : Avalon

MessageSujet: Re: Un merci-Sourire, le réconfort en enseignant.   Jeu 25 Aoû 2016 - 9:12

Quelque chose m'interpelle à ce sujet: moi qui croit à la réincarnation, je pense qu'au bout d'un certain temps, bien que le temps n'existe pas de l'autre côté, on ne doit plus pouvoir contacter les défunts disparus depuis de nombreuses années, puisqu'ils se sont réincarnés. Que penser alors des médiums qui disent contacter des personnages historiques comme Victor Hugo ou Mozart par exemple?
Revenir en haut Aller en bas
http://triskele.eklablog.com/accueil-c23918892
Souléou
Honorable Membre
Honorable Membre
avatar

Messages : 2266
Date d'inscription : 23/02/2012
Age : 83
Localisation : Au soleil

MessageSujet: Re: Un merci-Sourire, le réconfort en enseignant.   Jeu 25 Aoû 2016 - 11:04

Triskel, tu rejoins une réflexion de je me suis faite bien des fois ! D'après ce que j'ai lu ici ou là au fil des années, certains êtres se réincarnent très vite, à peine quelques années, d'autres au contraire peuvent atteindre les cent ans voire plus.
Alors qu'en est-il  exactement ? ça je pense qu'on aura du mal à le savoir !

Jean-Luc, je comprends ton point de vue sur l'interrogation des défunts, mais je ne suis pas vraiment de cet avis. Ils ont autre chose à faire de "l'autre côté" même s'ils nous ont beaucoup aimés et réciproquement, que de venir blablater avec nous de nos petits, ou gros, problèmes terrestres. Donc, pour ma part, je m'abstiens de les déranger. Mais bien sûr cela n'engage que moi.
D'autre part, on dit souvent que lors de notre passage certains peuvent venir à notre rencontre, et j'avoue que cela ne me sourit pas du tout. Pour moi tout ce qui était sur terre est du passé, j'irai vers "l'avenir", seul l'enfant que je n'ai pu mettre au monde, et que je brûle de connaître, m'attire vraiment. je l'ai rencontré au cours d'une méditation plus poussée, il m'a donné son nom, nom que je n'aurais même pas imaginé lui donner s'il était venu au monde, ceci pour dire que je ne l'ai pas inventé. Sinon, les autres je m'en fiche.

Quand j'avais 8 ans j'ai fait une NDE, mais je n'ai vu personne, seule une magnifique - d'ailleurs le terme me semble faible - lumière remplie d'amour m'a accueillie. Mais je crois avoir déjà raconté ceci sur ce forum, je n'y reviendrai donc pas.

Ce qui en a résulté c'est que tout au long de ma vie, inconsciemment, j'ai recherché cet amour et je me suis bien sûr cassé le nez, parfois d'une façon plus que brutale. Ce n'est que bien longtemps après que j'ai compris la nature de cet Amour et qu'il ne m'était pas possible de le revivre sur cette terre.
Malgré cela et même en me trouvant déjà sur la pente fatale, je ne suis pas pressée du tout d'aller la retrouver, en fait je crois que c'est de quitter ce que je connais ici, bien que je n'y sois pas heureuse, qui me retient.... c'est nul, j'en suis consciente, c'est l'attachement dont il est si bon de se défaire.
Quand je pense à toutes les belles choses que j'ai dites à ce sujet à des personnes sur le déclin, alors que j'étais encore jeune, et qui les ont tant aidées souvent, je ne me reconnais pas moi-même même si je me les sers à l'occasion ! ange
Revenir en haut Aller en bas
Jean Luc
Enquêteur - X Files
Enquêteur - X Files
avatar

Nom : Le Face et Cieux
Messages : 200
Date d'inscription : 14/08/2016
Localisation : Seine et Marne

MessageSujet: Re: Un merci-Sourire, le réconfort en enseignant.   Ven 26 Aoû 2016 - 21:51

Ces personnes là ne contactent que l'énergie de la personne et non la personne, dans la mesure où ladite personne est ré incarnée. Du façon très généralisée (mais ce ne sont pas les cas particuliers qui manquent) on peut estimer une ré incarnation tous les 200 à 250 ans ans au minimum. Cela dit, il est vrai que certains reviennent, parfois, en seulement quelques semaines !

Nos défunts, et tu as entièrement raison, ne supportent pas bien de venir, comme tu dis "blablater". S'ils sont contents de nous donner des nouvelles, c'est dans le seul but de nous permettre d'avancer en nous apportant l'espoir et la compréhension, rien d'autre.

En ce qui me concerne, mais je ne peux parler que de moi vraiment, je n'ai aucun intérêt pour mon passé, sauf à jeter un coup d’œil de temps à autre et rarement, pour voir le chemin parcouru dans le sens où je peux mieux comprendre comment je suis parvenu à progresser. A la vue de tout ce par quoi je suis déjà passé, mon futur ne m'intéresse pas beaucoup plus non plus. J'ai maintenant bien compris qu'en une seule fraction de seconde, je peux perdre tout ce que je croyais tenir. La notion de projet m'est devenue inintéressante. Le moment présent m'intéresse nettement mieux. Celui-ci au moins, je suis sûr de pouvoir en profiter.

Certains d'entre nous, et nous ne sommes pas si rares fort heureusement, ont vécu des moments de "grâce". Il arrive parfois que nous soyons enviés d'avoir pu vivre ces expériences et je ne suis pas si sûr qu'elle soient si enviables pour autant. Cependant, ce que beaucoup ne parviennent pas à comprendre, c'est que nous ne pouvons pas du tout vivre en état de grâce permanent et que ces moments sont extrêmement rares, même si très puissants en enrichissement.
Les moments de grâce, c'est là-haut. Mais nous, nous vivons ici !
Et nous avons beau en parler, le plus souvent répondre aux questions qui nous sont posées, nous ne parvenons jamais à faire vraiment passer le message. Nous nous évertuons à trouver les bons mots pouvant le mieux calquer à ce que nous avons pu vivre, expérimenter, ce ne sont que des mots qui n'ont pas bien grande valeur.

Le cheminement spirituel n'est rien d'autre qu'une affaire d'intimité la plus profonde avec soi-même, et nous sommes toujours seuls face à elle.

Quant à la pente fatale, pour reprendre ton expression, ce n'est pas parce que nous avons vécu de tels moment que nous ne dérapons pas. Nous aussi nous dérapons. Nous avons juste le petit détail supplémentaire qui fait que nous nous en apercevons très vite et, fort de notre vécu, nous remettons sur la bonne voie.

Chercher le vrai amour, semblable à celui que nous avons vécu...
Il me semble, à moi, que c'est totalement vain. En tous les cas ici bas. Cet amour-là n'existe pas ici, mais il nous est demandé de l'approcher autant que possible, tout en entrainant le plus de monde possible avec nous, et tout en faisant en sorte de ne jamais chercher à convaincre, car il est tout aussi important de respecter le libre-arbitre.

Cet amour n'est rien d'autre que de se sentir appartenir au Grand Tout, en même temps que le Grand Tout est en nous.
Mais là encore, je n'ai toujours pas trouvé le comment dire, moi qui ai pourtant l'écriture aisée.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.association-liah.com/
Souléou
Honorable Membre
Honorable Membre
avatar

Messages : 2266
Date d'inscription : 23/02/2012
Age : 83
Localisation : Au soleil

MessageSujet: Re: Un merci-Sourire, le réconfort en enseignant.   Sam 27 Aoû 2016 - 11:28

Quand je parlais de "pente fatale" c'est en raison de mon âge qui me conduit vers l'autre côté du miroir. Elle est fatale en ce sens que je ne peux remonter le temps.

Que ce soit le chemin spirituel, ou le travail sur soi, il ne se termine qu'avec notre dernier souffle, il y a toujours des couches de pelures à ôter et cela n'en finit pas. Ce qui me console c'est la pensée qu'une fois une couche enlevée, je n'aurai plus à m'en occuper dans ma prochaine vie !
Les moments de grâce arrivent parfois après des jours, voire des mois, de dure lutte, c'est comme une rosée bienfaisante et un repos qui nous redonne des forces pour continuer. S'ils n'existaient pas je ne sais pas si je n'abandonnerais pas tout !

il y a des choses que l'on ne peut exprimer en mots, et même si nous les trouvions, pour  l'autre, les autres en face, c'est très beau mais cela ne les fait pas avancer. C'est à chacun de trouver son chemin, son rythme, selon sa compréhension du moment. Les uns vont vite, les autres mettent toute une vie....
je crois que ce qui parle le plus c'est l'exemple, ce que l'autre perçoit en vous, un rayonnement, une Lumière intérieure, une façon d'être. Les mots ne sont que du vent...

(Merci Jean-Luc, d'avoir eu la délicatesse de penser aux alinéas, cela me facilite grandement la lecture de tes messages qui me parlent beaucoup I love you
Revenir en haut Aller en bas
Jean Luc
Enquêteur - X Files
Enquêteur - X Files
avatar

Nom : Le Face et Cieux
Messages : 200
Date d'inscription : 14/08/2016
Localisation : Seine et Marne

MessageSujet: Re: Un merci-Sourire, le réconfort en enseignant.   Sam 27 Aoû 2016 - 15:37

Tout à fait.

Et quant aux alinéas, s'il en manque, ce qui peut m'arriver, pense à me le signaler et je modifierai.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.association-liah.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un merci-Sourire, le réconfort en enseignant.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un merci-Sourire, le réconfort en enseignant.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» une image pour un sourire de rose
» Merci merci merci merci pour l'idée de la blouse cadeau de retraite
» La très émouvante lettre d'un parent : "Merci aux enseignants".
» Mon Dieu, merci de ce jour qui finit
» Merci pour votre accueil (Beloeil,Belgique, 60 ans)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Minuit :: QUARTIER GENERAL - F.B.I. - Agent spécial :: Débats philosophiques et études de cas-
Sauter vers: