Minuit sonne !


 
AccueilPortailPublicationsMembresS'enregistrerConnexion

Toutes les semaines de nouveaux articles à lire...



RECHERCHONS TÉMOIGNAGES
SUR VOS VIES ANTÉRIEURES

pour partager et échanger :
http://minuit.forum-actif.net/f35-temoignages-sur-les-vies-anterieures

Le Forum de Minuit sur



Pour rejoindre des salons de discussions sur pc ou sur iphone.
Forum de Minuit
sur DiscordApp



https://discord.gg/f3hwHAu




notre chaine youtube pour rester
connectés en images. Abonnez vous !






La pratique de la MAGIE est DANGEREUSE.
LES RITUELS ET INVOCATIONS peuvent etre
lourds de conséquences. ATTENTION !
Notre forum est encyclopédique et n'est pas
expérimenté pour apporter une aide appropriée.


Sur Minuit, le Forum ABRACADABRA
n'aborde la MAGIE dans sa forme THEORIQUE.
-Les articles sont écrits et postés par des passionnés,
c'est à dire : Vous et moi.




Partagez | 
 

 L’outil puissant qu’est le pardon.

Aller en bas 
AuteurMessage
Jean Luc
Enquêteur - X Files
Enquêteur - X Files
avatar

Nom : Le Face et Cieux
Messages : 219
Date d'inscription : 14/08/2016
Localisation : Seine et Marne

MessageSujet: L’outil puissant qu’est le pardon.   Mar 16 Aoû 2016 - 17:53

L’outil puissant qu’est le pardon.

Pardonner, c'est important.
Si pardonner est important, une question survient toujours au bout du compte.
Moi, je veux bien pardonner mais l'autre ?

- Tu sais Jean Luc, la personne dont je t'ai parlé autrefois et qui a dit et fait tant de mal à mon propos, elle est en train de...
- Ah ! Oui, je me souviens. Cela fait suffisamment longtemps maintenant que ça s'est passé. Qu'en est-il de ton pardon ? Car je me souviens aussi de t'avoir proposé de voir avec toi-même si tu te sentais capable de lui pardonner, afin de te libérer de son emprise sur toi, laquelle emprise tu lui autorisais implicitement.
- Je t'assure, je lui ai pardonné ceci. D'ailleurs, je suis largement passé à autre chose depuis.
- Si tu le dis, c'est que tu dois avoir raison. Te sens-tu bien ou mieux maintenant que tu lui as pardonné ?
- Oui, je me sens beaucoup mieux.
- Alors pourquoi me parles tu de cette vieille histoire ?
- Justement, je ne sais pas. J'avais envie de t'en parler, comme ça.
- Tu me dis que tu as noté que cette personne était en train de...
- Oui, on m'a dit ça mais je l'ai aussi vu.
- Et tu en sembles affecté d'une certaine façon car tu viens m'en parler. En quoi t'en trouves-tu affecté ?
- Je me dis qui si cette personne acceptait de faire un peu la paix, peut-être que je pourrai l'aider à mieux comprendre pourquoi les autres...
- As-tu fais la démarche de te rapprocher d'elle ?
- J'ai essayé mais ses griffes ont été très vite sorties et je ne veux pas en prendre un autre coup.
- Alors qu'en penses-tu ?
- Justement, je ne sais pas quoi en penser, pas plus que je ne sais quoi faire.
- Es-tu sûr de lui avoir pardonné ?
- Oui, maintenant oui. Je suis sûr. C'est en en parlant avec toi que je me rends compte que je me sens seulement un peu triste de voir cette personne comme ça mais je ne ressens plus aucune colère.
- Bien alors il va te falloir comprendre et accepter l'étape suivante.
- De quoi parles-tu ?
- Pardonner est une chose fondamentale et utile pour ta santé physique, ta santé mentale et ta santé émotionnelle. Toutes ses santés font que, si tu les conserves ou les restaures, ta santé spirituelle (ton chemin vers ta liberté) s'en trouvera bien meilleure.
- OK, je comprends.
- Ce n'est pas tout. Là ne s'arrête pas le chemin du pardon. Le fait de pardonner est une chose importante, mais il est tout aussi important de comprendre que lorsque ton pardon est donné, ça ne signifie pas pour autant que la personne à qui tu l'as accordé est obligatoirement d'accord pour assurer une relation et une communication "communiante" avec toi. Cette personne a tout à fait le droit de te refuser ça. C'est sa décision et ne concerne qu'elle, pas toi.
- Alors on fait comment dans ce cas ?
- C'est très simple en fait ! Tu as accordé ton pardon et la personne te refuse toute possibilité de contact sous quelque forme que ce soit, et alors ? Tu as pardonné. Tu as fait ce que tu devais faire. Vos chemins se séparent et non seulement se séparent mais se sont déjà séparés. Tu as pardonné et tu n'as plus rien à faire avec cette personne. Tout s'arrête là.
- Alors ce conard me fait du mal, je pardonne, nos chemins se séparent et c'est tout ?
- Oui, c'est tout. Mais vu ce joli qualificatif que tu viens de lui donner, ça me laisse penser que revoir ton pardon pourrait être une chose utile pour toi.
- Tu parles !
- Cette personne ne t'est pas indifférente sinon elle ne te mettrait pas en colère. Prends le temps de bien y réfléchir. Si tu ressens cette colère, alors une partie de toi s'est réveillée et cette partie ne t'est pas tolérable. Tu devrais alors remercier cette personne d'avoir mis en exergue cette partie de toi qui t'est d'un si grand inconfort. Trouve ce qui ne t'est pas tolérable ou difficilement et fais un travail dessus. Ensuite, ayant trouvé ce détail et l'ayant mieux compris, tu pourras te pardonner à toi-même pour mieux t'aimer toi-même. Puis tu pardonneras beaucoup plus facilement et complètement à cette personne. Et là, vos chemins se sépareront ou non, tu verras bien.
- Mais alors pardonner...
- Je t'écoute.
- Pardonner, c'est une vraie vacherie car on croit toujours qu'on pardonne mais en fait on est à côté de la plaque !
- Pardonner est une chose très simple à faire. Ce qui n'est pas simple, c'est qu'on a toujours tendance à faire compliquer avant de faire simple.
- Bon, je vais réfléchir à tout ce que tu viens de me dire. En attendant d'avoir tout compris, je vais me mettre à l'écart de cette personne et vais essayer de n'attacher aucune importance à ce qu'elle fera ou ne fera pas.
- Et si elle fait quelque chose de nouveau et qui est dirigé vers toi, que feras-tu alors ?
- Heu... OK ! J'ai compris. Je me mettrai encore plus à l'écart et je vais essayer surtout d'être très prudent à ne pas alimenter la négativité parce qu'elle aura essayé de provoquer la mienne. Donc je vais me surveiller en être patient et tolérant d'abord avec moi-même pour mieux me recentrer sur celui que je suis et non qu'elle croit que je suis.
- Super ! Il ne te reste plus qu'à mettre tout cela à l'exercice. En n'oubliant pas toutefois que la négativité est une force noire très utile et ayant aussi son côté divin. Son travail, aussi répugnant semble t'il être, est de nous montrer le chemin qu'il est bon que nous prenions et, pour ce faire, elle se nourrit de tout ce qui est négatif et qui émane de nous. Plus on lui donne à manger et plus elle devient grosse, grande et forte. Plus elle prend de la place et moins il est reste pour la force positive; la force lumineuse. Par contre, il est très facile et simple de lui enlever la place qu'elle a pris, ou plus exactement qu'on lui a laissé prendre. Il suffit de prendre conscience de ce que je viens de t'expliquer.
- Alors ça veut dire que même si j'ai tout compris et que je fais tout bien, je ne peux même pas l'enseigner à d'autres ?
- Tu as compris avec exactitude l'effet pervers de la situation. C'est vrai, on ne peut pas l'enseigner. C'est exactement le chemin spirituel. Chacun doit aller sur son propre chemin, faire ses propres démarches, engager sa propre volonté, sans s'occuper de ce qui se passe chez l'autre. Au fur et à mesure que tu acquiers plus de compréhension, plus de connaissance, alors la divine providence se chargera de te faire rencontrer d'autres personnes, non plus évoluées, d'un niveau supérieur non plus, mais tout simplement un peu plus avancées sur leurs chemins qui commencent à se réunir pour commencer à faire une route plus grande. La spiritualité est tout simplement le chemin qui t'amène à ta liberté personnelle. Et il ne peut y avoir aucune liberté sans avoir au préalable cassé les chaînes, les attachent, les liens, qui te relient à toute densité avec l'outil puissant qu'est le pardon.
_______________________________

Quel que soit ton rêve, commence-le. L'audace a du génie, du pouvoir et de la magie. Prends pour outils l'amour comme épée et l'humour en bouclier.
Si tu crois en toi, alors l'Univers tout entier se pliera à ton désir.

Jean Luc
Revenir en haut Aller en bas
http://www.association-liah.com/
chantara
Founder & Team Manager
Founder & Team Manager
avatar

Nom : Agent Dana Scully
Messages : 17788
Date d'inscription : 09/05/2009
Age : 56
Localisation : entre ciel et terre

MessageSujet: Re: L’outil puissant qu’est le pardon.   Mer 24 Aoû 2016 - 9:51

Ooups !
Tres difficile le pardon. plus dure il est, plus dure on a été humilié, maltraité.
*J'essaie personnellement d'arriver à me détacher de l'action négative pour analyser , comprendre pourquoi tel agissement. Ensuite, je le(la) pleins d'etre obliger à de telle méchanceté pour arriver a vivre....
sa vie est elle si vide que cela , qu'elle la remplie avec des choses/actions mauvaises envers les autres.
Ensuite, je regarde et observe ma propre vie et je me dis que j'ai de la chance d'etre Moi, car je ne fais pas le mal (tout au moins pas volontairement) et j'ai assez d'interessant pour ne pas etre obligée d'en arriver a m'occuper des autres en mal.
Alors je lui pardonne parce qu'a mes yeux elle souffre pour faire ca. Et que moi, n'ayant pas d'interet à la(le) cotoyer je prefére passer mon chemin et me tourner vers des gens a un autre niveau de vibration.


Ca c'est la théorie.
en pratique j'y arrive plus ou moins vite selon le degré d'intimité/affection d'ou le mal est arrivé.
plus la (le) personne est proche plus ca fait mal !
je prend du recul , je leche mes plaies, qq fois je pleure et je reprends du début *
Mais il y a des fois ou le pardon est difficile, tres difficile.
j'ai un souvenir que me remonte en tete ( mon divorce) pour ne pas le nommer.
j'ai mis.... 2 1/2 ans pour PARDONNER et tourner la page.

Aujourd'hui je suis fière qu'avoir pardonné.
lorsque je pense à mon ex mari ou que je le vois. Je n'ai plus ce petit pincement au coeur, on se croise aussi sereinement que si je croisais un étranger. J'ai vécu 20 ans avec cette personne, et je ne ressens RIEN. En fait, c'est cela qui est incroyable et étonnant !
je ne ressens Rien. Comment cela est il possible ?
20 années de quotidien joie, peine, amour, expérience . Et puis, Rien...
le chemin à été long, j'ai fait du mal autour de moi (ma fille) sans m'en rendre compte , elle m'a aidé a surmonter la souffrance morale et physique. Elle meme à énormément souffert sans que je le vois et grace a elle , j'ai réussi a Pardonner.

Etre a nouveau bien dans sa vie.
Etre satisfaite d'ou l'on est et avec qui l'on est.
prendre conscience que sans c'est 20 années avec cette autre personne, jamais je ne serai arrivée ou j'en suis aujourd'hui, ni avec qui je suis.
Car notre passé, fabrique notre avenir.
Nos actions, forge notre personnalité.
Il ne faut pas se tromper pour etre SOI.


Qu'importe ce qu'on vous a fait ! Pardonner ! juste pour vous.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://geneaucorinne.wixsite.com/monsite
Jean Luc
Enquêteur - X Files
Enquêteur - X Files
avatar

Nom : Le Face et Cieux
Messages : 219
Date d'inscription : 14/08/2016
Localisation : Seine et Marne

MessageSujet: Re: L’outil puissant qu’est le pardon.   Ven 26 Aoû 2016 - 21:24

Ça n'est pas du tout parce que l'on est apte à comprendre autrui que l'on se doit de l'accepter.
On peut très bien le comprendre et, pour autant, refuser d'admettre que ce qu'il fait est bien pour nous.
Personnellement, c'est mon cas. J'ai une très bonne disposition à comprendre l'autre et refuser en masse ses agissements, pensées, paroles ou actes.

Par ailleurs, les épreuves que nous avons à dépasser (je veux parler des épreuves majeures de nos vies), nous les avons choisies. Ensuite, libre à nous de redoubler d'efforts pour les dépasser autant que faire ce peut. Ce n'est qu'avec un minimum de recul (et souvent beaucoup) que nous pouvons comprendre que celle ou celui qui nous à fait tant de mal, ou l'épreuve qui nous à tant détruit, n'était là que pour que nous puissions nous donner les moyens d'aller plus loin.
Comme tu le dis très justement, ça, ce n'est que la théorie.

La pratique... c'est je gueule, je pleure, j'en veux à la terre entière, je hurle, je crache et je vomis !
Et puis... je finis par me dire...

Aujourd'hui, c'est ce que j'ai, alors qu'est ce que je peux faire avec ce que j'ai ?

Ce n'est qu'à partir de ce moment que je vais pouvoir comprendre comment je vais m'y prendre pour avancer, sachant que personne ne peut me donner des cours car personne ne chausse mes chaussures pour faire mon chemin à ma place.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.association-liah.com/
Souléou
Retraité
Retraité
avatar

Messages : 2266
Date d'inscription : 23/02/2012
Age : 84
Localisation : Au soleil

MessageSujet: Re: L’outil puissant qu’est le pardon.   Sam 27 Aoû 2016 - 11:05

Je pardonne assez facilement en général cela dépend de qui venait l'attaque et de la profondeur à laquelle j'ai été touchée, mais je n'oublie jamais rien, ni les bonnes actions, pensées, ni les mauvaises.

Je me dis que c'était ma façon de les recevoir, interpréter parfois, qui est la cause de mon déplaisir ou de ma souffrance, cela me permet de pardonner, mais il ne faut pas y revenir trop souvent, car au bout du compte si je me sens encore plusieurs fois attaquée ou méprisée, ou... que sais-je, soit j'écarte définitivement de mon amitié ou de ma tendresse, la personne en question, soit je fonce dans le tas et alors mes paroles atteignent des sommets pas agréables pour l'autre car elles tapent juste là où ça fait mal. ensuite je prends définitivement mes distances, mais il faut vraiment m'avoir poussée à bout.
En ce moment j'ai une personne proche dans le collimateur, j'encaisse tant et plus ses reproches, justifiés à ses yeux, parfois aux miens, auquel cas je ne dis rien, mais si cela dépasse ce que je peux supporter, je mettrai un terme à tout cela. Je sais que j'y perdrai quelque part, mais l'autre aussi au bout du compte s'en mordra les doigts. Je n'accepterai pas encore longtemps d'être toujours le bouc émissaire, celle qui a toujours tort quoi qu'elle fasse ou dise, ou le contraire.
Revenir en haut Aller en bas
chantara
Founder & Team Manager
Founder & Team Manager
avatar

Nom : Agent Dana Scully
Messages : 17788
Date d'inscription : 09/05/2009
Age : 56
Localisation : entre ciel et terre

MessageSujet: Re: L’outil puissant qu’est le pardon.   Lun 29 Aoû 2016 - 11:47

Le pardon est indispensable pour ne pas emmagasiner des pensées négatives et nous permettre à nous d'abord, d'évoluer. Donc malgré la douleur et le travail sur nous que nous devons faire, il faut Pardonner.
Comprendre, l'acceptation effectivement est facultative, mais le pardon indispensable.
il m'a fallu arriver à 50 ans pour le comprendre.
car au Grand Jour, nous serons notre juge de nos actes. Le pardon fera toute la différence.

en tout cas, c'est ce que je crois aujourd'hui ... merci la vie

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://geneaucorinne.wixsite.com/monsite
Jean Luc
Enquêteur - X Files
Enquêteur - X Files
avatar

Nom : Le Face et Cieux
Messages : 219
Date d'inscription : 14/08/2016
Localisation : Seine et Marne

MessageSujet: Re: L’outil puissant qu’est le pardon.   Jeu 1 Sep 2016 - 15:04

Souléou.
Je ne suis pas toi mais mon conseil, n'attend surtout pas que l'autre dépasse les bornes. Mets y un terme bien avant. Le faire te permettra de ne pas éclater en mille morceaux et perdre du temps et de l'énergie à te reconstituer après. Quant à l'autre, cela lui permettra de s'apercevoir qu'il ou elle a été trop loin, mais peut-être pas de comprendre ni en quoi, ni pourquoi, ce qui n'est pas vraiment un problème. Il t'appartient de gérer tes blessures mais l'autre doit en faire de même. Dans la mesure où les reproches sont récurrences, cela signifie de façon intrinsèque que l'autre ne veut pas les gérer et attend de toi que tu le fasses. C'est très inconscient et sournois, je le reconnais.

Autrefois, je faisais comme toi, je patientais énormément et il fallait aller très loin pour me faire sortir de mes gonds et, à chaque fois, mes colères étaient terribles et me faisaient autant de mal à moi qu'à l'autre. Aujourd'hui, mes colères sont quasiment inexistantes mais j'agis beaucoup plus tôt.
Et parfois, cela permet (même si rare) de reprendre le cours de l'amitié.

J'avertis une ou deux fois et ensuite, sans colère, je tranche. Il arrive aussi que je ne prévienne pas du tout avant de trancher dès que je suis convaincu que l'autre était pleinement conscient de ses agissements.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.association-liah.com/
Souléou
Retraité
Retraité
avatar

Messages : 2266
Date d'inscription : 23/02/2012
Age : 84
Localisation : Au soleil

MessageSujet: Re: L’outil puissant qu’est le pardon.   Jeu 1 Sep 2016 - 15:56

Tu as raison Jean-Luc, parfois j'ai le cœur tellement piétiné qu'il me semble qu'il saigne à l'intérieur de moi. Contre toute espérance j'essaie de maintenir un lien, si ténu soit-il, mais je sais que pour ma santé physique et mentale il faudra bien qu'un jour ou l'autre je me décide à rompre toute relation, quoi qu'il m'en coûte.
Revenir en haut Aller en bas
lune
Honorable Membre
Honorable Membre
avatar

Messages : 1931
Date d'inscription : 21/05/2012
Localisation : sur la Lune !

MessageSujet: Re: L’outil puissant qu’est le pardon.   Jeu 1 Sep 2016 - 16:49

Il m'arrivait aussi bien des colères. Maintenant, je m'éloigne plus facilement, cela me permet de rester à peu près en équilibre. J'ai pu de la sorte retrouver une certaine estime de moi.
N'hésite pas, Souléou, si tu penses que la relation est toxique. Il est certain que, lorsqu'une attaque est répétée, elle épuise. Même si, parfois, elle peut permettre de se demander pourquoi on attire cette énergie négative et elle peut nous faire avancer.
Il faut juste respecter nos propres limites.
Revenir en haut Aller en bas
http://stoplinkyvarest.canalblog.com
Jean Luc
Enquêteur - X Files
Enquêteur - X Files
avatar

Nom : Le Face et Cieux
Messages : 219
Date d'inscription : 14/08/2016
Localisation : Seine et Marne

MessageSujet: Re: L’outil puissant qu’est le pardon.   Jeu 1 Sep 2016 - 20:19

Sur ce site canadien, prenez le temps de regarder ces deux vidéos d'environ 30 mn chacune.
Peut-être aussi les connaissez vous.
Ca vaut le coup Wink

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.association-liah.com/
Souléou
Retraité
Retraité
avatar

Messages : 2266
Date d'inscription : 23/02/2012
Age : 84
Localisation : Au soleil

MessageSujet: Re: L’outil puissant qu’est le pardon.   Jeu 1 Sep 2016 - 20:24

Je connais les petits bonshommes et aussi Jacques Martel. Je l'ai rencontré plusieurs fois ici dans des salons. Il n'est pas spécialement sympathique, mais j'aime bien ce qu'il fait ce qui est le principal.
J'ai aussi son "grand dictionnaire des malaises et maladies" qui m'a beaucoup aidée pendant un moment, c'est assez basique mais pour commencer c'est bien et plus à la portée de tous.
Revenir en haut Aller en bas
Jean Luc
Enquêteur - X Files
Enquêteur - X Files
avatar

Nom : Le Face et Cieux
Messages : 219
Date d'inscription : 14/08/2016
Localisation : Seine et Marne

MessageSujet: Re: L’outil puissant qu’est le pardon.   Jeu 1 Sep 2016 - 20:33

Je ne le connais pas du tout, ne l'ayant jamais approché. Les exercices qu'il propose sont bons, c'est tout pour moi. Mais il est vrai que je le sens un peu infatué.

En ce qui concerne les maladies, il y en a un que j'utilise. Je le trouve très bien et surtout, il apporte non seulement une compréhension de pas mal de maladies, mais aussi leurs notions spirituelles.

La clef vers l'autolibératon de Chritiane Beerlandt
Revenir en haut Aller en bas
http://www.association-liah.com/
lune
Honorable Membre
Honorable Membre
avatar

Messages : 1931
Date d'inscription : 21/05/2012
Localisation : sur la Lune !

MessageSujet: Re: L’outil puissant qu’est le pardon.   Sam 3 Sep 2016 - 15:35

Merci pour l'info, je ne connais pas du tout cette auteure.

Je me sers surtout de mes cours de Bio Textus, et aussi des travaux de Hamer et de Christian Flèche.

Ce qui ne nous loupe pas, c'est que le corps ne ment pas. On peut avoir l'impression qu'un problème est réglé, qu'on a pardonné par exemple, pour rester dans le sujet, et il arrive un événement qui réveille l'animosité et montre à quel point le pardon n'est pas complet.

Lors d'un stage, me voyant arriver, un des intervenants, qui me connaissait d'autres stages, m'a dit: on voit que tu as pardonné, mais pas encore au niveau de tes cellules. Je n'avais strictement rien dit.
Ce fut une belle prise de conscience de la profondeur à atteindre pour se libérer complètement. Le corps est partie prenante du processus.
Revenir en haut Aller en bas
http://stoplinkyvarest.canalblog.com
Jean Luc
Enquêteur - X Files
Enquêteur - X Files
avatar

Nom : Le Face et Cieux
Messages : 219
Date d'inscription : 14/08/2016
Localisation : Seine et Marne

MessageSujet: Re: L’outil puissant qu’est le pardon.   Sam 3 Sep 2016 - 18:47

C'est tout à fait ça.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.association-liah.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L’outil puissant qu’est le pardon.   

Revenir en haut Aller en bas
 
L’outil puissant qu’est le pardon.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L’outil puissant qu’est le pardon.
» Prière de pardon pour Céline
» LE PARDON Compilation de textes
» Une belle leçon de pardon....
» Outil: balai magique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Minuit sonne ! :: QUARTIER GENERAL - F.B.I. - Agent spécial :: Témoignages/Expériences vécues/Débats/Etude de cas-
Sauter vers: