Minuit

LES 12 COUPS DE MINUIT. La brume stagne sur le cimetière silencieux simplement éclairé par la lune. Sur une tombe est assis un chat noir.... IL Y A QUELQUE CHOSE DE PAS NORMAL! Ici on débat, parle, expose des idées et des points de vue sur l'Etrange.
 
AccueilPortailGalerieMembresS'enregistrerConnexion

MINUIT RECHERCHE DES TEMOIGNAGES ETRANGES

OU INEXPLIQUES SUR DES EXPERIENCES PARANORMALES

QUI VOUS SERAIENT ARRIVEES....

contactez le support et inscrivez vous

pour avoir acces au forum.

Forum des Expériences vécues/Témoignages

GRACE A L'ANONYMAT D'INTERNET RACONTEZ NOUS VOTRE HISTOIRE....


Toutes les semaines de nouveaux articles à lire...

les 8 ans de Minuit



La pratique de la MAGIE est DANGEREUSE.
LES RITUELS ET INVOCATIONS peuvent etre
lourds de conséquences. ATTENTION !
Notre forum est encyclopédique et n'est pas
expérimenté pour apporter une aide appropriée.


Sur Minuit, le Forum ABRACADABRA
n'aborde la MAGIE dans sa forme THEORIQUE.
-Les articles sont écrits et postés par des passionnés,
c'est à dire : Vous et moi.




Partagez | 
 

 Jésus... En fait, en quelle année sommes-nous ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Jean Luc
Enquêteur - X Files
Enquêteur - X Files
avatar

Nom : Le Face et Cieux
Messages : 123
Date d'inscription : 14/08/2016
Localisation : Seine et Marne

MessageSujet: Jésus... En fait, en quelle année sommes-nous ?   Mar 20 Déc 2016 - 18:14

Jésus serait né le...

En quelle année sommes-nous ?

Voilà bien des années que je fouille, que je cherche, et que je ne trouve pas de précisions suffisantes mais, depuis un petit moment, ça bouge !

Ce tout petit détail n'arrêtera certainement pas la terre de tourner, mais peut-être cela arrêtera-t-il mes idées de tourner en rond…
A force de fouiller, on finit toujours par dénicher quelques petites choses et, ce qui ne pouvait pas l'être des années auparavant, le devient plus tard.

Il semble que Jésus soit né un 12 avril de l'année -4.
Ce qui m’amuse beaucoup car je suis né un 12 avril !
Toutefois, je tiens quand même à vous affirmer que je ne suis pas parvenu à marcher sur l’eau. Ça mouille toujours autant. Homme de peu de foi que je suis !

En fait, il est encore délicat de dire une date avec grande précision. Cependant, il semble avéré que sa naissance se soit faite à peu de choses près entre la mi-mars et la mi-avril de l’année -4.
En ce qui concerne l’année -4 là, les études poussées des scientifiques et des hagiographes semblent beaucoup plus unanimes maintenant.

Autrement dit, et selon la Sainte Église Catholique, Apostolique et Romaine, Jésus est né avant Jésus !
Zut alors, l’Église est à la bourre !
Allez donc savoir… Peut-être que la bureaucratie pontificale et épiscopale en sont la cause.
Je la soupçonne pourtant d’être parfaitement informée, mais c’est mon côté suspicieux sans doute.
Il y a de quoi s’amuser un peu, non ?

Ceci signifierait, par conséquent, que nous ne sommes pas en l'an 2016 mais en l'an 2020, et presque en l'an 2021, puisque nous sommes en décembre 2016, selon notre datation !

Et vous allez penser qu'il s'agit là d'une petite broutille ?
Pour ma part, je ne le crois pas du tout.

Selon le calendrier maya, 2012 s'annonçait être la fin des temps.
À tort ou à raison ?
Nos montres et nos réveils continuent de tourner… et de sonner le matin !
Dommage !

Cependant, les mayas ne prenait pas en compte, dans leurs calculs, la naissance de Jésus. Donc, si l’on tient compte de ces 4 ans en défaut, l’année 2012 ne peut pas être 2012 mais devrait plutôt être 2016.
Dans la mesure où l'on vérifie la précision astronomique des mayas, selon un calcul basé sur le temps sidéral, on peut s'apercevoir qu'il y a une erreur de calcul. On peut aisément imaginer que la cause provient du fait qu’ils n’avaient pas encore inventé la calculette électronique.
À moins que ce ne soit pas une erreur…
Stupeur !
Eh oui, ils savaient fort bien tenir compte du temps angulaire, eux, ou encore du temps sidéral.

Qu’est-ce que le temps sidéral ?

Nous avons pour habitude de compter le temps de façon linéaire. On l’appelle en effet le temps linéaire, ou encore le temps cursif (il court, il court, non pas le furet mais le temps).

Le temps linéaire est la longueur de temps que met le soleil pour effectuer une révolution, partant d’un point exact, pour revenir à ce même point exact. Nous disons que cette longueur de temps est égale à 24 heures.

Le temps sidéral, quant à lui, est un tout autre calcul. Le temps sidéral est un temps angulaire. Pour faire simple, c’est le temps que prend le soleil pour faire une révolution, en tenant compte du fait que nous devons replacer les étoiles de notre voûte céleste au même écart angulaire qu’à leur point de départ.
Et c’est là que les choses se gâtent un peu.

Pour retrouver les étoiles dans la même position angulaire, il faut 23 heures et 56 minutes de notre temps solaire, c’est-à-dire qu’il faut 24 heures et 4 minutes du temps sidéral pour correspondre à 24 heures du temps solaire, même si notre univers est en continuelle expansion.

Selon nos calculs d’autrefois, 2012 c’est 2012 !
Maintenant… c’est déjà moins sûr. 2012, c’est 2016 !
Oui mais alors ?
2016, c’est quoi ?
Eh bien tout simplement 2020 !

Il y a quelques années, en 1996 exactement (cela se trouve partiellement inscrit dans mon livre sur la numérologie publié en 2004), j’ai calculé et reçu la compréhension que la fin des temps, selon les mayas et en tenant compte de la marge d’erreur, semble être reportée entre l'équinoxe de printemps et le solstice d'été 2023.

Si cette compréhension m’est acquise, je n’avais pas encore compris qu’alors, en 1996, nous étions déjà en l’an 2000.
Or, 2012 – 4 (les 4 années de défaut) nous amène à 2008. Et 2008 a été l’année charnière qui a fait plonger l’économie planétaire vers le chaos. Depuis ce moment précis, cette économie planétaire se trouve en chute libre et vertigineuse, et en dépit du fait qu’on nous prône que tout va mieux, ce n’est pas terminé. Ce n’est pas non plus en serrant les vis de partout qu’on inversera la vapeur mais en en inventant une nouvelle, une inédite, n’en déplaise à tous les redresseurs de tort.

Il se peut que l'acharnement des énergies contraires soit à son paroxysme en ce moment précis, ce qui laisse présager bien des choses qui ne sont pas forcément les pires, bien au contraire. Même si la descente continue, nous ne sommes plus très loin du fond du trou.
Et dès que l’on est au fond du trou qu’arrive-t-il ?
On ne peut pas descendre plus bas, donc on peut remonter, à commencer par de nouveau regarder en haut.

Si l’on tient compte de la valeur d’un cycle général (selon la numérologie) pour l’humanité et à l’échelle d’une génération, nous sommes même au fond du trou.
Un cycle représente 9 révolutions solaires et non 9 révolutions sidérales. Nous sommes des humains dans le système solaire, bien qu’énergétiquement, nous soyons dans l’univers.

Maintenant faisons un petit topo !

Nous // Mayas // An N°
2012 // 2016 // 1
2013 // 2017 // 2
2014 // 2018 // 3
2015 // 2019 // 4
2016 // 2020 // 5
2017 // 2021 // 6
2018 // 2022 // 7
2019 // 2023 // 8
2020 // 2024 // 9

Nous nous trouverions donc en plein milieu du marasme, ce qui sous-entend que la moitié du plus profond est derrière nous, mais l’autre moitié se trouve devant nous.
En prenant en considération l’année dans laquelle nous nous trouvons, soit 2016 selon nous mais 2020 pour les mayas, nous avons 5 années d’hésitations et de tâtonnements. Le point milieu de 9 années est l’année 5. Le 5 représentent l’évolution, le changement, le mouvement. Tout va vite et rien n’est stable, ni durable.

Raison de plus pour ne surtout pas se laisser abattre, d’autant qu’il faut redoubler d’efforts en tout genre pour délaisser tous ceux et tout ce qui nous ont mal dirigé pour des raisons qui leurs sont propres et nous prendre en main, seuls, face à nous-mêmes.
Et il y a fort à parier pour que l'ascension tant attendue (la remontée énergétique) recommence à partir de ce moment de l'année 2023 (là où la courbe s’inverse enfin), depuis son point le plus bas (2012 + les 4 ans manquants, soit 2016, c’est-à-dire l’année 2020, moment le plus bas de la courbe).

Bien évidemment, cette remontée prendra elle aussi bien des années mais devrait se faire rapidement quand même (j’estime la durée de la remontée à une bonne quinzaine d'années au minimum), pour atteindre à son tour un paroxysme dont il se pourrait qu'il se situe entre 2035 et 2050 environ, et dont le paroxysme sera plus élevé que celui que l’on avait avant le début de notre chute, et peut-être même encore jamais atteint.

La chute dans laquelle nous nous trouvons n'a pas commencé en 2008, comme nous le disent nos économistes. Son coup d'envoi s'est fait en décembre 1999, mais sa mise en place a dû se faire vers l'équinoxe de printemps de l'année 1981, soit 25 ans avant ou encore la valeur d’une génération. Après la seconde guerre mondiale, nous avons eu le répit des “trente glorieuses” qui s’est terminé avec le premier choc pétrolier en 1973. Là, on compte un écart d’une génération, ou environ 25 ans.

Une génération descendante possède la mémoire, mais on n’en tient surtout pas compte. Une génération montante n’en a pas, et c’est très bien. On le préfère.
Lorsque l’on veut détruire, c’est important. Tandis que lorsque l’on veut construire, on tient compte de toutes les générations présentes.

Je note, sans ne pouvoir me l'expliquer pour le moment, qu'à chaque fois, ce genre de mise en place prend 2 cycles de neuf années, soit 18 ans.

Évidement, comme je ne suis pas dans le secret des dieux, je ne peux absolument pas dire que je suis dans le vrai. Ce ne sont là que mes analyses et compréhensions personnelles et avec mes moyens.

Des fois, nous les voyants, devins, médiums, on dirait qu’on se plante !

Quant au domaine des prédictions… cela peut aussi expliquer parfois que des délais totalement incompréhensibles apparaissent.
Par exemple, le voyant, devin, médium, avait bien compris et prévu tel ou tel événement qu’on ne voit pas arriver. Le voyant, devin, médium s’est donc trompé. C’est vrai, cela peut arriver. Nul n’est infaillible.

En fait et pour être plus exact, nous ne sommes pas en phase avec notre vraie réalité temporelle, ni en face d’elle. Nous avons 4 années de décalage dans certains cas (généralement pour les cas personnels), 18 dans d’autres plus généraux à l’échelle de l’humanité.

Mais au fait quelle heure est-il ?

Ah bon ?

En êtes-vous sûrs ?
______________________________________________
Quel que soit ton rêve, commence-le.
L'audace a du génie, du pouvoir et de la magie.
Prends pour outils l'amour comme épée et l'humour en  bouclier.
Si tu crois en toi, alors l'Univers tout entier se pliera à ton désir. Toujours plus haut.
Jean Luc Weil.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.association-liah.com/
Triskel
Modérateur Général
Modérateur Général
avatar

Messages : 9183
Date d'inscription : 23/02/2012
Localisation : Avalon

MessageSujet: Re: Jésus... En fait, en quelle année sommes-nous ?   Mar 20 Déc 2016 - 18:42

Je pensais déplacer ton sujet car nous avons déjà parlé de la date de naissance de Jésus ici:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Mais comme tu présentes tes calculs, je le laisse où il est.
Il y a bien des années déjà que j'avais lu que Jésus était né en moins 6, calculé d'après le passage d'une comète entre autres, mais qui peut savoir réellement en quelle année nous sommes?
Si la fin du monde doit se produire le 21 décembre 2016, c'est demain, tu vas affoler nos survivalistes! Shocked

_________________
Parmi les questions que l'avenir nous pose, il en est certainement auxquelles le passé à déjà répondu…. Maurice Druon
Il n’y a pas de religion supérieure à la vérité. Sages de Bénarès
Revenir en haut Aller en bas
http://triskele.eklablog.com/accueil-c23918892
Souléou
Honorable Membre
Honorable Membre
avatar

Messages : 2248
Date d'inscription : 23/02/2012
Age : 83
Localisation : Au soleil

MessageSujet: Re: Jésus... En fait, en quelle année sommes-nous ?   Mar 20 Déc 2016 - 20:30

Hou là là ! quelle leçon d'histoire ! Pour être franche j'avais déjà retenu depuis un certain temps que Jésus était né vers - 4 et au printemps, Avril si je me souviens bien. Donc sur ce point nous sommes d'accord.

Ensuite, pourquoi l'Eglise a-t-elle donné la date du 25 Décembre pour fêter Sa naissance ? simplement parce qu'il existait une fête païenne ce jour-là, et que pratiquement toutes ont servi de piédestal aux fêtes chrétiennes. On voulait remplacer les cultes antiques par la nouvelle religion (bien que le christianisme ne soit pas une religion, qui concerne plutôt : catholicisme, orthodoxie, protestantisme etc...) En plus le 25 /12 correspond au solstice d'hiver et la naissance du renouveau.

le calendrier maya n'annonçait pas la fin des temps, mais la fin d'un temps, et j'ai pu constater que depuis 2012 effectivement beaucoup de changements se sont produits et le temps semble s'accélérer. Est-ce que cela a commencé en 2008 comme tu l'écris ? je ne sais pas, je n'étais pas sensible à ce genre de situations cette année là, donc je m'abstiens de tout commentaire...

Pour le reste de ton message, bien que je te laisse volontiers tous les calculs auxquels tu t'es soumis, je suis d'accord avec toi sur pratiquement tous les points.

Voilà donc un sujet très intéressant, et j'attends maintenant avec impatience que celles et ceux qui le liront donneront, pour une fois, leur point de vue (bien sûr je ne parle pas des piliers de ce forum qui sont actifs ! lol! )

Au point de vue numérologique, je finis mon année 9 et dans quelques jours je commencerai l'an 1, j'en suis toute contente.
Revenir en haut Aller en bas
Jean Luc
Enquêteur - X Files
Enquêteur - X Files
avatar

Nom : Le Face et Cieux
Messages : 123
Date d'inscription : 14/08/2016
Localisation : Seine et Marne

MessageSujet: Re: Jésus... En fait, en quelle année sommes-nous ?   Mar 20 Déc 2016 - 20:50

Pourquoi le 25 décembre ?
L'histoire est connue mais pas encore partagée immensément.
C'est tout simplement l'alignement des trois étoiles du bouclier de la constellation d'Orion avec Sirius A de la constellation du Grand Chien. En tirant une médiane sur cet alignement, et en prolongeant cette médiane sur l'horizon, on trouve le point où le soleil va se lever le lendemain au-dessus de la ligne de l'horizon. Cette élévation se produit 3 jours après son point le plus bas vers le Nord (le 22 décembre solstice de l'hiver) et ne recommence son ascension vers le Sud que 3 jours plus tard (le 25 décembre).
C'est la légende du Soleil-Roi.
Les Romains de l'époque pour asseoir leur puissance, surtout au niveau des celtes et des gaulois (les gaulois n'étaient pas tous celtes) qu'ils n'arrivaient pas à soumettre, ont été dans le devoir d'inventer une nouvelle religion (le christianisme) en se servant de ce qui existait déjà. Ils n'ont pas eu d'autre choix puisque partout autour d'eux était le polythéisme. Il fallait donc faire mieux.

Quant aux survivalistes...
La fin des temps est un simple changement énergétique qui, il est vrai peut éventuellement amener une modification solaire, mais personne n'en est sûr.

Et puis, au risque de vous paraître aussi morbide que cynique, il faut bien mourir un jour Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://www.association-liah.com/
Souléou
Honorable Membre
Honorable Membre
avatar

Messages : 2248
Date d'inscription : 23/02/2012
Age : 83
Localisation : Au soleil

MessageSujet: Re: Jésus... En fait, en quelle année sommes-nous ?   Mar 20 Déc 2016 - 21:16

Je crois que tu connais mal l'histoire du christianisme qui n'a rien à voir avec les Romains.
Revenir en haut Aller en bas
Gipsy
Enquêteur - X Files
Enquêteur - X Files
avatar

Messages : 116
Date d'inscription : 29/04/2012
Age : 47
Localisation : Sur les routes, dans ma verdine

MessageSujet: Re: Jésus... En fait, en quelle année sommes-nous ?   Mer 21 Déc 2016 - 0:15

Bravo pour tes calculs Jean-Luc cheers

Mais, je suis d'accord avec Souléou.

Le christianisme prend et puise ses racines en Egypte ancienne.
Nous avons "transformé" et "réactualisé" la religion égyptienne antique , jusque dans sa pratique rituelle.

Si cela vous intéresse et compte tenu de l'heure tardive, je vous ferais un topo pendant les vacances de Noël.

Ceci ne retire rien au principe de l'existence d'une force d'amour universelle et créatrice.
Revenir en haut Aller en bas
Jean Luc
Enquêteur - X Files
Enquêteur - X Files
avatar

Nom : Le Face et Cieux
Messages : 123
Date d'inscription : 14/08/2016
Localisation : Seine et Marne

MessageSujet: Re: Jésus... En fait, en quelle année sommes-nous ?   Mer 21 Déc 2016 - 5:00

L'origine du christianisme prend sa source en terre de Judée et grâce aux égyptiens qui ont foutus dehors les yahouds (prêtres monothéistes de Aton, et dont le pharaon Aï a pris la suite de Aménophis IV qui au milieu de son règne a modifié son nom en Akhenaton), en les consignant en terre de "Judah" pays limitrophe de l’Égypte avec pour consigne première de résister à l'envahisseur hittite qui arrivait le plus souvent par cet endroit. Ceci a laissé le champ libre au Pharaon Aï pour restaurer le polythéisme et remonter l'économie du pays, ce qu'il est parvenu à faire. Cette "religion" qui n'en était pas encore une mais seulement une tradition culturelle de la légende du Soleil-Roi, prend elle-même sa source en Égypte, qui elle-même la prend bien plus loin sur le plateau de l'Asie Mineure, les hittites et les babyloniens... Les sumériens quant à eux ne semblaient pas avoir à proprement parler de religion en son sens propre, sauf à observer et respecter l'ordre naturel des choses, et à observer par la même occasion le ciel.
Mais ce sont les romains des premiers temps qui ont apporté le christianisme. D'une part à leurs dépends et par des romains convertis qui en avaient ras le bol des exactions de leurs dirigeants, de leurs hiérarchises et de toute une tribu de prélat coûtant horriblement cher au peuple et le massacrait en même temps, au nom d'un panthéon plutôt bien fourni et à l'image de celui de la Grèce, et d'autre part ayant tout fait pour rattraper le train en marche, ce qui leur permettaient d'assassiner à tout va tout ce qui pouvait représenter une religion qui n'était pas celle-ci. Procéder de cette façon permettait d'éliminer en premier tous les chefs de clans qui étaient soit des religieux, soit étaient guidés par des religieux. C'était une manœuvre politico-militaire comme il y en a eu bien d'autres, il n'y a pas si longtemps, en Asie par les chinois, par les japonais, par les khmers, et aujourd'hui par les "pseudo-musulmans".
Revenir en haut Aller en bas
http://www.association-liah.com/
Triskel
Modérateur Général
Modérateur Général
avatar

Messages : 9183
Date d'inscription : 23/02/2012
Localisation : Avalon

MessageSujet: Re: Jésus... En fait, en quelle année sommes-nous ?   Mer 21 Déc 2016 - 10:24

Je vois que chacun apporte ses convictions et c’est bien, voici les miennes:

Il est vrai que c’est Akhénaton qui le premier a instauré le monothéisme, il adorait le Dieu Soleil. Il était à mon avis le premier fanatique religieux, car il a voulu détruire tous les autres dieux millénaires et obliger tout son peuple à adopter les mêmes croyances que lui.

Mais ceci n’a rien à voir avec le 25 décembre.
Ces croyances sont dérivées de la religion antique des druides, qu’on appelle la vieille religion, la fête de Yule était vouée au solstice d’hiver.
Le solstice d'hiver est considéré depuis longtemps comme une période de naissances divines. On parle souvent de vierge pure dans le christianisme qui aurait donné naissance au Christ. Rien de bien nouveau, Krishna, Bouddha, Zoroastre seraient aussi nés d'une femme vierge.
La Déesse qui donne naissance au soleil, aux dieux etc... montre par là sa pureté sans faille, n'importe quelle femme ne pourrait pas enfanter un Dieu. Il s'agit plus d'une virginité de l'âme (la Déesse incarnant le grand Tout), on célèbre donc la pureté originelle de la Déesse à Yule.
Ce jour deviendra à compter du IVe siècle après J.C. le Noël chrétien fixé au 25 décembre par le pape Télesophe, date de la naissance du dieu Mithra. Mithra était vénéré par les romains et cette religion prenant une grande ampleur, l’Eglise a décidé de faire naître le Christ le 25 décembre pour éteindre le mithraïsme.

D'ailleurs, la plupart des symboles associés à Noël sont païens plutôt que chrétiens : la bûche, le houx et le gui, le sapin, la décoration lumineuse des rues, les rennes dans le ciel... rappel du dieu cornu.
Les Druides, les sorcières et les prêtresses célèbrent souvent Yule juste avant l'aube et ce jusqu'au lever du soleil. On faisait de grands feux pour accueillir le retour de la lumière solaire.
Les jours commencent à rallonger, on fête donc au solstice la renaissance du Dieu Soleil. Dans presque toutes les cultures et religions, le solstice d'hiver marque l'ouverture d'une période de festivités plus ou moins longue.

En quelle année sommes-nous vraiment:
Pour les rosicruciens qui calculent depuis Akhénaton, nous sommes en 3369, pour les Chinois et bien d’autres culture les calculs sont bien différents.
Est-ce bien important? Je ne crois pas.

Et ce que dit Jean Luc concernant l’astronomie est très juste, les 3 étoiles d’Orion sont devenus les rois mages.


_________________
Parmi les questions que l'avenir nous pose, il en est certainement auxquelles le passé à déjà répondu…. Maurice Druon
Il n’y a pas de religion supérieure à la vérité. Sages de Bénarès
Revenir en haut Aller en bas
http://triskele.eklablog.com/accueil-c23918892
Souléou
Honorable Membre
Honorable Membre
avatar

Messages : 2248
Date d'inscription : 23/02/2012
Age : 83
Localisation : Au soleil

MessageSujet: Re: Jésus... En fait, en quelle année sommes-nous ?   Mer 21 Déc 2016 - 10:38

Non, Jean-Luc, encore une fois ce ne sont pas les Romains convertis ou non qui ont introduit le christianisme, mais les apôtres de Jésus.Saint Pierre à Rome, Saint Jean en Grèce, d'autres en France, Saint Paul je ne sais plus où c'est d'ailleurs lui qui a "créé" le christianisme et non Jésus, etc...

Tiens je viens de trouver un bon texte sur l'historique non seulement de la création du christianisme mais de son expansion dans le monde.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Exact Triskel, sauf en ce qui concerne l'histoire des rois mages car dans les textes anciens de divers pays ce sont trois envoyés, des mages et non des rois, qui sont partis à la recherche de Jésus. Quant à la fameuse étoile qui les aurait guidés, il s'agirait d'une comète, mais je n'ai pas les textes sur l'ordinateur et les rechercher me prendraient trop de temps. Les astronomes sont d'accord sur ce point.
Revenir en haut Aller en bas
Triskel
Modérateur Général
Modérateur Général
avatar

Messages : 9183
Date d'inscription : 23/02/2012
Localisation : Avalon

MessageSujet: Re: Jésus... En fait, en quelle année sommes-nous ?   Mer 21 Déc 2016 - 12:02

Il faut vraiment que tu coupes les cheveux en quatre Souléou? Rois mages ou mages tout court, qu'est-ce que ça change puisque tout cela n'est qu'une légende?
Quant à la comète nous en avons parlé dans l'article dont je donne le lien plus haut.

_________________
Parmi les questions que l'avenir nous pose, il en est certainement auxquelles le passé à déjà répondu…. Maurice Druon
Il n’y a pas de religion supérieure à la vérité. Sages de Bénarès
Revenir en haut Aller en bas
http://triskele.eklablog.com/accueil-c23918892
Souléou
Honorable Membre
Honorable Membre
avatar

Messages : 2248
Date d'inscription : 23/02/2012
Age : 83
Localisation : Au soleil

MessageSujet: Re: Jésus... En fait, en quelle année sommes-nous ?   Mer 21 Déc 2016 - 12:30

Tu sais bien Triskel que les légendes ont toujours une source dans la réalité. Je râle de ne pouvoir retrouver ces textes.
Revenir en haut Aller en bas
Jean Luc
Enquêteur - X Files
Enquêteur - X Files
avatar

Nom : Le Face et Cieux
Messages : 123
Date d'inscription : 14/08/2016
Localisation : Seine et Marne

MessageSujet: Re: Jésus... En fait, en quelle année sommes-nous ?   Mer 21 Déc 2016 - 18:18

Oui, en effet, l'origine vient de Mithra qui prenait sa source sur l'alignement stellaire dont j'ai parlé plus haut, promu par les romains pour asseoir un empire sur une zone qu'ils ne parvenaient pas à contrôler vraiment (notamment la Gaulle mais pas que). Ils vénéraient déjà, pour certains mais pas tous, ce dieu solaire Mithra et ils en ont profité.

Mais je vous présente toutes mes excuses si j'ai levé sans m'en rendre compte un débat passionné.

La date de naissance du Christ en tant que telle, en ce qui me concerne, n'a aucune espèce d'importance, d'autant que nul ne peut prétendre qui a été vraiment Jésus. En tout cas, vraisemblablement pas ce que notre Sainte Mère L’Église en dit.
Si j'en crois les contemporains de Jésus, en Grèce et à Rome, il n'y a pas grand monde qui en parle. Ce qui, pour un homme qui aurait déclenché tant de passion, est un manque très grave de la part de ceux qui parlaient et écrivaient volontiers de leurs contemporains.
L'Islam en parle un peu, mais pas beaucoup, comme d'un homme qui a été un prophète. Le mot prophète est sans doute à comprendre dans son sens propre : celui qui parle de Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.association-liah.com/
Triskel
Modérateur Général
Modérateur Général
avatar

Messages : 9183
Date d'inscription : 23/02/2012
Localisation : Avalon

MessageSujet: Re: Jésus... En fait, en quelle année sommes-nous ?   Mer 21 Déc 2016 - 18:38

Oh là là Jean Luc, il ne faut surtout pas t'excuser, bien au contraire! Ce forum est justement fait pour débattre, confronter nos idées et nos opinions tout en respectant celle des autres, car nous savons bien, comme tu le dis, que personne ne détient la vérité. C'est intéressant de lire ce que les autres membres pensent d'un sujet ou d'un autre et ça nous fait réfléchir aussi.
En effet l'histoire de Jésus à été énormément brodée, et nul ne sait qui a réellement écrit les évangiles qui sont intégrés dans la Bible, et qui d'ailleurs se contredisent; je me reporte personnellement à l'évangile de Thomas et celui de Philippe, apocryphes, qui se contentent de reporter les paroles de Jésus et ça me donne une autre vision des choses sans doute plus conforme à la réalité.

_________________
Parmi les questions que l'avenir nous pose, il en est certainement auxquelles le passé à déjà répondu…. Maurice Druon
Il n’y a pas de religion supérieure à la vérité. Sages de Bénarès
Revenir en haut Aller en bas
http://triskele.eklablog.com/accueil-c23918892
Souléou
Honorable Membre
Honorable Membre
avatar

Messages : 2248
Date d'inscription : 23/02/2012
Age : 83
Localisation : Au soleil

MessageSujet: Re: Jésus... En fait, en quelle année sommes-nous ?   Mer 21 Déc 2016 - 18:46

Débat passionné et passionnant surtout sur ce forum, intéressant souvent, mais parfois aussi un peu mollasson !

Bien sûr que les contemporains de Jésus ne pouvaient guère en parler quoi que certains l'ont fait comme... zut j'ai oublié son nom, tant pis. Il faut quand même se souvenir qu'ils n'avaient pas Internet pour avoir des nouvelles fraîches de tous les endroits du monde chaque matin au réveil ecran ses apôtres se sont dispersés bien après sa mort, aussi sa doctrine ne s'est répandue que peu à peu.
ne pas oublier non plus qu'un nombre incalculable de nouveaux chrétiens étaient livrés aux jeux des cirques et ont péri bien cruellement, donc pendant pas mal de temps, Ses Paroles étaient répandues dans des cercles étroits. L'Eglise à ses débuts était discrète et ne ressemblait en rien à ce que nous connaissons.

Comme tu le dis le Coran en parle, mais le révère comme le premier des Prophètes, le plus important après Mahomet !
Revenir en haut Aller en bas
Souléou
Honorable Membre
Honorable Membre
avatar

Messages : 2248
Date d'inscription : 23/02/2012
Age : 83
Localisation : Au soleil

MessageSujet: Re: Jésus... En fait, en quelle année sommes-nous ?   Mer 21 Déc 2016 - 18:49

Exact Triskel, les évangiles ont été tellement mal traduits d'abord, puis certainement "arrangés" un peu selon les époques et le message que "l'on" voulait faire passer. Pour moi je ne me fie qu'aux évangiles de Thomas, Jacques, Philippe, Marie-Madeleine... et traduits directement depuis la langue avec laquelle ils ont été écrits, soit en araméen, soit en grec.
Au fait, une erreur souvent commise, les évangiles ne font pas partie de la Bible, pas plus que les Actes des Apôtres.
Revenir en haut Aller en bas
Triskel
Modérateur Général
Modérateur Général
avatar

Messages : 9183
Date d'inscription : 23/02/2012
Localisation : Avalon

MessageSujet: Re: Jésus... En fait, en quelle année sommes-nous ?   Mer 21 Déc 2016 - 18:56

Si tu veux que la Bible ne soit que l'Ancien Testament, O.K., mais dans toutes les Bibles que j'ai pu lire les évangiles en font partie!
Et si tu veux continuer à ergoter, l'ancien testament n'est que l'histoire des Juifs et n'a rien à voir avec la chrétienté!

_________________
Parmi les questions que l'avenir nous pose, il en est certainement auxquelles le passé à déjà répondu…. Maurice Druon
Il n’y a pas de religion supérieure à la vérité. Sages de Bénarès
Revenir en haut Aller en bas
http://triskele.eklablog.com/accueil-c23918892
Souléou
Honorable Membre
Honorable Membre
avatar

Messages : 2248
Date d'inscription : 23/02/2012
Age : 83
Localisation : Au soleil

MessageSujet: Re: Jésus... En fait, en quelle année sommes-nous ?   Mer 21 Déc 2016 - 19:13

Exactement, c'est l'histoire des hébreux donc c'est pour cela qu'elle ne contient pas les Evangiles, maintenant qu'ils aient été rajoutés - ils n'existaient pas dans la Bible au temps de ma jeunesse, d'ailleurs elle était interdite de lecture ! - par la suite, rien d'étonnant ! j'ai toujours eu d'un côté la Bible, qui ne m'intéressait guère soit dit en passant, et de l'autre les 4 Evangiles, ce n'est que bien plus tard que j'ai découvert les autres. Les deux Bible que je possède encore ne contiennent pas les Evangiles.
Revenir en haut Aller en bas
Gipsy
Enquêteur - X Files
Enquêteur - X Files
avatar

Messages : 116
Date d'inscription : 29/04/2012
Age : 47
Localisation : Sur les routes, dans ma verdine

MessageSujet: Re: Jésus... En fait, en quelle année sommes-nous ?   Mer 21 Déc 2016 - 19:14

Merci d'avoir fait le topo Jean-Luc. Very Happy

Juste une précision sur Akhénaton farao  qui est "dit" Pharaon  herétique  pour avoir instauré un temps le monothéisme.
A la base, sa démarche fut plus politique que religieuse.
Chaque dieu égyptien ayant un temple ou le culte lui était rendu, matin et soir ( telles nos matines et nos
vêpres!).Je ne m'étale pas sur le déroulement de cette cérémonie, ce serait long!
Celà dit, un grand prêtre officiait en lieu et place du Pharaon, a quila "tâche" échevait .

Les temples n'étant pas de simples lieux de pratiques de dévotion et de rituels religieux mais de véritables institutions organisées et hiérarchisées avec des prêtres, des fonctonnaires, etc....

Il se trouve également , qu'outre le fait de revenir cher au pays en entretien, ( le clergé égyptien qui originellement devait se cantonner à une fonction  d'officiants , de ritualistes (chargés des cérémonies funéraires) , d'astronomes ou d'hémérologues (équivalents de nos actuels voyants astrologues)), prenaient de plus en plus d'autorité quant aux décisions politiques.

Celà déplaisant fortement à Akhénaton, il instaura la croyance en ATON, Dieu unique, et fit fermer les temples.

Il a ainsi réussit un doublé: Réaffirmer et asseoir une  autorité qui , depuis, même avant le règne de son père Amenhotep III était galvaudée pour les raisons explicitées ci-dessus , de ce fait, centraliser  et contrôler l'ensemble des décisions prises pour le pays et enfin, réaliser de très substantielles économies, de par la fermeture des temples , et le licenciement (et oui! déjà à l'époque!)des prêtres.
Revenir en haut Aller en bas
Gipsy
Enquêteur - X Files
Enquêteur - X Files
avatar

Messages : 116
Date d'inscription : 29/04/2012
Age : 47
Localisation : Sur les routes, dans ma verdine

MessageSujet: Re: Jésus... En fait, en quelle année sommes-nous ?   Mer 21 Déc 2016 - 19:30

Triskel a écrit:
Si tu veux que la Bible ne soit que l'Ancien Testament, O.K., mais dans toutes les Bibles que j'ai pu lire les évangiles en font partie!
Et si tu veux continuer à ergoter,  l'ancien testament n'est que l'histoire des Juifs et n'a rien à voir avec la chrétienté!


Ancien Testament =Bible "Hébraique":Pentateuque=Histoire du peuple Hébreu
Nouveau Testament =Evangiles.

Bible grecque dite "Des Septantes" destinée aux Juifs de la dispersion.

L'Ancien Testament a cette corrélation , certes lointaine avec les Evangiles, que la grande majorité des disciples et encore à l'heure actuelle , dirons nous, des catholiques sont issus de la lignée hébraique de Judas et Léa.
Revenir en haut Aller en bas
Triskel
Modérateur Général
Modérateur Général
avatar

Messages : 9183
Date d'inscription : 23/02/2012
Localisation : Avalon

MessageSujet: Re: Jésus... En fait, en quelle année sommes-nous ?   Mer 21 Déc 2016 - 19:36

Avec tout ça nous nous sommes beaucoup éloignés du sujet de Jean Luc qui voulait parler de ses calculs de datation. Toutes nos excuses Jean Luc, mais il semble bien que ce soit dans nos habitudes. Embarassed

_________________
Parmi les questions que l'avenir nous pose, il en est certainement auxquelles le passé à déjà répondu…. Maurice Druon
Il n’y a pas de religion supérieure à la vérité. Sages de Bénarès
Revenir en haut Aller en bas
http://triskele.eklablog.com/accueil-c23918892
Jean Luc
Enquêteur - X Files
Enquêteur - X Files
avatar

Nom : Le Face et Cieux
Messages : 123
Date d'inscription : 14/08/2016
Localisation : Seine et Marne

MessageSujet: Re: Jésus... En fait, en quelle année sommes-nous ?   Mer 21 Déc 2016 - 19:54

Il n'y a pas de mal.
J'apprécie beaucoup ta façon de voir les choses, Gipsy.
C'est une direction que je n'avais pas envisagé alors qu'elle tombe, elle aussi, sous le sens et je te remercie.
Me ferais tu le plaisir de développer cette idée, sur un plan politique et militaire, militaire car un pharaon était aussi un militaire ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.association-liah.com/
Souléou
Honorable Membre
Honorable Membre
avatar

Messages : 2248
Date d'inscription : 23/02/2012
Age : 83
Localisation : Au soleil

MessageSujet: Re: Jésus... En fait, en quelle année sommes-nous ?   Mer 21 Déc 2016 - 20:06

Akhénaton n'a pas seulement voulu faire des économies, il était réellement croyant en un dieu unique, extrêmement pieux, il a surtout voulu faire disparaître toutes les divinités antérieures, pour cela il a fait fermer les temples ce qui a levé contre lui tous les clergés qui en retiraient de bons bénéfices, et aussi une grande partie de la population qui ne comprenait pas qu'on lui ôte ses dieux, vénérés depuis tant de temps. D'ailleurs après lui c'est bien ce qui est arrivé, tout est rentré "dans l'ordre" !

C'est exactement ce qu'il s'est passé au début de l'Eglise, partout elle a essayé de substituer aux différents dieux locaux ou nationaux, le Dieu Unique.

Eh oui Triskel ! quand un sujet nous chatouille on dévie très, trop, facilement de celui qui a été lancé. Il faudrait arriver à prendre l'habitude d'en créer au lieu d'agir ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
Triskel
Modérateur Général
Modérateur Général
avatar

Messages : 9183
Date d'inscription : 23/02/2012
Localisation : Avalon

MessageSujet: Re: Jésus... En fait, en quelle année sommes-nous ?   Mer 21 Déc 2016 - 20:12

Je suis d'accord avec Gipsy sur le fond, sauf qu'il n'a pas restauré l'autorité du pharaon, bien au contraire, ne sachant pas gérer les réformes qu'il avait voulu instituer. Mais Akhénaton était tout de même un fanatique religieux qui passait son temps à prier son dieu et lui écrire des hymnes. Il ne s'inquiétait pas des affaires de son pays et si bien des pharaons ont été des guerriers ce n'était pas son cas.
Rêveur et négligent, il a plongé son pays dans la faillite.

_________________
Parmi les questions que l'avenir nous pose, il en est certainement auxquelles le passé à déjà répondu…. Maurice Druon
Il n’y a pas de religion supérieure à la vérité. Sages de Bénarès
Revenir en haut Aller en bas
http://triskele.eklablog.com/accueil-c23918892
Gipsy
Enquêteur - X Files
Enquêteur - X Files
avatar

Messages : 116
Date d'inscription : 29/04/2012
Age : 47
Localisation : Sur les routes, dans ma verdine

MessageSujet: Re: Jésus... En fait, en quelle année sommes-nous ?   Mer 21 Déc 2016 - 21:42

Merci Jean- Luc et avec plaisir.
Mais, tout d'abord, pardon de la distance prise avec ton sujet de départ. Rolling Eyes

Le fait est que Akhénaton n'était ni un militaire, ni un fin politique (sa politique extérieure fut un fiasco total) et encore moins un stratège.
Exception faite de la cruauté dont Néron était animé, des spécificités comportementales leurs sont communes ( la rêverie, le penchant pour le contemplatif , des dons artistiques violon ).
On ne lui connait pas de victoires militaires mais , à l'inverse, des pertes de territoires durement acquis par ses prédécesseurs ( Byblos, Meggido, Jérusalem, entre autres).

Par contre, son règne a été moteur d'un renouveau dans l'art, on parle d'ailleurs d'art amarnien , Tell-el-Amarna ou Akhetaton (L'Horizon d'Aton) , étant la nouvelle capitale.
Cet art est très naturaliste et innove en ce que le Pharaon se fait représenter en famille, jouant avec ses enfants.
Revenir en haut Aller en bas
Gipsy
Enquêteur - X Files
Enquêteur - X Files
avatar

Messages : 116
Date d'inscription : 29/04/2012
Age : 47
Localisation : Sur les routes, dans ma verdine

MessageSujet: Re: Jésus... En fait, en quelle année sommes-nous ?   Mer 21 Déc 2016 - 21:53

Jean Luc a écrit:
Il n'y a pas de mal.
J'apprécie beaucoup ta façon de voir les choses, Gipsy.
C'est une direction que je n'avais pas envisagé alors qu'elle tombe, elle aussi, sous le sens et je te remercie.
Me ferais tu le plaisir de développer cette idée, sur un plan politique et militaire, militaire car un pharaon était aussi un militaire ?

J'espère avoir un peu répondu à ta question.
Je te prie de bien vouloir m'excuser pour le peu d'informations apportées concernant le plan militaire et politique du sujet mais ce n'est pas ma partie en égyptologie.

Par contre,je te renvoie si tu le souhaites pour plus de précisions, aux ouvrages de Marc GABOLDE,Nicolas REEVES, Cyril ALDRED.
Revenir en haut Aller en bas
Jean Luc
Enquêteur - X Files
Enquêteur - X Files
avatar

Nom : Le Face et Cieux
Messages : 123
Date d'inscription : 14/08/2016
Localisation : Seine et Marne

MessageSujet: Re: Jésus... En fait, en quelle année sommes-nous ?   Jeu 22 Déc 2016 - 8:29

Oui, nous avons dérivé du sujet initial mais cela en valait aussi le coup.
Finalement, par un chemin différent, ça rejoint un peu ma pensée qui en devient un peu plus complète.
Merci beaucoup les filles !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.association-liah.com/
Triskel
Modérateur Général
Modérateur Général
avatar

Messages : 9183
Date d'inscription : 23/02/2012
Localisation : Avalon

MessageSujet: Re: Jésus... En fait, en quelle année sommes-nous ?   Jeu 22 Déc 2016 - 9:16

Merci Jean Luc d'avoir lancé cette discussion intéressante, j'espère que tu en auras d'autres.
Du coup je vais déplacer ce post dans " discussions philosophiques" puisqu'il n'a plus rien d'une expérience vécue. Merci à tous.

_________________
Parmi les questions que l'avenir nous pose, il en est certainement auxquelles le passé à déjà répondu…. Maurice Druon
Il n’y a pas de religion supérieure à la vérité. Sages de Bénarès
Revenir en haut Aller en bas
http://triskele.eklablog.com/accueil-c23918892
Souléou
Honorable Membre
Honorable Membre
avatar

Messages : 2248
Date d'inscription : 23/02/2012
Age : 83
Localisation : Au soleil

MessageSujet: Re: Jésus... En fait, en quelle année sommes-nous ?   Jeu 22 Déc 2016 - 11:23

Merci à toi Triskel d'avoir toujours l'oeil à tout.
Revenir en haut Aller en bas
Jean Luc
Enquêteur - X Files
Enquêteur - X Files
avatar

Nom : Le Face et Cieux
Messages : 123
Date d'inscription : 14/08/2016
Localisation : Seine et Marne

MessageSujet: Re: Jésus... En fait, en quelle année sommes-nous ?   Jeu 22 Déc 2016 - 22:18

C'est ok pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.association-liah.com/
lune
Honorable Membre
Honorable Membre
avatar

Messages : 1858
Date d'inscription : 21/05/2012
Localisation : sur la Lune !

MessageSujet: Re: Jésus... En fait, en quelle année sommes-nous ?   Ven 23 Déc 2016 - 16:00

Bon, j'arrive un peu tard, aussi je vais reprendre au début. Jean Luc, comment trouves-tu 2020 ? Je n'ai pas compris.
SI Jésus était né 4 ans avant l'an zéro, nous serions en 2012 et non en 2016, ok ? Donc la fin du calendrier Maya.
Pourquoi passer à 2020 ?
Tu veux dire que le calendrier Maya compte 4 ans de plus que nous ? C'est-à-dire que, lorsqu'ils signent la fin de leur calendrier, ce serait, pour nous, 2008 et non 2012 ?
Il y aurait donc 8 ans de décalage entre la naissance supposée de Jésus (0 - 4) et le calendrier Maya ?

Bon, avec ça... nous sommes en quelle année ? j'adooore !! Cela a-t-il de l'importance en fait ? Voilà un débat hautement philosophique quant à la division du temps. Comme tu le dis, division linéaire, celle de la 3è dimension. Notre cerveau est-il apte à concevoir une autre division du temps ?

Autre question: le temps est une invention de l'esprit (lequel ?) qui nous permet de densifier la matière aux fins d'en expérimenter les limites. Au vu de ce que nous disons là, il n'est donc qu'une conception, variable selon les traditions, et qui plus est, variable selon les personnes.

Au vu de cela, as-tu des visions quant à l'année 2017, pour notre pauvre pays ? Année 1 ?

Je ne sais pas de quelle remontée énergétique tu parles: celle des humains ? Ou bien celle de la situation générale ? celle de la Terre ?
Je pense que toutes ces énergies sont en train de grimper, mais que beaucoup ne le supportent pas: il y a ceux qui en meurent, ceux qui "pètent les plombs", et toutes les perturbations inhérentes à ce changement de ... "régime".
Au fond du trou ? Je crois que la descente s'accélère: effondrement économique lent mais certain, montée de la pauvreté, suppression du cash (une catastrophe en Inde), ... La population mondiale est en train d'être mise en esclavage. Quand allons-nous nous révolter ? Quand il sera trop tard ?
Je pars dans le hors sujet. Toutefois, au niveau planétaire, ce qu'il se passe est lié au changement énergétique, en grande partie. Et ce changement est lié au temps. Cette fois au temps sidéral, je suppose, bien plus qu'au temps linéaire.
Qu'en pensez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jésus... En fait, en quelle année sommes-nous ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jésus... En fait, en quelle année sommes-nous ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Jésus... En fait, en quelle année sommes-nous ?
» Le Calendrier Républicain
» En quelle année précise sommes-nous?
» En quelle année sera appliquée la réforme sur les rythmes scolaires au primaire dans votre commune ?
» En quelle année le Nouveau Testament a-t-il été imprimé ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Minuit :: QUARTIER GENERAL - F.B.I. - Agent spécial :: Discussions et Débats philosophiques-
Sauter vers: