Minuit

LES 12 COUPS DE MINUIT. La brume stagne sur le cimetière sur une tombe est assis un chat noir.... IL Y A QUELQUE CHOSE DE PAS NORMAL! Ici on débat, parle, argumente sur tous les thèmes. Bizarre ! vous avez dit : Bizarre, comme c'est Bizarre.
 
AccueilPortailGaleriePublicationsMembresS'enregistrerConnexion

MINUIT RECHERCHE DES TEMOIGNAGES ETRANGES

OU INEXPLIQUES SUR DES EXPERIENCES PARANORMALES

QUI VOUS SERAIENT ARRIVEES....

contactez le support et inscrivez vous

pour avoir acces au forum.

Forum des Expériences vécues/Témoignages

GRACE A L'ANONYMAT D'INTERNET RACONTEZ NOUS VOTRE HISTOIRE....



POTCAST N°01
DE WEIRDRADIO - MINUIT HORIZON 2020



Restez à l'antenne !

https://youtu.be/GtCboFK5lb4

FORUM ENCYCLOPEDIQUE OUVERT






Pour rejoindre des salons de discussions sur pc ou sur iphone.
Forum de Minuit
sur DiscordApp



https://discord.gg/f3hwHAu

La pratique de la MAGIE est DANGEREUSE.
LES RITUELS ET INVOCATIONS peuvent etre
lourds de conséquences. ATTENTION !
Notre forum est encyclopédique et n'est pas
expérimenté pour apporter une aide appropriée.


Sur Minuit, le Forum ABRACADABRA
n'aborde la MAGIE dans sa forme THEORIQUE.
-Les articles sont écrits et postés par des passionnés,
c'est à dire : Vous et moi.







notre chaine youtube pour rester
connectés en images. Abonnez vous !






Toutes les semaines de nouveaux articles à lire...




Partagez | 
 

 Jésus... En fait, en quelle année sommes-nous ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Triskel
Retraité
Retraité
avatar

Messages : 9213
Date d'inscription : 23/02/2012
Localisation : Avalon

MessageSujet: Re: Jésus... En fait, en quelle année sommes-nous ?   Ven 23 Déc 2016 - 16:44

Et bien ce n'est pas moi qui vais te répondre Lune.
Premièrement je ne connais rien à la numérologie.
Deuxièmement le temps a toujours été un grand mystère pour moi.

Je dirais que les civilisations vivent le temps comme une spirale, l'une monte en puissance puis décline alors qu'une autre prend le relais, monte et s'écroule. Si on jette un œil sur l'histoire on s'en rend bien compte, et notre civilisation est en train de s'effondrer. On nous dit que notre planète est en train de monter au niveau énergétique et vibratoire, mais franchement quand je vois ce qu'il se passe j'ai de gros doutes.
Revenir en haut Aller en bas
http://triskele.eklablog.com/accueil-c23918892
lune
Honorable Membre
Honorable Membre
avatar

Messages : 1909
Date d'inscription : 21/05/2012
Localisation : sur la Lune !

MessageSujet: Re: Jésus... En fait, en quelle année sommes-nous ?   Ven 23 Déc 2016 - 17:03

Pour moi aussi, le temps est un grand mystère. C'est pour cela que j'aime jouer avec lui.

A mon humble avis, la civilisation s'effondre car elle n'a plus lieu d'être. Nous avons expérimenter tout ce qu'il y avait à expérimenter, dans le négatif. Mais comme nous sommes (ou serions) bombardés d'énergies puissantes, amenant un changement de paradigmes, des prises de conscience... cela bouscule énormément.
Certains vont le comprendre, tenter de suivre, voire d'encourager ce changement, nageant dans le sens de la rivière.
D'autres ne le comprendront pas, se sentiront mal en accusant bien sûr les autres de leur mal-être, passer à la violence, aux extrêmes. Comme nous sommes toujours dans la dualité, si une force va vers la Lumière, l'autre va vers l'Ombre. Et plus les artisans de la Lumière sont nombreux, plus ceux de l'Ombre se crispent, comme un animal blessé, pris au piège.

A terme, je n'ai aucun doute sur l'issu du combat. Il me semble important de ne pas lutter, si on a choisi le camp de la Lumière, et de laisser l'Ombre (le système en fait) se casser la figure tout seul. Il faut juste y participer le moins possible: simplicité volontaire (ou non !), autonomie, gestion des émotions autant que possible...

Je te propose, Triskel, de déplacer nos derniers posts sur un autre sujet car là, nous sommes tout à fait HS. Si tu le penses nécessaire, bien sûr.
Ainsi, nous laisserions Jean Luc me répondre sur le thème de la date de la naissance de Jésus.
Revenir en haut Aller en bas
Triskel
Retraité
Retraité
avatar

Messages : 9213
Date d'inscription : 23/02/2012
Localisation : Avalon

MessageSujet: Re: Jésus... En fait, en quelle année sommes-nous ?   Ven 23 Déc 2016 - 17:59

Tu as raison, c'est fait mais je ne savais pas trop où le classer:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://triskele.eklablog.com/accueil-c23918892
Gipsy
Enquêteur - X Files
Enquêteur - X Files
avatar

Messages : 116
Date d'inscription : 29/04/2012
Age : 48
Localisation : Sur les routes, dans ma verdine

MessageSujet: Re: Jésus... En fait, en quelle année sommes-nous ?   Ven 23 Déc 2016 - 20:41

lune a écrit:
Bon, j'arrive un peu tard, aussi je vais reprendre au début. Jean Luc, comment trouves-tu 2020 ? Je n'ai pas compris.
SI Jésus était né 4 ans avant l'an zéro, nous serions en 2012 et non en 2016, ok ? Donc la fin du calendrier Maya.
Pourquoi passer à 2020 ?
Tu veux dire que le calendrier Maya compte 4 ans de plus que nous ? C'est-à-dire que, lorsqu'ils signent la fin de leur calendrier, ce serait, pour nous, 2008 et non 2012 ?
Il y aurait donc 8 ans de décalage entre la naissance supposée de Jésus (0 - 4) et le calendrier Maya ?

Bon, avec ça... nous sommes en quelle année ? j'adooore !! Cela a-t-il de l'importance en fait ? Voilà un débat hautement philosophique quant à la division du temps. Comme tu le dis, division linéaire, celle de la 3è dimension. Notre cerveau est-il apte à concevoir une autre division du temps ?

Autre question: le temps est une invention de l'esprit (lequel ?) qui nous permet de densifier la matière aux fins d'en expérimenter les limites. Au vu de ce que nous disons là, il n'est donc qu'une conception, variable selon les traditions, et qui plus est, variable selon les personnes.

Au vu de cela, as-tu des visions quant à l'année 2017, pour notre pauvre pays ? Année 1 ?

Je ne sais pas de quelle remontée énergétique tu parles: celle des humains ? Ou bien celle de la situation générale ? celle de la Terre ?
Je pense que toutes ces énergies sont en train de grimper, mais que beaucoup ne le supportent pas: il y a ceux qui en meurent, ceux qui "pètent les plombs", et toutes les perturbations inhérentes à ce changement de ... "régime".
Au fond du trou ? Je crois que la descente s'accélère: effondrement économique lent mais certain, montée de la pauvreté, suppression du cash (une catastrophe en Inde), ... La population mondiale est en train d'être mise en esclavage. Quand allons-nous nous révolter ? Quand il sera trop tard ?
Je pars dans le hors sujet. Toutefois, au niveau planétaire, ce qu'il se passe est lié au changement énergétique, en grande partie. Et ce changement est lié au temps. Cette fois au temps sidéral, je suppose, bien plus qu'au temps linéaire.
Qu'en pensez-vous ?


J'adhère totalement.
Revenir en haut Aller en bas
lune
Honorable Membre
Honorable Membre
avatar

Messages : 1909
Date d'inscription : 21/05/2012
Localisation : sur la Lune !

MessageSujet: Re: Jésus... En fait, en quelle année sommes-nous ?   Sam 24 Déc 2016 - 10:10

Si nous nous basons depuis 2 000 ans sur une date fausse, continueriez-vous à adhérer à cette notion du temps, ou bien aimeriez-vous en adopter une autre ?
Je me demandais quelle pouvait être l'influence de ce comptage sur notre esprit. Je m'explique...
Nous sommes, conventionnellement, en 2016, bientôt 2017. Comme si notre humanité avait 2016 ans. Ce qui était avant l'an zéro (conventionnel donc) vous parait-il "préhistorique" ?

Nous voyons bien qu'il n'en est rien, et c'est à se demander si ce n'est pas maintenant que nous serions à la préhistoire vu les découvertes de civilisations magnifiquement évoluées, bien antérieures à la nôtre. La vie des civilisations est sinusoïdale.

Bon, ça y est, est-ce que je suis encore HS ? Je ne crois pas puisque la question est bien: en quelle années sommes-nous ?
Revenir en haut Aller en bas
Souléou
Honorable Membre
Honorable Membre
avatar

Messages : 2266
Date d'inscription : 23/02/2012
Age : 83
Localisation : Au soleil

MessageSujet: Re: Jésus... En fait, en quelle année sommes-nous ?   Sam 24 Déc 2016 - 10:23

Bof ! quelle importance l'année ? nous sommes dans le temps présent, et nous devrions être dans chaque jour qui passe, le vivre comme si c'était le premier et le dernier. Le chiffre des années n'a d’importance que pour se situer à un moment donné, enfin c'est comme cela que je vois les choses...
Revenir en haut Aller en bas
Triskel
Retraité
Retraité
avatar

Messages : 9213
Date d'inscription : 23/02/2012
Localisation : Avalon

MessageSujet: Re: Jésus... En fait, en quelle année sommes-nous ?   Sam 24 Déc 2016 - 10:29

C'est ce que je disais concernant les civilisations Lune. Ainsi que les différents calculs de date selon les traditions. Le temps n'est qu'un moyen de nous repérer et les dates de départ de ce calcul varient selon les différents peuples, personnellement je n'y vois aucune importance.
Revenir en haut Aller en bas
http://triskele.eklablog.com/accueil-c23918892
lune
Honorable Membre
Honorable Membre
avatar

Messages : 1909
Date d'inscription : 21/05/2012
Localisation : sur la Lune !

MessageSujet: Re: Jésus... En fait, en quelle année sommes-nous ?   Sam 24 Déc 2016 - 10:45

En effet, je trouve amusant que quelque chose de totalement conventionnel serve de base à toute une économie (dans le sens le plus large), que tout soit basé sur ce temps, dans lequel nous baignons en permanence dans cette incarnation.
Et que cette valeur soit pourtant différente pour chacune et chacun de nous.
Revenir en haut Aller en bas
Jean Luc
Enquêteur - X Files
Enquêteur - X Files
avatar

Nom : Le Face et Cieux
Messages : 200
Date d'inscription : 14/08/2016
Localisation : Seine et Marne

MessageSujet: Re: Jésus... En fait, en quelle année sommes-nous ?   Dim 25 Déc 2016 - 11:41

Lune.

Il suffit de faire glisser le vernier (graduation) dans un sens ou dans l'autre pour voir les années défiler par rapport à un point fixe.
L'inconscient collectif a été modifié depuis environ 2000 ans à ce sujet. Mais ce n'est que l'inconscient qui a été modifié et non le temps (cursif). Et lorsque l'on nous a enseigné que Jésus est né en l'an 0, nous étions déjà à la bourre de 4 ans, selon le temps cursif, mais pas selon l'énergie en mouvement qui se fout bien de ce comment nous calculons. Or, tous nos cerveaux (nous en avons plusieurs) sont bien plus sensibles à l'énergie plutôt qu'à une montre.
Il n'est pas possible de changer l'emplacement d'un évènement dans le temps mais il est possible de faire glisser l'échelle.

En fait, et selon divers courants de pensée, il peut y avoir jusqu'à 21 ans d'écart.
Denis le scite, avait calculé énormément de choses, justement pour l’Église, mais à fait un certain nombre d'erreurs.

Les mayas ne calculaient pas de la même façon. Ils calculaient la révolution solaire et en simultanée, ils calculaient le temps sidéral, c'est à dire l'écart angulaire des étoiles du ciel se trouvant au-dessus d'eux, qui est beaucoup plus juste.
Quant à Jésus, les mayas se trouvaient avant et n'en tenaient donc pas compte.
Eux, dans leurs calculs, comprenaient des mouvements d'énergie.

Ce n'est que par la suite, et bien longtemps plus tard que nous avons adapté les découvertes, que nous avons fait sur le mayas, à notre calendrier tel qu'il était déjà établi. Fonction de notre calendrier, ce que nous comprenons (ou comprenions) des mayas devait correspondre à 2012. De la même façon, leur notion de fin du monde ou de fin des temps n'avait sans doute rien à voir avec notre vision catastrophiste. Nous l'avons compris dans le sens d'une catastrophe en fonction de notre tradition culturelle religieuse, en l'occurrence, l'Apocalypse selon saint Jean.

Cela remonte à pas mal d'années pour moi et je n'ai pas conservé les calculs et les courbes que j'avais fait, en fonction de mes compréhensions. Ces courbes se regardaient en fonction des mouvements d'énergie mis en regard des mouvements économiques. A cela, on y ajoutait les mouvements planétaires de l'astrologie habituelle en prenant en compte les différents aspects, trimestre par trimestre. Et je te l'avoue, tout cela m'avait fait très peur à ce moment. J'ai voulu en parler autour de moi et je me suis vu rejeté par quasiment tout le monde. J'ai fini par jeter mes brouillons, non sans avoir écrit deux ou trois petites choses dans mon livre sur la numérologie à ce sujet, mais en restant très timide. Je ne voulais pas voir rejeté aussi ce livre.
Par la suite, j'ai eu la chance de croiser un astrologue avec lequel je me suis très bien entendu, dans le cadre de l'association que je co dirige. Cet astrologue-médium est Tarek Naamane. Aujourd'hui nous ne nous voyons plus pour des raisons qui nous sont propres mais son travail est très bon. Un jour j'ai découvert qu'il avait fait les mêmes recherches que moi et en était arrivé aux mêmes résultats. Puis une autre fois, j'ai découvert la même chose avec une troisième personne, elle aussi médium, au cours de conférences que nous partagions... pour les mêmes résultats.
Aujourd'hui, même si bien trop peu à mon goût, je trouve de nouvelles personnes qui en arrivent à ces résultats eux aussi. De toutes ces personnes, à l'origine, je n'en connaissais aucune au préalable et nous ne sommes pas tous restés en contacts.

Notre cerveau est tout à fait apte à concevoir d'autres réalités temporelles. Ce n'est pas vraiment une difficulté. C'est juste de l'exercice de compréhension, parfois un peu de méditation ou de décorporation aussi mais pas forcément.
En fait, l'année à laquelle nous sommes actuellement n'a que très peu d'importance, voire aucune. Ce qui a de l'importance est le moment du mouvement de l'énergie cosmique dans lequel nous sommes. A quel niveau bas, haut, etc. nous nous trouvons.

Oui, tu as raison, en fonction de la compréhension de chaque individu le temps devient très relatif.
Si tu viens de perdre un enfant, une fraction de seconde devient une éternité. Si tu te trouves en état d'amour avec un amoureux, quelques heures deviennent beaucoup trop courtes. Si tu arrives en avance à un rendez-vous médical pour attendre des résultats improbables et que tu as peur, les minutes deviennent des siècles. Si tu arrives en retard de 2 mn à la gare pour prendre ton train, l'injustice est implacable car ces deux minutes vont te renvoyer à bien des heures plus tard pour en prendre un autre.
En fait, le temps ne se comprend vraiment qu'en fonction de l'état émotionnel dans lequel nous nous trouvons et non pas en fonction de la montre à notre poignet, ou réveil, ou horloge, qui ne nous servent qu'à nous positionner pour évaluer l'écart-temps qui nous sépare du précédent ou du suivant, voire les deux.

L'année 2017 !
Ca ne va pas être de tout repos !
2017 ==> 20 + 17 = 37 = 10 = 1
2017 ==> 20 + 17 = 37 ==> 3 x 7 = 21
En toute logique, le 1 est bon ou tout au moins, se doit d'être bon. C'est un début, un commencement, parfois aussi le renouveau tant attendu.
Dans le cas présent, et vu le contexte actuel, je suppose que ça va prendre l'allure d'un grand chambardement.
Grâce au 37 obtenu par 2017, nous parvenons au 21. C'est un arcane majeur qui est le plus souvent très favorable, à moins qu'il ne soit mal aspecté, ce qui me semble être le cas, globalement parlant et à l'échelle de la nation.
Et malheureusement, je ne vois rien de bon pouvoir sortir de tout ce fatras, quel que soit le candidat élu et peu importe son orientation.
Mais ceci n'est que la moitié de la compréhension.
La seconde moitié n'est plus générale et à l'échelle de la nation mais individuelle et à l'échelle de l'individu. C'est à ce niveau que les choses peuvent être bien, pourvu qu'elles soient vues avec un nouveau regard (le regard du 1 propre à amorcer le nouveau).

L'énergie dont je parle est beaucoup plus vaste. Il s'agit de l'énergie cosmique tout simplement, et elle dépasse même notre système solaire.
Beaucoup sont en train de grimper, comme tu le dis et je le confirme. Beaucoup aussi font l'inverse.
En fait, nous sommes dans une marmite en complète ébullition. Ça chahute de partout et il n'est plus possible de conserver la ligne droite. Il n'est plus possible non plus de s'accrocher à quelque chose. Tout va beaucoup trop vite. La seule façon de ne pas se faire trop mal, c'est encore de se laisser porter par le courant. Il va bien nous emmener quelque part... Si nous travaillons à rester et cultiver nos peurs personnelles il est évident, il me semble, que la destination ne va pas être mirobolante. Si nous travaillons à nous sortir de nos peurs, alors il se pourrait fort bien qu'elle le devienne.

Non, tu ne fais pas de hors sujet. Tu es en plein dedans. Et il s'agit bien de ce changement énergétique. Ce veau d'or à conserver ou à quitter.
Cela va engendrer des pertes énormes, c'est à l'évidence, mais nécessaires.
Et il s'agit effectivement de le comprendre au sens du temps sidéral.

Je ne sais pas si j'ai répondu à toutes tes questions mais tu me diras ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.association-liah.com/
lune
Honorable Membre
Honorable Membre
avatar

Messages : 1909
Date d'inscription : 21/05/2012
Localisation : sur la Lune !

MessageSujet: Re: Jésus... En fait, en quelle année sommes-nous ?   Mer 28 Déc 2016 - 10:53

Merci Jean Luc pour cette longue réponse très intéressante. J'ai un peu du mal à concevoir ces différentes notions du temps, même si elles me passionnent. En fait, je comprends que le fait de sortir de ton corps de temps à autre ouvre à une autre dimension. Dimension qui, pour moi, est encore théorique même si j'y adhère parfaitement car à un certain niveau, quelque chose en moi la reconnaît comme vraie. Sans doute mon cerveau cosmique...
De ce fait, la compréhension est sans doute un peu plus aisée ?
J'ai bien fait des sorties, mais de nuit (je n'y voyais rien ! lol). Non, je veux dire que j'ai perçu quelques atterrissages seulement. le reste est dans les limbes de mon inconscient. J'ai bien essayé il fut un temps, consciemment, mais j'en suis restée au stade de curieuses et intéressantes sensations, sans parvenir à décoller.

D'accord sur l'année en 1. Je me disais qu'elle ne semble pas correspondre à la réalité, mais je crois que le 1 ne prend toute son amplitude que si le 9 qui le précède a permis de faire un bon nettoyage et de commencer à projeter sur l'année suivante. Or oui, il y en a bien qui projettent, mais ce ne sont pas les forces dont nous aurions besoin pour nous sortir de l'Ombre. Au contraire, elles complotent à nous y enfoncer davantage. Ne le crois-tu pas ?

Pour ce qui est de l'énergie cosmique, je crois qu'elle a beaucoup de puissance en ce moment car une ouverture semble se faire, notre planète n'étant plus en quarantaine, parait-il. L'Univers s'ouvre à nous, c'est magnifique. Mais peut-être angoissant pour qui ressent sans comprendre.

Nous avons encore des choix à faire comme tu le dis au sujet du veau d'or. Mais ce choix en effet est aussi celui de lâcher les peurs et d'aller dans le sens énergétique du courant cosmique. Ce qui nous arrive dessus est tellement énorme que la peur devient même dérisoire. Mais il y a toutes les autres, les "petites", les peurs de l'enfance, et même bien avant.

Lâcher les repères peut même être source de contentement. Se cramponner demande beaucoup d'énergie et c'est une souffrance (on peut dire que, matériellement, ça fait mal aux mains, pour donne une image).

Je n'avais pas pensé à compter 20 + 17 (pourtant un classique !) pour détailler l'année. Comment, avec la numérologie, vois-tu le 21 mal aspecté ? Les preuves sont là, mais je veux parler au plan numérologique ? Et que disent le 20 et le 17 ? Je ne prends jamais au-delà des maîtres-nombres (11 22 et 33).
Revenir en haut Aller en bas
Jean Luc
Enquêteur - X Files
Enquêteur - X Files
avatar

Nom : Le Face et Cieux
Messages : 200
Date d'inscription : 14/08/2016
Localisation : Seine et Marne

MessageSujet: Re: Jésus... En fait, en quelle année sommes-nous ?   Jeu 29 Déc 2016 - 10:14

Oui, le plus souvent des compréhensions différentes se font lorsque tu as pu faire une ou des sorties du corps. En ce qui concerne les miennes, je ne recherche rien ni ne tente rien de moi-même. Je ne le commande pas mais ça m'arrive parfois (mais rarement tout de même).

En ce qui te concerne, mais il en va ainsi pour absolument tout le monde, tu fais des sorties du corps une fois toute les 24 heures, lors de l'avant dernière ou dernière séquence de ton sommeil paradoxal, au petit matin. Il est vrai que l'on s'en souvient rarement.

Oui, la force du renouveau n'est pas encore là et croire le contraire serait avoir la foi dans un leurre.

Notre planète n'a jamais été en quarantaine. Je n'y crois pas. Mais nos pensées, individuelles et collective nous l'ont fait croire et nous ont empêché de progresser. Nous en sommes arrivés à une prise de conscience qui tend à nous donner la possibilité de nous libérer de tout ceci. Il appartient à chacun, non seulement de le comprendre et d'en tenir compte, mais de s'atteler à la tâche.

Oui encore, lâcher ses peurs est un travail permanent et qui ne peut se faire que très progressivement. Chaque fois qu'une compréhension se fait, une peur disparaît mais celle qui se trouvait bloquée par celle qui vient de disparaître peut enfin atteindre la surface. Il faut aussi s'en débarrasser par la compréhension. Ainsi de suite, chaque fois qu'une peur disparaît, celle qui se trouvait juste dessous peut apparaître, jusqu'à épuisement des stocks. Et les stocks sont nombreux et d'importance.

Oui, ça fait mal aux mains. C'est exactement ça et ton image est très bonne. Plus le courant est fort et plus tu vas t'y arracher les ongles, les doigts, les bras, mais quoi qu'il en soit, le courant finira quand même par t'emporter. Alors pourquoi se faire tant de mal ?

Le 17 : il est considéré comme le nombre de la « bonne étoile ». Symbole de protection permettant de surmonter les obstacles ou difficultés. Il apporte habituellement la chance dans le domaine professionnel et sentimental. Une aide du destin est souvent donnée dans les moments cruciaux de la vie. Il représente aussi l’harmonie et l’espoir. Il peut aussi être associé à une recherche approfondie, l’esthétisme, ou à une création sophistiquée. Dans ses aspects négatifs le 17 est souvent synonyme d’illusions, de naiveté, d’utopie, d’égoïsme, d’ego trop important, ou de manque d’ouverture.

Le 20 : Il symbolise un changement, une transformation, une amélioration. Ce nombre amène généralement une évolution heureuse. Cela peut concerner une transformation mentale de l’individu qui sera amené à connaitre une sorte « d’éveil » spirituel ou bien l’arrivée d’une amélioration matérielle. Ce nombre peut aussi aider à trouver une solution à un problème qui nous empêchait d’avancer. Les effets bénéfiques du 20 arrivent généralement après un effort comme une sorte de récompense. Ce nombre stimule l’intuition, aide à développer le sens des responsabilités et donne une certaine capacité de remise en cause. Dans certains cas le 20 peut aussi être à l’origine d’une rencontre sentimentale inattendue. Dans ses aspects négatifs le 20 peut être à l’origine d’une certaine fragilité.

Le 37 :Il est une vibration harmonieuse et souvent favorable aux relations amicales et amoureuses. Dans le domaine sentimental, il apporte généralement une certaine stabilité affective. Il évoque des valeurs nobles tel que la fidélité, l’intégrité, la loyauté, l’altruisme. Socialement, les contacts seront enrichissants et la réussite sociale favorisée. Il apporte une assez bonne protection dans le domaine professionnel et amoureux. Ce nombre favorise aussi l’intelligence, l’originalité, la communication. Si le porteur de ce nombre est en harmonie avec les valeurs de ce nombres il récoltera le bonheur dans sa vie. Pour une femme le 37 apporte habituellement un mariage très réussi. Enfin, sachez que pour bénéficier de tous les bienfaits de ce nombre il vous faudra être en accord avec ses valeurs. Dans le cas contraire, vous en perdriez tous les avantages.

Là, je ne parle que des notions individuelles mais il ne faut pas oublier que ce sont tous les individus qui forme le collectif. Et ça là que le bas blesse.


Dernière édition par Jean Luc le Dim 1 Jan 2017 - 19:28, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.association-liah.com/
lune
Honorable Membre
Honorable Membre
avatar

Messages : 1909
Date d'inscription : 21/05/2012
Localisation : sur la Lune !

MessageSujet: Re: Jésus... En fait, en quelle année sommes-nous ?   Sam 31 Déc 2016 - 10:13

Au sujet des peurs, c'est exactement l'image que je donne en parlant du nombre potentiel de séances de soins énergétiques: un train peut en cacher un autre. Ou bien, l'image des pelures d'oignons que nous connaissons tous.

Eh oui, j'aimerais bien me rappeler mes sorties, mais je pense qu'un fond de peur m'en empêche. Dommage. Peut-être un jour, en étant guidée... Cette peur vient de mon égo, c'est sûr, il se cramponne le bougre !

Pour 2017, c'est l'étude collective qui m'intéresserait. Après, on peut calculer les années personnelles, c'est sûr. Tiens, il faudrait que je te pose une question sur le post de la numérologie, pour voir si je comprends bien comme toi le calcul de l'année personnelle. Allez, j'y vais de suite comme cela je n'oublierais pas.
Revenir en haut Aller en bas
Jean Luc
Enquêteur - X Files
Enquêteur - X Files
avatar

Nom : Le Face et Cieux
Messages : 200
Date d'inscription : 14/08/2016
Localisation : Seine et Marne

MessageSujet: Re: Jésus... En fait, en quelle année sommes-nous ?   Dim 1 Jan 2017 - 19:32

Une étude collective est un jeu d'équilibre !
C'est beaucoup moins simple que ça n'y paraît et tout va dépendre de qui la demande, mais aussi qui la fait.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.association-liah.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jésus... En fait, en quelle année sommes-nous ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jésus... En fait, en quelle année sommes-nous ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Jésus... En fait, en quelle année sommes-nous ?
» Le Calendrier Républicain
» En quelle année sera appliquée la réforme sur les rythmes scolaires au primaire dans votre commune ?
» En quelle année le Nouveau Testament a-t-il été imprimé ?
» . De quelle famille de fruits fait partie l'orange ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Minuit :: QUARTIER GENERAL - F.B.I. - Agent spécial :: Débats philosophiques et études de cas-
Sauter vers: