Minuit sonne !


 
AccueilPortailPublicationsMembresS'enregistrerConnexion

Toutes les semaines de nouveaux articles à lire...



RECHERCHONS TÉMOIGNAGES
SUR VOS VIES ANTÉRIEURES

pour partager et échanger :
http://minuit.forum-actif.net/f35-temoignages-sur-les-vies-anterieures

Le Forum de Minuit sur



Pour rejoindre des salons de discussions sur pc ou sur iphone.
Forum de Minuit
sur DiscordApp



https://discord.gg/f3hwHAu




notre chaine youtube pour rester
connectés en images. Abonnez vous !






La pratique de la MAGIE est DANGEREUSE.
LES RITUELS ET INVOCATIONS peuvent etre
lourds de conséquences. ATTENTION !
Notre forum est encyclopédique et n'est pas
expérimenté pour apporter une aide appropriée.


Sur Minuit, le Forum ABRACADABRA
n'aborde la MAGIE dans sa forme THEORIQUE.
-Les articles sont écrits et postés par des passionnés,
c'est à dire : Vous et moi.




Partagez | 
 

 2006, LA TUERIE DU COLLÈGE DAWSON

Aller en bas 
AuteurMessage
Okcoral
Modérateur Général
Modérateur Général
avatar

Messages : 1037
Date d'inscription : 30/05/2009

MessageSujet: 2006, LA TUERIE DU COLLÈGE DAWSON   Mer 30 Mai 2018 - 23:11

La fusillade au Collège Dawson a eu lieu à Montréal, au Québec, le 13 septembre 2006. Elle a fait deux morts, dont le tireur, qui s'est tiré une balle dans la tête après avoir été atteint par les policiers. On dénombre aussi une vingtaine de blessés.

Chaine youtube : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

12h42, un homme vêtu d'un trenchcoat noir, rangers et avec une coupe de cheveux style Mohawk ouvre le feu avec une carabine Beretta Cx4 Storm aux portes de l'entrée située sur le boulevard de Maisonneuve. Après avoir tiré environ cinq fois, il entre dans l'établissement et ouvre le feu sur les étudiants situés dans la cafétéria. Un premier appel est passé au 9-1-1. Les gens qui l'avaient vu arriver ont présumé qu'il ne s'agissait que d'une arme jouet et non d'une vraie arme à feu et n'ont pas tenté de l'intercepter. La plupart des étudiants du Collège Dawson, avant de voir le tireur faire feu, pensaient qu'il ne s'agissait que d'une blague.

12h44, début de l'intervention policière au collège.

13h10, les policiers interviennent dans la cafétéria du Collège Dawson et entraînent le suspect dans un échange de coups de feu. Le suspect est atteint par un projectile des policiers au bras et retourne son arme contre lui (dans la tête).

13h17, une première victime est retrouvée étendue sur le trottoir, face au collège, atteinte à l'estomac.

13h45, des services d'aide psychologique sont offerts aux victimes à l'Université Concordia.

13h50, début des évacuations.

14h00, les policiers entrent plus profondément dans le collège afin d'extraire les blessés.

15h56, l'Escouade tactique tente d'extraire des étudiants en état de choc et encore barricadés dans le collège. Plusieurs rumeurs et informations non confirmées circulent, certains médias évoquant même une prise d'otage.

16h06, réactions du premier ministre du Québec, Jean Charest.

16h40, les policiers confirment avoir abattu un suspect devant une entrée du collège.

16h50, réactions du maire de Montréal, Gérald Tremblay.

17h52, le décès d'une femme de 18 ans, Anastasia de Sousa, est confirmé (atteinte de neuf balles).

18h12, un second décès est signalé, sans plus de précisions.

19h56, le Premier ministre Jean Charest fait un point de presse accompagné de Jean-Marc Fournier (Ministre de l'Éducation, du Loisir et du Sport), Jacques Chagnon (Député de Westmount Saint-Louis) et Jacques P. Dupuis (Ministre de la Sécurité publique).

21h15, les autorités font le point sur la fusillade. Ils écartent d'emblée l'hypothèse d'un acte raciste ou terroriste. Ils disent enquêter pour déterminer le motif.


La police envisage initialement trois suspects mais les témoins font tous état d'un seul tireur avec un Mohawk et portant un trenchcoat noir2. Dès la soirée du 13 septembre 2006, le nom de Kimveer Gill, 25 ans, résident de Laval (Quartier Fabreville), en banlieue nord de Montréal circule comme étant celui du tueur présumé. La police confirme son identité vers minuit. Kimveer Gill n'était pas un étudiant du Collège Dawson.

Le jeune homme, décrit par des témoins comme un individu plutôt grand, affichait sur son blog du site vampirefreaks.com de nombreuses photos de lui brandissant des armes. « His name is Trench. you will come to know him as the Angel of Death », a-t-il écrit sur son profil. Il y exprimait sa haine de la société, des gens normaux, des professeurs, responsables selon lui des nombreux taxages (racket) subis au secondaire, des « jocks » (surnom péjoratif venant de jockstrap — « coquille de protection » — pour les sportifs de l'école), des policiers qui, selon lui, le surveillaient depuis des mois3. Il a également répondu à cette question, « Comment veux-tu mourir ? », sur son blog ; « Comme Roméo et Juliette ou dans une pluie de balles ». Il s'exprimait sur ce site web à peine deux heures avant l'événement, sans pour autant évoquer les gestes qu'il s'apprêtait à accomplir. Aujourd'hui, son profil (pseudo « fatality666 ») n'y apparaît plus.
Revenir en haut Aller en bas
 
2006, LA TUERIE DU COLLÈGE DAWSON
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fusillade au collège Dawson de Montréal
» Décret anti-tabac N°2006-1386 du 15.11.2006
» Semaine du 20 au 26 novembre 2006
» (2006) le 8 janvier l'ovni de Zdany
» Ecoliers, collégiens, lycéens : bonheur ou galère ? avec Philippe Meirieu, Peter Gumbel et Caroline Brizard

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Minuit sonne ! :: FAITS DIVERS - La Société :: LE CIMETIERE DES iNNOCENTS-
Sauter vers: