Minuit sonne !


 
AccueilPortailPublicationsMembresS'enregistrerConnexion

Toutes les semaines de nouveaux articles à lire...



RECHERCHONS TÉMOIGNAGES
SUR VOS VIES ANTÉRIEURES

pour partager et échanger :
http://minuit.forum-actif.net/f35-temoignages-sur-les-vies-anterieures

Le Forum de Minuit sur



Pour rejoindre des salons de discussions sur pc ou sur iphone.
Forum de Minuit
sur DiscordApp



https://discord.gg/f3hwHAu




notre chaine youtube pour rester
connectés en images. Abonnez vous !






La pratique de la MAGIE est DANGEREUSE.
LES RITUELS ET INVOCATIONS peuvent etre
lourds de conséquences. ATTENTION !
Notre forum est encyclopédique et n'est pas
expérimenté pour apporter une aide appropriée.


Sur Minuit, le Forum ABRACADABRA
n'aborde la MAGIE dans sa forme THEORIQUE.
-Les articles sont écrits et postés par des passionnés,
c'est à dire : Vous et moi.




Partagez | 
 

 Projet : SPACE X (Amérique - Elon Musk)

Aller en bas 
AuteurMessage
chantara
Founder & Team Manager
Founder & Team Manager
avatar

Nom : Agent Dana Scully
Messages : 17793
Date d'inscription : 09/05/2009
Age : 56
Localisation : entre ciel et terre

MessageSujet: Projet : SPACE X (Amérique - Elon Musk)   Sam 30 Juin 2018 - 9:58

Space X


SpaceX (ou Space Exploration Technologies Corporation) est une entreprise américaine travaillant dans le domaine de l'astronautique et du vol spatial. Fondée le 6 mai 2002 par l'entrepreneur milliardaire Elon Musk (à l'époque seulement millionnaire), il s'agit de l'un des deux prestataires privés à qui la NASA a confié un contrat de transport de fret vers la Station spatiale internationale (ISS) dans le cadre du programme COTS.

La société SpaceX conçoit, construit et commercialise les lanceurs Falcon 9, les moteurs Merlin qui les propulsent ainsi que le vaisseau cargo Dragon et sa version habitée. Le lanceur Falcon 1 qui a été le premier lanceur de la société n'est plus en service. Après trois échecs en 2006, 2007 et 2008, a lieu le 28 septembre 2008 le premier succès du lanceur Falcon 1, qui met ensuite en orbite le satellite d'observation malaisien RazakSAT lors de son cinquième vol, le 13 juillet 2009. Le cargo spatial Dragon lancé par une fusée Falcon 9 œuvre dans le cadre du programme de ravitaillement de la Station spatiale internationale. SpaceX, qui emploie plus de 7000 personnes (Novembre 2017) essentiellement en Californie, dispose par ailleurs de deux installations de lancement sur la base de Cap Canaveral (les pads SLC-40 et 39A), un à Vandenberg Air Force Base (le pad SLC-4E) et un autre est en cours de construction dans le sud du Texas, à Boca Chica. SpaceX dispose également d'un banc d'essais pour ses moteurs dans le Texas.

Objectifs


Le PDG de SpaceX Elon Musk déclare que l'un de ses objectifs était de réduire les coûts et d'améliorer la fiabilité de l'accès à l'espace d’un facteur de dix1. L'entreprise déclarait en 2004 vouloir développer un système de transport lourd, voire super-lourd, si la demande des clients suivait sachant qu’à chaque augmentation de taille résulte une diminution significative du coût par kilogramme en orbite. Elon Musk disait alors : « Je pense que 500 $ par livre (1 100 $ / kg) ou moins est très réalisable ».

SpaceX conçoit de nouvelles technologies de développement et d'ingénierie pour lui permettre de poursuivre ses différents objectifs. En 2015, des sources publiques ont révélé que SpaceX développait ses propres logiciels de simulation de dynamique des fluides afin d'améliorer leur capacité de simulation, d'évaluation et de conception des moteurs de fusée.

En juin 2015, la société a demandé au gouvernement fédéral américain l'autorisation de commencer des essais pour un projet qui vise à construire une constellation de 4 000 satellites capables de donner accès à Internet au monde entier, y compris les régions les plus reculées qui ne disposent actuellement pas d’infrastructures

Historique


La société SpaceX est fondée en 2002 par Elon Musk, devenu multimillionnaire en revendant l'entreprise PayPal. L'objectif d'Elon Musk est de concevoir des lanceurs capables de diminuer fortement le coût de mise en orbite et ainsi de permettre l'essor du spatial civil.

Développement du lanceur Falcon 1



Le lanceur léger Falcon 1 est le premier développement de la société. Le Falcon 1 est un lanceur théoriquement réutilisable qui peut placer, selon son constructeur, 670 kg en orbite basse. Cinq lancements de Falcon 1 ont eu lieu entre 2006 et 2009 dont trois sont des échecs. Contrairement aux autres lanceurs privés, passés ou encore opérationnels, le Falcon 1 utilise des composants entièrement conçus au sein de la société qui le commercialise.

   Le premier vol a lieu le 24 mars 2006 et est un échec : le lanceur est détruit environ une minute après le lancement.
   Le deuxième tir devait avoir lieu initialement à la base de Vandenberg, sans charge commerciale6 mais a lieu finalement le 21 mars 2007 depuis l'île d'Omelek dans l'atoll de Kwajalein. Le moteur du second étage s'éteint prématurément et la charge utile retombe sur Terre après avoir culminé à 320 km.
   Le troisième vol a eu lieu le 3 août 2008 et se solde également par un échec dû à la collision entre le premier et le second étage au moment de la séparation.
   Le quatrième vol du lanceur le 28 septembre 2008 est un succès.
   Le 13 juillet 2009, Falcon 1 met sur orbite avec succès le satellite d'observation malaisien RazakSAT, lors de son cinquième vol.

Une nouvelle version plus performante du lanceur, le Falcon 1e, a un temps été envisagée avant l'abandon du programme. Les satellites que ce lanceur était censé placer en orbite ayant soit été lancés en tant que charges secondaires, soit en grappes de plusieurs satellites sur la Falcon 9, beaucoup plus puissante.

Études et projets
Projet de colonisation de Mars


Dans une interview de 2011, Elon Musk déclare vouloir envoyer des humains à la surface de Mars dans les 10-20 ans à venir. En juin 2013, Musk parle pour la première fois d’un transporteur colonial martien (Mars Colonial Transporter) en se référant au projet de développement financé par le secteur privé pour concevoir et construire un système de vol spatial, des véhicules de lancement et des capsules spatiales pour transporter les humains vers Mars et retourner sur Terre. En mars 2014, Gwynne Shotwell déclare qu'une fois que la version habitable du dragon et le Falcon Heavy seraient en service, la priorité pour les ingénieurs de l'entreprise équipe sera de développer la technologie nécessaire pour les missions vers Mars. Selon Steve Jurvetson, Musk croit que d'ici à 2035 au plus tard, il y aura des milliers de fusées qui transporteront un million de personnes vers Mars dans le but de créer une colonie humaine autonome57. À plusieurs reprises, Elon Musk a exprimé son intérêt de se rendre lui-même sur Mars et a même déclaré vouloir mourir sur Mars, mais pas en s'y écrasant .

En avril 2016, Elon Musk déclare vouloir faire atterrir sur Mars une capsule Dragon en 2018 et commencer alors un programme intensif prévoyant d'envoyer des vaisseaux à destination de Mars tous les deux ans quand la Terre et Mars entrent en opposition. Cette séquence devra aboutir par une mission habitée qui touchera le sol de la planète rouge en 2025.

Fin septembre 2017, Elon Musk indique vouloir envoyer deux vols cargos pour Mars en 2022. Il indique aussi vouloir commencer la colonisation de Mars en 2024 avec deux vols cargos supplémentaires et deux vols habités 61. Les premiers colons auront pour objectifs d'aménager la première base martienne à l'aide des éléments envoyés par les cargos.

Projet de survol lunaire par un équipage


Le 27 février 2017, Elon Musk déclare que SpaceX a le projet de lancer vers la Lune fin 2018 un vaisseau Dragon V2 avec un équipage constitué de deux passagers payants. Ceux-ci ont déjà avancé une partie significative du prix du voyage. Le vaisseau, dont la qualification en vol doit être effectuée en 2018, serait lancé par une fusée Falcon Heavy dont le premier vol a eu lieu le 6 février 2018. On dispose de peu d'informations sur le déroulement du vol qui durerait environ 2 semaines et serait essentiellement balistique (sans propulsion) : le vaisseau doit être lancé sur une orbite elliptique suffisamment haute pour contourner la Lune avant de revenir vers la Terre.

Le 23 août 2017, Elon Musk dévoile les combinaisons spatiales qui devraient être portées lors des vols habités de SpaceX. Cette combinaison, testée et fonctionnelle, apporte un aspect esthétique jusqu'alors non présente dans le domaine spatial64.

Le projet semble toujours d'actualité en 2018.





chaine youtube de Space X
ici


site officiel (en)
ici

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://geneaucorinne.wixsite.com/monsite
chantara
Founder & Team Manager
Founder & Team Manager
avatar

Nom : Agent Dana Scully
Messages : 17793
Date d'inscription : 09/05/2009
Age : 56
Localisation : entre ciel et terre

MessageSujet: Re: Projet : SPACE X (Amérique - Elon Musk)   Lun 6 Aoû 2018 - 19:47



L'Homme n'a peut-être jamais été aussi près du vol habité vers Mars. Elon Musk, le fondateur de SpaceX, vient en effet de dévoiler son projet, qu'il présente comme techniquement réalisable et financièrement accessible. Certaines idées retenues peuvent paraître trop audacieuses mais, après tout, sans audace ni folie, personne ne marchera jamais sur la Planète rouge...

À l'occasion du 67e congrès international d'astronautique qui se tient actuellement dans la cité mexicaine de Guadalajara, Elon Musk, le fondateur de SpaceX, a dévoilé, et assez bien détaillé, sa vision de son voyage humain vers Mars qui, selon lui, est techniquement réalisable et financièrement accessible.

Il est évidemment trop tôt pour donner un avis sur son scénario tant de nombreuses questions restent en suspens, comme celle de la santé des astronautes, celle du système de support vie et celle, épineuse, des radiations spatiales. Quant aux innovations techniques que l'on pressent dans le discours d'Elon Musk, elles sont à la portée de nos connaissances actuelles.

Un lanceur hors norme pour coloniser Mars

Pour aller sur Mars, SpaceX propose un système de transport interplanétaire en deux parties, c'est-à-dire qu'il comprend un étage principal (le booster) et le véhicule habité, ou sa version cargo. D'une hauteur de 122 mètres, il sera le plus grand jamais construit. Avec ses 42 moteurs Raptor, dont un est actuellement à l'essai au sol, il aura la capacité de lancer en orbite basse jusqu'à 550 tonnes (contre seulement 135 tonnes pour la Saturn V des missions Apollo et de 70 à 143 tonnes, selon la version, pour le Space Launch System, le futur lanceur lourd de la Nasa prévu en 2018).

Enfin, s'il faut chercher des ruptures technologiques, c'est plutôt du côté des objectifs plus lointains de SpaceX qu'il faut s'attarder. Le projet comprend en effet une colonisation de Mars et la construction des infrastructures nécessaires pour vivre et travailler sur place en sécurité.

Pour cela, la société d'Elon Musk prévoit d'adapter son véhicule habité afin de transporter, à destination de Mars, une centaine de passagers par vol mais aussi de voyager au-delà de la ceinture d'astéroïdes, à destination des lunes de Jupiter, Encelade et Europe (la Nasa aurait récemment détecté des geysers sur cette dernière).


_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://geneaucorinne.wixsite.com/monsite
 
Projet : SPACE X (Amérique - Elon Musk)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SpaceX - Falcon 9 - Capsule Dragon - 22/05/2012
» Quand certains suisses font de la démesure
» Ambition ou délire?
» Projet de programme Informatique et création numérique
» Phasemètre numérique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Minuit sonne ! :: X FILES - Dossiers Non Classés :: COSMOLOGIE/NASA :: MARS ONE/STATION LUNAIRE-
Sauter vers: