Minuit sonne !


 
AccueilPortailPublicationsMembresS'enregistrerConnexion



Le Forum de Minuit sur

Nouveau ! Ne donnez plus d'argent.
Pour nous aidez, visionnez des clipeeees
sur Tipeeee - Forum de minuit.
Ca vous prendra 1 minutes


les 10 ans de Minuit


REGRESSER
DANS VOS VIES ANTERIEURES
SEUL(E)S ET SANS DANGER

METHODE : ici

La pratique de la MAGIE est DANGEREUSE.
LES RITUELS ET INVOCATIONS peuvent etre
lourds de conséquences. ATTENTION !
Notre forum est encyclopédique et n'est pas
expérimenté pour apporter une aide appropriée.


Sur Minuit, le Forum ABRACADABRA
n'aborde la MAGIE dans sa forme THEORIQUE.
-Les articles sont écrits et postés par des passionnés,
c'est à dire : Vous et moi.




Pour rejoindre des salons de discussions sur pc ou sur iphone.
Forum de Minuit
sur DiscordApp



https://discord.gg/f3hwHAu

Partagez | 
 

 CIRQUE PINDER

Aller en bas 
AuteurMessage
chantara
Founder & Team Manager
Founder & Team Manager
chantara

Nom : Agent Dana Scully
Messages : 18719
Date d'inscription : 09/05/2009
Age : 57
Localisation : entre ciel et terre

MessageSujet: CIRQUE PINDER   Mar 12 Mar 2019 - 15:29

Le cirque Pinder est un cirque traditionnel français fondé en 1854 au Royaume-Uni par les frères William et George Pinder. À l’origine, il porte le nom de « cirque Britannia », du nom du navire dont les voiles ont servi à réaliser le chapiteau. Il change plusieurs fois de propriétaire au cours de son histoire, et est ainsi successivement dirigé par Charles Spiessert, Jean Richard et la famille Edelstein. La mascotte de ce cirque est l’éléphant.

Installé en France depuis 1904, sa tournée commence toujours mi-janvier ou mi-février à Tours1 et se termine à Paris entre la mi-novembre et la mi-janvier.


Historique
Les frères Pinder, fondateurs 1854-1928


En 1854, en Angleterre, George et William Pinder, spécialistes de l’art équestre, créent leur propre cirque. Un cirque qui, à l’origine, ne portait pas le nom de Pinder, mais celui de Britania, du nom d’un navire dont la voile était devenue la bâche du chapiteau des deux frères. Après avoir tourné quelque temps en Angleterre, une concurrence importante conduit le cirque à s’expatrier en Hollande au printemps 1868 et c’est en septembre qu'il foule pour la première fois le sol français, pour se rembarquer quelques semaines plus tard pour l’Angleterre. Il s’ensuit en 1869 une tournée en Angleterre et, en fin de saison, le retour vers la France. L’habitude est prise, et les allers et retours entre la France et l’Angleterre se multiplient avant l’implantation définitive en France, en 1904, sous la direction d’Arthur Pinder, fils de William Pinder.

Charles Spiessert, deuxième propriétaire 1928-1971

En 1928, à la suite du décès d’Arthur en 1924, le cirque est repris par Charles Spiessert, qui sera à sa tête jusqu'à sa mort en 19712.

À l’occasion de la vente aux enchères du 16 juillet 1928, Charles Spiessert, descendant de forains hongrois, se rend acquéreur du matériel du chapiteau et des animaux du Cirque Pinder.

Très vite, ce passionné de mécanique va moderniser son cirque et proposer des spectacles de grande qualité. En 1932, il achète une propriété à Chanceaux-sur-Choisille, un petit village à quelques kilomètres de Tours, propriété qui va lui permettre d’établir une base arrière pour son cirque. Après la Seconde Guerre mondiale, le Cirque Pinder sous sa direction va connaître ses heures de gloire, avec des spectacles de plus en plus beaux, un matériel routier à la pointe du progrès et surtout le succès avec le concours de l’ORTF et les jeux radiophoniques.

Dans les années 1960, le cirque Pinder est le partenaire de l’ORTF et porte le nom de « cirque Pinder-ORTF ». Il accueille Roger Lanzac pour l’émission de radio Le Jeu des 1000 francs et l’émission télé La Piste aux étoiles quand elle n’est pas tournée au Cirque d'Hiver à Paris.

En 1971, Charles Spiessert décède. Ses enfants reprennent le flambeau, mais le cirque, qui traverse une crise financière, sera finalement vendu à la fin de l’année 1971 au comédien Jean Richard.

Jean Richard, troisième propriétaire 1972-1983


Au début de l’année 1972, le comédien Jean Richard devient le troisième propriétaire du Cirque Pinder et dès le début de la tournée, son nom apparaît en couleur bleue sur tous les véhicules du Cirque. Le cirque devient alors le cirque « Pinder Jean Richard ».

Le 10 mai 1973, Jean Richard est victime d’un grave accident de la route, et c’est alors que les difficultés financières vont commencer. Également propriétaire du parc d’attractions La Mer de sable à Ermenonville, du Cirque Jean Richard qu’il a créé en 1969, mais également du Nouvel Hippodrome de Paris, il connaît des difficultés pour gérer l'ensemble de ses affaires, d’autant qu’il continue dans le même temps sa carrière d'acteur, en tenant notamment la vedette de la série Les Enquêtes du commissaire Maigret. .

Après un premier dépôt de bilan en 1978, Jean Richard ne peut empêcher un second quelques années plus tard.5 Le 17 juin 1983, les Cirques Pinder et Jean Richard, ainsi que le nom commercial Jean Richard, seront vendus à Gilbert Edelstein.

Gilbert Edelstein, depuis 1983

En 1983, Gilbert Edelstein, ancien collaborateur de Jean Richard, rachète les actifs de l’entreprise après la faillite de ce dernier. Gilbert Edelstein est issu d’une famille de négociants en tissus et non, comme c’est souvent le cas, d’une famille de cirque.

D’abord organisateur de concerts de rock dans les années 1960, il ouvre par la suite un restaurant à Lyon, ville dont il est originaire. C’est là qu’un ami, André Vylar lui présente le comédien Jean Richard. Jean Richard lui propose un poste de commercial ainsi que la gestion publicitaire, poste qu’il occupera pendant sept ans avant de fonder sa propre société « Promogil », société pour promouvoir le Cirque et notamment les produits dérivés auprès de plusieurs Cirques, notamment Amar et Bouglione. Bien aidé par son épouse Andrée, il réorganise le Cirque Pinder, modernise la gestion et renoue rapidement avec le succès populaire et financier, pour en faire en quelques années la première entreprise itinérante de Cirque de France et d’Europe. En 1998 il achète au sud de Paris sur la commune de Perthes-en-Gâtinais une grande propriété qui comprend un château, un corps de ferme et 130 hectares de bois, qui va lui servir d’une part de base arrière pour son Cirque (atelier mécanique et peinture) et d’autre part à créer un parc d’attraction sur le thème du Cirque, baptisé « Pinderland», dont l’ouverture est prévue pour avril 2015.

Aujourd’hui, son fils, Frédéric Edelstein, en est le directeur : son numéro de dressage, avec seize lions et tigres, est unique au monde, il présente actuellement un nouveau groupe de fauves qui est composé uniquement de lionnes et lions blancs, ce numéro est aussi unique au monde6. La sœur de ce dernier, Sophie Edelstein, exerce la fonction de directrice artistique du cirque. Elle est également connue pour ses numéros de magie et ses participations dans des émissions de télévision, comme La France a un incroyable talent.

Le 2 mai 2018, la société Promogil qui exploite le cirque Pinder est placée en liquidation judiciaire par le tribunal de commerce de Créteil

source : wikipédia



_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://geneaucorinne.wixsite.com/monsite
 
CIRQUE PINDER
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» CODE-ANIMAL.COM recherche le cirque Luigi Zavatta.
» action cirque (62)
» Les jeux du Cirque, à Eburacum / York
» Le cirque de Navacelles
» le cirque sans animaux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Minuit sonne ! :: X FILES - Dossiers Non Classés :: MAGIE/CIRQUE/FETE FORAINE-
Sauter vers: