Minuit sonne !


 
AccueilPortailPublicationsS'enregistrerConnexion

La pratique de la MAGIE est DANGEREUSE.
LES RITUELS ET INVOCATIONS peuvent etre
lourds de conséquences. ATTENTION !
Notre forum est encyclopédique et n'est pas
expérimenté pour apporter une aide appropriée.


Sur Minuit, le Forum ABRACADABRA
n'aborde la MAGIE dans sa forme THEORIQUE.
-Les articles sont écrits et postés par des passionnés,
c'est à dire : Vous et moi.




JOYEUX NOEL 2019

REGRESSER
DANS VOS VIES ANTERIEURES
SEUL(E)S ET SANS DANGER

METHODE : ici

Venez témoigner ! ici


Commandez dès maintenant
le livre de Guillaume Delacour


Le Forum de Minuit sur


Pour nous aidez,
sur Tipeeee - Forum de minuit.
cliquez ici.
Merci


Partagez
 

 Mary flora bell les enfants tueurs 1968

Aller en bas 
AuteurMessage
chantara
Founder & Team Manager
Founder & Team Manager
chantara

Nom : Agent Dana Scully
Messages : 19330
Date d'inscription : 09/05/2009
Age : 58
Localisation : entre ciel et terre

Mary flora bell  les enfants tueurs 1968 Empty
MessageSujet: Mary flora bell les enfants tueurs 1968   Mary flora bell  les enfants tueurs 1968 Icon_minitimeJeu 7 Nov 2019 - 14:38

Mary Flora Bell (née le 26 mai 1957) est une femme anglaise qui, âgée de 10 à 11 ans en 1968, a étranglé à mort deux enfants en bas âge de sexe masculin à Scotswood , un district du West End de Newcastle upon Tyne . En décembre 1968, elle fut reconnue coupable de l' homicide involontaire coupable de Martin Brown (âgé de 4 ans) et de Brian Howe (âgé de 3 ans).

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Depuis sa libération de prison en 1980, elle a vécu sous une série de pseudonymes. Son identité a été protégée par une ordonnance du tribunal, qui a également été étendue pour protéger l'identité de sa fille. En 1998, Bell a collaboré avec Gitta Sereny sur un récit de sa vie, dans lequel elle détaille les sévices qu’elle a subis dans son enfance aux mains de sa mère prostituée et de ses clients.

Jeunesse
La mère de Bell, Betty (née McCrickett), était une prostituée qui s'absentait souvent du domicile familial pour aller travailler à Glasgow . Mary (surnommée May)  est son premier enfant, né à l'âge de 17 ans par Betty. On ignore qui était le père biologique de Mary. Pendant presque toute sa vie, elle a cru qu'il s'agissait de Billy Bell, un criminel habituel qui a ensuite été arrêté pour vol à main armée, mais Bell a épousé McCrickett quand Mary était bébé.

Des récits indépendants de membres de la famille suggèrent fortement que Betty avait tenté plus d'une fois de tuer Mary et de lui donner une apparence de mort accidentelle au cours de ses premières années de vie. Sa famille était méfiante lorsque Mary est "tombée" d'une fenêtre et lorsqu'elle a "accidentellement" consommé des somnifères. À cette occasion, un témoin indépendant a vu Betty donner les pilules à sa fille sous forme de friandises.  Mary elle-même dit qu'elle a été soumise à des abus sexuels répétés, sa mère la contraignant à partir de quatre ans à se livrer à des actes sexuels avec des hommes.

Après la "chute" vécue par Mary, il a été rapporté qu'elle avait été endommagée au cerveau, mais maintenant, ces dommages sont attribués à la maltraitance de sa propre mère dans son enfance. Mary a eu des dommages au cortex préfrontal, une zone associée aux mouvements volontaires et à la prise de décision.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Meurtres
Le 25 mai 1968, la veille de son onzième anniversaire, Mary Bell étrangla Martin Brown, âgé de 4 ans, dans une maison abandonnée.  Elle était soupçonnée d'avoir commis ce crime seule. Entre cette date et un deuxième meurtre, elle et une amie, Norma Joyce Bell (1955-1989) (aucun lien de parenté), âgée de 13 ans, ont fait irruption dans une pépinière à Scotswood, laissant des notes qui revendiquaient la responsabilité du meurtre. La police a qualifié cet incident de farce.

Le 31 juillet 1968, les deux filles ont participé à la mort par étranglement de Brian Howe, âgé de 3 ans, sur une terre en friche dans la même région de Scotswood.  La police a conclu que les rapports Mary Bell est revenu plus tard à son corps de se tailler un « M » dans l'estomac de l'enfant et les ciseaux utilisés pour couper une partie de ses cheveux, gratter ses jambes, et mutiler ses parties génitales.

Condamnation et emprisonnement
Le 17 décembre 1968, lors des assises de Newcastle , Norma Bell a été acquittée mais Mary Bell a été reconnue coupable d'homicide involontaire coupable pour responsabilité réduite . Le jury s’était inspiré de son diagnostic par des psychiatres nommés par le tribunal qui l’avaient décrite comme présentant «des symptômes classiques de la psychopathie ». La juge Cusack, juge, la décrit comme dangereuse et affirme qu'elle représente un "risque très grave pour les autres enfants". Elle a été condamnée à une peine de détention à la discrétion de Sa Majesté , une peine d'emprisonnement de durée indéterminée. Elle a d'abord été envoyée à l'unité sécurisée Red Bank à Newton-Le-Willows , dans le Lancashire.- le même établissement qui abriterait Jon Venables, l’un des assassins de James Bulger , 25 ans plus tard.

Après sa condamnation, Bell a fait l’objet de beaucoup d’attention de la part de la presse britannique ainsi que du magazine allemand Stern . Sa mère a maintes fois vendu des articles sur elle à la presse et a souvent écrit aux journalistes des écrits qu'elle prétendait avoir été écrits par sa fille. Bell a elle-même fait la une des journaux en septembre 1977, lorsqu'elle s'est brièvement échappée de la prison ouverte de Moor Court , où elle était détenue depuis son transfert d'un établissement pour jeunes délinquants à une prison pour adultes l'année précédente.  Sa peine pour cela était une perte de privilèges de prison pour 28 jours.

Pendant un certain temps, Bell a également vécu dans une maison d'arrêt pour filles au Cumberlow Lodge, à South Norwood (dans une maison construite par l'inventeur victorien William Stanley ).

La vie après la prison
En 1980, Bell, âgée de 23 ans, a été libérée de la prison ouverte d' Askham Grange après avoir purgé 12 ans de prison et a obtenu l'anonymat (avec un nouveau nom), ce qui lui a permis de commencer une nouvelle vie. Bell serait revenue à Tyneside à plusieurs reprises et y aurait vécu quelque temps après sa libération.  Quatre ans après avoir purgé sa peine, elle a eu une fille le 25 mai 1984. Cette dernière ignorait tout du passé de sa mère jusqu'à ce que les journalistes découvrent l'emplacement de Bell en 1998 et les deux hommes soient obligés de quitter leur domicile avec des draps au-dessus de leur tête.

L'anonymat de la fille de Bell n'était à l'origine protégé que jusqu'à l'âge de 18 ans. Cependant, le 21 mai 2003, Bell a remporté une bataille devant la Haute Cour pour que son anonymat et celui de sa fille soient prolongés à vie.  Par conséquent, toute décision judiciaire protégeant de manière permanente l’identité d’un condamné en Grande-Bretagne est parfois appelée "ordonnance Mary Bell".  L'ordonnance a par la suite été mise à jour pour inclure la petite-fille de Mary (née en janvier 2009), appelée "Z".  La localisation actuelle de Mary est inconnue.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par chantara le Mer 20 Nov 2019 - 18:49, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://geneaucorinne.wixsite.com/monsite
chantara
Founder & Team Manager
Founder & Team Manager
chantara

Nom : Agent Dana Scully
Messages : 19330
Date d'inscription : 09/05/2009
Age : 58
Localisation : entre ciel et terre

Mary flora bell  les enfants tueurs 1968 Empty
MessageSujet: Re: Mary flora bell les enfants tueurs 1968   Mary flora bell  les enfants tueurs 1968 Icon_minitimeJeu 7 Nov 2019 - 14:42

Beaucoup d'entre nous veulent croire que les enfants naissent innocents. Ils veulent seulement être aimés et croire. Mais parfois, les choses tournent terriblement mal. C'est le cas de Mary Flora Bell, une Britannique de 11 ans qui a étranglé à mort deux petits garçons à Scotswood, dans la banlieue de Newcastle upon Tyne. À quelques centaines de kilomètres de là se trouve la voie ferrée de Liverpool, où Robert Thompson et Jon Venables , 10 ans , ont torturé, assassiné et mutilé le corps de James Bulger, alors âgé de deux ans seulement.

La parentalité peut être difficile parfois, mais jamais un fardeau. Mary Bell venait d'une famille dysfonctionnelle. Son père, Billy Bell, était un petit criminel qui avait toujours des démêlés avec la loi. À l'extérieur de chez lui la plupart du temps, il laissait souvent sa fille chez des parents ou des connaissances. Il est difficile de savoir s'il s'agissait bien de son père biologique puisque sa mère, Betty Bell (née McCrickett), travaillait comme prostituée spécialisée dans le sadomasochisme, une dominatrice du BDSM qui vendait souvent sa fille à des clients.

Au fur et à mesure que Marie grandissait, elle montrait des signes de colère. Elle a torturé des animaux et a offert aux enfants sur le terrain de jeu un «massage» - une strangulation, suggérant que peut-être sa mère étouffait et revivait ensuite sa fille lors de séances de prostitution.

Les membres de la famille ont affirmé que Betty s'était risquée à tuer Mary au cours des premières années de sa vie et que sa mort paraissait accidentelle. Des occasions comme celle où Mary Bell «tombait» d'une fenêtre et «accidentellement» prenait de grandes quantités de somnifères pour alarmer les proches.

Norma Joyce Bell
À l'école, Mary était une enfant en difficulté - une menteuse chronique qui a exprimé son désir de faire du mal aux gens, manifestant dès son plus jeune âge les symptômes classiques de la psychopathie. Elle était une brute et ses pairs avaient peur d'elle. Un jour, leurs mères ont signalé à la police que Mary avait tenté d'étouffer leurs enfants, mais la police n'a pris aucune mesure. En dépit de ses tendances violentes, Mary était intelligente et avait un admirateur - Norma Bell, une adolescente de 13 ans décrite comme étant un peu faible et lente, et non pas à égalité intellectuelle avec Mary.

Martin Brown et Brian Howe - La tuerie
Selon la version officielle, Mary Bell aurait commis le premier crime seul. L'ami de Mary Bell, Norma Joyce Bell, a été entraînée dans une enquête déjà confuse, mais a ensuite été acquittée des accusations de meurtre par le juge, le juge Cusack.

• 25 mai 1968. Deux garçons jouant dans la salle à l'étage d'une maison abandonnée découvrent le corps sans vie de Martin Brown. Les garçons étaient accompagnés de Mary et Norma Bell, qui étaient là pour les aider à retrouver leur ami disparu. Lorsque les policiers sont arrivés, ils ont immédiatement remarqué le comportement suspect des deux filles. Il n'y avait aucune cause apparente de décès et on pensait que Martin Brown avait avalé par erreur les pilules de la bouteille jetée et trouvée à proximité. Mais en réalité, Mary Bell avait étranglé Martin à mort. Parce que son emprise n'était pas assez forte pour laisser des marques sur le cou, la police l'a écrit comme un accident.

Quatre jours plus tard, Mary Bell se présenta à la résidence des Brown pour demander à voir Martin. «Oh, je sais qu'il est mort. Je voulais le voir dans son cercueil », a déclaré Mary Bell lorsque la mère de Martin a expliqué que son fils était mort.

• 26 mai 1968. Le père de Norma Bell a surpris Mary en train d'étouffer sa fille. Il entra, la frappa au visage et la renvoya chez elle. Plus tard dans la journée, une école maternelle locale a été vandalisée, des fournitures scolaires et du matériel de nettoyage ont été éclaboussés sur le sol - Mary et Norma Bell sont entrées par effraction, laissant des notes inquiétantes derrière.

On pouvait lire dans les notes: "Fuck, Fanny et Fanny", nous assassinons, surveillons, et "Nous avons assassiné Martain Brown, putain de bâtard." La police a qualifié cet incident de farce.

• 31 juillet 1968. Un autre jeune garçon, Brian Howe, âgé de 3 ans, a été retrouvé étranglé. Les deux filles, Mary et Norma, étaient sur les lieux du meurtre. Mary a accusé Norma d'avoir coupé le corps du garçon avec une lame de rasoir. La police a supposé que Mary Bell était revenue plus tard sur son corps pour lui couper un «N» dans le ventre à l'aide d'un rasoir, mais elle avait ensuite été changée en «M». Une partie de ses cheveux a été coupée et son pénis a été mutilé avec une lame de rasoir.

Mary voulait que le frère de Brian, Pat, découvre le corps pour voir le choc sur son visage, mais était incapable de prendre des dispositions. Au lieu de cela, la police de Newcastle retrouverait son corps plus tard dans la nuit.

"Brian Howe n'a pas de mère, alors il ne nous manquera pas."

La déclaration troublante faite par Mary Bell lorsque les enquêteurs lui ont demandé pourquoi elle avait tué Brian Howe.

CHOC
Les assassinats apparemment aléatoires ont choqué la communauté. Les policiers ont paniqué et ont interrogé tous les enfants de la communauté pour détecter tout comportement suspect. Quand ils ont interrogé Mary Bell, ils ont su qu'ils avaient trouvé le meurtrier de Brian.

Quand Norma Bell a été interrogée, elle a rapidement avoué que c'était Mary qui l'avait fait. La police a ensuite constaté les similitudes entre les affaires Brown et Howe et a réussi à les relier à Mary et Norma Bell.

Le 5 Décembre e 1968, Mary et Norma Bell ayant été traduits en justice pour les meurtres de Martin Brown et Brian Howe.

Condamnation et vie en prison
Le 17 décembre 1968, Norma Bell a été acquittée de toutes les accusations. Mais qu'est-il arrivé à Norma? Une nouvelle identité ne lui a pas été attribuée car ce n'était pas une pratique courante à l'époque. Très probablement, elle a été renvoyée dans les bidonvilles et la famille a déployé des efforts considérables pour se protéger des tabloïds britanniques.

Mary Bell a été reconnue coupable d'homicide involontaire coupable pour responsabilité réduite. Malgré cela, les psychiatres ont décrit Mary Bell comme une personne présentant «les symptômes classiques de la psychopathie» et «intelligente, manipulatrice et dangereuse». Lors de son procès, le juge a déclaré: "Cette fille est dangereuse et, par conséquent, des mesures doivent être prises pour protéger les autres" et l'a renvoyée à l'unité sécurisée de Red Bank - le même établissement abritant Jon Venables , un autre assassin notoire.

Mary Bell s'est avérée être une détenue difficile. Après avoir été transférée dans un établissement moins sécurisé en 1977, elle et un de ses compagnons de prison se sont échappés avec l’aide de deux jeunes hommes qui ont ensuite vendu l’article au tabloïd, affirmant qu’elle s’était évadée de prison pour pouvoir tomber enceinte. En peu de temps, Mary a perdu sa virginité. Les circonstances ont remis Mary sous les projecteurs des médias lorsqu'un des garçons, qui a prétendu avoir pris sa virginité, a expliqué le processus en détail dans les colonnes de tabloïds britanniques.

À cause de l'incident, les privilèges de la prison de Mary ont été retirés pendant 28 jours.

Mary Bell a servi 12 ans. Lorsqu'elle a été libérée à 23 ans, le gouvernement lui a accordé une nouvelle identité et un anonymat lui permettant de commencer une nouvelle vie sous un nouveau nom.

Quatre ans plus tard, elle a eu une fille qui ignorait tout du passé sombre de sa mère jusqu'à ce que les journalistes du tabloïd aient découvert où ils se trouvent en 1998, les forçant à quitter la maison avec des draps leur couvrant la tête. Après l'incident, le gouvernement a également accordé l'anonymat à la fille de Mary Bell.


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par chantara le Mer 20 Nov 2019 - 18:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://geneaucorinne.wixsite.com/monsite
chantara
Founder & Team Manager
Founder & Team Manager
chantara

Nom : Agent Dana Scully
Messages : 19330
Date d'inscription : 09/05/2009
Age : 58
Localisation : entre ciel et terre

Mary flora bell  les enfants tueurs 1968 Empty
MessageSujet: Re: Mary flora bell les enfants tueurs 1968   Mary flora bell  les enfants tueurs 1968 Icon_minitimeJeu 7 Nov 2019 - 14:42

complement d'enquete :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://geneaucorinne.wixsite.com/monsite
chantara
Founder & Team Manager
Founder & Team Manager
chantara

Nom : Agent Dana Scully
Messages : 19330
Date d'inscription : 09/05/2009
Age : 58
Localisation : entre ciel et terre

Mary flora bell  les enfants tueurs 1968 Empty
MessageSujet: Re: Mary flora bell les enfants tueurs 1968   Mary flora bell  les enfants tueurs 1968 Icon_minitimeMer 20 Nov 2019 - 18:53

mib

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://geneaucorinne.wixsite.com/monsite
Contenu sponsorisé




Mary flora bell  les enfants tueurs 1968 Empty
MessageSujet: Re: Mary flora bell les enfants tueurs 1968   Mary flora bell  les enfants tueurs 1968 Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Mary flora bell les enfants tueurs 1968
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Création des groupes
» À l'école virtuelle de la sainteté des Enfants (2)
» troubles du sommeil chez un enfant de 14 mois.
» Bell Boeing V 22 Osprey
» mélanodontie infantile

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Minuit sonne ! :: FAITS DIVERS - La Société :: TUEURS EN SERIE/GRANDS CRIMINELS/AFFAIRES-
Sauter vers: