Minuit

LES 12 COUPS DE MINUIT sonne. A 00.01 je me redresse dans mon lit comme un clown qui sort de sa boite. Il fait noir. Je ne respire plus. J'ai les yeux écarquillés et la bouche grand ouvert. Au secours ! Je vais mourir ...
 
AccueilPortailPublicationsMembresS'enregistrerConnexion

FORUM ENCYCLOPEDIQUE OUVERT






Toutes les semaines de nouveaux articles à lire...






Pour rejoindre des salons de discussions sur pc ou sur iphone.
Forum de Minuit
sur DiscordApp



https://discord.gg/f3hwHAu




notre chaine youtube pour rester
connectés en images. Abonnez vous !






La pratique de la MAGIE est DANGEREUSE.
LES RITUELS ET INVOCATIONS peuvent etre
lourds de conséquences. ATTENTION !
Notre forum est encyclopédique et n'est pas
expérimenté pour apporter une aide appropriée.


Sur Minuit, le Forum ABRACADABRA
n'aborde la MAGIE dans sa forme THEORIQUE.
-Les articles sont écrits et postés par des passionnés,
c'est à dire : Vous et moi.




Partagez | 
 

 l'affaire des poisons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
chantara
Founder & Team Manager
Founder & Team Manager
avatar

Nom : Agent Dana Scully
Messages : 16502
Date d'inscription : 09/05/2009
Age : 56
Localisation : entre ciel et terre

MessageSujet: l'affaire des poisons   Sam 22 Oct 2011 - 22:23

L'affaire des Poisons est une série de scandales impliquant des empoisonnements survenus entre 1679 et 1682, sous le règne de Louis XIV, qui secouèrent Paris et la Cour. Plusieurs personnalités éminentes de l’aristocratie furent impliquées, et ces affaires installèrent un climat hystérique de « chasse aux sorcières » et aux empoisonneuses.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Au début de l’affaire, une cassette avec neuf lettres et des poisons

En 1672, à la mort naturelle d’un officier de cavalerie et aventurier perclus de dettes, Godin de Sainte-Croix, on découvrit lors de l'inventaire après décès dans ses papiers, dans une cassette rouge, neuf lettres de sa maîtresse, la marquise de Brinvilliers, surnommée la marquise des ombres, ainsi qu’une reconnaissance de dette de la marquise, d’un montant de 30 000 livres et diverses fioles qui, après être analysées par un apothicaire, révèlent avoir contenu divers poisons laissant peu de traces dans l'organisme.

Dans ses lettres, la marquise reconnaît aussi avoir empoisonné par un mélange d'arsenic et de bave de crapaud son propre père et ses deux frères pour s’approprier leur part d’héritage. Seul le marquis de Brinvilliers qui soupçonne sa femme et qui prend beaucoup de précautions échappe à la mort. Toujours chez Godin de Sainte-Croix on découvre plusieurs fioles contenant une décoction à base d’arsenic. Cette préparation deviendra célèbre sous le nom de « poudre de succession ».

Fort de ces pièces à conviction, le lieutenant de police La Reynie décide de l’arrestation de la marquise de Brinvilliers. Est-elle difficile à trouver, la police n’est-elle pas zélée, ce n’est que le 25 mars 1675 que la marquise est arrêtée dans un couvent de Liège alors occupé par l’armée française.

Le scandale est énorme, la marquise de Brinvilliers née Marie-Madeleine d’Aubrey est la fille d’un conseiller d’Etat. Mais l’enquête de La Reynie progresse et la liste des empoisonneurs s’allonge. Plusieurs hauts personnages sont cités : la comtesse de Soissons et la duchesse de Bouillon nièces de Mazarin ; le maréchal de Luxembourg ; les comtesses de Polignac, du Roure et de Gramont ; Mmes de Vivonne et de La Mothe ; Mlles des Oeillets et Cato ; la maréchale de La Ferté ; Jean Racine.

Malgré toutes les preuves accablantes, la marquise de Brinvilliers n’avoue pas lors de son procès. Ce n’est que quelques jours avant son exécution qu’elle fera amende honorable sur le parvis de Notre-Dame. Elle est décapitée et brûlée en 1676.

À partir de ces aveux, la Reynie, remonte les filières et reconstitue un véritable réseau du crime. Des milliers de gens usent des filtres et maléfices, pratiquent l’avortement et les messes noires, utilisent la « poudre de succession ». En 1679, devant l’ampleur de l’instruction, une chambre ardente est instituée et ne sera dissoute qu’en 1682 ; on la nomme « cour des poisons ».

La principale accusée de cette chambre est Catherine Deshayes, épouse Monvoisin et surnommée La Voisin. Cette femme est spécialisée dans la sorcellerie. Elle fournit les préparations destinées à se débarrasser de personnes « encombrantes ». Mais ce n’est pas tout, elle peut lancer des sortilèges d’amour ou de haine, s’adonner à des messes noires et autres rituels de ce genre. Madame de Montespan elle-même fait pratiquer certains rites sur son corps pour garder les sentiments du roi et lutter contre sa rivale madame de Fontange.

Pour terminer avec le portrait de La Voisin, il faut savoir que cette femme pratique aussi les avortements, chose absolument interdite à cette époque. En 1680, elle est condamnée à mort et est brûlée vive en place de Grève.

Cette exécution ne suffit pas à arrêter l’affaire. Louis XIV lui-même laisse agir la police contre une noblesse trop gênante. Mais les attaques contre madame de Montespan se font trop précises, la Cour pourrait être éclaboussée. En 1682, le roi ordonne aux magistrats de cesser les poursuites engagées et d’étouffer l’affaire. La chambre spéciale cesse donc de se réunir. La Chambre ardente prononça contre des comparses secondaires trente-six condamnations à mort, plusieurs aux galères. Les grands personnages furent épargnés. Sans qu’ils aient été jugés les accusateurs de Mme de Montespan sont enfermés dans des forteresses royales...


ainsi s'achève l'affaire des poisons, il faut étouffer l'histoire !




_________________



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
CoCo Chantara [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Envie de voir les liens et les images ? INSCRIVEZ-VOUS !!!
(Ultra-rapide : Juste le PSEUDO, l'E-MAIL (pas de confirmation)
et le MOT DE PASSE sont nécessaires.


"Entre ce que je pense, ce que je veux dire, ce que je crois dire, ce que je dis, ce que vous voulez entendre, ce que vous entendez, ce que vous croyez en comprendre, ce que vous voulez comprendre, et ce que vous comprenez, il y a au moins neuf possibilités de ne pas se comprendre entre humain. Alors avec les Extra-terrestres ! Mais moi, j'ai envie d'essayer....  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]"Si nous étions seuls dans l'univers, il y aurait vraiment un beau gachis d'espace...."
Revenir en haut Aller en bas
http://geneaucorinne.com
 
l'affaire des poisons
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» l'affaire des poisons
» Ovni l'affaire du docteur X (Imposture)
» Grippe A : les suites de l'affaire...
» L'affaire Varginha en Bd ...
» L'affaire de la ferme Fuhr à Langenburg CANADA (1974)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Minuit :: TOP SECRET - Les Hommes :: ENIGMES DE L'HISTOIRE/GRANDS EVENEMENTS et TRESORS DISPARUS-
Sauter vers: