Minuit sonne !


 
AccueilPortailPublicationsMembresS'enregistrerConnexion

Toutes les semaines de nouveaux articles à lire...



RECHERCHONS TÉMOIGNAGES
SUR VOS VIES ANTÉRIEURES

pour partager et échanger :
http://minuit.forum-actif.net/f35-temoignages-sur-les-vies-anterieures

Le Forum de Minuit sur



Pour rejoindre des salons de discussions sur pc ou sur iphone.
Forum de Minuit
sur DiscordApp



https://discord.gg/f3hwHAu




notre chaine youtube pour rester
connectés en images. Abonnez vous !






La pratique de la MAGIE est DANGEREUSE.
LES RITUELS ET INVOCATIONS peuvent etre
lourds de conséquences. ATTENTION !
Notre forum est encyclopédique et n'est pas
expérimenté pour apporter une aide appropriée.


Sur Minuit, le Forum ABRACADABRA
n'aborde la MAGIE dans sa forme THEORIQUE.
-Les articles sont écrits et postés par des passionnés,
c'est à dire : Vous et moi.




Partagez | 
 

 LE SUAIRE DE TURIN

Aller en bas 
AuteurMessage
chantara
Founder & Team Manager
Founder & Team Manager
avatar

Nom : Agent Dana Scully
Messages : 17550
Date d'inscription : 09/05/2009
Age : 56
Localisation : entre ciel et terre

MessageSujet: LE SUAIRE DE TURIN   Lun 8 Juin 2009 - 9:53

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Le terme Saint-Suaire désigne généralement la toile de lin dans lequel Joseph d'Arimathie enveloppa Jésus, et qui lui servit de linceul (sindon en grec). Les évangiles s'accordent sur ces points.

Donc le suaire de Turin est un drap en lin ancien qui montre l'image d'un homme qui présente les traces de tortures physiques correspondant à un crucifiement[1]. Il est conservé dans la chapelle royale de la cathédrale Saint-Jean-Baptiste de Turin en Italie. Pour une partie des catholiques, le drap serait une relique, le Saint-Suaire, linceul ayant recouvert Jésus de Nazareth lorsqu'il fut mis au tombeau : son image se serait imprimée miraculeusement sur les fibres. Pour la plupart, Il s'agit d'une contrefaçon médiévale ou de l'œuvre d'un artiste réalisée à des fins de dévotion ou de tromperie. L'Église catholique, propriétaire du linceul, ne s'est jamais prononcée officiellement sur l'authenticité ou non du drap considérant que celui-ci n'ajoutait rien à la foi chrétienne.

Le linceul est de forme rectangulaire et mesure environ 4,4 mètres sur 1,13[15]. Le drap est tissé en chevron et est composé de fibres de lin entrelacées à certains endroits de fibres de coton. La présence de coton a été mise en évidence à l'état de traces en surface par le STURP et entrelacé dans les fibres de lin sur les échantillons Raes (1973) et radiocarbone (1988) seulement[16]. Il présente des marques de brûlures dues à un incendie. Il figure l'image en vue frontale et dorsale d'un homme nu, avec ses mains en travers de la taille. Les deux vues sont alignées tête-bêche. L'avant et l'arrière de la tête se joignent presque au milieu de la toile ; les vues correspondent à la projection orthogonale d'un corps humain.

L'« homme du suaire » porte une barbe bifide et des cheveux au milieu des épaules. Il est bien proportionné, assez musclé. Sa taille est assez difficile à mesurer à cause des déformations du tissu. Les mesures effectuées varient entre 162 à 187 centimètres.

un poignet au moins présente une grande tache de forme circulaire, de l'apparence d'une perforation
sur le côté, apparemment une autre tache est présente
des petites taches sont présentes autour du front et ont l'apparence de blessures

Le 28 mai 1898, le photographe amateur italien Secondo Pia prit la première photographie du suaire et fut stupéfait[réf. nécessaire], lors du développement, par le résultat du négatif qui donnait l'aspect d'une image positive, ce qui implique que l'image du suaire est elle-même, en quelque sorte, un négatif.
À proprement parler, l'image sur le linceul serait un « relief » négatif, dans lequel les secteurs du corps touchant le tissu sont plus foncés.

Le linceul apparaît en Champagne en 1357 à Lirey, où il fait l'objet d'ostensions sous l'autorité de sa propriétaire, veuve du chevalier Geoffroy Ier de Charny. Aucune pièce ne permet de dater de façon précise l'origine de de l'objet.
Dans la nuit du 3 au 4 décembre 1532, le suaire est pris dans un incendie, à Chambéry, dans la Sainte Chapelle où il était déposé. On le retire du feu alors que le coffre d'argent dans lequel il reposait commençait à fondre. Le linceul alors plié en 48 épaisseurs, est brûlé à certains endroits. Là où le tissu était troué, les Clarisses, en 1534, cousirent des pièces d'aspect plus ou moins triangulaires .

Vers 1932 deux savants francais, Legrand et Gallimard, expérimentèrent d'appliquer des toiles de lin propres sur une peau en sueur et de les conserver.
au début, aucun résultat, mais au bout de trois ans (!) ils observent un net brunissement aux endroit ou elles avaient absorbé la sueur.
Le suaire ne serait peut-etre pas la conséquence d'un miracle mais peut etre tout simplement d'un simple procédé naturel chimique.

A vous de vous faire une opinion !

Depuis 1578, il était à Turin. cheers

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://geneaucorinne.wixsite.com/monsite
ECNI
Honorable Membre
Honorable Membre
avatar

Messages : 3903
Date d'inscription : 25/02/2011
Age : 71
Localisation : AUDE je pointe du doigt et dit c'est l'AUDE là...

MessageSujet: Re: LE SUAIRE DE TURIN   Dim 6 Mar 2011 - 21:07

Il parait qu'une nouvelle datation du tissus le situerait au moyen age ...
Revenir en haut Aller en bas
Triskel
Retraité
Retraité
avatar

Messages : 9217
Date d'inscription : 23/02/2012
Localisation : Avalon

MessageSujet: Re: LE SUAIRE DE TURIN   Ven 24 Fév 2012 - 15:22

Je ne crois absolument pas à une soi-disant datation prouvant qu'il est faux, il a été retrouvé dans le tissu des spores de plantes ne poussant qu'en Palestine à l'époque du Christ.
Et personne, malgré de nombreux essais, n'a pu démontrer comment réaliser un faux de cette façon.
Preuve supplémentaire, jusqu'à il y a peu de temps on représentait les stygmates des mains de Jésus dans sa paume, alors qu'il a été prouvé depuis que les clous ne pouvaient être plantés que dans les poignets, comme cela se voit sur le suaire.
Mais ce n'est bien sûr que mon opinion
Revenir en haut Aller en bas
http://triskele.eklablog.com/accueil-c23918892
chantara
Founder & Team Manager
Founder & Team Manager
avatar

Nom : Agent Dana Scully
Messages : 17550
Date d'inscription : 09/05/2009
Age : 56
Localisation : entre ciel et terre

MessageSujet: Re: LE SUAIRE DE TURIN   Ven 24 Fév 2012 - 16:56

Ce linge a fait couler beaucoup d'encre, il y a les pro et les anti !
les bagarres d'expert alimentent encore les contradictions.
C'est déroutant, je n'ai pas eu l'occasion de le voir vrai malheureusement.
Je n'arrive pas a me faire une opinion.

Si c'était vrai , ce serait ..... extraordinaire

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://geneaucorinne.wixsite.com/monsite
Arwen
Community Manager
Community Manager
avatar

Nom : Agent Monica Reyes
Messages : 5377
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 1265
Localisation : Dans une chaumière au fond des bois, près d'un ruisseau ...

MessageSujet: Re: LE SUAIRE DE TURIN   Ven 24 Fév 2012 - 17:01

Ca pourrait aussi être un suaire de l'époque supposée mais appartenant à quelqu'un d'autre, hein?

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://histoiressansfin.forumzen.com/portal.htm
chantara
Founder & Team Manager
Founder & Team Manager
avatar

Nom : Agent Dana Scully
Messages : 17550
Date d'inscription : 09/05/2009
Age : 56
Localisation : entre ciel et terre

MessageSujet: Re: LE SUAIRE DE TURIN   Ven 24 Fév 2012 - 17:15

Après tout pourquoi pas, la mode de ce temps etait aux cheveux longs et a la barbe, il devait y en avoir un paquet d'homme dans la 30/40 aine comme le Christ !
tu as absolument raison....


_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://geneaucorinne.wixsite.com/monsite
Triskel
Retraité
Retraité
avatar

Messages : 9217
Date d'inscription : 23/02/2012
Localisation : Avalon

MessageSujet: Re: LE SUAIRE DE TURIN   Ven 24 Fév 2012 - 18:14

Oui mais comment expliquer les marques, si ce ne sont pas les traces d'une résurrection?
Et les marques de la crucifixion?
Revenir en haut Aller en bas
http://triskele.eklablog.com/accueil-c23918892
ECNI
Honorable Membre
Honorable Membre
avatar

Messages : 3903
Date d'inscription : 25/02/2011
Age : 71
Localisation : AUDE je pointe du doigt et dit c'est l'AUDE là...

MessageSujet: Re: LE SUAIRE DE TURIN   Ven 24 Fév 2012 - 18:43

J'ai lu quelque part que l'image sur ce linge était imprégnée dans les fibres de tissus et que cela représente une image en 3D...

ce qui suggérerai un dégagement d'énergie vers l’extérieur du corps (chaleur ou autre ???)
Revenir en haut Aller en bas
Souléou
Retraité
Retraité
avatar

Messages : 2266
Date d'inscription : 23/02/2012
Age : 84
Localisation : Au soleil

MessageSujet: Re: LE SUAIRE DE TURIN   Ven 24 Fév 2012 - 19:27

C'est vrai que c'est un mystère, mais Triskel ayant donné des explications auxquelles je souscrit entièrement je m'arrête là.
Par contre j'ai vu le Saint Suaire, et je peux témoigner de l'intense émotion qui m'a saisie alors, même des personnes complètement agnostiques qui se trouvaient près de moi en ont eu les larmes aux yeux tant ce qu'il dégage est fort.
Que l'on croit que c'est véritablement le suaire du Christ ou non, il ne laisse personne indifférent quand on le voit en vrai comme disent les enfants. C'est d'ailleurs ce qui est surprenant quand on n'y croit pas ! Il se passe vraiment quelque chose...
Revenir en haut Aller en bas
Arwen
Community Manager
Community Manager
avatar

Nom : Agent Monica Reyes
Messages : 5377
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 1265
Localisation : Dans une chaumière au fond des bois, près d'un ruisseau ...

MessageSujet: Re: LE SUAIRE DE TURIN   Ven 24 Fév 2012 - 21:23

Crucifixion, je veux bien mais "marques de résurrection" ... je ne me prononce pas ...

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://histoiressansfin.forumzen.com/portal.htm
Souléou
Retraité
Retraité
avatar

Messages : 2266
Date d'inscription : 23/02/2012
Age : 84
Localisation : Au soleil

MessageSujet: Re: LE SUAIRE DE TURIN   Ven 24 Fév 2012 - 21:32

Actuellement aucune technique connue ne permettrait d'imprimer ainsi un linge...
alors que l'on y croit ou non c'est ainsi, mystérieux...
Revenir en haut Aller en bas
Triskel
Retraité
Retraité
avatar

Messages : 9217
Date d'inscription : 23/02/2012
Localisation : Avalon

MessageSujet: Re: LE SUAIRE DE TURIN   Mer 14 Mar 2012 - 17:56

Je viens de tomber sur ce texte qui répond à ce qu'a dit ECNI, que je savais déjà mais ne savais pas comment exprimer:

Saint Suaire : nouveau rebondissement en faveur de la thèse résurrectionniste !

Une nouvelle étude renforce la théorie selon laquelle le corps de Jésus-Christ aurait produit la célèbre image figurant sur le Saint Suaire...
L'image du linceul sacré aurait été créé par le rayonnement émanant de l'organisme lui-même!
L'historien Mark Antonacci et le physicien Arthur Lind affirment en effet que l'image de l'homme sur le Saint Suaire de Turin équivaut à une photographie prise au moment de la resurrection de Jésus transforme .
Arthur Lind explique que « l'empreinte du corps est dû au rayonnement provenant de l'organisme, la source d'énergie du corps lui-même ».
Antonacci et Lind sont arrivés à cette conclusion: « Le corps de l'homme se serait dématérialisé instantanément laissant une empreinte "photographique" d'énergie générée par des particules élémentaires, comme les protons, les neutrons, par les ondes électromagnétiques et les rayons gamma. La partie de la toile qui était à l'origine la plus proche de l'organisme aurait reçu un rayonnement intense, tandis que la partie plus éloignée à l'origine aurait été moins exposé - cela expliquerait l'impression d'avoir un corps en trois dimensions sur du tissu à deux dimensions ».
En faisant valoir que la "source de lumière qui a créé l'image du corps sur le Saint Suaire " émanerait de l'intérieur du corps, les auteurs relancent les thèses remarquablement favorables à la résurrection, dogme qui est au cœur de la théologie chrétienne
La Résurrection ( du latin resurgere, se lever une nouvelle fois) désigne le passage physique de Jésus-Christ de la mort, suite à sa crucifixion, à la vie manifestée le matin de Pâques, « le troisième jour, selon les Écritures »Mark Antonacci et Arthur Lind disent avoir mené ces recherches en toute indépendance...

sur besoindesavoir.com
Revenir en haut Aller en bas
http://triskele.eklablog.com/accueil-c23918892
ECNI
Honorable Membre
Honorable Membre
avatar

Messages : 3903
Date d'inscription : 25/02/2011
Age : 71
Localisation : AUDE je pointe du doigt et dit c'est l'AUDE là...

MessageSujet: Re: LE SUAIRE DE TURIN   Mer 14 Mar 2012 - 20:21

Merci TRISQUEL
j'avais lu cela dans les années 70/80 ...
le problème est qu'il est difficile de pouvoir analyser le tissus sans en détruire une partie...
si il s'agit d'un faux, il ayrait tout de même été fabriqué à une époque ou on ignorait tout de la photographie, où même la peinture elle même n'utilisait pas les mêmes techniques de représentation que maintenant et pour finir on ignorait tout des rayonnements, quels qu'ils puissent être ....
je suis de plus en plus tenté de penser qu'il ne s'agit pas d'un faux.
Revenir en haut Aller en bas
Triskel
Retraité
Retraité
avatar

Messages : 9217
Date d'inscription : 23/02/2012
Localisation : Avalon

MessageSujet: Re: LE SUAIRE DE TURIN   Jeu 15 Mar 2012 - 7:57

Je suis totalement de ton avis Ecni. :lol:
Revenir en haut Aller en bas
http://triskele.eklablog.com/accueil-c23918892
Souléou
Retraité
Retraité
avatar

Messages : 2266
Date d'inscription : 23/02/2012
Age : 84
Localisation : Au soleil

MessageSujet: Re: LE SUAIRE DE TURIN   Jeu 15 Mar 2012 - 9:43

Pour ma part, et cela n'engage que moi, je suis certaine qu'il ne s'agit pas d'un faux. Il s'en dégage une telle puissance, un sentiment que je ne saurais expliquer, quand on est en sa présence, un tel bouleversement pour des personnes qui ne croient ni en Dieu ni en diable, qu'il se passe vraiment quelque chose qui n'aurait pas lieu d'exister si c'était devant l'objet d'une tricherie quelconque.
Revenir en haut Aller en bas
Triskel
Retraité
Retraité
avatar

Messages : 9217
Date d'inscription : 23/02/2012
Localisation : Avalon

MessageSujet: Re: LE SUAIRE DE TURIN   Jeu 15 Mar 2012 - 11:20

Je n'ai pas eu comme toi Souléou la chance de le voir, mais je suis certaine que tu as raison. Rien que de voir la photo en négatif de ce visage et de ce corps, on ne peut qu'être touché au plus profond de soi, et ceci dit sans être, en ce qui me concerne, croyante en aucune religion que ce soit.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par Triskel le Dim 6 Jan 2013 - 12:15, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://triskele.eklablog.com/accueil-c23918892
chantara
Founder & Team Manager
Founder & Team Manager
avatar

Nom : Agent Dana Scully
Messages : 17550
Date d'inscription : 09/05/2009
Age : 56
Localisation : entre ciel et terre

MessageSujet: Re: LE SUAIRE DE TURIN   Jeu 15 Mar 2012 - 14:28

Absolument d'accord également. Sans etre croyante, je pense que certains lieux et objets sont empreints d'une essence , d'une énergie inexplicable qui génére des émotions et des sensations a ceux qui les approche.
Pourquoi ?
je n'en sais rien....
Et si Dieu existait vraiment ? (c'est une bouddhiste qui vous pose la question)

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://geneaucorinne.wixsite.com/monsite
Souléou
Retraité
Retraité
avatar

Messages : 2266
Date d'inscription : 23/02/2012
Age : 84
Localisation : Au soleil

MessageSujet: Re: LE SUAIRE DE TURIN   Jeu 15 Mar 2012 - 14:33

Qu'on L'appelle Dieu, l'Eternel, Allah, ou qui on voudra, il reste certain que la création ne s'est pas faite toute seule. il y a une Energie pensante au départ.
Je crois d'autre part que l'on peut être bouddhiste et croire en Dieu, tout comme le contraire, dixit le Dalaï Lama.
Revenir en haut Aller en bas
Triskel
Retraité
Retraité
avatar

Messages : 9217
Date d'inscription : 23/02/2012
Localisation : Avalon

MessageSujet: Re: LE SUAIRE DE TURIN   Jeu 15 Mar 2012 - 14:44

Le bouddhisme est une philosophie de laquelle je me sens proche, particulièrement le bouddhisme tibétain qui est différent de celui de l'Inde.
Je pense qu'il existe quelque chose effectivement, mais que je me refuse à appeler Dieu, ou Allah ou Yaveh ou Jehovah ou même le Grand Architecte de l'Univers comme l'appellent les Francs Maçons car tout ça a un gout d'antropomorphisme que je rejette.

Je préfère de loin le terme de "Conscience Cosmique" comme l'appellent les Rosicruciens.
Il y a, pour moi, une conscience universelle, formée d'énergie spirituelle qui ne peut être nommée.
Revenir en haut Aller en bas
http://triskele.eklablog.com/accueil-c23918892
Souléou
Retraité
Retraité
avatar

Messages : 2266
Date d'inscription : 23/02/2012
Age : 84
Localisation : Au soleil

MessageSujet: Re: LE SUAIRE DE TURIN   Jeu 15 Mar 2012 - 15:05

O.K. Triskel ! d'ailleurs tous ces noms ont été tellement galvaudés qu'ils n'ont plus grande signification maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
chantara
Founder & Team Manager
Founder & Team Manager
avatar

Nom : Agent Dana Scully
Messages : 17550
Date d'inscription : 09/05/2009
Age : 56
Localisation : entre ciel et terre

MessageSujet: Re: LE SUAIRE DE TURIN   Jeu 15 Mar 2012 - 17:05

Oui un espèce de "savoir Universel" au commande du grand livre du destin , qui emboite toutes les pièces du grand puzzle de la vie.
Ne sommes nous pas UN dans le grand TOUT !

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://geneaucorinne.wixsite.com/monsite
Triskel
Retraité
Retraité
avatar

Messages : 9217
Date d'inscription : 23/02/2012
Localisation : Avalon

MessageSujet: Re: LE SUAIRE DE TURIN   Dim 6 Jan 2013 - 12:10

Une nouvelle découverte
concernant l'authenticité du Saint-Suaire vient d'être faite. Il s'agit de la trace d'une monnaie romaine, localisée sur l'œil gauche du visage imprimé sur la toile en question. Cette trace est celle d'un lepton frappe en l'an 29 ap J.-C.. à l'époque de Tibère. D'après les chercheurs de l'université de Turin, il est très possible que cette découverte soit la preuve définitive permettant d'affirmer que le Saint-Suaire aurait effectivement recouvert le corps du crucifié. Des études détaillées de l'empreinte de la monnaie on permis de reconnaître les lettres "TIB" (les initiales de tiberiou kaicanos) ainsi que le sigle "LIS" qui signifie, selon les experts, "seizième année". Quoi qu'il en soit, c'est la deuxième fois que l'on trouve trace d'une monnaie sur le visage du Saint-Suaire, car le jésuite Francis L. Filas, de l'université de Loyola (Chicago), avait déjà identifié, en 1979, un autre lepton sur l'œil droit de là Sainte-Face.

Cette trouvaille aurait été confirmée par le numismate italien Mario Moroni en 1986, même si cette fois-la, il n'avait pas été possible d'établir la date de frappe de la monnaie. D'après le professeur Baima Bollone, médecin légiste italien, la monnaie couvrant l'œil gauche qui vient d'être identifiée grâce à des techniques d'analyses développées, "est une donnée incontestable... Les chances pour que cette toile ait pu recouvrir le corps de Jésus Christ approche des 100%".
En définitive, cette nouvelle découverte contredit clairement les études réalisées en 1988 avec la méthode du carbone 14 qui cherchait à remettre en question l'authenticité du Saint-Suaire.

Le suaire de Turin est la pièce archéologique la plus étudiée de l'histoire. Aujourd'hui, l'intérêt pour cet objet demeure. En 1998, Jean-Paul II a qualifié le linceul de « provocation à l'intelligence » et a invité les scientifiques à poursuivre leurs recherches. Le suaire de Turin fait l'objet de débats très approfondis et parfois houleux. Ces débats portent sur la datation par le carbone 14, mais aussi sur son histoire avant 1357, sur la présence de sang et ses conséquences, sur les inscriptions présentes sur le linceul, sur la présence de pièces de monnaie, sur l'étude des pollens, sur les conditions de restauration, etc.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://triskele.eklablog.com/accueil-c23918892
chantara
Founder & Team Manager
Founder & Team Manager
avatar

Nom : Agent Dana Scully
Messages : 17550
Date d'inscription : 09/05/2009
Age : 56
Localisation : entre ciel et terre

MessageSujet: Re: LE SUAIRE DE TURIN   Dim 6 Jan 2013 - 13:01

Citation :
Les chances pour que cette toile ait pu recouvrir le corps de Jésus Christ approche des 100%".

j'adorerai pouvoir le voir et l'approcher ce suaire.
Meme sans etre catholique, cela m'interpelle . croix

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://geneaucorinne.wixsite.com/monsite
Triskel
Retraité
Retraité
avatar

Messages : 9217
Date d'inscription : 23/02/2012
Localisation : Avalon

MessageSujet: Re: LE SUAIRE DE TURIN   Mar 26 Fév 2013 - 9:37


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Les nombreuses blessures qui apparaissent sur l’image tridimensionnelle du visage en altèrent la beauté, et suggèrent la physionomie d’un homme pas très jeune, alors que les historiens évaluent l’âge du Christ à 35-40 ans. D’autre part la définition élevée de l’image tridimensionnelle du visage permet d’entrevoir les traits naturels de l’Homme du Suaire.
On a donc estimé qu’il était très intéressant de tenter de nettoyer cette image des blessures et des traces de sang. En procédant aux filtrages opportuns, on a pu éliminer les traces des tortures sans altérer les traits au-dessous. L’image obtenue est celle de la figure 6, où les traits du visage apparaissent avec une grande netteté. C’est l’unique image tridimensionnelle du visage naturel de l’Homme du Suaire qui ait été obtenue sans procédés artificiels.
Il faut remarquer que le léger flou de l’image est la preuve que l’élaboration réalisée est le fruit de filtrages numériques ayant comme effet collatéral un effet brouillard.
Il faut bien insister sur ce point : l’information contenue dans la figure 6 est exclusivement celle qui se trouve dans l’image originale du Suaire, nettoyée du contenu dû aux blessures.
Les élaborations effectuées n’ont introduit aucune information « ajoutée », raison pour laquelle l’image obtenue doit être considérée comme très proche de l’aspect du vrai visage de l’Homme du Suaire avant qu’il ne subisse la torture et le crucifiement. Les différences résiduelles sont probablement dues à une tuméfaction générale du visage et à la rigidité de la mort.
La figure 7 montre que le filtrage a conservé l’aspect tridimensionnel, et que les traumas dus aux blessures sont restés en évidence ; si l’Homme du Suaire avait été âgé, le filtrage n’aurait pas pu éliminer complètement les rides dues à la vieillesse.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]





[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://triskele.eklablog.com/accueil-c23918892
chantara
Founder & Team Manager
Founder & Team Manager
avatar

Nom : Agent Dana Scully
Messages : 17550
Date d'inscription : 09/05/2009
Age : 56
Localisation : entre ciel et terre

MessageSujet: Re: LE SUAIRE DE TURIN   Mar 26 Fév 2013 - 9:41

(Mon Dieu !) formidable d'avoir penser a réaliser cette reconstitution.
Merci du partage.

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://geneaucorinne.wixsite.com/monsite
Triskel
Retraité
Retraité
avatar

Messages : 9217
Date d'inscription : 23/02/2012
Localisation : Avalon

MessageSujet: Re: LE SUAIRE DE TURIN   Jeu 20 Mar 2014 - 14:59

Encore une nouvelle théorie:

Le suaire de Turin créé par un séisme ? Des scientifiques croient que l'image de Jésus-Christ serait le résultat d'une émission de neutrons.

Des chercheurs du Politecnico di Torino ont justement élaboré une hypothèse qui pourrait, selon eux, fournir une explication scientifique à l’existence et à l’authenticité du suaire. Selon eux, comme le rapporte Livescience.com, une émission de neutrons provoquée par un séisme qui aurait eu lieu à la mort de Jésus aurait pu créer l'image sur le suaire, tout en ayant un impact sur le taux de carbone 14 de ce dernier, que ses détracteurs utilisaient comme argument pour faire valoir qu'il s'agirait d'un faux créé au Moyen-Âge.

Leur hypothèse est soutenue par le fait que l'on a des traces historiques d'un séisme à Jérusalem à l'époque présumée de la mort de Jésus, vers l'an 33.

Les chercheurs Carpinteri, Lacidogna et Borla ont simulé un séisme en broyant des spécimens de roche à comportement fragile et ont découvert qu'un tel événement aurait pu provoquer une émission de neutrons qui, à leur tour, auraient entraîné une réaction chimique imprimant les contours du visage sur le tissu.

Ce que dit leur étude:
Des hypothèses et confirmations expérimentales qu'un phénomène d'oxydation généré par un séisme peut créer des images en 3D sur des tissus de lin ont récemment été mises en avant. Qui plus est, une telle irradiation aux neutrons aurait également pu provoquer une datation au carbone 14 erronée, à cause d'une accumulation de noyaux de C146 dans les fibres du lin.
Trois documents historiques distincts évoquant un séisme dévastateur

D'autre part, les scientifiques ont établi un parallèle entre la mort de Jésus et un séisme qui aurait eu lieu à cette époque en se référant au récit du jour de sa mort de l'historien grec Thallus, à l'évangile de Matthieu, au récit de Joseph d'Arimathie ainsi qu'aux écrits de Dante Alighieri: "Si on accepte que ce que l'on voit sur le suaire de Turin soit le visage d'un homme mort à la Pessa'h (Pâques) en l'an 33, nous pouvons compter sur trois documents historiques distincts qui relatent l'occurrence d'un séisme dévastateur à ce moment précis."

Pour plusieurs, il s'agit donc là d'une validation de l'authenticité du suaire de Turin, arguant que la datation au carbone effectuée par l'université d'Oxford en 1988 est erronée.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://triskele.eklablog.com/accueil-c23918892
Quinqua
Retraité
Retraité
avatar

Messages : 5540
Date d'inscription : 23/03/2013
Age : 56
Localisation : Sud-est

MessageSujet: Re: LE SUAIRE DE TURIN   Ven 21 Mar 2014 - 10:26

Décidément, on n'en aura jamais fini avec lui  Very Happy 
J'aimerais beaucoup savoir ce qu'en pense l'autre allumé qui se prend pour sa résurrection...
Revenir en haut Aller en bas
http://lavieencatimini.wifeo.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LE SUAIRE DE TURIN   

Revenir en haut Aller en bas
 
LE SUAIRE DE TURIN
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Suaire de Turin:du Nouveau.....
» Ostension du Saint-Suaire de Turin au printemps 2010
» Le saint suaire de Turin et l'ayate de Tepeyac
» le Saint Suaire de Turin
» L'église reconnait l'authenticité du saint Suaire de Turin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Minuit sonne ! :: X FILES - Dossiers Non Classés :: SPIRITUALITE/MYSTERE DES RELIGIONS-
Sauter vers: