Forum de Minuit
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum de Minuit

forum encyclopédique sur le paranormal
 
AccueilPortailPublicationsS'enregistrerConnexion




Votre forum d'informations
paranormales




Commandez dès a présent le TOME 1 et 2
en attendant la sortie octobre 2021 du tome 3

A commander à LA FNAC
et tres bientôt le Tome 2 sur vos sites préférés
Le deal à ne pas rater :
Codes promo Cdiscount : -25€ dès 299€ d’achat
Voir le deal

 

 codex rohonczy

Aller en bas 
AuteurMessage
chantara
Founder & Team Manager
Founder & Team Manager
chantara


Nom : Agent Dana Scully
Messages : 20722
Date d'inscription : 09/05/2009
Age : 60
Localisation : entre ciel et terre

codex rohonczy Empty
MessageSujet: codex rohonczy   codex rohonczy Icon_minitimeSam 9 Fév 2019 - 13:06

Le codex Rohonc ( prononciation hongroise: [ˈrohont͡s] ) est un livre manuscrit illustré d'un auteur inconnu, avec un texte dans une langue inconnue et un système d'écriture inconnu, apparu en Hongrie au début du XIXe siècle. Beaucoup d'érudits et d'amateurs ont étudié l'origine du livre et la signification du texte et des illustrations, sans conclusion définitive, bien que de nombreux érudits hongrois considèrent qu'il s'agit d'un canular du XVIIIe siècle.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le nom du codex est souvent orthographié Rohonczi , selon l'ancienne orthographe hongroise qui a été reformée dans la première moitié du XIXe siècle. Cette orthographe s'est probablement répandue à cause du livre de V. Enăchiuc (voir la bibliographie ci-dessous). Aujourd'hui, le nom du codex est écrit en hongrois et s'appelle Rohonci kódex .

Histoire
Le codex a été nommé d'après la ville de Rohonc, dans l'ouest de la Hongrie (aujourd'hui Rechnitz , en Autriche ), où il a été conservé jusqu'en 1838, date à laquelle il a été donné à l' Académie hongroise des sciences par Gusztáv Batthyány , comte hongrois, avec toute sa bibliothèque. .

L'origine du codex est inconnue. Une trace possible de son passé pourrait être une entrée dans le catalogue de 1743 de la bibliothèque Rohonc des Batthyánys, qui dit "Magyar imádságok, volumen I. in 12.", (Prières hongroises en un volume, taille duodecimo ). La taille et le contenu supposé concordent avec ceux du codex, mais il s’agit de l’ensemble des informations fournies dans le catalogue. Il ne s’agit donc peut-être que d’un indice.

Depuis que son existence est devenue largement connue, le codex a été étudié par de nombreux spécialistes et amateurs, mais aucun d’entre eux n’a réussi à fournir une traduction ou une interprétation convaincante et largement acceptée du texte. Il a été étudié par le savant hongrois Ferenc Toldy vers 1840, puis par Pál Hunfalvy et par l'expert en paléographie autrichien Albert Mahl.  Josef Jireček et son fils, Konstantin Josef Jireček , tous deux professeurs d'université à Prague , ont étudié 32 pages du codex en 1884–1885. En 1885, le codex fut envoyé à Bernhard Jülg , professeur à l' université d'Innsbruck . Mihály Munkácsy , le célèbre peintre hongrois, emmena le codex à Paris dans les années 1890–1892 pour l'étudier.


HISTOIRE
En 1866, l'historien hongrois Károly Szabó (1824-1890) proposa que le codex soit un canular de Sámuel Literáti Nemes (1796-1842), antiquaire transylvano- hongrois, cofondateur de la Bibliothèque nationale Széchényi à Budapest. Il est connu pour avoir créé de nombreuses contrefaçons historiques (principalement dans les années 1830) qui ont trompé même certains des érudits hongrois les plus renommés de l'époque. Depuis lors, cette opinion est maintenue par les travaux d'études hongrois traditionnels, même s'il n'existe aucune preuve établissant un lien entre le codex et Sámuel.

Lieu


La description officielle du manuscrit par la bibliothèque (Csapodi, 1973)
Bibliothèque de l' Académie hongroise des sciences .

Cote: K 114
Ancien numéro d'appel: Magyar Codex 12 o 1.
Une autorisation spéciale est nécessaire pour étudier le codex. Cependant, une copie du microfilm est disponible:

Cote: MF 1173 / II.
En 2015, l'université de Hambourg a rediffusé le codex, mais seules huit pages de résolution supérieure ont été fournies

Caractéristiques

Une illustration dans le codex Rohonc
Le codex comprend 448 pages de papier (12 × 10 cm), chacune comportant entre 9 et 14 rangées de symboles, qui peuvent ou non être des lettres. Outre le texte, il y a 87 illustrations qui incluent des scènes religieuses, laïques et militaires. Les illustrations brutes semblent indiquer un environnement où les religions chrétienne, païenne et musulmane coexistent, dans la mesure où les symboles de la croix , du croissant et du soleil / croix gammée sont tous présents.

Le nombre de symboles utilisés dans le codex est environ dix fois plus élevé que n’importe quel alphabet connu (Némäti compte 792 ), mais la plupart des symboles sont utilisés rarement, de sorte que les symboles du codex pourraient ne pas être un alphabet, mais un syllabaire , ou logographes comme des caractères chinois . La justification de la marge droite semble impliquer que les symboles ont été écrits de droite à gauche.

L'étude du papier sur lequel le codex est écrit montre qu'il s'agit probablement d'un papier vénitien fabriqué dans les années 1530. Cela ne permet toutefois pas de savoir avec certitude la date du texte, car il pourrait avoir été transcrit à partir d'une source antérieure ou le document aurait pu être utilisé longtemps après sa production.

Langue et script
En ce qui concerne la langue du codex, bien que le hongrois , le dacian , le roumain ancien ou le cuman et même le hindi aient été proposés, aucune des hypothèses n’a encore été étayée scientifiquement.

Ceux qui revendiquent l'authenticité hongroise du codex supposent qu'il s'agit d'une écriture paléo-hongroise ou tentent de trouver des ressemblances avec l' ancienne écriture hongroise , à savoir les runes hongroises (Székely) ("rovásírás"). [la citation nécessaire ] Selon d'autres, dans la région de Dobroudja en Roumanie, des caractères ou des symboles similaires sont gravés dans des grottes de moine Scythian . [la citation nécessaire ] Encore d'autres ont essayé de trouver la ressemblance avec les lettres de la charte grecque du couvent de Veszprémvölgy (Hongrie). [la citation nécessaire ] Une autre affirme qu'il s'agit d'une version du script Brahmi .

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par chantara le Jeu 28 Fév 2019 - 12:26, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://geneaucorinne.wixsite.com/monsite
chantara
Founder & Team Manager
Founder & Team Manager
chantara


Nom : Agent Dana Scully
Messages : 20722
Date d'inscription : 09/05/2009
Age : 60
Localisation : entre ciel et terre

codex rohonczy Empty
MessageSujet: Re: codex rohonczy   codex rohonczy Icon_minitimeJeu 28 Fév 2019 - 12:18

Proposition d'interprétation

Hypothèse du livre religieux

Attila Nyíri a proposé une interprétation publiée dans Theologiai Szemle , 39/1996 (pages 91-98). Généralement, le processus utilisé pour déchiffrer consistait à rendre le livre et à associer chaque caractère à la lettre la plus proche. Il est à noter cependant que le même symbole connaît parfois diverses interprétations et que la même lettre transcrit plusieurs symboles. Enfin, l'auteur parvient à un texte qui, en tant que tel, a un sens en hongrois et est de nature religieuse.

Le chercheur indien MK Singh affirme que le texte est écrit avec une version Brahmane régionale lisible. Il a translittéré les 24 premières pages pour obtenir un texte en hindi qu'il a ensuite traduit en hongrois et publié dans l'édition 2004/6 - 2005/1 de la revue Turán. Dans son interprétation, les codex sont censés être un évangile apocryphe .

Marius-Adrian Oancea identifie le codex comme religieux, en se concentrant sur les sujets du Nouveau Testament; la langue du codex est le hongrois et l’écriture est une variante de l’écriture hongroise ancienne (l’alphabet Szekler ou les tribus Szekler). La solution proposée est publiée électroniquement à l' adresse rohoncbyoancea.blogspot.com.br.

Hypothèse de la chronique


Viorica Enăchiuc interprète les codices comme une chronique des Vlachs datée du XIe au XIIe siècle (l' anachronisme , puisque le document est daté du XVIe siècle), écrite en latin "Danubian" vulgata  avec un "alphabet dac" . Dans la traduction proposée par l'auteur, il est décrit un pays dirigé par un homme du nom de Vlad, qui mène une guerre contre les usages, les Cuman, les Hongrois ou les Goths. Il existe des toponymes et des hydronies tels que Arad , Dridu , Olbia , Ineu , Rarau , Nistru ou Tisa . Il existe également des contacts diplomatiques entre Vlad et Alexie Comnenul , Constantin Dukas ou Robert de Flandra .

Quelques mois après l'édition du livre (mai 2003), le paléographe Dan Ungureanu publie un article dans l'observatoire culturel , où la critique acerbe de Viorica Enăchiuc critique son analyse historique. Les réactions sont divisées. Cependant, la popularité du livre de codes et l'attention portée à la nouvelle interprétation, également publiée dans des conditions bizarres, augmentent.

Certains des aspects sur lesquels Ungureanu attire l'attention sont:

Les illustrations sont religieuses chrétiennes (deux crucifix). Ils devraient illustrer un texte avec un contenu religieux. Le texte traduit par V. Enăchiuc n'a rien à voir avec les illustrations.
le latin vulgaire postulé par l'auteur n'existe pas. Au XIXe siècle, l'ancien roumain était déjà parlé.
l'équivalence de 150 signes syllabes (Viorica Enăchiuc déclare les phonétiques, pas l'idéographique, l'écriture) différents qui apparaissent dans les codex avec seulement 20 sons.
l'absence de toute source historique du 11ème siècle, contemporaine de Alexie Comnenul, Constantin Dukas ou Robert de Flandra, pour mentionner Vlad;
l'originalité des phrases proposées par Viorica Enăchiuc, telles que: " Reconnaissant de vivre, encore une fois à pleurer doué! Amour sélectionné, mature pour accompagner la cavalerie, vivez le départ! "Ou" Ces Hongrois à fouetter . "
Pour ce qui est des codex, Dan Ungureanu estime que le manuscrit est un faux composé, probablement à l’ère romantique (il a peut-être été réalisé peu de temps avant son parution), à partir de papier italien. (filigrane daté entre 1529 et 1540). De plus, le contenu est écrit et dessiné à la hâte. Les illustrations sont naïves, très simplistes et n'appartiennent à aucun style de miniatures médiévales. De plus, le vocabulaire du texte ne correspond pas à la loi de Zipf (il doit y avoir des mots très communs dans chaque texte, puis rare et très rare, la traduction de l'auteur viole cette loi).

"La mélodie du codex Rohonczi"  

À la fin des années quatre-vingt, l' ethnomusicologue Gheorghe Ciobanu , qui suivit l'attestation de Viorica Enăchiuc (Viorica Mihai, à ce moment-là), étudia le contenu du codicel et découvrit une notation semblable à celle d'un chœur gregorien , qu'il appela la plus ancienne découverte. d'une chanson roumaine. S'il est probable que les arguments du chercheur visent une situation réelle (il est beaucoup plus facile d'identifier un ensemble de nèmes qu'une écriture), le filigrane du papier montre clairement qu'il ne peut s'agir de la chanson la plus ancienne.

source : wikipédia

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://geneaucorinne.wixsite.com/monsite
chantara
Founder & Team Manager
Founder & Team Manager
chantara


Nom : Agent Dana Scully
Messages : 20722
Date d'inscription : 09/05/2009
Age : 60
Localisation : entre ciel et terre

codex rohonczy Empty
MessageSujet: Re: codex rohonczy   codex rohonczy Icon_minitimeJeu 28 Fév 2019 - 12:25

study

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://geneaucorinne.wixsite.com/monsite
Contenu sponsorisé





codex rohonczy Empty
MessageSujet: Re: codex rohonczy   codex rohonczy Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
codex rohonczy
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de Minuit :: X FILES - Dossiers Non Classés :: LES LIVRES INTERDITS/LANGAGES OUBLIES/CODES SECRETS-
Sauter vers: