Forum de Minuit
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum de Minuit

forum encyclopédique sur le paranormal
 
AccueilPortailPublicationsS'enregistrerConnexion




Votre forum d'informations
paranormales
Minuit recherche des volontaires qui pratiquent
les régressions dans les vies antérieures, les
Sorties Hors du Corps et le
"Shifting-réalities" .

Inscrivez vous et indiquez votre volontariat dans
votre présentation pour rejoindre le groupe d 'étude
et participer activement à mes recherches sur les
frontières de la conscience.


Commandez dès a présent le TOME 1 et 2
en attendant la sortie septembre 2021 du tome 3
VOLONTAIRES DU GROUPE
D'ETUDE DES E.M.C.


chantara
Okcoral
simple Demoiselle
Marko1968
Astyann
Guillaume_D
Oracle bleu
raiden
Manelle
Flavouw



A commander à LA FNAC
et tres bientôt le Tome 2 sur vos sites préférés

 

 La Théorie dite du "100ème singe"

Aller en bas 
AuteurMessage
chantara
Founder & Team Manager
Founder & Team Manager
chantara

Nom : Agent Dana Scully
Messages : 20511
Date d'inscription : 09/05/2009
Age : 59
Localisation : entre ciel et terre

La Théorie dite du "100ème singe" Empty
MessageSujet: La Théorie dite du "100ème singe"   La Théorie dite du "100ème singe" Icon_minitimeMar 13 Sep 2011 - 10:06

La théorie dite « du 100ème singe »

contexte :

Sur une île japonnaise un macaque a un beau jour transmis à ses congénères la pratique de laver sa patate dans l’eau du ruisseau… hé oui cela évite d’avoir à avaler ou à cracher la saleté des patates pas lavées ! Phénomène étrange… à partir d’un certain nombre, par exemple 99, quand la pratique s’est étendue au centième singe c’est toute la communauté qui s’est mise à laver ses patates ! plus incroyable encore: les singes des îles avoisinantes eux aussi se sont mis à laver leur patates… alors qu’aucun singe de l’île n’a voyagé ni n’a téléphoné à ses cousins des autres îles…

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Le centième singe ou comment va se jouer l’avenir de l’Humanité

Ken Keyes Jr est l’auteur de « The Hundredth Monkey », « Le centième singe », l’histoire vraie d’une fable extraordinaire qui aujourd’hui résonne avec notre destin en tant qu’Humanité.

Une espèce de singe japonais, le macaque japonais (macaca fuscata), a été observée à l’état sauvage sur une période de 30 ans.

En 1952, sur l’ile de Koshima, des scientifiques nourissaient les singes avec des patates douces crues en les jetant sur le sable. Les singes aimaient le goût des patates douces, mais trouvaient leur saleté déplaisante.

Une femelle agée de 18 mois, appelée Imo, pensait qu’elle pouvait solutionner le problème en lavant les patates dans un ruisseau tout près. Elle enseigna ce truc à sa mère. Leurs compagnes de jeu apprirent aussi cette nouvelle façon de faire et l’enseignèrent aussi à leurs mères.

Cette innovation culturelle fut graduellement adoptée par différents singes devant les yeux des scientifiques. Entre 1952 et 1958, tous les jeunes singes apprirent à laver les patates douces remplies de sable pour les rendre plus agréables au goût. Seuls les singes adultes qui imitèrent leurs enfants apprirent cette amélioration sociale. Les autres singes adultes conservèrent leur habitude de manger des patates douces sales.

À l’autonne de 1958, un certain nombre de singes de Koshima lavaient leurs patates douces – leur nombre exact demeure inconnu. Supposons que lorsque le soleil se leva un matin, il y avait 99 singes sur l’île de Koshima qui avaient appris à laver leurs patates douces. Supposons encore qu’un peu plus tard ce-matin là, un centième singe appris à laver les patates. Alors quelque chose d’étonnant se produisit !

Ce soir-là presque tous les singes de la tribu se mirent à laver leurs patates douces avant de les manger. Un peu comme si l’énergie additionnelle de ce centième singe créa une sorte « de percée scientifique » !

Mais ce n’est pas tout : la chose la plus surprenante observée par ces scientifiques fut le fait que l’habitude de laver les patates douces se transmit de façon inexpliquée et simultanée à des colonies de singes habitant d’autres îles ainsi qu’à la troupe de singes de Takasakiyama sur le continent qui commençèrent aussi à laver leurs patates douces. C’est ainsi que le macaque japonais fut surnommé le « laveur de patates ».

Conscience et masse

Cette histoire est remarquable car elle souligne deux points capitaux qu’il nous serait utile de retenir pour notre avenir à court et moyen terme.

Tout d’abord, pour qu’un tel changement soit possible, il ne suffit pas qu’un petit groupe adopte une attitude différente. Il ne s’agit pas ici de la domination exercée par une minorité utilisant la force et la cohercition mais au contraire de l’accession d’un groupe a un niveau de conscience plus élevée (2). C’est ici la première clé.

Et voici la seconde. Bien que le nombre exact peut varier, ce « Phenomène du Centième Singe » (3) signifie que lorsque seulement un nombre restreint de personnes apprend une nouvelle façon de faire, celle-ci peut devenir partie intégrante de la conscience de toute la communauté. En effet, à un moment donné, si seulement une personne de plus se met à adopter cette nouvelle prise de conscience, son champ d’action s’étend de telle sorte que cette prise de conscience est adoptée par presque tout le monde ! C’est le miracle des deux clés réunies.


En voici l'histoire en Vidéo, REGARDEZ !