Minuit sonne !


 
AccueilPortailPublicationsMembresS'enregistrerConnexion

Toutes les semaines de nouveaux articles à lire...



RECHERCHONS TÉMOIGNAGES
SUR VOS VIES ANTÉRIEURES

pour partager et échanger :
http://minuit.forum-actif.net/f35-temoignages-sur-les-vies-anterieures

Le Forum de Minuit sur



Pour rejoindre des salons de discussions sur pc ou sur iphone.
Forum de Minuit
sur DiscordApp



https://discord.gg/f3hwHAu




notre chaine youtube pour rester
connectés en images. Abonnez vous !






La pratique de la MAGIE est DANGEREUSE.
LES RITUELS ET INVOCATIONS peuvent etre
lourds de conséquences. ATTENTION !
Notre forum est encyclopédique et n'est pas
expérimenté pour apporter une aide appropriée.


Sur Minuit, le Forum ABRACADABRA
n'aborde la MAGIE dans sa forme THEORIQUE.
-Les articles sont écrits et postés par des passionnés,
c'est à dire : Vous et moi.




Partagez | 
 

 L'entre deux vies - Past lives project

Aller en bas 
AuteurMessage
chantara
Founder & Team Manager
Founder & Team Manager
avatar

Nom : Agent Dana Scully
Messages : 17879
Date d'inscription : 09/05/2009
Age : 56
Localisation : entre ciel et terre

MessageSujet: L'entre deux vies - Past lives project   Mer 30 Mai 2018 - 13:49

D'abord Merci à Guillaume_D de m'autoriser à mettre ici un extrait de son article
23- la guérisseuse africaine, les mystères de la mort  , article que vous pouvez consulter en entier sur son blog : ici : https://pastlivesproject.blogspot.com/2018/05/23-la-guerisseuse-africaine-les.html





Past lives project blogspot a écrit:
J'en arrive maintenant à la fin de cette vie et au sujet numéro un de cet article. Tcheya est proche de la mort. Elle est âgée, et elle a encore grossi. Son poids est devenu un gros problème, sa santé s'en ressent. Dans sa peau je me sens complètement impotente. Je ne me déplace presque plus, j'en suis incapable, et je passe mes journées cloîtrée au fond de ma case. Ceux qui ont besoin de mes conseils viennent me consulter ici. Je respire de plus en plus difficilement. Et un jour tout s'arrête, comme ça. Il n'y a pas de souffrance, je n'en ai pas l'impression, et d'ailleurs j'ai à peine la sensation d'avoir quitté le monde des vivants. Je vois encore ce qui se passe dans ma case, je flotte au-dessus de mon corps et je me sens légère. Je reste attachée à ce lieu, je le vois comme si je l'habitais encore. Même après qu'on ait enlevé mon corps décédé, je ne sors pas de cette case. Je sens que je reste là longtemps, que je hante cet endroit de ma présence. Hanter n'est pas vraiment le mot d'ailleurs, car je ne fais peur à personne, au contraire. C'est plutôt une présence bienveillante. Malheureusement la régression s'est arrêtée là et je n'ai pas vu de quelle manière j'ai finalement quitté ce monde. Ce qui fait plaisir c'est que cette fin de vie a semble-t-il été plutôt paisible malgré les soucis de santé.

Laissons donc Tcheya de côté maintenant qu'elle repose en paix, et passons à une autre vie pour voir si les choses se passent toujours de la même manière. Cette fois je vais aller aux derniers instants du guerrier mongol. Lorsque j'en avais parlé précédemment (dans l'article 7- les vies simples), j'avais juste eu une brève image de lui. C'était un homme asiatique, au crâne plus ou moins rasé avec une longue natte dans le dos. Il portait des vêtements amples et pratiquait des mouvements d'arts martiaux dans un environnement plutôt aride. J'en ai découvert davantage sur cette vie depuis mais je ne vais pas développer maintenant. J'en parlerai plus en détails dans un prochain article. Pour situer le contexte je peux dire que ce guerrier mongol faisait probablement partie des peuplades qu'on a globalement appelées les Huns, donc vers le 4e ou 5e siècle après JC. C'était un peuple nomade dans une période de grandes migrations. Or à la fin de cette vie, il semble que je me sois sédentarisé. J'ai vu de petites maisons de bois où nous avons probablement fini par nous installer. C'est dans une de ces petites maisons que j'ai passé mes vieux jours au côté de mon épouse. A la fin j'étais affaibli, peut-être malade ou alors c'était simplement la fatigue de la vieillesse. J'étais assis, emmitouflé dans une couverture ou une fourrure, et ma femme, à côté, me tenait la main. Je savais que la fin était proche, j'en ai l'impression, et à ce moment-là on dirait que j'avais déjà un pied de l'autre côté. Car il me semblait voir autour de moi des silhouettes fantomatiques, celles de personnes décédées que j'avais connues au long de ma vie. Elles ne m'effrayaient pas, bien au contraire, elles étaient pleines de bienveillance. Je sentais qu'elles m'attendaient. J'allais bientôt les rejoindre...
Je n'ai pas vu la suite, la régression s'est arrêtée là. Mais déjà, on constate que l'expérience est assez différente de ce que j'ai revécu avec la guérisseuse africaine. Il est donc évident que le processus de la mort n'est pas identique à chaque fois. Il existe certainement un schéma global qui se répète mais les circonstances du décès influencent l'expérience. Là, j'ai eu l'impression que, main dans la main avec mon épouse, j'attendais l'instant où j'allais quitter ce monde, ce n'était qu'une question de minutes ou d'heures. Cette attente paisible, sans peur, avec quelqu'un pour me rassurer et m'accompagner, a sans doute favorisé un passage en douceur où j'ai eu la possibilité d'avoir un aperçu des personnes qui m'attendaient.

Je vais maintenant terminer avec l'expérience la plus complète mais aussi la plus troublante, celle de la fin de vie de Giovanni Castrioto. C'est la plus complète parce qu'elle m'a permis d'aller jusqu'au bout du processus de la mort et d'aller voir ce qui se passait au-delà, jusqu'à quitter ce monde. Mais c'est la plus étrange parce que je n'ai eu que de brèves images, des bribes d'informations qui, finalement, posent plus de questions qu'elles ne donnent de réponses.
J'avais déjà dit quelques mots sur les derniers instants de ma vie de Giovanni, l'alchimiste amateur vénitien. Je me voyais alors bien vieux, peut-être malade. J'étais allongé dans un lit, sous mes couvertures, dans une grande chambre plutôt sombre. J'étais seul. J'ai eu une quinte de toux, j'ai rendu mon dernier souffle et tout à coup je me suis retrouvé au plafond. Je flottais comme un ballon, à deux mètres au-dessus de mon corps, je le voyais nettement. J'étais léger comme une plume. J'étais donc mort, et pourtant je restais conscient, j'existais encore. J'ai eu la sensation de rester là un long moment à me regarder comme dans un miroir. Puis je me suis détourné de mon corps, je me suis élevé et la chambre autour de moi s'est effacée. Je me suis retrouvé dans une pénombre, comme des ténèbres mais ce n'était pas effrayant. J'avançais, avec comme une sensation de montée en même temps. Un point lumineux m'attirait droit devant. Il était loin, c'était la porte de sortie des ténèbres, et je me suis dirigé vers lui. En m'approchant, la lumière très blanche grandissait et m'enveloppait de plus en plus. Je commençais à apercevoir des silhouettes se détacher à l'intérieur de cette lumière. Je voulais les atteindre, c'étaient des êtres accueillants, lumineux. Je ne voyais pas leurs traits mais je ressentais leurs sourires. Ils étaient quelques-uns, au moins trois, peut-être plus. En me rapprochant, j'ai eu la sensation de les reconnaître. Il y avait là l'un des anciens maîtres de la société secrète mort plus jeune que moi, celui qui s'appelait Costello ou Coziello (voir article 18- l'alchimiste) et qui avait été aussi certainement dans une autre vie l'évêque Robert de Torote (voir article 22- le châtelain malgré lui). De cette vie médiévale, celle qui avait été ma nourrice Jaouenne était là aussi, et la troisième personne que j'ai reconnue est le petit garçon africain avec qui j'avais observé les animaux au bord du fleuve. Ils m'accueillirent chaleureusement, c'était un pur bonheur de se retrouver.
Après ça la régression devint chaotique et difficilement compréhensible. Je vis des séquences se succéder sans avoir le temps de comprendre vraiment de quoi il s'agissait. Je me suis retrouvé dans un paysage de verdure, marchant dans l'herbe avec mes proches. Il n'y avait plus de lumière nous enveloppant, cette fois nous étions dans un environnement qui aurait pu être sur Terre, j'avais un corps visible et pourtant je savais que j'étais bien dans le monde des morts, dans l'au-delà. Je trouvais étrange que ça ressemble autant au monde physique. Et pourtant j'apercevais des choses anormales, des formes qui volaient dans le ciel comme des ovnis. Puis une autre image remplaça celle-là, et cette fois je me vis moi-même dans une sorte de cabine de pilotage. Je ne comprenais rien à ce qui se passait, mon cerveau était en conflit avec ce que mon esprit me montrait, refusant quelque chose qui semblait trop loin d'une réalité rationnelle. J'essayais de maîtriser la séquence pour simplement comprendre ce qui arrivait. Je me suis dit « allons voir plus loin, au moment où je vais me réincarner ». Je voulais essayer de savoir comment se faisait le choix de l'incarnation, comment on choisissait où et quand on allait se réincarner, et si on avait notre mot à dire dans l'affaire bien sûr. Malheureusement j'ai manqué ce moment, car je me suis senti alors descendre comme dans un brouillard sombre. J'allais m'incarner dans un nouveau corps, sans avoir pu comprendre comment je l'avais choisi, comment j'en étais arrivé à cet instant. Tout était assez confus, mais je sentis la présence d'un petit corps vivant près de moi, celui du bébé en gestation. Ce corps allait devenir mon corps. La régression tirait à sa fin, je le sentais car je commençais à perdre le contact avec le passé. Mais j'avais envie de savoir quel était ce bébé, était-ce une des vies que j'avais déjà vues ? J'ai essayé d'avoir une dernière image avant que ça ne s'arrête, et là je me suis retrouvé tout à coup quelques temps plus tard, dans le corps d'une petite fille. J'étais avec mes parents, un couple d'apparence indienne avec mon père qui portait une moustache, tel que je l'avais déjà aperçu dans une autre régression. J'ai compris alors que cette fillette était celle qui allait devenir une danseuse sacrée, une devadasi quelque part en Inde (voir l'article 13- la danseuse et le yogi).
Vous voyez donc que, malheureusement, cette régression n'apporte pas beaucoup de réponses sur ce qu'il se passe entre deux vies terrestres, même si elle est très intéressante. Il semble que ce qu'on appelle l'au-delà soit d'apparence assez proche de notre monde physique. On y garde un corps qui, même s'il n'est sans doute pas matériel, ressemble à un corps terrestre. L'environnement ressemble à la Terre, il y avait de l'herbe, peut-être des arbres... et ces espèces d'ovnis. Là effectivement, ça pose des questions. Y a-t-il un lien avec les ovnis dont on a des témoignages sur Terre ? Ces ovnis viennent-ils d'autres planètes, ou bien d'autres dimensions telle que celle qu'on appelle l'au-delà ? Je fais des hypothèses mais je n'ai aucune réponse, bien sûr.
Ce qui est intéressant et plus abordable intellectuellement dans cette séquence, c'est le processus d'incarnation dans un nouveau corps. On voit qu'après un certain temps passé dans l'au-delà, l'esprit « descend » pour s'attacher à un corps physique, un fœtus encore en gestation dans le ventre de sa mère. J'aurais aimé avoir plus de détails sur ce qui se passe en aval et en amont de ce moment, sur la manière dont va s'exprimer le karma notamment, et si l'esprit a un choix conscient à faire à ce sujet où s'il subit simplement des effets qu'on pourrait qualifier de physiques ou mécaniques. Peut-être aurai-je des réponses plus tard.

_________________


Dernière édition par chantara le Mer 30 Mai 2018 - 14:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://geneaucorinne.wixsite.com/monsite
chantara
Founder & Team Manager
Founder & Team Manager
avatar

Nom : Agent Dana Scully
Messages : 17879
Date d'inscription : 09/05/2009
Age : 56
Localisation : entre ciel et terre

MessageSujet: Re: L'entre deux vies - Past lives project   Mer 30 Mai 2018 - 13:49

Waou ! ton article sur l entre deux vies est magnifique. Tu arrives à exprimer ce qui est du ressort du spirituel. J adhère complètement à ta théorie. Elle est claire et convaincante . Je suis fascinée de ta facilité à écrire des idées totalement nouvelles et experimentales. Tu nages dans des eaux inaccessibles aux plus nombreux. Au-delà des vies antérieures tu nous fais pénétrer dans l au-delà et tu racontes cela avec tellement de légèreté qu' on adhère à ton récit. J ai très envie de faire mes propres expériences mais je sais déjà que je ne suis pas prête pour le moment . J ai encore besoin de travailler mes régressions pour mieux encore percevoir mon fonctionnement.
Merci pour ce beau voyage à très bientôt.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://geneaucorinne.wixsite.com/monsite
chantara
Founder & Team Manager
Founder & Team Manager
avatar

Nom : Agent Dana Scully
Messages : 17879
Date d'inscription : 09/05/2009
Age : 56
Localisation : entre ciel et terre

MessageSujet: Re: L'entre deux vies - Past lives project   Mer 30 Mai 2018 - 16:50

Que penser de cesovnis vu dans l'audela ?
j'aimerai savoir guillaume si avant de faire ces regressions tu croyais aux ovnis ?
et ce que tu pouvais en penser brièvement.

_________________


Dernière édition par chantara le Mer 30 Mai 2018 - 17:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://geneaucorinne.wixsite.com/monsite
Okcoral
Modérateur Général
Modérateur Général
avatar

Messages : 1044
Date d'inscription : 30/05/2009

MessageSujet: Re: L'entre deux vies - Past lives project   Mer 30 Mai 2018 - 17:10

C'est fascinant, vraiment.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Astyann
Agent du FBI
Agent du FBI
avatar

Messages : 265
Date d'inscription : 10/05/2018

MessageSujet: Re: L'entre deux vies - Past lives project   Sam 2 Juin 2018 - 11:29

Oui c'est très intéressant, et cette façon de vivre la réincarnation me parle à moi aussi. Ou plutôt elle me parais sonner juste.

Tout comme le principe de karma qui "calibrerais la machine". Quand à influencer ce système après la mort ce serais sans doute difficile à mes yeux, comme une vie entière ce charge habituellement de ce travail. Mais pourquoi pas après un certain stade d'évolution...
C'est fascinant en effet.
Revenir en haut Aller en bas
chantara
Founder & Team Manager
Founder & Team Manager
avatar

Nom : Agent Dana Scully
Messages : 17879
Date d'inscription : 09/05/2009
Age : 56
Localisation : entre ciel et terre

MessageSujet: Re: L'entre deux vies - Past lives project   Sam 2 Juin 2018 - 11:42

Oui l Homme à toujours été fasciné par l après vie. Je ne déroge pas à la règle. A 20 ans j ai fait une EMI et cela à attisé mon questionnement .
Comment savoir ?
Plus jeune j ai même envisagé le suicide car j étais perturbé par cette expérience et mal dans ma peau.
Alors j ai beaucoup mu sur le sujet.

Aujourd hui savoir que l on peut explorer l entre deux vies est fascinant.
Je m intéresse à ton travail spirituel car si j arrive à certaines choses concernant mes vies anterieures je ne crois pas que je serai capable de ton intrusion dans l immatériel.

Comptes tu poursuivre tes recherches ?
Je suis intriguée par ces "Ovnis". Les différents plans .
Je me pose encore tellement de questions .
Que j apprécie ces expériences que tu partages avec nous car souvent tes analyses éclairent ma lanterne.
Merci guillaume_D on est tous très attentifs

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://geneaucorinne.wixsite.com/monsite
Guillaume_D
Chercheur d'indices
Chercheur d'indices
avatar

Messages : 77
Date d'inscription : 23/11/2017
Age : 43
Localisation : France

MessageSujet: Re: L'entre deux vies - Past lives project   Sam 2 Juin 2018 - 17:17

Oui, je peux dire qu'avant je croyais aux ovnis. En tout cas je suis persuadé que les extraterrestres existent et qu'ils ont déjà visité la Terre et sans doute même participé à son évolution. Mais depuis quelques temps je pense que certains "extraterrestres" ne viennent pas forcément d'une planète physique, mais plutôt d'un autre plan de conscience, d'une autre dimension. Ce qui expliquerait les observations d'ovnis qui défient les lois de la physique parce que justement ce ne sont pas des objets physiques mais des objets énergétiques issus d'un autre plan. Bon, ce n'est qu'une théorie... Ces ovnis que j'ai vus dans l'au-delà montrent peut-être que l'au-delà n'est qu'une de ces autres dimensions. Peut-être que les extraterrestres n'en sont pas vraiment et qu'ils sont issus de cette dimension. Peut-être sommes-nous nous-mêmes ces "ET" quand nous quittons notre monde physique ?!

Voilà toutes les questions que je me pose et auxquelles je n'ai pas de réponse, bien sûr. Il faudra que je continue mes explorations sans être certain que j'aurai un jour ces réponses.

En ce moment ma vie se chamboule un peu, changement professionnel, du coup j'ai moins de temps pour moi et mes recherches, mais je vais continuer doucement.
Revenir en haut Aller en bas
https://pastlivesproject.blogspot.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'entre deux vies - Past lives project   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'entre deux vies - Past lives project
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» relation entre deux variables
» Combien de temps s'est-il écoulé au maximum entre deux de vos inspections
» Le dialogue œcuménique: Le Cardinal Kasper entre deux feux !
» [Help] Comment créer l'amour entre deux personnes ?
» [Help] Pause entre deux rêves

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Minuit sonne ! :: QUARTIER GENERAL - F.B.I. - Agent spécial :: Témoignages/Expériences vécues/Débats/Etude de cas :: TEMOIGNAGES SUR LES VIES ANTERIEURES -Groupe d'étude--
Sauter vers: